L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

POWER GIRLS: Stephanie Brown

La puissance au féminin

Si on vous dit Batgirl, vous connaissez sans doute Barbara Gordon. Et si on vous dit Robin ? Le premier nom qui vous traversera l’esprit sera certainement un personnage masculin. Et pourtant, saviez-vous qu’il y a bien un personnage féminin avec une communauté de fans très active qui a été non seulement Batgirl, mais aussi Robin ? On vous parle aujourd’hui de Stephanie Brown, personnage un peu moins connu du public mainstream, mais qui vaut totalement le coup d’oeil. Une petite présentation s’impose.


Qui est Stephanie Brown ?


Le personnage de Stephanie Brown apparait pour la première fois dans le Detective Comics #647 en 1992. Elle y est présentée comme une jeune fille très intelligente et qui tente d’arrêter les plans de son père, le super-vilain Cluemaster. Nécessitant une identité secrète pour ce faire, elle se fait un costume et prend l’identité de Spoiler.

Stephanie deviendra rapidement une alliée de Tim Drake et, donc, de Batman, et sera même un love interest régulier de Tim Drake. Lorsque les parents de ce dernier apprennent que leur fils est Robin, Tim et Bruce acceptent que Stephanie deviennent la nouvelle Robin, quatrième du nom après Dick Grayson, Jason Todd et Tim Drake. Elle apparait pour la première fois en tant que Robin en 2004 dans le Robin #126 mais son temps en Robin ne durera pas longtemps, étant renvoyée par Batman pour avoir désobéi. Elle décide alors de prouver sa valeur en tentant d’appliquer l’un des vieux plans de Batman pour éliminer toute criminalité de Gotham. Elle sera cependant capturée et torturée par le vilain Black Mask. Elle en ressort grièvement blessée et meurt dans un hôpital.

Il s’avèrera cependant que le Docteur Leslie Thompkins a feint la mort de Stephanie. Nous la retrouvons 4 ans plus tard, en 2008, après les évènements de “The Resurrection of Ra’s al Ghul”, de retour sous le surnom de Spoiler. Peu de temps après, lors de la disparition de Bruce Wayne, Cassandra Cain perd espoir dans son rôle de justicière et donne son costume à Stephanie, qui devient la nouvelle Batgirl, troisième du nom après Barbara Gordon (dont on parle dans un autre numéro de Power Girls !) et donc Cassandra Cain. Elle le restera pendant 10 ans jusqu’au reboot The New 52 en 2011.

Le reboot de DC Comics réintroduit en effet Stephanie Brown en tant que Spoiler (une nouvelle fois), alors que Barbara Gordon redevient Batgirl. Dans ce rôle, Stephanie rejoint une nouvelle équipe menée par Batman et Batwoman et deviendra une alliée régulière de Batman. Lors des évènements de “Joker War”, Stephanie Brown réclame le surnom et obtient avec accord de Barbara Gordon de devenir la nouvelle Batgirl, ou plus précisément l’une des deux nouvelles avec Cassandra Cain, avec qui elle partagera aussi la série de comics Batgirls.

Stephanie Brown est brièvement apparue dans la série Batwoman, interprétée par Morgan Kohan, mais elle aura un rôle majeur dans la future série Gotham Knights, où elle sera campée par Anna Lore. Mais pourquoi un tel intérêt récent pour ce sidekick de Batman ?


Stephanie Brown et sa féminité


Si on regarde son histoire et son évolution de plus près, ce qui apparait le plus évident comme trait de caractère fort de Stephanie Brown est son abnégation. Stephanie est une jeune fille qui ne rechigne jamais devant les défis de la vie, que ce soit à titre privé ou en tant que justicière masquée. Elle se fait elle-même son avis sur les différentes situations et n’a pas peur de suivre son propre avis pour respecter son idéologie. Dans cet aspect, Stephanie apparait clairement comme un exemple d’émancipation pour les jeunes filles, d’autant plus qu’elle arrive à assumer ses idées coûte que coûte malgré la présence de personnages masculins à fort caractère.

Cette abnégation l’amène aussi souvent à devoir se justifier et prouver sa valeur. Ce fut le cas lorsqu’elle dût prouver à de maintes reprises qu’elle pouvait être une justicière auprès de Robin, qu’elle dût presque supplier Batman de l’entrainer, ou encore qu’elle dût effacer les doutes que Barbara Gordon avait envers elle et ses capacités. C’est d’ailleurs dans le cadre de vouloir prouver sa valeur en tant que Robin que Stephanie trouvera la mort aux mains de Black Mask.

Stephanie Brown doit en réalité aller à l’encontre de qui elle est quand elle prouve qu’elle peut être une justicière patrouillant les rues, car Stephanie est avant tout une merveilleuse joueuse en équipe, préférant toujours le travail d’équipe aux missions solitaires. Dès le début, en tant que Spoiler, Stephanie Brown fait très régulièrement équipe avec Robin (au point même de les voir en couple à partir d’un certain moment). Lors de son retour en tant que Spoiler, elle fait là équipe avec Barbara Gordon, et actuellement fait toujours équipe avec elle et Cassandra Cain.

Enfin, on ne peut s’empêcher de constater que Stephanie Brown incarne la nouvelle génération à la perfection dans un sens : elle est extrêmement ouverte au changement. Passant de Spoiler à Robin, revenant en tant que Spoiler puis devenant Batgirl, avant d’être une nouvelle fois réintroduite en tant que Spoiler pour finir actuellement en Batgirl à nouveau : Stephanie est certainement l’une des héroïnes qui a changé le plus de fois d’alias. Mais au-delà de ces changements apparents, Stephanie est aussi quelqu’un qui va de l’avant dans sa vie privée, passant notamment au-dessus d’une grossesse non voulue (dont on reparle plus bas), et est ouverte au changement des autres, étant ainsi l’une de celles qui a soutenu Tim Drake lorsqu’il fit son coming out en tant que bisexuel. Mais son image a-t-elle toujours été ainsi ?


Stephanie Brown et l’évolution de son image


Avant d’être le personnage que l’on connait aujourd’hui, Batgirl assumée et sûre d’elle, Stephanie Brown est passée par diverses péripéties au fil de son histoire, rencontrant son lot de mauvais moments.

On l’a cité un peu plus haut, sa grossesse non désirée fut certainement l’un des moments les plus douloureux de sa vie. Découvrant qu’elle était tombée enceinte de son ancien petit ami (qui avait entre temps quitté la ville de Gotham après les évènements de “Cataclysm”), Stephanie a alors la chance d’être soutenue par Tim Drake, qui l’accompagne à plusieurs cours de méthode Lamaze et la soutient lors de l’accouchement. Etant encore une adolescente, Stephanie estime ainsi que son bébé aura une meilleure vie en étant adopté, ce qui sera évidemment un moment extrêmement difficile pour la jeune fille. Cette histoire de grossesse adolescente fut extrêmement bien reçue par les critiques, voyant le comics Robin dans laquelle elle se trouvait être nommé meilleur comics du moment par Wizard Magazine.

Malheureusement, toutes les histoires entourant Stephanie Brown n’ont pas été aussi bien reçues, et certaines ont même fait l’objet de controverses. Sa mort par torture aux mains de Black Mask a notamment soulevé son lot de critiques de la part des fans. De plus, le fait de faire mourir Stephanie Brown aussi peu de temps après être devenue Robin fut très mal reçu, d’autant plus après avoir entendu les explications de l’auteur Dylan Horrocks. Celui-ci indiquait en effet que la décision de tuer Stephanie Brown avait été donnée par DC à l’avance et que le but était de faire croire que “War Games” allait être l’évènement qui lancerait Stephanie en tant que Robin. Les dirigeants de DC Comics ne la considéraient ainsi pas à l’époque comme une Robin malgré les incohérences causées par l’histoire sur papier.

Une autre controverse auprès des fans fut l’absence de monument dans la Batcave après sa mort, à l’inverse d’un Jason Todd quelques années plus tôt. Comme dit plus haut, DC ne la considérait pas comme une vraie Robin, malgré ce qui était dit dans l’histoire. Plusieurs histoires ont dû insérer un monument pour la jeune fille dans la Batcave par la suite, à cause de cette controverse qui devenait de plus en plus animée. Lorsque son histoire fut totalement effacée de la continuité avec les New 52, DC reçut des dizaines de lettres de fans demandant sa réintroduction.

Nous verrons prochainement Stephanie Brown sous les traits d’Anna Lore dans la série Gotham Knights et ne pouvons qu’espérer que le personnage sera respecté. Décrit comme un personnage sarcastique et intelligent, élevé en résolvant des énigmes, le personnage semble s’appuyer sur l’histoire et le caractère du personnage mais il faudra voir comment la série de la CW la rendra à l’écran, et si celle-ci portera un costume, et si oui lequel.

En résumé, Stephanie Brown a ainsi traversé les controverses pour se forger l’image qu’elle a actuellement : une battante, une fille sûre d’elle et qui assume ses choix. Le personnage a amassé une grande communauté de fans dès ses premières apparitions, qui ont certainement contribué dans l’évolution positive qu’a connu le personnage ces dernières années. Et si une Power Girl était aussi un personnage qui rallie une communauté derrière elle ? Qu’en pensez-vous ?


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois dernier : Hulkling)The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Gorr) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Zoë Kravitz) ; et le Top 5, qui présente un à deux sujets différents chaque mois, comme les sorties les plus attendues de la Phase 5 du MCU.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

%d blogueurs aiment cette page :