L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

KNOW YOUR CLASSICS: Hawkworld

Connaissez vos classiques !

Il est temps de déterrer un autre classique ! Aujourd’hui, Know Your Classics se penche sur une série de DC trop souvent oubliée mais que vous devez absolument connaitre ! Nous abordons en l’occurence Hawkworld, mais de quoi s’agit-il ?


Hawkworld : de quoi parle-t-on ?


Hawkworld est au départ une mini-série en trois numéros publiée chez DC Comics en 1989. La série fut ensuite rééditée dans un format prestige en un seul tome, à l’image d’un roman graphique. Hawkworld n’a malheureusement jamais été traduit en français.

Envie d’en apprendre plus sur Invisible Woman ?

invisible Woman Power Girls

=> Lire POWER GIRLS: Invisible Woman <=

Cette mini-série s’inscrit dans la réinvention de l’univers DC après le reboot provoqué par Crisis on Infinite Earths deux ans plus tôt. Ainsi, à l’instar de la mini-série Green Lantern: Emerald Dawn qui réintroduisait Green Lantern, de la série The Man of Steel qui faisait de même avec Superman ou encore des arcs narratifs “Gods and Mortals” dans Wonder Woman et “Year One” dans Batman pour les personnages éponymes, Hawkworld avait vocation à présenter la nouvelle version des super-héros Hawkman et Hawkgirl.

Toutefois, à l’inverse de personnages comme Batman et Superman dont les nouvelles histoires établissaient une modification rétroactive de leurs origines (“retcon”), Hawkworld rebootera ici complètement les personnages de Hawkman et Hawkgirl, rendant ainsi les histoires de l’Âge d’Argent des comics complètement caduques.

L’histoire suit un jeune Katar Hol sur la planète Thanagar. Fils de l’inventeur Paran Katar et membre de la haute société thanagarienne, Katar Hol décide de se rapprocher du peuple et d’éviter tout privilège dans sa carrière, s’engageant avec les forces de police locale, les Wingmen, équipés d’ailes inventées par Paran Katar. Lors d’une de ses soirées mondaines, une bombe explose au lieu de la réception. Retrouvant et poursuivant l’auteur des faits, Katar Hol abat le coupable, qui s’avère être son propre père, qui voulait lancer un message sur la gestion de Thanagar.

Fou de rage d’avoir été manipulé par le commandant Byth, qui avait planifié l’attentat pour éliminer son père, Katar Hol se rebelle mais est exilé sur l’Île de la Chance, où il reste pendant plusieurs années. Katar Hol devient un homme changé et est récupéré, toujours vivant, à la fin de sa peine. Envoyé à Downside pour continuer sa peine, il arrive à s’échapper et à se confronter à Byth, qui a entre temps pris le pouvoir. Les manipulations de Byth sont alors dévoilées au grand jour après un combat victorieux et Katar Hol est réintégré au sein des Wingmen, avec pour partenaire la jeune Shayera Thal.


Le créateur derrière Hawkworld


La mini-série Hawkworld a été écrite et dessinée par Timothy Truman. Directement orienté vers l’illustration à la fin de ses études secondaires, il suit un cursus au Columbus College of Art and Design en Virginie occidentale puis à la Kubert School dans le New Jersey.

Truman trouve un job dans l’industrie des comics dès sa sortie de la Kubert School en 1981, à l’âge de 25 ans. Employé chez DC Comics, il dessine alors des histoires secondaires dans le comics Sgt. Rock, qui l’emmèneront ensuite à dessiner son propre comics, qu’il créera avec l’auteur John Ostrander, Grimjack, publié chez First Comics entre 1984 et 1986. Ce comics indépendant sera suivi par un autre, Scout, que Truman écrit et dessine chez Eclipse Comics entre 1986 et 1987.

Face à ces premiers succès, Timothy Truman fait ensuite son retour chez DC Comics à la fin des années 1980, où il écrira et dessinera donc Hawkworld. Ecrivant la suite directe de la mini-série, Hawkworld occupera Truman jusqu’en 1993 chez DC avant de voir l’auteur/dessinateur raviver le personnage de Jonah Hex sous le label Vertigo de l’éditeur jusqu’en 1999.

Toujours chez DC, Truman sera aussi responsable de la modernisation de l’équipe éponyme dans la mini-série Creature Commandos (prochainement adaptée en série animée pour débuter le DC Universe) en 2000 et il écrira et dessinera la mini-série JLA: Gatekeeper en 2001. Il passera ensuite le reste de sa carrière à écrire sur le personnage de Conan le Barbare chez Dark Horse Comics.

Ses oeuvres les plus récentes datent de 2015 et sont King Conan: The Conqueror en tant qu’auteur chez Dark Horse Comics et un retour sur le personnage de Hawkman avec Convergence: Hawkman en tant que dessinateur. Truman se consacre depuis essentiellement à son oeuvre musicale et au prochain revival de son comics indépendant Scout.


Quel impact a eu Hawkworld ?


Hawkworld est l’un de ces comics de la fin des années 1980 et début des années 1990 qui a réintroduit avec succès des personnages de l’Univers DC. Même s’il n’a pas été un succès commercial aussi flagrant que The Man of Steel ou Batman: Year One, Hawkworld a réussi dans le sens où les nouvelles origines de Hawkman et Hawkgirl se sont inscrites dans la durée. En effet, la mini-série Hawkworld a si bien marché qu’elle a été suivie par une série régulière Hawkworld, qui aura duré près de quatre ans, entre 1990 et 1993, continuant l’histoire de la mini-série de Tim Truman et voyant Hawkman et Hawkgirl arriver sur terre.

L’histoire de ces deux personnages établie par Hawkworld a même continué au-delà du deuxième titre du nom, car ce dernier a été directement suivi d’une série Hawkman, qui continuait effectivement l’histoire et qui s’est étalée de 1993 à 1996. Cette série marqua cependant la fin de Katar Hol, qui s’est littéralement dissout dans le néant. Par conséquent, Hawkworld est aussi connue comme la première d’une longue série de réinterprétations du personnage de Hawkman.

Hawkman subit en effet des reboots à répétition, en 2002 dans une nouvelle série Hawkman, en 2011 lors du New 52, en 2016 lors du DC Rebirth puis en 2018 dans une énième série Hawkman. Alternant entre une réincarnation d’un prince égyptien et le Katar Hol de l’Âge d’Argent des comics, ces nouvelles origines à répétition ont eu le don de perdre les lecteurs, rendant l’histoire de Hawkman confuse, voire trop complexe.

Face à cela, les lecteurs regardent maintenant Hawkworld avec beaucoup de nostalgie car celui-ci est souvent vu comme la version de Hawkman la plus appréciée des fans. Même si la version de Hawkworld n’est plus réapparue depuis près de vingt ans, la mini-série de Tim Truman aura réussi a emmener le personnage dans une profondeur d’histoire jamais égalée, discutant de sujets tels que les inégalités entre classes sociales, ce qui rend son absence de traduction d’autant plus triste. Urban Comics, si vous lisez cette chronique, vous savez quel classique rééditer !



Vous avez raté les derniers numéros de Know Your Classics ? Pas de panique ! Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques variées : Old But Gold, qui présente des comics primés aux Eisner et Harvey Awards (le mois dernier : Watchmen) ; Comics Out, qui présente des comics LGBTQ+ (le mois dernier : World of Wakanda) ; Power Girls, qui se centre sur les personnages féminins des comics (le mois dernier : Madame Web)The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Taskmaster) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Michael B. Jordan) ; et le Top 5, qui présente un sujet différent chaque mois, comme le TOP 5 des adaptations de comics les plus attendues en 2024 le mois dernier.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries d’articles UDC Original comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU, la série qui compte déjà deux saisons PubliStory, et la toute nouvelle Into the Writer-Verse.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire COMICS OUT: The Magic Fish <=


On souhaite un bon anniversaire à Urban Indies, le label de comics indépendants d'Urban Comics, qui fête ses 10 ans !

A cette occasion, c'est eux qui vous régalent en vous proposant une sélection de 10 comics, tous vendus au prix imbattable de 10 € pièce. En effet, ce sont bel et bien 10 comics indépendants à découvrir dès aujourd'hui si ce n'est pas encore fait ! Foncez !