L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Sinestro

Le vilain du mois

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans un nouvel épisode de votre chronique diabolique préférée : The Dark Side. Dans ce premier épisode de cette rentrée scolaire 2021, nous vous proposons d’étudier avec attention l’un des méchants les plus charismatiques de l’Univers DC, et le némésis de Green Lantern : Sinestro !


Qui est Sinestro ?


Créé par John Broome et Gil Kane, le personnage de Sinestro apparait pour la première fois en août 1961 dans le Green Lantern #7. De son vrai nom Thaal Sinestro, il est passé du statut d’un des héros les plus nobles et respectés parmi les rangs des Green Lanterns, à l’une des pires menaces qu’ait connu le Corps.

Envie d’en apprendre plus sur Echo ?

=> Lire POWER GIRLS: Echo <=

Sinestro est originaire de la planète Korugar, dans le secteur spatial 1417. Un jour, il est choisi par un anneau vert de pouvoir grâce à sa capacité à vaincre la peur, et se retrouve intégré au Green Lantern Corps : un corps d’élite de “policiers intergalactiques” créé par une race extraterrestre ancienne appelée les Gardiens, et chargé de faire régner l’ordre dans la galaxie. Il devient responsable de son secteur, et ce dernier est réputé pour être le plus organisé et pacifique de toute la galaxie. Dans Green Lantern: Secret Origins, on apprend que Sinestro fut formé à devenir un Green Lantern par Abin Sur, qui léguera plus tard son anneau à Hal Jordan/Green Lantern sur son lit de mort. Sinestro surpassera son maître, et gagnera le titre de plus grand des Green Lanterns à cause de son secteur réputé comme étant le plus pacifique de la galaxie.

Dans la saga Emerald Dawn on apprend que Sinestro, après avoir appris la mort de son mentor, entrainera son successeur Hal Jordan. Il devient son maître, et les deux héros nouent une amitié sincère. Mais voyant les progrès et le talent de son disciple, Sinestro devient de plus en plus jaloux de lui. En plus de cela, le Corps et les Gardiens découvrent que le secteur spatial dont Sinestro a la charge vit dans la peur : le Lantern est en effet devenu le dictateur de son secteur et en particulier de Korugar, sa planète d’origine, où il règne d’une main de fer. Les Gardiens décident de l’arrêter, et il est vaincu par Hal Jordan et envoyé sur Oa pour être jugé pour ses crimes. La sentence des Gardiens est irrévocable : Sinestro est envoyé dans l’univers d’antimatière, l’univers d’origine de l’Anti-Monitor.

Prisonnier de cet univers, il se rend sur la planète Qward et y rencontre ses habitants, les Foudroyeurs. Ceux-ci détestent autant les Gardiens et le Corps que Sinestro. Les Qwardiens décident de l’aider en créant une nouvelle arme, un anneau de pouvoir, qui exploitera le pouvoir jaune de la peur, la faiblesse des Green Lanterns. Sinestro, de nouveau armé, décide de revenir dans notre univers pour semer le chaos, créant au passage un Corps de la peur : le Sinestro Corps. Ainsi, le plus grand Green Lantern chuta, devenant le pire ennemi du Corps.


En quoi Sinestro est-il un vilain ?


A partir du moment où il fut choisi par un anneau vert, Sinestro n’a jamais cessé d’être un Lantern. Tout d’abord membre du Corps des Green Lanterns, il possédait un anneau lui permettant de créer des constructions physiques de lumière grâce à sa volonté (le vert étant la lumière de la volonté). Il pouvait également voler et se protéger avec un champ de force généré par l’anneau. Virtuellement, le pouvoir de l’anneau est sans limite, dépendant uniquement de la force de volonté et de l’imagination de son porteur. Les seules faiblesses de l’anneau vert sont le fait qu’il se décharge lorsqu’on l’utilise, c’est pourquoi il doit être rechargé, et le fait qu’il soit inefficace contre le jaune dû à l’impureté jaune (l’entité de la peur Parallax enfermée dans la batterie verte centrale).

En devenant un Yellow Lantern à la suite de son bannissement, Sinestro tire sa force de l’énergie jaune de la peur, l’une des énergies négatives les plus puissantes de l’univers. C’est la capacité d’inspirer la peur chez les autres qui fait la puissance d’un membre du Corps de Sinestro. Et ce dernier utilise la peur pour maintenir l’ordre et la paix. Hormis la source de leur puissance les Green et Yellow Lanterns ont les mêmes capacités.

Après que les Gardiens condamnèrent Sinestro à être banni, celui-ci développa une haine profonde envers le Corps des Green Lanterns. Il haïssait particulièrement Hal Jordan, qu’il avait entrainé et qui s’est avéré être beaucoup plus talentueux que lui, et qui fut considéré après la chute de son mentor comme le plus grand des Lanterns. Bien qu’il soit un être très froid et pragmatique, Sinestro reste rongé par la jalousie et la haine, bien qu’il ait tout de même énormément de respect envers Hal Jordan.

Ses méfaits sont innombrables : Il est responsable de la seconde destruction de la planète natale de Kilowog, Bolovax Vix, peu après avoir pris part aux côtés d’autres super-vilains d’une tentative de conquêtes des Terres parallèles dans Crisis on Infinite Earths. Suite à cela, les Gardiens l’enfermèrent dans la batterie centrale. Sinestro y trouva Parallax et le fit sortir et posséder Hal Jordan, qui devint une immense menace et dû être tué. Il torturera le Green Lantern Kyle Rayner afin de lui arracher l’entité de la volonté Ion. Il attaquera aussi de nombreuses fois la planète Oa, s’en prendra aux autres corps comme les Star Sapphires sur leur planète, Zamaron.

Froid, calculateur, sans remords, expéditif, Sinestro symbolise le désir d’ordre par le contrôle absolu, quel que soit les moyens utilisés pour y parvenir, et le nombre de cadavres laissés en chemin, en étouffant par la violence et la peur toute pensée différente : un point commun que le personnage partage avec Big Brother de l’œuvre de Georges Orwell, 1984.


Sinestro est-il vraiment un vilain ?

Bien que le personnage de Sinestro se définit par son caractère froid, hautain et brutal, il serait réducteur de ne voir en lui qu’un ennemi du bien, car le chemin qu’a choisi de prendre Sinestro fut défini par le lien qu’il tissa avec son mentor, qui deviendra son ami le plus proche par la suite : Abin Sur.

Ce dernier forma donc Sinestro à devenir un Green Lantern exemplaire. Abin Sur était cependant inquiet, préoccupé à propos d’une prophétie dont lui avait parlé un terroriste du nom d’Atrocitus. Ce dernier annonça à Abin Sur la prophétie de la Nuit Noire, une bataille gigantesque entre les porteurs des différentes lumières du Spectre émotionnel, et qui précéderait la fin de l’univers. Abin Sur passa des années à enquêter sur cette prophétie afin de découvrir un moyen de la stopper.

Sinestro ne comprenait pas l’obsession de son mentor, mais après la mort d’Abin Sur, il décida d’honorer sa mémoire en poursuivant la quête de son ami. Durant les événements de Blackest Night, il sera à l’origine avec Hal Jordan de l’alliance entre les différents Lantern Corps contre Nekron et le Black Lantern Corps, et ordonnera aux siens d’aider les Green Lanterns à défendre la Terre, bien qu’étant en conflit avec eux. Mettant son égo et sa rancœur de côté, Sinestro fera le bon choix et se battra pour ce qui est juste.

Durant sa formation en tant que Lantern, Sinestro rencontra Arin Sur, la soeur d’Abin. Les deux êtres tombèrent follement amoureux, se marièrent et auront même des enfants ensemble. Malheureusement, celle-ci mourut dans des circonstances encore inconnues à ce jour. La mort d’Arin affectera énormément Sinestro, et celle d’Abin provoquera un bouleversement encore plus grand.

Il est à noter que durant les événements de Forever Evil, lorsque le Syndicat du Crime parvient à vaincre la Justice League et prit le contrôle de la Terre, Sinestro fut parmi les quelques super-vilains (Lex Luthor, Captain Cold, Black Adam et Bizarro) qui s’élevèrent contre les envahisseurs et qui défendirent la Terre à tout prix. Il tua le faux Green Lantern Power Ring, et aida les héros restant de la Terre à contrer le Syndicat. Par la suite, il sera même réintégré dans le Green Lantern Corps, aidant Hal Jordan à neutraliser le Sinestro Corps, mais n’y restera que temporairement.

Sinestro n’est pas un anti-héros. Il a massacré et commis des atrocités sans nom, ce qui fait de lui un méchant, mais la voie qu’il a choisie fut façonnée par les tragédies que le personnage vécut. Il est un être qui suit sa propre ligne de conduite, se basant sur sa vision du bien et du mal. Il fait ce qui doit être fait et ce qu’il considère comme juste, ne laissant personne lui barrer la voie. Mais Sinestro n’en demeure pas moins un homme loyal à ses principes et sa famille, faisant tout pour protéger cette dernière et sa planète Korugar, même si c’est contre leur volonté.


Voilà qui conclut notre numéro mensuel de The Dark Side. Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois de juillet : Invisible Woman); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois de juillet : Poison Ivy) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (en juillet : Michael Rooker ) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le Top 5 des films Marvel qu’on attend le plus.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y discute notamment des séries de comics prévues pour la saison 2021-2022, ou encore des prochains films et séries du DC Extended Universe après la sortie de The Suicide Squad.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire POWER GIRLS: Yelena Belova <=