L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE : Gorr

Le vilain du mois !

Hello et bienvenue à toutes et à tous dans un nouveau numéro de votre chronique psychologique préférée : The Dark Side ! On se pose ce mois-ci chez Marvel Comics avec un méchant implacable qui a donné du fil à retordre à Thor : Gorr le Boucher des Dieux ! Alors affutez votre lame, dites vos dernières prières, invoquez l’aide de vos dieux, on part tout de suite dans un nouveau numéro !


Qui est Gorr ?


Le personnage fut créé par Jason Aaron et Esad Ribic, et apparut pour la première fois dans le comics Thor: God of Thunder #2 en janvier 2013 (et dans Avengers Universe #2 en août 2013 pour la version VF).


Le comics Marvel à ne pas louper en ce mois d’octobre !

X-Men : Inferno, le nouvel évènement X-Men !

Gorr naquit sur une planète inconnue, où les conditions de vie étaient si rudes que chaque jour était un véritable combat pour survivre. Il faisait partie d’un peuple d’autochtones qui vénéraient des dieux qu’ils n’avaient jamais vu ni entendu. Sa mère mourut lorsqu’il était jeune, en voulant le protéger des bêtes féroces, et le jeune Gorr se retrouva seul au monde.

Des années plus tard, il se maria et eut plusieurs enfants, mais le malheur le toucha à nouveau : sa femme Arra mourut dans un éboulement lors d’un séisme, et la plupart de ses enfants périrent également. Il essaya de sauver son dernier fils Agar en l’emmenant dans une forêt, mais il mourut en chemin. Fou de chagrin, Gorr succomba au désespoir, et renia l’existence des dieux qu’il avait vénéré jusque là. Cela, plus le fait qu’il enterra son fils (ce qui était contre aux coutumes de son peuple), valurent à Gorr d’être envoyé en exil par les siens.

Dans son errance, alors qu’il attendait la mort, Gorr assista au combat du dieu Knull avec un autre dieu doré. Ce dernier demanda son aida à Gorr, qui devint fou de rage à cette demande. C’est alors que la Necrolame, l’épée sombre de Knull faite de ténèbres vivantes, se lia à Gorr et le transforma complétement, lui offrant une puissance égale à celle d’un dieu. Il tua le dieu doré, puis jura de se venger de tous les dieux pour leur silence devant ses prières, en les tuant tous.

Par la suite, Gorr voyagea à travers le cosmos durant des milliers d’années, tuant d’innombrables dieux, jusqu’à ce qu’il rencontre un jeune dieu, Thor, sur Terre à la fin du IXe siècle, qui parvint à le battre et lui trancha le bras. Mais Gorr survécut, continuant sa vendetta divine, et s’opposera de nombreuses fois à Thor par la suite, et notamment à des versions du passé (Young Thor), présent (Avengers Thor) et du futur (King Thor). Son corps fut détruit mais sa conscience survécut dans la Necrolame, et King Loki le ramena à la vie grâce à l’épée. Lorsque la Nécrolame fut détruite, Gorr redevint mortel, amnésique et fou, et fut amené par les dieux sur Indigarr pour terminer sa vie en paix.

Le personnage a été adapté en live action pour la première fois dans le film Thor: Love and Thunder, sorti en juillet 2022. Il est interprété par l’acteur Christian Bale.


En quoi Gorr est-il un vilain ?


Gorr, bien qu’il fut autrefois un être paisible essayant de survivre avec sa famille sur sa planète, devint par la suite un monstre assoiffé de sang, massacrant dieu après dieu dans sa quête de vengeance envers les déités qui l’avaient ignorées. Voilà pourquoi il porte bien son surnom de Boucher des Dieux.

La vendetta de Gorr lui fut permis grâce aux pouvoirs de la Necrolame, qui fut forgée par le Dieu des Symbiotes, Knull, à partir de l’abysse vivante, qu’il utilisa pour éliminer les dieux. Cette lame à double tranchant est en fait le tout premier symbiote jamais créé par Knull, qui prit la forme d’une lame. Elle est si puissante qu’elle peut aisément détruire des planètes entières et couper les étoiles elles-mêmes, mais son pouvoir corrompt son hôte, car elle est faite de noirceur primordiale.

La Necrolame confère de nombreux pouvoirs à Gorr : une force, rapidité et endurance surhumaines, une durabilité incroyable (il a résisté à un impact de Mjolnir), une résistance aux maladies, une capacité de régénération hors-normes, la capacité de voler/léviter, et l’umbrakinesie (la création et manipulation des ombres, dont la Necrolame est entièrement constituée). En plus de tout cela, la lame augmente la longévité de son porteur : Gorr a plus de 3000 ans, et il n’a pas vieillit, dû à sa relation symbiotique avec la lame. Cette longue période lui a permis de se forger au combat, devenant un formidable guerrier et tuant des centaines de dieux.

Il prit d’assaut la cité de l’Omnipotence, le carrefour des dieux du cosmos, puis se rendit sur Chronux, le palais des Dieux du Temps. En les tuant, il put ouvrir un portail vers le passé et alla tuer le tout premier dieu, ramenant son cœur en trophée. En plus de ces massacres, Gorr réduisit en esclavage des dieux, dont le Thor du passé, afin qu’ils lui construisent une bombe divine pouvant tuer toutes les divinités à travers le temps et l’espace. Mais il fut arrêté par l’alliance des 3 Thor d’époques différentes.

Gorr représente la vengeance aveugle, prêt à tout pour faire payer ceux qu’il pense le mériter, même des innocents, au détriment de la justice et de toute raison. En effet, il s’est juré de tuer tous les dieux pour venger le silence de ceux qu’il vénérait et la mort de sa famille. Aveuglé par sa peine et rongé par sa colère, il ne voit pas que ceux qu’il tue sont pour la plupart innocents.

Bien qu’il ait affronté de nombreux héros et dieux, Thor reste le némésis de Gorr, celui qui l’a battu en combat alors qu’il était invaincu jusque là.


Gorr est-il vraiment un vilain ?


Bien qu’il fut un monstre la majorité de sa vie, il est important de se rappeler l’origine de Gorr, qui explique pourquoi il est devenu le monstre qu’il est.

Comme on l’a dit précédemment, la vie de Gorr avant sa rencontre avec la Necrolame fut brutale et tragique : son monde natal ayant des conditions extrêmes (désertique, séisme, etc…), des prédateurs très dangereux, etc… la survie y était très difficile. Sa mère se sacrifia pour sauver Gorr de bêtes sauvages qui les avaient attaqués lorsque celui-ci n’était qu’un enfant. Il la vit mourir sous ses yeux, devenant orphelin très jeune, et dû survivre seul dans ce monde hostile.

Lorsque des années plus tard Gorr eut une femme et des enfants, il finit par les perdre : sa femme lors d’un éboulement, et ses nombreux enfants moururent de faim. Gorr essaya de sauver son dernier fils, n’ayant pas perdu sa confiance dans les dieux qu’il priait, mais Agar finit par succomber. Ayant vu tous les êtres qui lui étaient chers mourir sous ses yeux, Gorr fut inconsolable et succomba à sa peine. En colère, ne comprenant pas pourquoi sa famille lui avait été enlevée, il blâma les dieux et leur silence, et le besoin de vengeance remplaça l’amour qui habitait autrefois son cœur. Il jura de faire payer les dieux pour la mort des siens.

Par la suite Gorr, dans sa solitude millénaire, utilisa le pouvoir de la Necrolame pour créer des doubles de sa femme et d’Agar, mais il leur cacha ses exactions. Lorsque que son “fils” se rendit compte que son père était devenu tout ce que celui-ci méprisait et détestait, il s’opposa à lui en aidant Thor à le vaincre.

Le portrait fait par Christian Bale du personnage dans le film Thor: Love and Thunder est assez proche du comics : on découvre un homme croyant, aimant profondément sa fille qu’il ne put sauver de la famine, et dont la rencontre avec le dieu qu’il vénérait le changea à jamais, en découvrant que celui-ci n’avait que faire de ses fidèles. Un homme dont le deuil et la peine se transformèrent en haine de ceux qui étaient censés le protéger : ses dieux.

Bien que ses actions aient apporté la mort et la destruction de milliers de dieux et d’innocents à travers le cosmos, Gorr n’est pas intrinsèquement un vilain : derrière la violence et la barbarie se cache un homme n’ayant jamais fait le deuil de sa famille, convaincu que la vengeance lui apportera la paix.


Voilà qui conclut ce numéro mensuel de la chronique The Dark Side . Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Shuri); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier: Aqualad) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Oscar Isaac) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des séries de l’Arrowverse.

Découvrez aussi nos autres contenus originaux comme nos One-Shots ou la série UDC Original Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


%d blogueurs aiment cette page :