L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Les premiers pas de Spider-Man – PubliStory of Spider-Man 1/6

Parcourons les années 1962 à 1975 !

Bienvenue dans le premier numéro de PubliStory ! Avec une première saison dédiée à Spider-Man, nous allons maintenant pouvoir commencer les choses sérieuses et vous expliquer l’historique des publications de l’homme-araignée. Si vous voulez connaitre le concept général de la série en détails, n’hésitez pas à lire notre sommaire de la série.

Bienvenue dans…

PUBLISTORY OF SPIDER-MAN

Chapitre I : Les premiers pas de Spider-Man (1962-1975)

Commençons naturellement par le début. Ce premier numéro de PubliStory of Spider-Man sera consacré aux premières années de Spider-Man. Plus précisément, nous nous arrêterons à l’année 1975, mais le plus simple pour vous faire comprendre pourquoi est encore de lire la suite.


UNKNOWN LOCATION, DC – FEBRUARY 17: Marvel Comics Publisher, Stan Lee, poses with a book of “Spider Man” comics which he created along with comics on the “Hulk” and others. Photo from Washington Post Archive scanned on 2/17/2009. (Photo by Gerald Martineau/The Washington Post via Getty Images)

Spider-Man : les origines

Son nom est Peter Parker, mais on le connait aussi en tant que Spider-Man, super-héros amical des rues de New York, aux Etats-Unis. Les origines du personnage germent dans l’esprit de plusieurs créateurs travaillant chez Marvel Comics au début des années 1960, une période alors connue comme l’Age de Bronze des comics.

A l’origine de l’idée, on retrouve le légendaire Stan Lee, alors Editeur (qui équivalait au titre d’Editeur-en-chef qui n’apparaitra dans les fonctions de Marvel que quelques années plus tard) et Head Writer (qu’on peut traduire par Rédacteur-en-Chef). Stan Lee était alors Editeur de Marvel depuis 1941 déjà et n’en était pas à son premier coup de maitre. Avant de créer Spider-Man, il créait nul autre que l’Univers Marvel, un univers partagé dans lequel les différents super-héros de la maison d’édition évoluent. Fort du succès de plusieurs personnages de sa création tels que Thor, Iron Man, Hulk, Ant-Man et l’équipe des Avengers, ou encore les X-Men les années précédentes, Stan Lee a envie de créer un super-héros atypique, un adolescent ordinaire avec ses problèmes d’adolescent, loin du super-héros adulte et assumé qu’incarnent des Captain America, Thor ou Iron Man. Il est inspiré par le héros de comics pulp des années 1930 et 1940 The Spider et par la vision d’une araignée marchant le long d’un mur et l’idée se forme : Spider-Man.

Le personnage ne devra pas être diminué en importance par rapport à d’autres héros et s’appellera donc bien Spider-Man et non Spider-Boy, malgré l’âge du personnage. Après tout, Lee a déjà la volonté que le nom du personnage reste avec les années lorsque le héros grandira. L’idée devient quelque chose de plus en plus précis et Stan Lee obtient l’accord de Martin Goodman, alors propriétaire et publisher (le responsable de la publication) de Marvel Comics, seule personne dont Lee devait avoir l’accord. Stan Lee commence alors à travailler avec Jack Kirby sur l’idée, mais c’est finalement avec un autre artiste habitué des collaborations avec Lee que naitra le concept définitif de Spider-Man.

C’est effectivement en collaborant avec Steve Ditko que le personnage de Spider-Man prendra vie. Le héros deviendra plus gringalet et moins massif, et Ditko arrive avec l’idée complète du costume, dont un masque recouvrant l’entièreté de son visage, avec des coloris rouge et bleu (et non orange et mauve comme sur les premiers dessins) et des motifs de toile sur le buste, le masque et les bras, qui seraient équipés de lance-toiles. Spider-Man était né. L’homme-araignée sera alors la première création majeure de Ditko, à qui on devra plus tard Doctor Strange ou d’autres personnages comme Hawk & Dove chez DC Comics.

Il ne reste plus qu’à savoir comment le personnage fera sa première apparition et c’est là que cela se corse, car bien que Martin Goodman appréciait le travail de Stan Lee, il ne croyait pas énormément en l’idée. Il n’accepta de publier Spider-Man qu’au sein du numéro 15 de l’anthologie de science-fiction Amazing Fantasy, série qui devrait s’arrêter avec cet ultime numéro.


Les premières années de publication de Spider-Man

Spider-Man fait ainsi sa première apparition dans le dernier numéro d’une anthologie, le Amazing Fantasy #15 en août 1962, dans une histoire écrite par Stan Lee et dessinée par Steve Ditko. Stan Lee avait déjà prévu le succès du personnage avec la phrase à la fin de l’histoire “Spider-Man reviendra dans Amazing” avant la confirmation d’une suite pour le personnage. Le Amazing Fantasy #15 devint, à la grande surprise de Martin Goodman, l’un des comics se vendant le mieux chez Marvel à son lancement, ce qui poussa évidemment à accepter le lancement de la première série solo du personnage.

Spider-Man revint ainsi dans Amazing, mais dans sa propre série mensuelle : The Amazing Spider-Man. Le premier numéro de la série parait alors en mars 1963 avec Stan Lee au scénario et aux dialogues et Steve Ditko aux dessins et crédité comme co-scénariste de l’histoire. Le team-up Lee-Ditko durera pendant plus de trois ans, jusqu’au numéro 38 en juillet 1966 plus précisément, dernier numéro dessiné par Ditko. Un clivage naissait en effet entre Stan Lee et Steve Ditko et les relations n’étaient plus au beau fixe, causant le départ de Ditko et l’attribution de la série à un nouvel artiste.

A partir du numéro 39 (août 1966), John Romita, Sr devient le nouveau dessinateur de Spider-Man et change l’allure du personnage de manière moins plate et plus héroïque. Romita deviendra au fil du temps un artiste de renom, notamment à l’origine de la création de personnages comme Punisher et Wolverine. La collaboration entre Romita et Lee durera jusqu’au numéro 110, publié près de six ans plus tard, en juillet 1972.

Les derniers numéros de Stan Lee marqueront le début d’une transition, tant au scénario qu’au dessin, Stan Lee entamant sa transition d’Editeur-en-Chef en publisher de Marvel Comics en 1972. Roy Thomas le remplacera sur deux numéros (#101-102) avant de le remplacer comme Editeur-en-Chef. A partir du numéro 111, c’est alors le jeune Gerry Conway qui devient scénariste de The Amazing Spider-Man, un auteur qui créera par la suite des personnages comme Punisher, Ben Reilly, Ms. Marvel, ou encore Power Girl, Firestorm et Jason Todd chez DC Comics. Conway restera l’auteur de la série jusqu’au numéro 149 en octobre 1975, avant de céder sa place à Archie Goodwin pour le 150e numéro, qui servira de transition vers un nouvel auteur.

Côté dessin, John Romita, Sr continuera à dessiner The Amazing Spider-Man après le départ de Lee de la série. Il dessinera encore les numéros 111 à 116 avant d’assister Gil Kane à l’encrage, Kane dessinant les numéros 117 à 124. A partir du 125e numéro en octobre 1973, c’est Ross Andru qui devient le nouveau dessinateur pour les quelques années suivantes. L’artiste de renom a aussi contribué aux dessins de nombreux titres de DC Comics comme The Flash, Wonder Woman et The Metal Men.

Dès ses premiers numéros, The Amazing Spider-Man devient le titre le plus vendu de Marvel Comics. Ce ne sera cependant qu’en 1972 que le succès du personnage sera exploité à un tout autre niveau, lorsque Stan Lee remplace Martin Goodman comme publisher et que Roy Thomas remplace Lee comme Editeur-en-Chef. Marvel commence alors à publier une nouvelle série anthologie, intitulée Marvel Team-Up, voyant Spider-Man faire équipe avec un autre super-héros à chaque numéro, renforçant sa présence au sein de l’Univers Marvel pour les années à venir.

Marvel Team-Up était alors écrite par Roy Thomas, nouvel Editeur-en-Chef qui sera par la suite à l’origine de plusieurs personnages comme Wolverine, Ms. Marvel, Luke Cage, Iron Fist, Ultron et bien d’autres. Thomas sera assisté de plusieurs artistes au fil des histoires, comme Ross Andru, Gil Kane, Sal Buscema et Jim Mooney.

Surfant sur le succès de The Amazing Spider-Man, Marvel Team-Up sera même complémentée d’une série trimestrielle, Giant-Size Spider-Man, des numéros publiés dans un format plus grand, qui ne dureront toutefois que six numéros entre 1974 et 1975.


Arcs narratifs majeurs et débuts de personnages

Les grands principes que tout le monde connait de la vie de Spider-Man sont apparus durant ses premières années. C’est ainsi durant les premiers numéros de The Amazing Spider-Man que l’on voit Peter Parker devenir photographe indépendant pour le Daily Bugle et qu’il devient par la suite étudiant à l’Empire State University.

C’est dans la période écrite par Stan Lee et Steve Ditko qu’on retrouve l’une des scènes les plus appréciées, voyant Spidey se hisser hors de très lourdes machines grâce à sa volonté de sauver sa famille et ses amis, une scène notamment adaptée dans Spider-Man: Homecoming. Les années 1970 ont ensuite pris une tournure plus sombre, avec des numéros marquants voyant la mort du Capitaine Stacy, ou encore le cultisme “The Night Gwen Stacy Died” (1973), considéré comme le moment qui a vu l’histoire de Spider-Man prendre un tournant irréversible. C’est aussi en 1974 que fut publiée la “Clone Saga” originale, qui introduisait le clone de Peter Parker, Ben Reilly.

Plusieurs personnages ont donc été introduits durant ces quatorze premières années, à l’instar donc de Ben Reilly et Gwen Stacy. C’est ainsi dans ces numéros que sont introduits J. Jonah Jameson, sa tante May, ses compagnons de classe comme Liz Allan et Flash Thompson, ou encore Mary-Jane Watson. C’est aussi dans des numéros de The Amazing Spider-Man que sont introduits Morbius et le Punisher.

Côté vilains, la plupart des adversaires majeurs de Spidey sont également présents dès les premières années. Le premier numéro introduit ainsi directement Chameleon, mais les suivants verront aussi les premières apparitions de Tinkerer, Vulture, Lizard, Doctor Octopus, Sandman, Electro, Mysterio, Green Goblin, Scorpion, Kraven the Hunter, Shocker et même Kingpin, qui deviendra aussi un vilain majeur du comics Daredevil.

Enfin, la série Marvel Team-Up verra Spider-Man faire ses premières missions en équipe, s’associant au fil des numéros avec de multiples personnages comme les Fantastic Four, Hulk, Thor, Iron Man, les X-Men, les Inhumains, Captain America, Ghost Rider et Captain Marvel.


L’ordre de lecture des débuts de Spider-Man

Retrouvez ci-dessous l’ordre de lecture pour les titres en VF de Spider-Man qui étaient à l’origine publiés entre 1962 et 1975 :


Et après ?

Le succès de Spider-Man sera tellement grand que plusieurs séries dériveront de The Amazing Spider-Man ! C’est ce que nous vous expliquerons dans deux semaines dans le prochain numéro de PubliStory of Spider-Man, qui explorera les années 1976 à 1989 et est intitulé “Spider-Man : Amazing et Spectadular“.

A vos agendas !


Retrouvez également les publications de Spider-Man dans notre ordre de lecture complet du personnage.

Si vous appréciez notre contenu original, vous aimerez peut-être enos autres créations originales, parmi lesquelles vous retrouverez notre autre série d’articles Les Armures d’Iron Man dans le MCU, ainsi que les chroniques Power Girls, Comics Out, The Dark Side et Agent Double.

%d blogueurs aiment cette page :