L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE : Black Manta

Le vilain du mois

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans un nouvel épisode de votre chronique psychologique préférée : The Dark Side ! Ce mois-ci, notre choix s’est à nouveau tourné vers l’univers de DC Comics, et nous avons décidé de vous présenter un personnage particulier. Si Arthur Curry/Aquaman est le protecteur des Sept Mers et des trésors qu’elles renferment, son némésis est assurément un homme qui cherche à piller ces richesses. Alors enfilez votre combinaison de plongée et votre tuba, aujourd’hui on parle de Black Manta !


Qui est Black Manta ?

De son vrai nom David Hyde, le personnage fut créé en 1967 par Bob Haney et Nick Cardy, et apparut dans les pages du comics Aquaman #35 en septembre 1967. La particularité du personnage est qu’il a plusieurs origin stories. En effet, depuis sa création, les origines de Black Manta ont varié en fonction des scénaristes qui se sont succédés à l’écriture de ses aventures.

Une première version de son origine fut dévoilée dans le Aquaman #6 sorti en 1993 : le jeune David Hyde grandit à Baltimore, et aimait jouer dans la Baie de Chesapeake. Un jour, il fut enlevé, et crut apercevoir Aquaman, à qui il demanda de l’aide, mais en vain. Il finit par se libérer, et cet événement le marqua profondément : il se mit à détester la mer impassible, et à haïr son champion, Aquaman. Plein de rancœur, il décida de devenir le maître des Sept Mers

En 2003, avec Aquaman #8, une seconde version des origines du personnage fut donnée : le jeune David Hyde était un orphelin autiste, placé à l’asile d’Arkham de Gotham City, on ne sait pourquoi. Le jeune garçon se sentait à l’aise dans l’eau glacée, alors qu’à l’inverse les draps en coton étaient atrocement douloureux pour lui. Malheureusement, les médecins comprenaient mal sa maladie, et David finit par être attaché à son propre lit. Un jour, il vit Aquaman à la télévision, et fut fasciné par le héros. Soumis à des traitements “expérimentaux” pour soigner son autisme, il fut guéri mais le traitement développa sa violence et son agressivité. Il finit par tuer son bourreau et s’échappa d’Arkham. 

Devenu adulte, David choisit de se concevoir un costume, inspiré par un animal en particulier : la Raie manta. Ce costume deviendra par la suite iconique : une combinaison noire étanche et high-tech, un casque énorme avec deux grandes lentilles rouges lui permettant de tirer des rayons destructeurs. Il prend alors le nom de code tristement célèbre de Black Manta. David Hyde est un humain très intelligent, mais n’a aucun pouvoir : il se repose sur la technologie. Sa combinaison est conçue pour s’adapter à un environnement océanique, et lui confère une force et une endurance surhumaine, ainsi que la capacité de respirer sous l’eau. 

Depuis, Black Manta et Aquaman se sont opposés à maintes reprises, sur et sous la mer. La motivation principale du personnage est de vaincre Aquaman et de conquérir l’Atlantide.

Le personnage apparait dans le film Aquaman de James Wan sorti en 2018, qui est sa première adaptation live-action. Dans le film, Black Manta se nomme David Kane, et il est le fils de Jesse Kane. Les Kane sont une famille de pirates, pillant les Sept Mers. Lorsque David et son père attaquent un sous-marin russe, Aquaman intervient pour les stopper, et laisse le père mourir. David jure alors à ce dernier de le venger en tuant Aquaman. Le personnage est joué par Yahya Abdul-Mateen II.


En quoi Black Manta est-il un vilain ?

Que l’on se base sur l’une ou l’autre des origin stories que nous avons évoqué plus haut, Black Manta reste un criminel à l’âge adulte. Il a affronté Aquaman à de nombreuses reprises, avant d’apparaitre comme un rival d’Ocean Master, aka Orm le demi-frère d’Aquaman. Ce dernier cherche lui aussi à tuer le héros qu’il considère comme une aberration, un hybride contre-nature, spoliant son droit naturel à régner sur l’Atlantide.

Au delà de la technologie, le personnage est un maitre stratège, planifiant à la perfection la moindre de ses opérations, et ne laissant rien au hasard. Il fait preuve d’une résilience et d’une obstination impressionnante, et est réputé pour toujours obtenir ce qu’il veut. Ainsi, il n’hésite pas à tuer ou blesser tout ceux qui lui barrent la route, innocent ou non.

Le pire de tous les méfaits de Black Manta se produisit lorsque celui-ci assassina le fils qu’Aquaman eut avec Mera, lorsque le couple régnait sur l’Atlantide : Arthur Curry Jr, connu sous le nom de code d’Aquababy. Ce dernier était capable de respirer sous l’eau comme ses parents, mais ne pouvait pas respirer hors de l’eau. Il était également capable de manipuler l’eau (hydrokinésie) comme sa mère Mera, et de créer la vie à partir de l’eau.

Un jour, Manta kidnappa le bébé, et l’enferma dans une sphère, qui se remplissait lentement d’air. Aquababy ne pouvant pas respirer hors de l’eau, Manta obligea Aquaman à affronter Aqualad (le fils de Black Manta) en échange de la vie de son fils. Aquaman combattit donc Aqualad. Lorsque le combat fut terminé, Aquaman découvrit avec horreur que son fils était mort. Fou de rage, il retrouva Manta et était prêt à le tuer, mais il ne put s’y résoudre. La mort du fils d’Aquaman eut de très grandes répercussions dans l’histoire du héros, et c’est ce qui brisera d’ailleurs le mariage d’Arthur et Mera. Le meurtre du bébé d’Aquaman a rendu Black Manta tristement célèbre, étant méprisé même par les autres supervilains pour son acte, bien qu’ils le craignent tous. La mort d’Aquababy est d’ailleurs souvent considérée comme le début de la teinte sombre des comics de chez DC Comics, qui caractérise aujourd’hui la maison d’édition.

Black Manta personnifie la vengeance tout d’abord, car il tient Aquaman responsable de ses malheurs, que ce soit la mort de son père ou le fait qu’il ne l’ait pas aidé lorsqu’il fut kidnappé. Haïssant de tout son être Arthur, il souhaite s’emparer ou détruire tout ce que notre héros à de cher à son cœur. Il a d’ailleurs détruit la crique où Aquababy fût enterré. Mais Manta représente également l’avidité, l’appât du gain, ne démontrant aucun code moral ou sens de l’honneur dans ses actions. Ce qu’il désire il le prend, même si cela semble hors de sa portée.


Black Manta est-il vraiment un vilain ?

Revenons en arrière une seconde, afin de pourvoir répondre à la question posée ici : le personnage est-il vraiment un vilain ? L’une des spécificités de l’univers de DC Comics, c’est son ton très sérieux, mature, voir même sombre. Tous les personnages, héros ou vilains, ont subi de lourdes épreuves dans leur vie, les transformant à jamais. C’est particulièrement vrai pour ce qui est des super-vilains, à l’exception de quelques uns (Le Joker par exemple) : ces personnages sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui à cause notamment des traumatismes qu’ils ont subi, dans leur enfance et leur vie d’adulte.

Dans le cas de Black Manta, comme on l’a vu précédemment, il a subi des traumatismes dans son enfance. Que ce soit l’origin story où il fut enlevé, ou celle où il est un enfant autiste interné à Arkham, l’enfance de David Hyde fut difficile, et les traumatismes qu’il a subi furent terribles. Il est possible que ce qu’il a vécu l’ait amené à être un sociopathe, un individu ne pouvant fonctionner en société car incapable de différencier le bien du mal. Sans boussole morale, et guidé par son ambition et sa haine d’Aquaman, David s’est probablement tourné vers le crime naturellement, sans voir que cette voie n’était pas la bonne.

Black Manta a fait des choses terribles, voir impardonnable.s L’assassinat du fils d’Aquaman, afin de faire souffrir ce dernier, est évidemment le pire de tous ces crimes. Cependant, des années plus tard, Manta avoua qu’il regrettait d’avoir commis ce meurtre.

Lors de l’événement Brightest Day, qui suit l’horrible retour des morts de Blackest Night, on découvre que Manta s’est retiré de sa vie de criminel. Il a ouvert une poissonnerie et gagne honnêtement sa vie. Preuve que même un criminel endurci comme lui peut changer.

De plus, lors des événements de Forever Evil, alors que le Syndicat du Crime de Terre-3 arrive sur Terre-Prime, Manta s’oppose à ces super-vilains : lorsqu’Ultraman déplace la Lune pour bloquer le soleil, causant des Tsunamis immenses, cela va détruire notamment la tombe du père de Manta. Ce dernier jure alors de détruire le Syndicat. S’associant avec Lex Luthor et d’autres vilains, il parvient à combattre le Syndicat et à ramener la Justice League qui avait disparu. Le temps d’une aventure, il devient un anti-héros.

Bien qu’on puisse douter du fait que Black Manta soit foncièrement mauvais ou non, ce qui est indéniable est qu’il est un homme désirant devenir le maitre d’une force de la nature : l’Océan. Après tout, on désire toujours ce qu’on ne peut avoir.


Voilà qui conclut notre numéro mensuel de The Dark Side. Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Batgirl); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier : Batwoman) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Ben Affleck vs Christian Bale ) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le Top 5 des versions alternatives de Batman.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y discute notamment de ce que pourrait raconter Venom 3, ou encore qui sont les gardiens du Multivers.

%d blogueurs aiment cette page :