L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

POWER GIRLS: Silk

La puissance au féminin

La saison 4 est officiellement lancée ! Bienvenue pour cette nouvelle saison de Power Girls ! Cette saison, on vous promet d’aborder d’autres personnages féminins des comics tout aussi intéressants que ceux abordés dans les trois saisons précédentes. Et la saison commence avec un modèle féminin bien particulier, celui de Silk. La connaissez-vous ?


Qui est Silk ?


Personnage plutôt récent si l’on tient compte de l’âge de l’Univers Marvel, l’héroïne Silk est apparue pour la première fois dans le The Amazing Spider-Man #1 pour la nouvelle série lancée en 2014. Créée par Dan Slott et Humberto Ramos, elle apparait brièvement dans les débuts de la série avant d’être intégralement dévoilée dans le cadre de l’évènement Original Sin.

Découvrez notre plus récente série Into the Writer-Verse !

=> Lire INTO THE WRITER-VERSE OF JEFF LEMIRE <=

La jeune Cindy Moon est une étudiante au lycée dans la même classe qu’un certain Peter Parker. Lors d’une visite d’une exposition scientifique, une araignée est accidentellement exposée à une grande quantité de radiations. Cette araignée radioactive mord le jeune Peter Parker qui, dans les jours qui suivent, développera des pouvoirs d’araignée et deviendra le super-héros Spider-Man. Il est dévoilé dans l’évènement Original Sin que l’araignée, repoussée par Peter après la morsure, est ensuite partie mordre Cindy Moon.

Cindy développa alors aussi des pouvoirs d’araignée mais, ceux-ci étant de nature plus puissants que chez Peter, la jeune fille a énormément de mal à les maitriser. Ezekiel Sims, un homme d’affaires ayant développé des pouvoirs similaires par le passé, propose alors son aide aux parents de Cindy, qui acceptent. Il l’entrainera pendant six ans mais, une fois son entrainement terminé, l’enfermera dans un bunker pour qu’elle ne puisse pas être retrouvée par Morlun, un super-vilain cherchant à éliminer toutes les versions existantes de Spider-Man à travers le multivers.

Ce n’est que durant les évènements d’Original Sin que Spider-Man est exposé à l’oeil de Uatu the Watcher, qui lui révèle l’existence de Cindy. Spider-Man s’empresse alors d’aller la libérer et ce n’est qu’à partir de ce moment-là que Cindy goûte à la liberté et devient rapidement une justicière à New York, optant pour le surnom Silk.

Par la suite, Silk jouera un rôle important dans l’évènement Spider-Verse et comme personnage secondaire de The Amazing Spider-Man avant d’avoir sa propre série. En-dehors de ses aventures solo, Silk s’alliera notamment à plusieurs héros d’origine asiatique, étant elle-même d’origine coréenne, pour rejoindre les Agents of Atlas. A travers deux versions de l’équipe, Silk s’éloignera petit à petit des rues de New York pour vivre de plus grandes aventures à travers toute l’Asie.

Bien que Tiffany Espansen incarne une Cindy Moon faisant d’avantage office de figurante dans le Marvel Cinematic Universe, essentiellement dans Spider-Man: Homecoming, l’héroïne Silk n’est pour ainsi dire jamais apparue en live-action. Il est toutefois prévu qu’elle apparaisse à l’avenir dans sa propre série sur Prime Video, Silk: Spider Society, et qu’elle soit l’une des protagonistes dans le spin-off de Spider-Man into the Spider-Verse, intitulé Spider-Woman. Aucun casting n’est encore connu pour ces deux projets, mais Silk s’apprête à faire le grand saut sur grand et petit écran.


Silk et sa féminité


Silk est une jeune fille qui a une grande force de caractère. Elle sait ce qu’elle veut et a déjà démontré dans les comics que tout objectif peut être atteint si on y croit et qu’on s’y dévoue. Ainsi, à peine libérée de son bunker, Cindy Moon se met à la recherche de ses parents et remarque que ceux-ci ont quitté la ville. Elle mettra tout en oeuvre pour les retrouver et, à force d’explorer des pistes, elle les retrouvera coincés dans la Zone Négative.

Son passé a énormément façonné sa façon de penser. Entrainée dès son plus jeune âge puis enfermée pendant sept ans, Cindy est maintenant une fille qui profite de la vie et aime se sentir libre. Cela se ressent dans son comportement dès la sortie de son bunker, mais aussi dans ses aventures par la suite. Silk aime faire partie d’une équipe et prêter allégeance à une mission, mais elle ne met pas son libre-arbitre au placard pour autant. Par exemple, lorsqu’elle était avec les Agents of Atlas pour protéger la ville pan-asiatique de Pan et que celle-ci se fait attaquer par Atlantis, on demande aux héros se se ranger du côté d’Atlantis ou des Sirenas, qui ont repris la garde de Pan. Silk préfère ne choisir aucun camp et suivre sa mission première et reste derrière pour protéger la ville.

Cindy a rapidement appris à être sociale malgré une réclusion de 13 ans. Au final, elle est même une véritable team player et apprécie son temps passé au sein des Agents of Atlas. A vrai dire, elle aime être entourée et avait aussi rejoint la S.H.I.E.L.D. Academy dans ce cadre, pour compléter sa formation, ce qui démontre aussi de la volonté de Silk de continuellement s’améliorer.

Silk est aussi l’exemple que la vie peut commencer à tout âge et qu’il n’est jamais trop tard pour se lancer. Cindy Moon a perdu 13 ans de sa vie et sa détermination l’a ensuite emmené là où peu de monde est allé, et ce parce qu’elle y a cru. En cela, Silk est sans doute un un très beau modèle pour les jeunes filles qui chercheraient à s’identifier à un personnage. De par sa volonté, son jusqu’au-boutisme et sa volonté d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir le monde et d’autres personnes, Silk est la jeune fille moderne du XXIe siècle, cosmopolite et connecté.


Silk et l’évolution de son image

Silk, démontrant sa capacité de générer des toiles organiques

Cindy Moon, alias Silk, est aujourd’hui un personnage qui n’a même pas encore dix ans d’existence. Pourtant, le personnage s’est rapidement imposé comme un personnage de taille avec une personnalité bien façonnée. Et il y a une raison pour laquelle le personnage a si bien marché.

En effet, dès ses premières apparitions, Silk démontre qu’elle n’est pas juste une version féminine de Spider-Man, chose qui n’aura certainement pas été facile à mettre en oeuvre pour ses créateurs en tenant compte du fait qu’elle obtient ses pouvoirs de la même araignée que Peter Parker. Silk se différencie de Peter par des pouvoirs légèrement différents tels un sens d’araignée plus affûté et réactif que celui de Peter et la capacité de générer des toiles organiques (chose que Peter Parker ne sait faire). Elle se différencie aussi par son comportement et son identité, parfois aux antipodes de Peter et on peut régulièrement voir les personnages ne pas être sur la même longueur d’ondes sur certains sujets.

Pourtant, ce n’était pas gagné, car si le personnage n’avait pas pris sa propre trajectoire, elle aurait très bien pu terminer comme un personnage dénué de personnalité et complètement sexualisé. Sa première tenue, complètement moulante, n’est faite que de toile, et il faudra au final du temps avant de la voir porter un réel costume. De plus, les premières interactions entre Cindy Moon et Peter Parker sont… torrides. Les deux personnages remarquent qu’ils ont une attirance sexuelle presque animale de par leur sens d’araignée identique, sans doute dû au même ADN d’araignée qui court dans leurs veines. Les personnages ne pouvaient pas s’empêcher de se sauter dessus et de commencer à copuler n’importe où. Drôle d’introduction pour un personnage féminin…

Fort heureusement, l’image de Silk ne s’est pas arrêtée à cela car elle a évolué, comme expliqué plus haut. A vrai dire, c’est même une évolution d’un tout autre domaine qu’a connu le personnage. Ces dernières années, en rejoignant les Agents of Atlas, Cindy n’est maintenant plus mise en avant qu’avec d’autres personnages d’origine asiatique. L’accent est effectivement davantage mis sur ses origines coréennes, poussant le personnage a devenir pas uniquement un modèle pour les jeunes filles en général, mais aussi un personnage auquel les jeunes filles d’origine asiatique, et même coréenne, peuvent s’identifier. Silk représente une communauté de la plus belle des manières, en étant elle-même et en étant l’égale de la jeune héroïne blanche typique. Silk est un bel exemple de la diversité du monde et démontre que chacun peut être représenté et s’identifier à quelqu’un. Chacun a besoin de sa power girl.


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Pas de panique ! Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi six autres chroniques variées : The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le dernier numéro de la saison 3 : Magneto) ; Comics Out, qui présente des comics LGBTQ+ (le dernier numéro de la saison 3 : Northstar) ; Old But Gold, qui présente des comics primés aux Eisner et Havey Awards (premier numéro : Kings in Disguise) ; Know Your Classics, qui présente des comics qui ont marqué l’industrie du comics (premier numéro à paraitre : Spider-Man par McFarlane) ;  Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le dernier numéro de la saison 3 : Marwan Kenzari) ; et le Top 5, qui présente un à deux sujets différents chaque mois, comme le TOP 5 des annonces de la San Diego Comic-Con 2023 pour clôturer la saison 3 le mois dernier.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU et la récente PubliStory

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire POWER GIRLS: Jean Grey <=