L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

POWER GIRLS: Starfire

La puissance au féminin

Notre chronique Power Girls est de retour ce mois-ci et nous nous retrouvons pour un cas plus qu’intéressant pour cette chronique. C’est ainsi la membre des Titans, Starfire, qui sera au coeur de ce numéro, mais avant tout, connaissez-vous son histoire ?


Qui est Starfire ?


Koriand’r est une alien en provenance de la planète Tamaran apparue pour la première fois dans le DC Comics Presents #26 en 1980, créée par Marv Wolfman et George Pérez. Vivant principalement sur terre, elle s’y fait appeler Kory Anders et est plus généralement surnommée Starfire.

Vous voulez en apprendre plus sur Karl Urban ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Karl Urban <=

Starfire s’est exilée sur terre pour échapper à sa soeur, Blackfire, et au gouvernement de sa planète natale. Une rivalité s’est installée entre les deux soeurs dès leur plus jeune enfance, alors qu’elles étaient princesses de la planète Tamaran. Souffrant d’une maladie infantile, Blackfire n’arrivera jamais à développer des pouvoirs solaires comme Starfire. Par jalousie, et étant inapte à régner en l’absence de ces pouvoirs, Blackfire cherchera constamment à éliminer Starfire, tentant à plusieurs reprises de la tuer.

De quelques années son ainée, Blackfire, une fois à l’âge adulte, négocie avec un peuple d’aliens envahisseurs, la Citadelle, pour que ceux-ci s’emparent de Tamaran, avec pour condition de faire de Koriand’r une escalve. Starfire vivra alors plusieurs années comme esclave, subissant torture et exploitation sexuelle. Elle n’apprendra que plus tard que sa soeur est la responsable de son esclavage. Starfire et Blackfire se feront ensuite kidnapper pour subir des expérimentations, et Kory profitera de ces évènements, malgré une nouvelle confrontation quasi-mortelle avec Blackfire, pour s’échapper de son joug et s’exiler vers la planète vivable la plus proche : la terre.

Dès sa première apparition, Starfire devient une membre éminente et fondatrice de l’équipe de jeunes héros répondant au nom des Teen Titans, nouant grâce à cela des relations pour la vie avec d’autres héros tels que Donna Troy, Raven et, surtout, Nightwing. Par la suite elle vivra aussi des aventures dans un trio incongru avec Adam Strange et Animal Man après les évènements d’Infinite Crisis.

Lors du reboot de DC Comics en 2011, surnommé les New 52, Starfire se lie d’amitié et fait équipe avec Red Hood et Arsenal, qui se feront surnommer les Outlaws. Dans des aventures qui la relieront de plus en plus avec son passé sur Tamaran, Starfire vivra même certains évènements dans l’espace au sein de la Justice League Oydssey et prendra une place d’autant plus importante ces dernières années en étant à nouveau membre des Titans, qui viennent de remplacer la Justice League comme équipe principale de l’univers DC.

Starfire est déjà apparue dans plusieurs adaptations animées, notamment avec un rôle principal dans les séries pour enfants Teen Titans GO! et DC Super Hero Girls, mais bénéficie aussi récemment d’une adaptation en live-action au sein de la série Titans sur HBO Max, où elle est incarnée par Anna Diop.


Starfire et sa féminité


Si Starfire s’est petit à petit imposée comme un personnage majeur de chez DC Comics, ce n’est pas par hasard. Koriand’r a en effet une force d’esprit que peu de personnages ont, même si certains évènements de son passé ont continué à la hanter pendant de longues années avant de pouvoir enfin se sentir elle-même. Toutefois, Starfire a toujours avancé dans la vie et fait preuve ici d’une résilience peu commune.

On parle tout de même d’une jeune fille qui a tout perdu en quelques instants, juste parce qu’elle était différente – ou plutôt, dans son cas, parce qu’elle était normale et que sa soeur était jalouse. Juste parce Kory réussissait là où sa soeur Komand’r échouait, elle fut réduite à un état d’esclave pour assouvir une vengeance personnelle. Il n’y a évidemment pas besoin de vous faire un dessin : ce qu’a vécu Starfire est horrible. Au-delà de la perte de son rang (elle était princesse tout de même) et de la trahison par sa propre soeur, Koriand’r a vécu par la suite des années proches de l’enfer, en étant torturée et exploitée sexuellement. Ces évènements auraient pu détruire n’importe qui, mais Starfire a réussi à s’en sortir.

Là où certaines personnes seraient devenues aigries et en auraient voulu au monde entier, Kory est restée elle-même malgré tout. C’est une personne fondamentalement douce et gentille, et – ce qui semble typique de ses origines tamaréennes et qui fut sans doute accentué par sa captivité – une véritable épicurienne. Starfire profite en effet de l’instant présent et des plaisirs de la vie, ce qui est souvent accentué sur certaines de ses réactions, que les humains n’auraient peut-être pas dans certaines circonstances (comme par exemple : l’envie soudaine de profiter du soleil et de bronzer alors qu’elle et ses amis viennent de remarquer qu’ils étaient coincés sur une île déserte).

Pourtant, cela n’empêche pas Starfire d’être extrêmement présente et fidèle en amitié. Pour ses amis, elle ferait tout, quitte à risquer sa propre vie. Elle a ce besoin de créer un lien avec les autres et est devenue très proche de ses coéquipiers au sein des Teen Titans notamment. Son amitié avec Red Hood ou Animal Man est notamment l’un des meilleurs exemple d’une amitié hommes-femmes, certes complexe au départ, mais purement honnête et sans ambiguïté.


Starfire et l’évolution de son image


De prime abord, Starfire n’apparait pas comme quelqu’un pouvant se lier d’amitié avec un homme quand on ne la connait pas bien. A vrai dire, l’histoire de Starfire dans les comics n’aura évidemment pas aidé à éloigner Starfire de l’image de la fille facile ou de la fille au coeur d’artichaut. Certes, Starfire n’est pas terrienne et a vécu des choses horribles dans son enfance, ce qui la pousse parfois à être émotionnellement instable, mais la façon dont Starfire a été dépeinte, surtout dans les années 1990, prenait rarement cela en considération. D’un regard extérieur, ses aventures d’un soir juste pour le plaisir charnel, ou le fait qu’elle ait été mariée trois fois malgré son jeune âge, lui donnent une image faussée d’une proie facile pour la gent masculine.

Starfire a malheureusement aussi tous les atouts physiques pour être considérée comme une femme-objet par certains hommes. Dotée d’un corps que beaucoup vont considérer comme un corps parfait dans les standards actuels (Starfire fut même élue 20e personnage la plus sexy parmi tous les personnages de comics auprès du Comics Buyers’ Guide), elle fut consciemment dessinée pour être une femme attirante, avec un design fortement inspiré du personnage de Red Sonja qui, à l’instar de Starfire, est rarement énormément vêtue.

Si on décide de ne pas s’arrêter à son physique – ce que tout le monde devrait faire pour tout un chacun, à vrai dire -, on en apprendra notamment davantage sur son comportement, notamment ces dernières années depuis le reboot The New 52. Starfire est dépeinte comme un personnage hypersensible, percevant les émotions de manière plus prononcée que la plupart des gens, ce qui l’amène à rapidement ressentir de l’amour ou de l’amitié pour une personne qu’elle apprécie. On apprend aussi au fil des ans que Starfire est polyamoureuse et pansexuelle, deux traits de caractère qui furent introduits récemment dans les comics et qui aideront sans doute à façonner l’image du personnage avec modernité dans les prochaines années – qui sait, peut-être même au point d’avoir son propre numéro de Comics Out !

Dans tous les cas, il est indéniable que Starfire s’est imposée dans le paysage de DC au fil des ans. Même si certains ne la considèreront pas comme une Power Girl par excellence, elle pourrait bien l’être si on creuse et cherche à la connaitre, douée d’une résilience hors-du-commun et d’une personnalité douce, mais forte ; émotive, mais sincère ; et surtout s’assumant telle qu’elle est et profitant de la vie. Il faudra donc que le public passe au-dessus des clichés de la femme sexy pour qui tout réussit si le personnage de Starfire veut s’imposer davantage comme un personnage majeur. Mais une femme qui brise les clichés, c’est peut-être aussi cela être une power girl.


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois dernier : The Ray)The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Reverse-Flash) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Chris Hemsworth) ; et le Top 5, qui présente un à deux sujets différents chaque mois, comme les meilleurs projets du DCU de James Gunn.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU et la récente PubliStory.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire KNOW YOUR CLASSICS: Gotham by Gaslight <=