L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Taskmaster

Le vilain du mois

L’année 2024 débute enfin pour The Dark Side ! Aujourd’hui, nous allons parler d’un personnage plus méconnu du grand public mais pourtant un très bon sujet pour cette chronique : Taskmaster. Avant toute chose, il sera intéressant de rappeler qui est ce personnage avant de se demander s’il s’agit d’un vilain ou non.


Qui est Taskmaster ?


Tony Masters alias Taskmaster est un personnage qui voit le jour en 1980, apparaissant pour la première fois dans les pages du Avengers #195, créé par David Michelinie et George Pérez.

Envie d’en apprendre plus sur Kingpin ?

=> Lire THE DARK SIDE: Kingpin <=

Tony Masters possède une mémoire photographique extrêmement poussée que les scientifiques ont surnommé “réflexes photographiques”. Il est ainsi capable de reproduire n’importe quel mouvement qu’il observerait et de l’emmagasiner pour le reproduire à volonté. Il démontre cette capacité dès son enfance. Ainsi, la première fois qu’il a démontré de telles capacités fut après avoir vu un spectacle de cow-boy, le voyant capable de reproduire des mouvements compliqués de lasso après celui-ci. De même, il deviendra le quarterback et la star de son lycée après avoir vu un match de NFL (la ligue américaine de football américain).

Tony Masters se met ensuite à utiliser ses capacités dans un but criminel en tant que mercenaire à l’âge adulte, se construisant un costume avec une cape encapuchonnée blanche et un masque de crâne, optant pour le surnom Taskmaster. En regardant des vidéos d’archives, il apprit à imiter les techniques de combat de divers héros, maitrisant ainsi les arts martiaux observés sur Elektra, Iron Fist et Shang-Chi et des mouvements d’une grande agilité observés sur Daredevil, Spider-Man et Black Panther. Il s’équipe aussi de diverses armes afin de reproduire les techniques de combats d’autres super-héros, tels qu’un bouclier (Captain America), un sabre (Black Knight), un arc à flèches (Hawkeye) et diverses armes à feu (Punisher).

Apparaissant d’abord comme un vilain régulier des Avengers à travers les années 1980 et 1990, il obtiendra ensuite un rôle plus proéminent à partir des années 2000, obtenant même sa propre mini-série en 2002 avant d’apparaitre comme personnage régulier ou principal dans les comics Agent X, Avengers: The Initiative ou encore Secret Avengers.

Taskmaster est le formateur de plusieurs personnages tels que US Agent, Spider-Woman, Agent X ou encore des super-vilains Crossbones, Cutthroat et Diamondback et il entretient – de mercenaire à mercenaire – une grande rivalité avec Deadpool.

Côté adaptations, Taskmaster est déjà apparu dans plusieurs jeux vidéo Marvel ainsi que dans les séries animées Ultimate Spider-Man et Avengers Assemble. Une adaptation live-action a aussi vu le personnage être une femme au sein du Marvel Cinematic Universe, Antonia Dreykov, répondant au surnom de Taskmaster. Le personnage, interprété par Olga Kurylenko, est apparue dans le film Black Widow et sera l’un des personnages principaux du film Thunderbolts, prévu pour 2025.


En quoi Taskmaster est-il un vilain ?


Avant toute chose, Taskmaster est un mercenaire. Cela veut dire qu’il est absolument prêt à tout faire pour de l’argent. Toutefois, on remarque assez vite que le rapport à l’argent de Taskmaster va bien au-delà de cela. Taskmaster aime l’argent par dessus tout. Se remarquant des capacités extraordinaires, il a préféré les mettre à profit plutôt que de se lancer dans des activités super-héroïques.

Au delà de ce fait, Taskmaster a aussi surtout l’occasion d’amasser beaucoup d’argent grâce à son esprit de stratège de génie. Taskmaster a réussi à construire un véritable empire de mercenaire. Rapidement, au lieu de systématiquement faire les missions lui-même, il se rend compte qu’il gagne bien plus d’argent en entrainant des futurs mercenaires sous couverture d’instituts d’arts martiaux par exemple. Taskmaster a ainsi formé des dizaines de mercenaires et en a même formé certains pour qu’ils soient sous ses ordres et puissent être envoyés selon les besoins de ses clients.

Toutefois, Taskmaster n’a que très peu de regard sur la vie humaine. Sur certaines missions, il n’hésite pas à envoyer ses moins bons élèves en éclaireurs en sachant qu’ils vont se faire tuer. Il va même parfois jusqu’à les éliminer lui-même lorsqu’ils ne sont pas assez bons à son gout. Les gens qu’il entraine sont des produits pour lui et ils sont entrainés pour remplir un but bien précis, qu’il soit de rapporter de l’argent, d’assister ou déléguer certaines missions. C’en est à tel point qu’il donne même à ses apprentis des médicaments diminuant l’intellect afin qu’ils restent dociles.

N’ayant que peu de regard pour l’objectif final de ses missions, il fut engagé par plusieurs criminels ou organisations terroristes au fil des ans, tels que HYDRA, A.I.M. et les Masters of Evil. Ces missions ont amené Taskmaster à démontrer une extrême violence et la perpétuation d’actes avec préméditation. Ces différents actes l’amèneront à blesser mortellement plusieurs héros tels que Mister Fantastic et Night Thrasher, qui échapperont de peu à la mort après une blessure par balle de Taskmaster.

Au final, Taskmaster est quelqu’un de purement égoïste, comme beaucoup de super-vilains, voulant satisfaire ses besoins et ses envies pécuniaires avant tout. Son intérêt restera toujours celui qui primera, même si cela se fait au dépens de la vie des autres.


En quoi Taskmaster n’est-il peut-être pas un vilain ?


Même si tout ce qui a été dit au-dessus est vrai, il y a bien un élément qui peut être utilisé à la fois contre lui et en sa faveur : Taskmaster n’a pas d’idéologie. Cela veut dire qu’il va effectivement faire ce pour quoi on le paie, qu’importe le but de la mission. Et si Taskmaster a déjà servi des super-vilains ou des criminels, il est aussi régulièrement arrivé à Taskmaster de servir les forces du bien, d’où le fait que le personnage est bien souvent considéré comme un anti-héros ces dernières années.

Comme expliqué dans la première partie, il est celui qui a formé US Agent, Spider-Woman et Agent X, lorsqu’il fut engagé dans ce but par le gouvernement américain, le S.H.I.E.L.D. et l’Agence X respectivement. Mais au-delà de son métier de formateur, Taskmaster a aussi été engagé à plusieurs reprises dans des équipes de justiciers ou super-héros, travaillant pour l’Initiative après les évènements de Civil War ou encore actuellement au sein des Cape-Killers, une unité sous les ordres de la police de New York qui est souvent amenée à faire équipe avec Spider-Man.

Dans sa deuxième série solo, il est même révélé que Taskmaster subit des pertes de mémoire à mesure qu’il utilise ses capacités. A chaque fois qu’il utilise ses réflexes photographiques, cela impacte sa mémoire à court et long terme. Cela a amené Tony Masters à oublier l’amour de sa vie ou même qu’il a une fille. En effet, la jeune super-héroïne de l’Avengers Academy Finesse est sa fille biologique et il en a oublié qu’il était le père. Lors d’une période où il se remémore son existence, il ira jusqu’à l’affronter volontairement en combat afin de pouvoir se la remémorer indirectement en enregistrant dans sa mémoire ses mouvements et sa technique de combat.

En fait, Taskmaster, comme il l’a prouvé par son absence d’idéologie et sa participation à diverses équipes qui ont vocation à faire le bien, n’a en réalité pas un mauvais fond. Son premier choix – celui d’utiliser ses capacités pour faire de l’argent – aura été celui qui l’a emmené dans sa vie actuelle, côtoyant des criminels et super-vilains et utilisant ses capacités sans se rendre compte qu’il perdait la mémoire. Objectivement, il aurait été difficile pour Tony Masters de faire autrement car – même si les informations à ce sujet sont peu nombreuses – les activités super-héroïques sont plus proches du bénévolat que d’une activité rémunérée.

Taskmaster est ainsi tombé dans son propre piège mais a déjà prouvé à quelques reprises sa volonté de se racheter, comme ses activités actuelles avec les Cape-Killers ou le moment où il s’est retourné contre HYDRA durant les évènements de Secret Empire. Ce n’est sans doute pas un hasard si l’adaptation cinématographique de Taskmaster dépeint une femme avec des réflexes photographiques qui est droguée afin d’être contrôlée pour ses capacités, la dénuant de tout choix personnel. Alors, selon vous, Taskmaster pourrait-il un jour être un super-héros à part entière ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Wonder Girl); Comics Out qui met en avant des comics LGBT (le mois dernier: Memetic) ; Old But Gold, qui présente des comics primés aux Eisner et Harvey Awards (le mois dernier : Why I Hate Saturn) ; Know Your Classics, qui présente des comics qui ont marqué l’industrie du comics (le mois dernier : Excalibur) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Patrick Wilson) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des adaptations de comics de 2023 le mois dernier.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme PubliStory, Les Armures d’Iron Man dans le MCU ou notre toute nouvelle série Into the Writer-Verse.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire POWER GIRLS: Yelena Belova <=