L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE : Galactus

Le vilain du mois

7 articles à lire avant “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”

bénéficie de la promo jusqu’au 29 mai !

MADNESS pour 60% de réduction sur ta première année de Jeune Titan, Fantastique Gardien ou Lanterne de la Galaxie


Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans un nouvel épisode de votre chronique psychologique préférée : The Dark Side ! En ce mois de décembre venant clore l’année 2021, nous avons décidé de mettre en avant l’univers Marvel Comics, en vous présentant un grand méchant qui est peu évoqué mais pourtant immense. En cette période de fêtes de fin d’année, la perspective des grands repas de famille savoureux nous ouvre l’appétit. Et s’il y a bien un personnages à l’appétit dévorant, raffolant de planètes à consommer, c’est bien Galactus, le dévoreur de Mondes !


Qui est Galactus ?

Le personnage de Galactus fut créé par le grand Stan Lee et le talentueux Jack Kirby, et apparut pour la première fois dans le comics Fantastic Four #48 en mars 1966. Galactus est ce qu’on appelle une entité cosmique, c’est à dire un être aux pouvoirs titanesques capables de modifier la matière et/ou la réalité à une échelle allant d’une étoile au multivers. Ses pouvoirs sont comparables à ceux des Célestes, il est donc extrêmement puissant.


Le comics Marvel à ne pas louper en ce mois de mai !

Procure-toi Fantastic Four : l’histoire d’une vie, une histoire alternative des FF, sans plus attendre !


Mais le personnage n’a pas toujours été ainsi : à l’origine il se nommait Galan, et il était originaire de la planète Taa, un monde existant dans l’univers avant le Big Bang. Scientifique et explorateur, Galan savait que son univers était dans sa phase finale, où la matière plongeait vers un point unique, ce phénomène étant appelé le Big Crunch. Galan découvrit que ce cataclysme était la source d’une vague de morts dans son univers, dûe notamment aux radiations qui en émanaient. Il décida, avec quelques autres, d’un dernier baroud d’honneur, en plongeant avec un vaisseau directement dans le Big Crunch.

Tous périrent sauf Galan qui, en se dirigeant vers le centre de l’Univers, découvrit l’Œuf cosmique, sorte de cocon de l’univers rempli d’énergies formidables. Il y pénétra, fut inondé d’énergie cosmique, et fusionna avec Eternité, un être représentant la sensibilité et la conscience de l’Univers. Il absorba notamment l’énergie du Big Bang (qui donnera naissance à notre univers), et entra alors en gestation pendant des milliards d’années au sein de l’univers qui se forma après le Big Bang. Lorsqu’il émergea, Galan n’était plus : Galactus était né !

Galactus, ainsi que les entités cosmiques Mort et Eternité, sont nés en même temps que notre univers. Il incarne l’équilibre entre ces deux êtres, l’un étant créateur et l’autre destructeur. Galactus dériva par la suite dans le cosmos, et fut repéré par un des Gardiens, observateurs silencieux des grands événements célestes. Bien qu’il vit la nature destructrice de cet être, il décida de l’épargner et l’enferma dans un incubateur, après avoir construit une armure pour contenir son pouvoir. Il sera délivré lorsque l’incubateur sera détruit par l’attaque d’une armada extra-terrestre.

En se réveillant, Galactus est pris d’une fin dévorante, et consomme la planète la plus proche Archeopia. Comprenant que désormais il doit consommer l’énergie de planètes vivantes pour assurer sa survie, Galactus décide alors de voyager à travers l’univers : on le nomme désormais le Dévoreur de mondes.

Être aux pouvoirs quasi illimités, Galactus est un grand ennemi d’Ego la planète vivante, de Thanos le Titan Fou, et bien évidemment des Fantastic Four. Il est d’ailleurs apparu dan le film Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer en 2007, sous la forme d’une tempête cosmique monstrueuse. Il n’a pas été adapté depuis, hormis des apparitions dans des jeux vidéos et des films d’animation.


En quoi Galactus est-il un vilain ?

Il est vrai que normalement, lorsqu’un être cosmique dévore des mondes entiers pour survivre, on a plutôt raison de penser que c’est un vilain. Cependant à l’origine, Galactus pouvait passer des siècles entiers sans se nourrir, rationnant son énergie afin de limiter sa faim dévorante. Mais après plusieurs affrontements contre des déités, Galactus avait utilisé de grandes quantités d’énergie et sa faim devint plus fréquente. Il commença alors à consumer des mondes habités lorsqu’il ne pouvait en trouver d’autres. Dénué de toute émotion ou ressenti, Galactus n’est que logique, répondant de manière pragmatique à un besoin primaire.

Le Dévoreur de mondes, durant son errance dans l’univers, consommait beaucoup d’énergie pour trouver de nouveaux mondes. Galactus finit par réaliser qu’il était plus efficace d’envoyer un héraut à la recherche de mondes « comestibles » plutôt que de les chercher lui-même. Il eut un certain nombre de serviteurs, dont le plus connu de tous est sans doute Silver Surfer.

Sa faim est sa plus grande faiblesse, et bien qu’il ait aidé de nombreuses fois nos héros à sauver l’univers, Galactus devient une terrible menace lorsque sa faim est de plus en plus forte. Il affronta à de nombreuses reprises les Fantastic Four, les Avengers, Dr Strange et bien d’autres.

Galactus, comme on l’a dit, n’éprouve pas de sentiment tel que l’amour, le bonheur, la haine ou la colère. C’est un être froid d’une sagesse absolue, mais totalement dénué d’émotions. Il se situe donc bien au-delà du Bien et du Mal.

Cependant, comme il le dit lui-même, Galactus n’est pas un dieu. Loin de là. Malgré toute sa puissance qui fait de lui un être quasi omnipotent, il n’est pas omniscient, ni omniprésent. Il est incapable de prédire l’avenir, ou de modifier son propre destin qui lui impose d’absorber des mondes vivants pour subsister. Bien qu’il soit la créature la plus ancienne et l’une des plus puissantes de l’Univers, Galactus est conscient que rien n’est éternel, et juge d’ailleurs sa propre mort inévitable.

Galactus est considéré comme une force cosmique créant l’équilibre entre les êtres Eternité et Mort, cependant il est responsable de la mort des milliards d’êtres vivants qui habitaient les planètes qu’il a consommé. Bien que sa faim soit la cause de ce génocide, il consomme ces mondes en toute conscience de la mort qu’il sème aux quatre coins de l’univers.


Galactus est-il vraiment un vilain ?

Galactus a, à de nombreuses reprises, défendu l’univers contre de grandes menaces. Par exemple, par le passé, il a aidé les Célestes à combattre les forces extra-dimensionnelles du Cancervers (une réalité où la Mort avait été détruite) qui avaient envahi la réalité de la Terre-616, lorsque le tissu même de l’espace-temps s’était affaibli.

Il fut également appelé à l’aide un certain nombre de fois par Reed Richards, le leader des Fantastic Four, pour lutter contre plusieurs menaces, comme celle de l’Hyperstorm. Les Avengers requirent également son aide contre des menaces cosmiques, mettant en danger l’espace temps où des univers entiers. Il s’opposa également à Thanos lorsque celui-ci fut en possession des Gemmes de l’infini, et qu’il devint virtuellement indestructible.

Bien qu’il soit dénué d’émotions, il peut cependant se montrer raisonnable, comme lorsqu’il recruta l’un de ses hérauts, Silver Surfer. Menaçant la planète Zenn-La, il fut convaincu par l’un de ses habitants, Norrin-Radd, d’épargner la planète en échange de son éternelle servitude. Galactus accepta, épargnant la planète et l’être que Radd aimait. Il le transforma en Surfeur d’Argent, supprimant les émotions et toute moralité chez son nouveau serviteur, afin qu’il soit plus efficace, et qu’il n’ait pas d’états d’âme à le conduire vers des mondes habités si nécessaire.

De plus, lorsque Galactus consuma son premier monde, il vit la destruction qu’il avait provoqué. Il décida de créer un monde capable de dépasser par la grandeur tous ceux existant, et créa finalement après plusieurs millénaires Taa II (en hommage à son monde d’origine et à la planète qu’il venait de détruire), un immense vaisseau s’étendant sur tout le système stellaire d’Archéopia, et en fit sa nouvelle demeure.

Bien qu’on ne puisse pas le considérer comme un héros, Galactus demeure esclave de sa faim dévorante. Il est probable qu’il ne retire aucun plaisir dans la destruction des mondes, hormis celui d’assouvir son appétit.

Au final, le personnage se situe au delà de la dichotomie du bien et du mal : Galactus est et demeure une force primordiale de l’univers, ayant une forte influence sur ce dernier. Il est lié de manière indéfectible à la survie de cet univers. Détruisant des mondes (habités ou non) pour se nourrir, Galactus n’est ni bon ni mauvais, simplement un être cherchant à assurer sa survie dans l’univers, comme nous tous. Cela fait-il de lui un vilain pour autant ?


Voilà qui conclut notre numéro mensuel de The Dark Side. Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Mera); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier : Star-Lord) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : James McAvoy ) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le Top 5 des comics les plus chers de l’histoire.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y discute notamment de quels comics de TKO Studios pourraient être adaptés, ou encore qui sont les gardiens du Multivers.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


Nouvelle vidéo !