L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Spider-Man : Amazing et Spectacular – PubliStory of Spider-Man 2/6

Parcourons ensemble les années 1976 à 1989 !

PubliStory continue aujourd’hui, avec un deuxième numéro consacré à l’historique des publications du personnage le plus populaire de Marvel : Spider-Man. Si vous voulez en savoir plus sur le concept général ou relire le premier numéro déjà paru, tout se trouve dans notre sommaire de la série. En attendant,

Bienvenue dans…

PUBLISTORY OF SPIDER-MAN

Chapitre II : Spider-Man : Amazing et Spectacular (1976-1989)

Ce deuxième chapitre est toujours plongé au coeur de la première série Amazing Spider-Man, mais la popularité de Spider-Man prend un tout autre essor. Petit récapitulatif de la situation à l’époque :


La popularité grandissante de Spider-Man

Après un développement qui aura du convaincre Martin Goodman, propriétaire à l’époque de Marvel Comics et publisher (directeur de la publication) de l’entreprise, Spider-Man aura vite fait de convaincre celui-ci. En effet, les chiffres sont astronomiques pour l’époque.

La première apparition de Spider-Man dans Amazing Fantasy #15 s’avèrera l’un des comics les plus vendus de Marvel à son lancement et est encore à ce jour l’un des comics vendus aux enchères à un prix défiant les records. La série solo du personnage qui s’en suivra, The Amazing Spider-Man, devient immédiatement le comics le plus populaire et le plus vendu de Marvel Comics à l’époque.

Son succès ne s’arrêtera pas là, mais c’est seulement dans les années 1970 que Marvel commencent à investir dans le succès de l’homme-araignée, avec le lancement des séries Marvel Team-Up et Giant-Size Spider-Man, mais aussi au préalable la diffusion de la première série animée du personnage, Spider-Man, qui durera de 1967 à 1970 et donnera naissance à l’iconique thème de Spider-Man, encore réadapté aujourd’hui.

La carrière de Spider-Man n’en était pourtant qu’à ses débuts.


Amazing Spider-Man et ses multiples spin-offs

La fin des années 1970 et les années 1980 tournaient essentiellement autour de la suite de la série originale, The Amazing Spider-Man, en ce qui concerne les publications de l’homme-araignée, avec aussi l’arrivée progressive de spin-offs.

Venant de passer son 150e numéro fin 1975, la série The Amazing Spider-Man sera dorénavant écrite par Len Wein à partir de 1976. L’auteur sera connu aussi plus tard comme le créateur de Wolverine, Colossus, Nightcrawler et Storm chez Marvel mais sa popularité sera aussi marquée par son passage chez DC Comics, où il créera notamment Swamp Thing. Wein écrira 31 numéros sur la série jusqu’en 1978. A ses côtés, on retrouvait déjà au dessin Ross Andru depuis 1972. L’artiste qui sera aussi connu pour son travail sur The Flash, The Metal Men et Wonder Woman chez DC, quittera le titre plus ou moins en même temps que Wein dans le courant de l’année 1978.

A côté de The Amazing Spider-Man, les lecteurs continuaient à retrouver Spidey dans le titre spin-off Marvel Team-Up, une anthologie dans laquelle Spider-Man faisait équipe avec un autre super-héros à chaque numéro. Ce titre était ainsi l’occasion de tourner régulièrement entre les artistes et auteurs. Toutefois, le succès de Spider-Man n’était pas encore totalement exploité, et une troisième série avec le personnage voit le jour, prenant cette fois-ci la forme d’une deuxième série solo mensuelle : Peter Parker: The Spectacular Spider-Man.

C’est alors l’Editeur de Marvel Comics Gerry Conway, qui avait écrit quelques numéros de The Amazing Spider-Man les années précédentes, qui se charge du scénario de Spectacular, faisant équipe avec l’artiste Sal Buscema au dessin. Conway est aussi connu comme le créateur de Punisher et Ben Reilly, ou de Power Girl et Firestorm chez DC, tandis que Buscema est particulièrement connu pour avoir longtemps dessiné The Incredible Hulk. Buscema dessinera sur le titre pendant deux ans, le quittant en 1978, tandis que Conway commence rapidement à alterner l’écriture des scénarios avec Archie Goodwin, éditeur-en-chef de Marvel à l’époque, et ce jusqu’en 1977.

En 1977, c’est ainsi Bill Mantlo qui reprend le scénario de The Spectacular Spider-Man. Mantlo sera plus tard connu comme le créateur de Rocket Raccoon ou encore le duo Cloak & Dagger. Son run sur Spectacular durera trois ans, jusqu’en 1980.

En 1978, Sal Buscema quitte donc The Spectacular Spider-Man et sera remplacé par plusieurs artistes tournant sur les numéros, incluant Mike Zeck, Jim Mooney, Ed Hannigan, Marie Severin et Greg LaRocque. A côté, Len Wein laisse sa place à l’ancien Editeur-en-Chef de Marvel Marv Wolfman au scénario de The Amazing Spider-Man. Wolfman est notamment le créateur de Blade ainsi que des New Teen Titans chez DC, et a d’ailleurs travaillé sur la plupart des titres cultes de DC, dont l’écriture du cultissime Crisis on Infinite Earths. Sur The Amazing Spider-Man, Wolfman est rapidement rejoint par Keith Pollard au dessin, qui remplace donc Ross Andru en 1978 également. Pollard n’avait alors travaillé que sur quelques titres mais sera plus tard reconnu également pour son travail sur les comics Thor et Fantastic Four. Le duo Wolfman-Pollard ne restera sur le comics que deux ans, jusqu’en 1980.

C’est en 1980 qu’est publié le 200e numéro de The Amazing Spider-Man. Dennis O’Neill, après quelques oeuvres à succès chez DC, succède à Marv Wolfman au scénario, tandis que Keith Pollard est remplacé par John Romita, Jr au dessin, quelques années après son père John Romita, Sr. O’Neill, notamment le créateur de Ra’s al Ghul et Talia al Ghul chez DC, travaillera sur The Amazing Spider-Man pendant deux ans, jusqu’en 1982. Du côté de Peter Parker: The Spectacular Spider-Man, c’est Roger Stern qui remplace Bill Mantlo au scénario en 1980, après avoir écrit sur The Incredible Hulk et créé les Guardians of the Galaxy dans Marvel Presents.

Roger Stern changera de titre en 1982, passant de Peter Parker: The Spectacular Spider-Man à The Amazing Spider-Man pour remplacer Dennis O’Neill, et voyant un retour de Bill Mantlo sur Peter Parker: The Spectacular Spider-Man. Les runs de Mantlo sur Spectacular et de Stern associé à John Romita, Jr sur Amazing dureront jusqu’en 1984.

En 1984, Tom DeFalco devient le nouvel auteur de The Amazing Spider-Man, lui qui sera plus tard connu essentiellement pour son run sur ce comics, et DeFalco se voit accompagné de Ron Frenz au dessin, le créateur des New Warriors. Du côté de Peter Parker: The Spectacular Spider-Man, Al Milgrom devient à la fois scénariste et dessinateur du titre. Il sera aussi plus tard connu pour ses runs sur West Coast Avengers et X-Factor. Milgrom sera cependant rapidement remplacé, en 1985, par un duo composé du néophyte Peter David, futur lauréat d’un Eisner Award pour The Incredible Hulk, et de l’expérimenté Rich Buckler, créateur de Deathlok. Le duo restera sur le titre pendant trois ans, jusqu’en 1988.

Les Editeurs de Marvel commencèrent ensuite à s’immiscer de plus en plus dans la direction créative des différents titres de l’homme-araignée qui, pour rappel, était toujours le personnage le plus vendeur de Marvel Comics. En 1985, le titre Marvel Team-Up est arrêté après son 150e numéro, provoquant des résultats de vente en dents de scie en fonction des team-ups proposés dans les numéros. La série est alors remplacée par une troisième série solo de Spidey, aux côtés de The Amazing Spider-Man et Peter Parker: The Spectacular Spider-Man : Web of Spider-Man. Le titre continue la tradition d’alterner les auteurs et artistes en fonction des storylines, voyant notamment Louise Simonson, Peter David, David Michelinie ou encore Larry Lieber se succéder au scénario.

En 1986, nouvelle décision éditoriale : Tom DeFalco et Ron Frenz sont retirés de The Amazing Spider-Man pour des raisons obscures, sur décision de l’Editeur Jim Owsley, tout premier éditeur de comics noir et créateur entre autres du personnage de Falcon. Owsley (qu’on connait désormais sous son pseudonyme changé légalement comme son véritable nom, Christopher Priest), écrira le comics jusqu’en 1987, où il cédera le scénario à Peter David, qui cumule le titre avec Peter Parker: The Spectacular Spider-Man sur le reste de l’année 1987. Les dessins seront quant à eux repris tout à tour et au cas par cas par Allan Kupperberg, John Romita, Jr et Alex Saviuk.

L’année 1988 s’avère ensuite une année tournant pour les titres de Spider-Man. Peter David, dont les histoires n’auraient pas été appréciées par l’Editeur-en-Chef Jim Shooter, est retiré de Peter Parker: The Spectacular Spider-Man. A partir de 1988, le dessinateur Rich Buckler sera alors mis en duo avec Gerry Conway, qui revient sur le titre après dix ans. Conway prendra en réalité aussi les rênes du titre Web of Spider-Man et écrira les deux jusqu’en 1990. Du côté de The Amazing Spider-Man, David Michelinie commence l’un de ses runs les plus iconiques au scénario et se voit rapidement assisté d’un artiste qui révolutionnera le design du personnage de Spider-Man : Todd McFarlane. McFarlane est aujourd’hui connu comme l’un des fondateurs de l’éditeur de comics indépendants Image Comics et le créateur du super-héros indépendant le plus vendu au monde, Spawn.


Arcs narratifs majeurs et débuts de personnages

Alors que la série Amazing Spider-Man suit son cours, la vie de Peter Parker évolue également. Parker grandit et sa relation avec Mary Jane Watson devient de plus en plus mature, au point même de la demander en mariage, qui aura finalement lieu en 1987.

Alors que Marvel Team-Up était plutôt un titre connexe à Amazing Spider-Man, l’introduction de Spectacular Spider-Man permettra d’aborder les aventures de l’homme-araignée selon deux aspects distincts : alors que Amazing continue à se centrer sur l’aspect super-héroïque qui avait tant marché, Spectacular se centrait davantage sur la vie de Peter Parker en tant que scientifique, permettant d’explorer plus en profondeur d’autres personnages qui n’auraient été que des personnages ultra-secondaires dans Amazing.

Ces quinze années abordées dans ce numéro furent une nouvelle fois riches en histoires, dont certaines devinrent réellement cultes. C’est durant cette période, dans les pages d’Amazing Spider-Man, que voit le jour le fameux costume noir de Spider-Man, un costume symbiote qui aura un impact important sur la suite des aventures de Spidey et l’arrivée de nouveaux personnages. Du côté de Spectacular Spider-Man, la première histoire culte à avoir vu le jour dans les pages de cette nouvelle série de comics était “The Death of Jean DeWolff“, un arc narratif sombre qui voit la mort de l’alliée de Spidey au sein de la police de New York. La fin des années 1980 verra pour la première fois un crossover entre les trois titres de Spider-Man publiés à ce moment-là (Amazing, Spectacular et Web of Spider-Man), voyant les chapitres s’alterner au sein des trois séries. Le premier crossover n’est nul autre que l’arc narratif culte “Kraven’s Last Hunt“, une histoire qui verra Kraven délivrer l’un des plus grands défis que Spider-Man n’ait jamais rencontré, frôlant véritablement la mort.

C’est durant cette période de quinze ans que certains super-héros ont fait leur apparition. The Amazing Spider-Man a notamment introduit le personnage de Black Cat durant le run de Marv Wolfman et la mercenaire Silver Sable durant le run de Roger Stern, tandis que Spectacular Spider-Man marquera la première apparition des super-héros Cloak & Dagger, créés par Roger Stern également.

Côté vilains, c’est notamment durant cette période que seront créés d’autres adversaires iconiques de Spider-Man, Carrion et Tombstone dans les pages de Spectacular Spider-Man durant les runs de Roger Stern et Gerry Conway respectivement, mais les créations les plus marquantes seront réservées à Amazing Spider-Man avec l’introduction par John Romita Jr de Hobgoblin et par David Michelinie du nouvel ennemi juré de Spidey, Venom.


L’ordre de lecture de la première époque à plusieurs titres Spider-Man

Retrouvez ci-dessous l’ordre de lecture pour les titres en VF de Spider-Man qui étaient à l’origine publiés entre 1976 et 1989 :


Et après ?

Les titres Amazing Spider-Man et Spectacular Spider-Man continuent à carburer et commenceront à fonctionner de plus en plus régulièrement sous forme de crossovers. C’est grâce à cela que naîtront celles qui ont donné leur nom au prochain numéro de PubliStory of Spider-Man : “Les grandes sagas de Spider-Man des années 1990“. Rendez-vous dans deux semaines pour aborder les années 1990 à 1998 !


Retrouvez également les publications de Spider-Man dans notre ordre de lecture complet du personnage. 

Si vous appréciez notre contenu original, vous aimerez peut-être enos autres créations originales, parmi lesquelles vous retrouverez notre autre série d’articles Les Armures d’Iron Man dans le MCU, ainsi que les chroniques Power GirlsComics OutThe Dark Side et Agent Double.

%d blogueurs aiment cette page :