L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

COMICS OUT: Angela

Comics and Pride !

Pour cette dernière chronique de l’année, à la veille du réveillon de Noël, quoi de plus naturel que de parler d’un ange ? Mais attention, on ne parle pas d n’importe quel ange aujourd’hui, mais de celle qui se présume Angela. Vous la connaissez ?


Qui est Angela ?


Angela est l’un de ces personnages où l’histoire est particulière, pas spécialement à cause de ce qui se déroule dans les pages des comics où elle apparait, mais plutôt à l’extérieur des pages. Le personnage est en effet créé à la base comme un personnage secondaire du comics de super-héros indépendant chez Image Comics, Spawn, apparaissant dans le neuvième numéro en 1993, alors créée par Neil Gaiman et Todd McFarlane.

Angela est alors un ange, une guerrière du Paradis envoyée pour éliminer Spawn, lui-même représentant de l’enfer. Après quelques combats, Angela finit par se faire vaincre et perd son autorisation d’utiliser ses armes contre Spawn, avant de devenir son alliée.

Malgré que le comics et le personnage de Spawn appartenait à McFarlane, ce dernier avait accepté que Neil Gaiman détienne des droits d’auteur sur le personnage d’Angela, ce qui cause des problèmes par la suite, lorsque McFarlane clama que la création de Gaiman n’était qu’une mission rémunérée et n’aurait pas dû donner lieu à des droits d’auteurs. Un procès de plusieurs années opposa les deux auteurs de comics, voyant Gaiman détenir finalement seul les droits du personnage. Gaiman finit par vendre les droits d’Angela à Marvel Comics, qui décidèrent de l’introduire dans leur univers partagé en 2013.

Angela fait en effet sa première apparition chez Marvel dans les pages du dixième numéro de l’évènement Age of Ultron. Celle-ci est alors un ange du défunt Dixième Royaume dirigé par Asgard, Heven. L’accès à ce monde étant devenu impossible depuis de nombreuses années, Angela ne peut y retourner et rencontre et rejoint les Gardiens de la Galaxie lors de ses premières apparitions.

L’évènement Original Sin marquera un énorme tournant pour le personnage, dont les secrets de Uatu le Watcher furent dévoilés par le supervilain The Orb, et parmi ceux-ci le super-héros et dieu asgardien Thor apprend qu’il a une soeur. Angela est dévoilée comme étant la soeur cachée de Thor et Loki, la fille abandonnée d’Odin, répondant au véritable nom d’Aldrif Odinsdottir. Fille légitime d’Odin et Freyja, tout comme Thor, elle fut présumément tuée par les anges de Heven, ce qui résulta en la destruction par Odin du Bifrost reliant Heven aux autres royaumes d’Asgard. La jeune Aldrif était en fait bien vivante et fut coincée et élevée comme un ange sur Heven.

Angela est ainsi un personnage aux origines complexes et dont aucune adaptation sur petit ou grand écran n’existe à ce jour. Toutefois, Angela a bel et bien sa place dans cette chronique Comics Out.


Angela et son homosexualité


Angela est en effet un personnage qui mérite sa place dans Comics Out, et est même sans doute un très bel exemple de la complexité de certains personnages, et qu’il n’est parfois pas possible de tout placer dans des cases, comme beaucoup de gens aiment faire. Dans l’état actuel des choses, il est impossible de dire si Angela est homosexuelle ou bisexuelle, ou si elle est cisgenre ou non-binaire, car il y a beaucoup de critères à prendre en compte pour un personnage comme celui-ci. On peut toutefois affirmer qu’Angela fait donc partie de la communauté LGBTQ+, quelque soit le terme qui la définirait.

Dans sa version d’Image Comics, Angela entretient un moment une relation avec le personnage principal du comics dans lequel elle apparait, Spawn. Cette relation, de courte durée car cette dernière mourra et sera renvoyée au Paradis, est donc d’apparence hétérosexuelle, et aucune indication d’une bisexualité n’apparaissait alors dans les pages de Spawn ou ses spin-offs dans lesquels Angela apparait.

Chez Marvel Comics, Angela apparait comme en couple avec Sera, une anchorite, une sous-classe d’ange de Heven généralement composée d’hommes. Profondément amoureuses, Angela et Sera braveront d’innombrables défis pour rester ensemble. Toutes deux des guerrières, elles ont l’attrait de la bataille qui les rapproche et leur permet d’être ensemble également sur le champ de bataille. Toutefois, lorsque Sera est passée pour morte mais en réalité captive du royaume de Hela, l’enfer asgardien, Angela se donnera littéralement corps et âme pour pouvoir récupérer son âme soeur. Ne pouvant faire libérer Sera sans l’accord de la reine des enfers, Angela passe toutes les épreuves afin de devenir la nouvelle souveraine de l’enfer, lui permettant ainsi de sauver sa compagne et les autres anges captifs. Angela restera reine des enfers uniquement pour ce faire et laissera ensuite le trône vacant une fois Sera libérée.

Cette relation avec Sera est donc d’apparence homosexuelle, mais cela veut-il dire qu’Angela est homosexuelle ? Pas forcément, car Angela pourrait très bien être bisexuelle de par ses origines, que ce soit d’un point de vue de la création du personnage (hétérosexuelle chez Image puis homosexuelle chez Marvel, sans savoir si l’histoire du personnage chez Image reste canon chez Marvel), ou d’un point de vue de son être. En réalité une asgardienne et élevée comme une ange, Angela est loin des conventions terriennes de genre. Comme expliqué dans notre numéro sur Loki, les asgardiens n’ont pas une culture qui catégorise les individus dans un seul et unique genre ; dès lors, les catégoriser dans une relation homosexuelle ou hétérosexuelle perd légèrement de son sens.

Comme nous l’avons déjà dit, la complexité du personnage rend sa définition floue, ou tout du moins jamais véritablement arrêtée.


Angela et l’évolution de son image


L’histoire particulière d’Angela, avec des droits d’auteur passant d’un éditeur à un autre, a évidemment eu un impact sur l’image que le personnage renvoie. Dans les pages de Spawn, d’abord une vilaine puis une héroïne, Angela est avant tout mise en avant comme une guerrière incroyable, quasiment infaillible et, il faut le dire, dessinée de manière assez sexy. Le personnage rentre alors dans le cliché déjà abordé plusieurs fois dans les comics de la guerrière hyper-badass mais aussi très peu vêtue, un peu à l’image d’une Red Sonja.

Son arrivée chez Marvel Comics changera peu dans cet aspect-là à vrai dire, mais cette nouvelle Angela est très souvent dépeinte comme homosexuelle, pendant un long moment aux côtés de Sera. L’aspect LGBTQ+ d’Angela fut pourtant longtemps entouré d’un certain flou, voyant même l’éditeur-en-chef de Marvel à l’époque, Axel Alonso, affirmer qu’ils ne cherchaient pas à “mettre une étiquette” sur leurs personnages, malgré une histoire de Marguerite Bennet dans Angela: Queen of Hel résolument LGBTQ+ et qu’il serait ainsi difficile de nier. La non-volonté de Marvel de confirmer Angela comme un personnage LGBTQ+ leur aura valu bon nombre de critiques pendant quelques années.

Aujourd’hui, Angela a pris sa place dans l’univers Marvel, ayant même mené une équipe d’Avengers ou été la garde du corps de Loki lorsque celui-ci se portait candidat à la présidence des USA. Mais Angela est aussi surtout l’une des figures LGBTQ+ de proue chez Marvel, surtout depuis que la communauté est mise en avant de manière quasi-systématique lors du Pride Month dans les pages de leurs anthologies dédiées Marvel Voices. N’en faisant pas assez dans le passé en ayant peur d’assumer leurs personnages, et en faisant peut-être trop aujourd’hui avec des histoires spécialement conçues pour mettre en avant des personnages dans des anthologies à l’impact quasi-nul d’un point de vue scénaristique, Marvel semble ne pas avoir encore totalement compris comment traiter certains de ses personnages LGBTQ+ et Angela en fait clairement partie.

Une mise en avant plus représentative de la communauté LGBTQ+ pour Angela passera peut-être par une adaptation au cinéma au sein du Marvel Cinematic Universe, mais aucun plan n’a encore été dévoilé pour une potentielle arrivée de la soeur de Thor et Loki. L’avenir nous le dira.


Vous avez manqué les derniers numéros de Comics Out ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Power Girls, qui se centre sur les personnages féminins des comics (le mois dernier : Raven)The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Gorr) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Zoë Kravitz) ; et le Top 5, qui présente un à deux sujets différents chaque mois, comme Le TOP 5 des sorties les plus attendues de la Phase 5 du MCU

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries d’articles UDC Original comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU ou la récente PubliStory.

%d blogueurs aiment cette page :