L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

AGENT DOUBLE: Christian Bale

Découvrez les deux grands rôles de Christian Bale dans les adaptations de comics !

bénéficie de la promo jusqu’au 30 septembre et deviens un Lanterne de la Galaxie !

utilise le code RENTREE1 pour obtenir 80% de réduction sur ton abonnement annuel

ou le code RENTREE2 pour obtenir 10% de réduction + un comics gratuit

Abonne-toi sans plus attendre !


Bienvenue dans ce nouveau numéro d’Agent Double qui va mettre en avant un Agent Double de grande qualité en la personne de Christian Bale ! L’homme a été un tueur de dieux et un chevalier noir, mais qui se cache derrière ce grand nom du cinéma ?


Qui est Christian Bale ?

Christian Charles Philip Bale nait le 30 janvier 1974 à Harverfordwest en Angleterre. Sa mère est Jenny James, une membre d’un cirque et son père David Bale, un entrepreneur et activiste. Bale et sa famille, ses parents, ses deux sœurs et sa belle-sœur, quittent le Pays de Galles quand celui-ci a deux ans et après avoir vécu un temps au Portugal et dans l’Oxfordshire, ils s’installent finalement à Bournemouth. Il indique qu’à l’âge de 15 ans, il avait vécu dans au moins 15 villes, ce qui l’a en quelques sortes aidé à être acteur. L’école n’étant pas fait pour lui, il quitte l’école à 16 ans.


Envie d’un conseil de lecture ?


T’as accroché à la série Disney+ She-Hulk: Attorney at Law ? Essaie le plus récent comics She-Hulk !

A 17 ans, ses parents divorcent puis il emménage avec l’une de ses sœurs et son père à Los Angeles. Très précoce, son tout premier rôle est à huit ans, dans une publicité. Après que sa sœur soit castée dans une comédie musicale, il se met à envisager l’acting comme métier. Il déclarera qu’il ne trouvait pas l’acting intéressant mais qu’à la demande de ceux qui l’entouraient, il a poursuivi dans cette voix. A seulement 10 ans, le jeune acteur fait face à Rowan Atkinson dans The Nerd. Bale ne fera jamais d’école d’acting, se concentrant sur ses rôles, et apprenant petit à petit.

Il rejoint la série Anastasia: The Mystery of Anna où il fait la connaissance d’Amy Irving, la femme de Steven Spielberg, qui recommande Bale à son mari. C’est ainsi qu’à 13 ans, Bale joue le premier rôle dans Empire of the Sun de Steven Spielberg. Le succès du film rend Bale assez connu mais celui-ci se fait harceler à l’école à cause de son passage dans le film, le dégoutant un peu de l’acting. Malgré cela, Keneth Brannagh le persuade de jouer dans son film Henry V.  Il reprend alors sa carrière ce qui fait qu’avant les années 2000, et ses 26 ans, il a déjà joué dans 15 films dont Pocahontas, Velvet Goldmine et The Portrait of a Lady.

On le retrouve ensuite dans American Psycho, Shaft, Equilibrium, The Machinist mais c’est en 2006 que Bale incarne l’un des rôles qui va changer sa vie : Bruce Wayne. Effectivement on le retrouve en tête d’affiche de Batman Begins avant qu’il joue dans les films The Prestige, 3 :10 to Yuma puis The Dark Knight, reprenant son rôle. On le retrouve ensuite dans Public Enemies puis dans The Dark Knight Rises où il quitte le personnage de Batman.

Les années qui suivront le verront jouer dans American Hustle, Exodus: Gods and Kings, The Big Short, Ford v Ferrari et dans Thor : Love and Thunder !


Christian Bale et son rôle de Batman

En 2006 sort donc Batman Begins, film sombre sur l’univers du Chevalier Noir avec à sa tête Christian Bale. A l’époque l’acteur ne se rend pas compte de l’impact de son futur rôle :

A l’époque, la saga Batman était devenue une blague, quelque chose de l’ordre du vaudeville. Mais j’avais lu Batman: Year One de Frank Miller et ça m’avait fait entrevoir de nouvelles perspectives. J’étais vraiment déterminé à incarner un Bruce Wayne différent de tout ce qu’on avait vu auparavant.

Finalement, le film est un succès et la trilogie imaginée par Christopher Nolan va pouvoir prendre forme avec The Dark Knight qui voit Heath Ledger arriver en Joker. Après le succès du premier film, Nolan et Bale sont un peu plus libres :

Cette fois, Chris (Christopher Nolan) et moi avons pu ouvrir notre créativité un peu plus. Avant qu’on reprenne la franchise, beaucoup de gens pensaient que nous étions destinés à échouer. Cette fois, comme Batman Begins a été un succès, le studio n’a pas été si compliqué à propos de ce que nous faisions avec son argent. Il y avait beaucoup plus de confiance en moi, en Chris et en sa façon de diriger le film.

The Dark Knight et sa suite sortent et si le troisième opus de la trilogie déçoit un peu, il reste un grand succès. Pour Christian Bale, le film est terminé et son interprétation de Batman, l’est aussi :

Dans ma tête aujourd’hui, c’est terminé. J’ai commencé cette aventure avec Chris, je l’achève avec Chris. J’ignore tous des plans de la Warner pour la suite mais Batman reviendra sûrement. Le personnage n’a pas besoin de moi pour continuer.

L’acteur britannique avoue donc être content de la fin trouvée à ce film même si malgré lui, quelques années après, il estime qu’il aurait pu faire mieux :

Je n’ai pas tout à fait réussi à faire ce que j’espérais tout au long de la trilogie. Au fond de moi, je me dis que je n’ai pas vraiment visé juste.


Christian Bale et son rôle de Gorr

Beaucoup plus récemment est sorti le film Thor: Love and Thunder. Dedans, Bale y incarne Gorr, le tueur de dieux qui a parcouru le cosmos pour occire des divinités. Pour son retour parmi les adaptations de comics, Bale s’est exprimé sur les raisons de son acceptation du rôle :

Pour moi c’était Taika (Waititi). J’adorais ses films puis j’ai travaillé avec Natalie (Portman) et je voulais travailler avec Tessa (Thompson) et Chris (Hemsworth). Cela se résume à ça. Je me suis juste dit « Génial ! ». J’ai adoré le scénario et j’ai adoré la description du méchant par Taika.

Toutefois tout ce qu’il a voulu essayer n’est pas parvenu jusque dans le film, cela étant dû aux exigences de Marvel :

Nous avons filmé beaucoup de choses que vous ne voyez pas, mais je pense que c’était considéré comme un peu trop extrême. Je n’avais qu’une seule demande, à savoir que j’avais fait une référence à la vidéo Come to Daddy d’Alphex Twin et j’ai dit à Taika, « Voilà le marché, je veux le cri ». Mais cet accord n’a pas été respecté. Parce que c’était, encore une fois, quelque chose qui était peut-être un peu trop extrême pour le PG-13.

Malgré cette légère décéption, Bale adore tourner dans le film et il reviendra d’ailleurs sur son rôle dans une autre interview :

La meilleure chose quand on joue un vilain c’est que c’est facile. C’est le boulot le plus facile parce que tout le monde est fasciné par le vilain. Jouer le héros, c’est beaucoup plus dur.

Au final l’acteur est ravi de jouer dans le film et en phase avec la façon de réaliser de Waititi et la liberté qu’il laisse aux acteurs. Le film se révèle être une très bonne expérience pour l’acteur.


Batman et Gorr : différences et similarités des deux rôles

Si la première différence qui frappe au niveau des deux personnages est bien évidemment leur opposition en termes de héros/méchant, on peut également remarquer les différences en termes d’univers où on peut les retrouver. Le Batman de Bale est arrivé dans une saga pas encore établie avec le besoin de faire ses preuves, la saga autant que Bale. Alors que de l’autre coté, Thor : Love and Thunder est arrivé dans un univers, un peu en terrain conquis, qui diffuse ses films depuis 2008 et qui a vu de nombreux héros et méchants apparaitre. Au départ, il est également évident que Bale connait le rôle de Batman qui a été joué de nombreuses fois, là où le personnage de Gorr est inconnu de l’acteur et est un rôle encore jamais incarné.

Mais il y a également des similitudes entre ces deux rôles, et qui de mieux que Christian Bale lui-même pour en parler ?

Eh bien ce sont tous les deux des personnages où il y a une sympathie déroutante pour un monstre tel que Gorr et certainement une certaine compréhension. Et de même, Batman n’est pas un héros aussi éhonté que beaucoup d’autres. Il a envie de prendre la voie la plus facile, laissant ses émotions les plus sombres prendre le dessus. C’est le grand et fascinant conflit au sein de Batman lui-même. Les deux ont ces conflits qui font rage en eux.

Les deux personnages ont une sorte de noirceur en eux qui leur attire donc l’empathie du spectateur et sûrement celle de Bale également, d’autant plus qu’ils sont tous deux solitaires. De plus, Bale reste globalement satisfait de ces deux rôles même si il aurait aimé essayer d’autres choses pour la saga Batman et qu’on garde un peu plus de ce qu’il a fait dans Thor: Love and Thunder.


Au final, à travers son immense filmographie, l’acteur britannique a incarné de nombreux personnages, plus ou moins attachants mais avec les personnages de Bruce Wayne et de Gorr, il a pu tenter quelque chose de nouveau, que cela soit pour le personnage ou pour lui-même. Reste à découvrir si Bale reviendra dans un rôle ou dans l’autre à l’avenir !


Vous avez raté les derniers numéros d’Agent Double ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques : Power Girls sur les personnages féminins de comics (dernier numéro en date sur Zatanna) ; Comics Out sur les personnages de comics dans la communauté LGBTQ+ (dernier numéro en date sur Valkyrie) ; The Dark Side sur les vilains des comics (dernier numéro en date sur Larfleeze) et le Top 5, qui présente chaque mois deux sujets différents sous forme de Top 5 (comme le dernier en date, un TOP 5 des corps de Lanternes).

Découvrez aussi nos autres contenu originaux, les One-Shots, ainsi que nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


Promo de rentrée !

Pour célébrer le début de cette saison 2022-2023, devenez un Lanterne de la Galaxie en bénéficiant d'un prix réduit ou d'un cadeau !

80% de réduction sur votre premier paiement avec le code

RENTREE1

10% de réduction sur votre premier paiement + un comics gratuit avec le code

RENTREE2

%d blogueurs aiment cette page :