L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

POWER GIRLS: Yelena Belova

La puissance au féminin

Power Girls est de retour pour un nouveau numéro ! Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un personnage féminin de Marvel. Quand on pense à un personnage féminin fort de chez Marvel, le nom de Black Widow arrive régulièrement. Cependant, ce n’est pas Natasha Romanoff qui nous intéresse aujourd’hui, mais bien celle qui est bien trop souvent considérée comme l’autre Black Widow : Yelena Belova.


Qui est Yelena Belova ?


Le personnage de Yelena Belova fut créé pour Marvel Comics par Devin Grayson et J.G. Jones avant d’apparaitre pour la première fois dans le Inhumans #5 de 1999 écrit par Paul Jenkins et dessiné par Jae Lee. C’est toutefois dans la mini-série Black Widow de 1999 qu’elle sera formellement présentée aux lecteurs en devenant la deuxième Black Widow.

Vous voulez en apprendre plus sur Danai Gurira ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Danai Gurira <=

Yelena Belova est en effet une espionne russe issue de la Chambre Rouge, une organisation soviétique conçue pour entrainer, former et au final produire des espionnes ultra-spécialisées. Yelena est recrutée par l’armée russe à l’âge de 15 ans et intégrée au programme de la Chambre Rouge. Lorsque son formateur est assassiné, elle est alors “activée” par l’organisation pour devenir la nouvelle Black Widow.

L’enquête sur la mort de son formateur l’emmène rapidement – comme voulu par la Chambre Rouge – sur le chemin de Natasha Romanova, la première Black Widow (qui a aussi eu droit à son numéro de Power Girls, allez donc voir !), et amènera ainsi une confrontation entre les deux espionnes, qui tournera en faveur de l’ainée. La jeune Yelena se fait alors violenter et subit un “nettoyage” de cerveau de la part de Natasha Romanova, pour libérer Yelena de l’influence de la Chambre Rouge.

Yelena Belova prendra ensuite sa retraite comme espionne mais reviendra rapidement dans le monde de l’espionnage en étant engagée par le S.H.I.E.L.D.. Celle-ci sera grièvement blessée lors d’une bataille aux côtés des New Avengers et sera kidnappée deux fois consécutives par l’organisation terroriste HYDRA puis par Norman Osborn.

Yelena Belova ne reprendra l’identité de Black Wido que bien des années plus tard, cette fois-ci pour honorer la mémoire de Natasha Romanova, assassinée lors des évènements de Secret Empire par un Captain America contrôlé par HYDRA. Elle en viendra finalement à se faire sa propre identité et à opter pour le surnom de White Widow.

Le personnage est déjà apparue de manière mineure à travers des jeux vidéo, la série animée Avengers Assemble ou encore la série de podcasts de fiction Marvel’s Wastelanders. Son adaptation la plus notable reste au sein du Marvel Cinematic Universe, où elle est interprétée par Florence Pugh. L’espionne a fait ses débuts dans le film Black Widow, relatant entre autres les origines du personnage, avant de la voir continuer dans cet univers, tout d’abord dans la série Hawkeye et prochainement dans le film Thunderbolts, qui la verra comme une membre de l’équipe éponyme.


Yelena Belova et sa féminité


Yelena Belova est une jeune femme hautement entrainée dans divers domaines pour devenir une Black Widow. A la suite de cela, il s’agit d’une personne qui a énormément confiance en elle, peut-être même parfois trop, pensant qu’elle peut rivaliser avec la Black Widow originelle dès sa première mission, alors que celle-ci a plus d’expérience.

Elle est aussi quelqu’un qui veut bien faire. Certes, elle était au départ endoctrinée par l’armée russe, mais celle-ci était volontaire et croyait bien faire. D’ailleurs, lors d’une conversation avec Natasha Romanova, elle admettra surtout qu’elle est fidèle au peuple et non à l’armée et au gouvernement. Yelena est une fille qui veut avant tout rendre service et honorer le peuple russe.

Sa désaffiliation de l’armée prouve aussi que Yelena Belova est une femme indépendante. Elle aime agir selon ses convictions et n’aime pas recevoir des ordres. D’ailleurs, lorsqu’elle se retire du monde de l’espionnage pendant un temps, celle-ci se tournera naturellement vers le monde de l’entreprenariat. C’est plutôt quelque chose qui lui réussira vu que Yelena arrive à vivre en tant que businesswoman et top model – même si ce dernier métier est sans doute cliché.

Elle est aussi une femme qui a enduré des périodes difficiles. Kidnappée et génétiquement modifiée par HYDRA dans les pages de New Avengers, elle est transformée en la super-vilaine Super-Adaptoid contre son gré et est contrôlée par HYDRA pour exécuter les ordres de l’organisation terroriste. Par la suite, lors de la storyline “Dark Reign”, Yelena est kidnappée par les sbires de Norman Osborn et mise en coma artificiel, juste pour pouvoir piéger Natasha Romanova, qui tentait d’infiltrer les Thunderbolts en tant que Yelena et se fait ainsi démasquer.

Libérée par l’organisation terroriste A.I.M., elle rejoint finalement l’organisation en tant que membre du Haut Conseil de celle-ci, ayant toujours ses pouvoirs d’adaptoïde mais en plein contrôle de ses capacités. Elle sera finalement tuée lors d’une attaque du S.H.I.E.L.D., mais aura une deuxième chance. A l’instar de Natasha Romanova, elle est ressuscitée via un clonage et celle-ci revient alors à ses convictions de base, oeuvrant pour le bien et optant pour davantage d’indépendance, allant même jusqu’à opter pour son propre nom d’héroïne, White Widow.


Yelena Belova et l’évolution de son image


Personnage relativement récent par rapport tà d’autres, Yelena Belova était d’abord clairement créée pour être un personnage secondaire gravitant autour de la Black Widow originelle, Natasha Romanova. C’est dans ce sens qu’elle se retrouve comme personnage secondaire dans la mini-série Black Widow de 1999 puis dans une autre mini-série du même nom en 2001. Gagnant en popularité, elle aura finalement droit à sa propre mini-série déjà en 2002 pour relater ses origines dans Black Widow: Pale Little Spider.

Yelena Belova gagnera ensuite en importance mais apparaitra d’avantage dans un rôle de femme brisée ou de super-vilaine à travers les dix années suivantes, étant transformée en Super-Adaptoid dans les pages de New Avengers avant d’endosser volontairement un rôle de super-vilaine dans les pages de Secret Avengers. C’est finalement après l’évènement Secret Empire et la mort de Natasha Romanova que Yelena Belova suivra la même trajectoire que la Black Widow originelle, en étant elle aussi ressuscitée. Même si le personnage débute alors un parcours de rédemption à la suite de ces évènements, Marvel tombent malheureusement dans le piège de calquer une nouvelle fois l’histoire de Yelena Belova sur celle de Natasha Romanova.

Yelena Belova ne se différenciera réellement à nouveau de Natasha Romanova qu’en 2021, grâce à la visibilité et popularité gagnées après la sortie du film Black Widow, qui voit la première adaptation live-action du personnage. Tant au cinéma que dans les comics, Yelena commence depuis lors à avoir une identité bien plus marquée, étant d’une part bientôt en vedette du film Thunderbolts et d’autre part dans son propre comics White Widow.

Quoi de plus logique au final de voir Yelena Belova s’affirmer à travers les différents média et surtout prendre une trajectoire différente de Natasha Romanova, à laquelle elle a été trop longtemps comparée. L’adoption d’un costume blanc et du surnom adapté va totalement dans le sens de la personnalité de la jeune femme, qui est au final l’opposé de Natasha Romanova. Là où Natasha est cynique et sérieuse, Yelena est plus légère et enthousiaste ; et tandis que Natasha fut forcée de devenir une Black Widow et garde des ressentiments par rapport à sa patrie natale, Yelena était volontaire tout en n’étant pas endoctrinée, renvoyant par la même occasion une meilleure image de la Russie.

En fin de compte, Yelena Belova n’est pas juste la deuxième Black Widow, mais bien la Black Widow d’une nouvelle époque où l’image de la femme et des relations russo-américaines ont évolué. Yelena est sa propre femme avec ses propres idéaux, elle s’inspire de Black Widow en guise de mentor mais ne se laisse influencer par personne. N’est-ce pas là l’expression même d’une personnalité forte, digne d’une power girl ?


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Pas de panique ! Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques variées : The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Taskmaster) ; Comics Out, qui présente des comics LGBTQ+ (le mois dernier : World of Wakanda) ; Old But Gold, qui présente des comics primés aux Eisner et Havey Awards (le mois dernier : Watchmen) ; Know Your Classics, qui présente des comics qui ont marqué l’industrie du comics (le mois dernier : New Warriors) ;  Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Michael B. Jordan) ; et le Top 5, qui présente un à deux sujets différents chaque mois, comme le TOP 5 des adaptations de comics les plus attendues en 2024 le mois dernier.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU, la série qui bénéficie déjà de deux saisons PubliStory et la toute récente Into the Writer-Verse.

Publicités

On souhaite un bon anniversaire à Urban Indies, le label de comics indépendants d'Urban Comics, qui fête ses 10 ans !

A cette occasion, c'est eux qui vous régalent en vous proposant une sélection de 10 comics, tous vendus au prix imbattable de 10 € pièce. En effet, ce sont bel et bien 10 comics indépendants à découvrir dès aujourd'hui si ce n'est pas encore fait ! Foncez !