L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

POWER GIRLS: Mera

La puissance au féminin

7 articles à lire avant “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”

bénéficie de la promo jusqu’au 29 mai !

MADNESS pour 60% de réduction sur ta première année de Jeune Titan, Fantastique Gardien ou Lanterne de la Galaxie


L’hiver est là et nous avons décidé de vous emmener en voyage aujourd’hui. Rendez-vous dans les mers chaudes et dans les profondeurs out se trouve Atlantis. Nous rencontrons aujourd’hui Mera, en vedette de notre chronique Power Girls. Mais connaissez-vous vraiment ce personnage ?


Qui est Mera ?


Personnage ayant déjà presque 60 ans, Mera est apparue pour la première fois dans les pages du Aquaman #11 en septembre 1963. Créée par Jack Miller et Nick Cardy, elle s’avère rapidement être bien plus qu’une version féminine d’Aquaman. 


Le comics DC à ne pas louper en ce mois de mai !

Pars pour l’espace sans plus attendre avec la nouvelle Green Lantern dans Far Sector


Mera est une Atlante, à l’origine la princesse en tête de la ligne de succession du petit royaume sous-marin de Xebel, situé dans le Triangle des Bermudes. Ce royaume est composé de séparatistes qui gardent une dent contre la nation souveraine des 7 Mers, Atlantis. Mera, entrainée au combat, est alors envoyée en mission pour assassiner le Roi d’Atlantis, Arthur Curry alias Aquaman, mais abandonnera sa mission lorsqu’elle tombera sincèrement amoureuse de lui.

Mera épousera même Aquaman et deviendra donc Reine d’Atlantis. Ils auront un enfant, Arthur Jr, mais la mort de ce dernier aux mains de Black Manta (comme expliqué dans notre récent numéro de The Dark Side) aura pour effet d’éloigner Aquaman et Mera, cette dernière étant évidemment rongée par le chagrin. Après des années difficiles et certaines où elle était la seule sur le trône, Mera et Aquaman ont pu se remettre ensemble et vivent maintenant ensemble à Amnesty Bay avec leur fille, récemment née dans les comics. 

Mera possède les pouvoirs habituels des Atlantes, sachant respirer et se déplacer à très grande vitesse dans l’eau. Elle a aussi une force surhumaine dûe à la nature des Atlantes, vivant habituellement sous l’eau et résistant ainsi à une énorme pression sous-marine. Mera est aussi hautement entrainée, telle un soldat d’élite, de par son enfance à Xebel. Mais Mera possède aussi une capacité qui la distingue des autres car elle sait manipuler l’eau.

On a pu retrouver Mera régulièrement en tant que membre de la Justice League, notamment durant les évènements de “Blackest Night” et “Brightest Day” où elle était l’une des seules membres restantes. Elle a aussi porté durant cette période la bague et l’habit des Red Lantern Corps avant d’arriver à se séparer de ce fardeau au contact de Wonder Woman. 

Mera est apparue dans plusieurs adaptations de comics depuis sa création, à commencer par plusieurs productions animées, dont le film Aquaman: Throne of Atlantis ou la récente série comique Aquaman: King of Atlantis. Mera apparait aussi sous les traits d’Elena Satine dans la dernière saison de Smallville, mais son apparition en live-action la plus marquante reste certainement son interprétation par la belle Amber Heard, qui campe le personnage dans Justice League (et donc aussi Zack Snyder’s Justice League), Aquaman et le prochain Aquaman and the Lost Kingdom


Mera et sa féminité


Rien qu’à travers son histoire, on comprend directement pourquoi Mera est une femme d’exception et mérite plus que jamais sa place au sein de notre chronique. Mera ne rentre pas dans les carcans de la société ou dans le moule qui lui aurait été destiné : elle choisit elle-même la direction que prendra sa vie. 

De cette manière, Mera représente un bel exemple pour la gent féminine en quête d’indépendance. Destinée à être – n’ayons pas peur de le dire au vu de sa première mission – une tueuse à gage, elle décide finalement de suivre son coeur et d’épouser Aquaman, devenant ainsi Reine d’Atlantis. Un jour destinée à devoir trouver un nouveau Roi après la mort d’Aquaman, elle ne trouvera aucune chaussure à son pied et préfèrera repousser l’échéance, voyant finalement la situation se sauver d’elle-même lorsqu’Aquaman revient d’entre les morts. Et enfin, destinés à être le couple royal d’Atlantis et des Sept Mers, Mera mène le couple pour aller à l’encontre de tout ce qui aurait été attendu d’eux : abolir la monarchie et ainsi s’auto-destituer.

Mera arrive notamment à faire ce qu’elle veut car elle est dotée d’un leadership hors du commun. Mera ne mène pas juste une équipe, mais tout un peuple. Au départ seulement la femme d’Aquaman, elle s’impsoera comme la souveraine légitime, d’autant plus lorsqu’elle se retrouve seule sur le trône. Mera est définitivement une femme qui sait se débrouiller, tant en diplomatie qu’au combat au corps à corps, entrainée depuis son plus jeune âge. Ce sont ces atouts qui lui permettront aussi de s’imposer comme une membre à part entière de la Justice League.

Forte d’une grande confiance en elle, d’un leadership naturel et d’une volonté de fer, la femme d’apparence parfaite (sa plastique de rêve aide évidemment aussi beaucoup dans cette apparence) n’a pourtant pas eu une vie facile. Cela ne l’empêchera pas de faire preuve de résilience, même au plus profond du goufre, comme lorsqu’elle avait perdu son propre enfant aux mains de Black Manta. Cette résilience, comme en quelque sorte pour une période de deuil, arriva cependant dans un second temps, car la souveraine atlante a conservé pendant longtemps une grande quantité de rage en elle, au point de devenir membre des Red Lanterns, qui sont alimentés par cette rage. Ceci était évidemment mauvais pour son développement personnel mais il s’agit d’une épreuve qu’elle a – à nouveau – surmonté.


Mera et l’évolution de son image


Les origines du personnage de Mera ont fortement changé via des modifications de la continuité rétroactice (ou “retcon”), voyant le point d’origine du personnage révisé à plusieurs reprises. Ce qui n’a toutefois pas changé est sa nature fondamentale. En effet, qu’elle soit originaire de la dimension Aqua, ou de Xebel en tant que dimension parallèle ou simplement Xebel, une contrée perdue dans le Triangle des Bermudes (dans sa version la plus récente), Mera est et restera à la fois une guerrière et une princesse. 

Un peu à l’instar de Wonder Woman chez les Amazones, Mera apparait directement comme une souveraine en devenir tout en ayant été entrainée au combat. Mera n’aura ainsi jamais été décrite comme une “simple” princesse à la Disney, cherchant son prince coûte que coûte tout en vivant avec une cuillère d’argent dans la bouche : non, Mera montre du leadership, un esprit de guerrière et de diplomate à la fois et apparait même parfois plus légitime qu’Aquaman sur le trône d’Atlantis de par son expérience et ses origines entièrement atlantes. 

Le succès de Mera sera tel qu’elle s’installera comme un personnage central de l’histoire d’Aquaman, continuant à mener l’histoire d’Atlantis lors de la disparition d’Aquaman et briguant notamment l’un des rôles principaux de l’évènement Blackest Night. Sa plastique de rêve, il est vrai, aura certainement aidé les lecteurs à l’adopter rapidement mais celle qui se classe parmi les 100 personanges de comics les plus sexy de l’histoire du Comics Buyers Guide s’imposera au final par son histoire et sa personnalité. Ce n’est donc pas une surprise que de voir Mera apparaitre dans plusieurs adaptations de comics, que ce soit des adaptations animées ou ce qui restera sans doute comme son apparition la plus notable jusqu’à présent, au sein du DC Extended Universe. L’actrice américaine Amber Heard porte ainsi Mera à l’écran dans deux films, auxquels s’ajoutera Aquaman and the Lost Kingdom dans quelques mois, et amène une interprétation du personnage proche de ce qui est dépeint dans les comics, démontrant leadership, grâce et badass attitude en un seul personnage. Qui ne rêverait pas d’être une power girl comme celle-ci ?


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois passé : Star-Lord)The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois dernier : Black Manta) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : James McAvoy) ; et le Top 5, qui présente deux sujets différents chaque mois, comme les meilleurs mentors de super-héros dans les films ou les comics les plus chers de l’histoire.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos One-Shots chaque semaine ! On y parle notamment du vilain Despero ou des adaptations de TKO Studios

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


Nouvelle vidéo !