L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

AGENT DOUBLE : Michael B. Jordan

Découvrez les deux rôles dans des adaptations de comics de Michael B. Jordan !

Bienvenue dans le premier numéro d’Agent Double de 2024 ! Pour débuter cette année en grandes pompes, on va entrer en profondeur dans les rôles de Michael B. Jordan dans des adaptations de comics.


Qui est Michael B. Jordan ?

Michael Bakari Jordan est né le 9 février 1987 à Santa Ana en Californie. Deuxième enfant d’une famille de trois, il est le fils d’un traiteur et d’une conseillère d’orientation. Après avoir déménagé de Santa Ana, il rejoint la Newark Arts High School, là où sa mère officiait. Il commence très jeune à travailler. Il débute en tant que modèle photo pour des marques avant de décider de devenir acteur. Il se fait remarquer en 1999, à 12 ans, par Bill Cosby, ce qui fait qu’il intègre la série Cosby puis The Sopranos. En 2001, il joue son premier rôle au cinéma dans le film Hardball avec Keanu Reeves.

Découvrez notre plus récente série Into the Writer-Verse !

=> Lire INTO THE WRITER-VERSE OF JEFF LEMIRE <=

Il rejoint ensuite le cast de la série télévisée The Wire, qui démarre en 2002 avant d’enchainer avec un soap opéra intitulé All my Children. L’acteur américain continue ensuite d’occuper des rôles dans diverses séries télévisées comme CSI: Crime Scene Investigation, Without a Trace ou encore Cold Case avant de rejoindre le téléfilm Blackout en 2007. On le retrouve également quelques mois plus tard dans la série Friday Night Lights et en 2012 dans la série House M.D. La même année, Jordan décroche un rôle dans le film Chronicle réalisé par Josh Trank, son premier gros rôle au cinéma, qui le place parmi les talents à suivre. On le retrouve ensuite dans Fruitvale Station avant qu’il renoue avec Josh Trank pour la première adaptation de comics : Fantastic Four.

Le film est un échec critique et commercial mais l’acteur peut compter sur Ryan Coogler pour le remettre sur le devant de la scène avec les films Creed et Black Panther, où il incarne Erik Killmonger, l’ennemi du héros. Il incarne ensuite un personnage dans le film Fahrenheit 451 aux côtés de Michael Shannon et Sofia Boutella. Les deux films ne font qu’accroitre sa renommée qui devient internationale. On le retrouve ensuite dans Kin puis dans le second opus de Creed avant de retourner à une série, pour Netflix, intitulée Raising Dion. L’acteur retourne au cinéma pour les films Without Remorse, Just Mercy et bien entendu Creed III.

Pour les fans du Marvel Cinematic Universe, il double également le personnage de Killmonger dans la série What If…?. Devenue une méga star internationale, Jordan a reçu de très nombreux prix et récompenses. On pourra le retrouver dans plusieurs films dans les prochaines années comme Wrong Answer, The Thomas Crown Affair et un film de vampire intitulé Blood Brothers. Parmi les projets qui sont en préparation, il y aurait également une série sur Val-Zod, un Superman noir et une suite au film I Am Legend.


Michael B. Jordan et son rôle de Human Torch

En 2015, le film Fantastic Four sort, avec un Michael B. Jordan chaud comme la braise dans son rôle de Johnny Storm alias Human Torch. Pourtant, le film fait un flop assez flagrant aussi bien au niveau critique qu’au niveau public. Bien sûr, lors du tournage du film et des premières interviews, Jordan n’est pas du tout dans cet état d’esprit et pense que le film va être une réussite.

Le script change sur le set, les choses changent tout le temps. Personnellement, je bloque tout ce bruit autour du film et je me concentre sur le travail que j’ai à faire. C’est un film important pour nous tous. On le prend au sérieux, on prend beaucoup de risques. Je pense que ça va payer.

Pour l’acteur américain, c’est une véritable opportunité de jouer un personnage qu’il aime :

Je suis un fan de comics Marvel, Johnny Storm et Fantastic Four depuis très longtemps. Quand je suis arrivé dans ce rôle, c’était comme jouer un de mes personnages préférés de quand j’étais enfant.

L’acteur américain dévoile également qu’il a accepté le rôle car il a transformé un personnage iconique en quelqu’un en qui on peut se reconnaitre.

Ce qui m’a attiré au film, c’était le fait que Johnny était un enfant normal, sans parler de sa couleur de peau, qui essayait de comprendre ce qui se passe. Et je pense que c’est ce qui en fait un personnage auquel on peut s’identifier.

Malgré tout, le film ne rencontrera pas le succès escompté et tout projet de suite sera abandonné devant l’échec important du film malgré qu’avant la sortie du film, Jordan ait déclaré qu’une suite était dans l’air.


Michael B. Jordan et son rôle de Killmonger

A l’inverse de Fantastic Four, le film Black Panther fait partie intégrante du Marvel Cinematic Universe. Jordan évoquera dans une interview les raisons de son acceptation du rôle :

Je voulais sortir de ma zone de confort et essayer quelque chose de différent, surtout avec Ryan Coogler.

Il indiquera également que le choix de rejoindre le projet a été très rapide pour lui :

Il y a eu zéro hésitation sur le fait de faire un autre film adapté de comics. Je suis un geek. J’aime ce monde. J’aime pouvoir jouer dans ce fantastique espace. Je l’ai pris comme une autre possibilité de faire les choses bien. De le refaire.

L’acteur sera également séduit par la complexité du personnage et le fait que l’on puisse potentiellement être d’accord avec lui, qu’il évolue sur une ligne floue pour arriver à ses fins, pour un but noble, qui est de protéger le Wakanda. Le tournage s’est en revanche révélé plus complexe que prévu.

Killmonger m’a permis d’accéder à la douleur et la frustration. Mais évidemment il y a une tristesse qui arrive avec tout ça. Je me suis plongé dedans bien plus longtemps que ce que j’avais toujours fait. Donc en sortant de ce rôle, c’était difficile de vouloir de l’amour. Parce que pendant le tournage, je me suis tenu à l’écart de ma famille et de mes enfants, et de tout ce que Killmonger n’a jamais eu.

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’acteur aime ce personnage et il avouera même :

Je ne pense pas que le personnage a complètement tort.

L’acteur est toutefois ravi de son rôle malgré un tournage complexe pour lui. Il indiquera même qu’il est prêt à revenir jouer le personnage si jamais l’occasion se présente.

A un moment ou à un autre, pouvoir être dans le Marvel Cinematic Universe était un rêve devenant réalité. S’il y avait une opportunité pour moi de revenir, je le ferai.


Human Torch et Killmonger : différences et similarités des deux rôles

Les deux personnages partagent quelques traits, au-delà qu’ils soient évidemment joués tous les deux par Michael B. Jordan. Dans les deux cas, l’acteur est fan des personnages issus de l’univers Marvel et il est donc très heureux d’avoir pu jouer les deux personnages. Les deux films se situent également à peu près dans la même période d’adaptations de comics fructueuses.

Pour les deux films, Jordan a été ravi de pouvoir travailler avec des réalisateurs avec qui il a travaillé plusieurs fois, bien qu’il ait beaucoup plus collaboré avec Ryan Coogler. Les deux personnages sont en revanche d’un côté différent de la loi. Johnny Storm est un héros alors que Killmonger est un anti-héros. Le premier est un personnage attaché à la famille et il évolue toujours en groupe, avec les Fantastic Four. Pour ce qui est de Killmonger, il est très solitaire et a une personnalité beaucoup plus égocentrique que Storm.

Le film de Josh Trank ne fait pas partie du MCU alors que Black Panther s’est inséré dans un univers déjà bien construit et très solide. Les deux films n’ont également pas rencontré la même ferveur de la part des fans et du public, de manière générale. Black Panther a reçu un excellent accueil pour avoir réussi à developper un univers très unique des comics à l’écran alors que le film Fantastic Four a été fortement critiqué.

Pour ce qui est de la différence d’interprétation entre les deux films, l’expérience de Jordan sur le tournage de Fantastic Four semble avoir été plus reposante que pour Black Panther où l’acteur semble avoir souffert de s’être plongé dans la peau du personnage. En revanche, il a clairement dit qu’il serait prêt à revenir en tant que Killmonger mais n’en a pas parlé pour Johnny Storm. Peut-être que la réception et le montage du film ont refroidi l’acteur sur sa participation.


Avec deux rôles qui pourraient sembler similaires, l’acteur américain a dévoilé son goût pour les personnages nuancés et avec de gros caractères. Malgré des expériences différentes, il semble être heureux d’avoir pu incarner ces deux personnages, qui étaient ou sont devenus connus. Michael B. Jordan serait pour revenir dans la peau de Killmonger, mais on verra si le méchant fait son retour au cinéma !


Vous avez raté les derniers numéros d’Agent Double ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques : Power Girls sur les personnages féminins de comics (le mois dernier : Wonder Girl) ; The Dark Side sur les vilains des comics (le mois dernier : Norman Osborn) Comics Out sur les comics LGBTQ+ (le mois denrier : Memetic) ; Old But Gold sur les grands classiques primés des comics (le mois dernier : Why I Hate Saturn) ; Know Your Classics sur les oeuvres qui ont marqué l’industrie du comics (le mois dernier : Excalibur) ; et le Top 5, qui présente chaque mois un sujet sous forme de Top 5 (le mois dernier : Le TOP 5 des adaptations de comics de 2023).

Découvrez aussi nos séries UDC Original, parmi lesquelles la série ayant déjà eu deux saisons PubliStory et la toute nouvelle Into the Writer-Verse.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire KNOW YOUR CLASSICS: New Warriors <=