L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE : Mordo

Le vilain du mois

7 articles à lire avant “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”

bénéficie de la promo jusqu’au 29 mai !

MADNESS pour 60% de réduction sur ta première année de Jeune Titan, Fantastique Gardien ou Lanterne de la Galaxie


Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans un nouvel épisode de votre chronique psychologique préférée : The Dark Side ! En ce début d’année 2022, nous avons décidé de nous tourner à nouveau vers l’univers Marvel Comics, en vous présentant un des plus grand adversaires du Sorcier Suprême Doctor Strange : le Baron Mordo ! Alors on prend sa bague de téléportation, on révise ses sortilèges et on s’embarque dans une nouvelle aventure au pays des super-vilains !


Qui est Mordo ?

Le personnage de Mordo fut créé en 1963 par Stan Lee et Steve Dikto, et apparut pour la première fois dans le Strange Tales #111 en août 1963. Karl Amadeus Mordo, fils de Nikolaï Mordo (un aristocrate Transylvanien) et Sara Krowler, est néé en 1921 à Varf Mandra, en Transylvanie (une région de la Roumanie). Le père de Karl Mordo fut assassiné par sa mère, Sara, sur ordre du père de cette dernière, le Vicomte Krowler. Lorsque Mordo l’apprit, il jura se venger la mort de son père et d’achever son œuvre, sous le nom de Baron Mordo.


Envie d’un conseil de lecture ?

Tu aimes la série Moon Knight ? Fonce sur le dernier comics en date du personnage ! Commande-le sans plus attendre !


Mordo débuta l’apprentissage de la magie noire avec son grand-père, qui était d’ailleurs l’un des soutiens d’Adolf Hitler pour son accession au pouvoir. Lorsqu’il eut 18 ans en 1939, Mordo fut envoyé au Tibet, dans la cité de Kamar-Taj, pour y recevoir les enseignements de l’Ancien, le Sorcier Suprême de la Terre. Voyant le potentiel du jeune homme, l’Ancien décida de le former aux arts mystiques, malgré la noirceur qu’il voyait en lui. L’Ancien voulut l’entrainer pour qu’il refreine ses pulsions néfastes. Bien sur, l’Ancien sait que Stephen Strange deviendra le Sorcier Suprême à sa suite, et Mordo demeure extrêmement jaloux de l’illustre destinée de Strange.

Quand ce dernier arrivera bien des années plus tard à Kamar-Taj, Mordo restera quelques temps avant de repartir dans son pays natal pour y préparer sa vengeance. Utilisant les connaissances du livre de Cagliostro pour maitriser le voyage dans le temps, Mordo affronte Strange, mais échoue. Près à tout pour vaincre son ennemi, Mordo se met au service de l’entité maléfique interdimensionnelle Dormammu. Mais ce dernier finit par le bannir dans une autre dimension, lorsque Mordo manque d’honneur en attaquant Strange dans le dos.

Un jour, Mordo découvre qu’il est atteint d’un cancer, et voit ses pouvoirs diminuer énormément. Il pense alors à absoudre ses erreurs passées en se rachetant. Il retourne à Kamar-Taj, en espérant y mourir en paix. Il y recroise Strange, qui le bat presque à mort avant d’être chassé par les moines. C’est alors que la fille illégitime de Mordo, Astrid, parvient à transférer le cancer de son père au Doctor Strange. Mais voulant plus que tout se racheter, Mordo soigne Strange en absorbant son cancer, sauvant la vie de son ennemi de toujours. Il sera ressuscité lorsque Doctor Strange manipulera la trame temporelle pour aider Spider-Man.

Le personnage est apparu pour la première fois au cinéma en 2016 dans le film Doctor Strange de Scott Derrickson, et est joué par Chiwetel Ejiofor. Il reviendra en 2022 dans le film Doctor Strange in the Multiverse of Madness, où il affrontera Doctor Strange pour sauver l’univers.


En quoi Mordo est-il un vilain ?

Après avoir découvert la vérité sur la mort de son père, Mordo arriva à Kamar-Taj plein de colère, souhaitant prendre sa revanche, ce qui obscurcit son cœur. Entrainé par l’Ancien aux arts mystiques, il savait qu’il n’était pas l’élu que le Sorcier Suprême attendait, ce qui créa en lui une haine viscérale pour Strange, bien qu’il n’ait pas encore rencontré ce dernier. Mordo considère Strange comme un rival, et son égo démesuré le pousse à tout faire pour s’en débarrasser, même s’il s’agit de tomber très bas pour y parvenir : la fin justifie les moyens pour Mordo.

De par ses études des arts mystiques, Mordo possède de nombreux pouvoirs : il peut projeter des rafales d’énergies mystiques, créer des champs de force, projeter sa conscience hors de son corps sous forme astrale, communiquer via télépathie, se téléporter, matérialiser des objets, créer des illusions, ou encore léviter. Mais ses pouvoirs les plus terribles sont sans doute sa capacité d’hypnose, et la Nécromancie. Aucun pouvoir n’est indigne pour Mordo, si cela lui permet de gagner en puissance.

Il accepta de devenir le laquais de Dormammu, en échange de recevoir une puissance suffisante pour vaincre le Sorcier Suprême. L’être démoniaque conclut un marché avec Mordo, l’infusant de sa puissance afin qu’il parvienne à vaincre son ennemi. Dormammu téléporta Mordo, Doctor Strange et l’Ancien dans la dimension noire, son repère, afin que son laquais vienne à bout de Strange. Mais lorsque Mordo attaque ce dernier dans le dos lors d’un duel d’honneur, Dormammu condamna son pion à l’exil dans une autre dimension.

Mordo personnifie la soif incontrôlée de pouvoir de l’homme : là où bon nombre de personnes sont venus et viennent à Kamar-Taj pour guérir (comme Strange) en suivant les enseignements de l’Ancien, Mordo chercha les connaissances de ce dernier afin d’accroitre son pouvoir pour terrasser ses ennemis. Ambitieux et n’ayant que peu de considération pour les autres, il est prêt à toutes les bassesses possibles et imaginables pour être plus puissant, et vaincre son némésis.

Mordo essaya même de détruire le monde, en ouvrant les Sept Portes du Chaos, lorsqu’il recouvra sa raison après que Nightmare l’ait presque rendu fou. Son plan était de détruire le monde, et d’en récréer un sur les cendres de l’ancien, à son image. Ayant capturé 13 personnes afin qu’elles servent de sacrifice humain pour le Démon du Chaos, Mordo fut arrêté avant par Jennifer Kale et Man-Thing, sauvant de justesse le monde.

Mordo est donc un homme amoral, vicieux et envieux, qui est prêt à tous les sacrifices, si cela lui permet d’augmenter son pouvoir.


Mordo est-il vraiment un vilain ?

Vous le savez bien, si vous lisez des comics et/ou si vous suivez cette chronique depuis quelques temps, rien n’est jamais absolu dans l’univers des super-héros. On a souvent tendance à classer les personnages en deux camps, celui du bien et celui du mal. Tout noir, ou tout blanc. Mais la réalité est bien plus complexe, et parfois les héros perdent pied et deviennent les méchants, et les méchants parviennent à se racheter en devenant des héros.

Est-ce le cas du Baron Mordo ? Difficile à dire pour ce personnage, dont le but ultime à travers les âges à toujours été de détruire son némésis Doctor Strange, de tuer son mentor mystique l’Ancien, et de revendiquer le titre de Sorcier Suprême que Mordo pense lui revenir légitimement. Cependant, comme vous avez pu le lire précédemment, Mordo parvint à se racheter une fois dans sa vie.

Lorsqu’il découvrit qu’il était atteint d’un cancer, il fut pris de remords et voulut trouver la rédemption. Il repartit au Sanctuaire de l’Ancien au Tibet, où il rencontra à nouveau son némésis. Il attaqua Doctor Strange mais fut pratiquement tué par ce dernier. C’est alors qu’Astrid, la fille de Mordo, téléporta son père et son rival dans le château abandonné de son père Nikolaï Mordo, et utilisa sa magie pour transférer le cancer de Mordo au Doctor Strange. Astrid offrit la possibilité à son père de tuer son ennemi de toujours, mais le sorcier voulait toujours se repentir, et préféra soigner Strange en restaurant sa santé, et en absorbant son cancer. Il plongea ensuite sa fille dans le coma et la transporta dans une autre dimension. Il retourna par la suite au Tibet pour obtenir le pardon de tous, y compris Strange. Il obtint son pardon, et put mourir en paix.

Ironiquement, la seule bonne action que Mordo ait faite sans en retirer un avantage ou plus de pouvoir, fut de sauver la vie de l’homme qu’il tenta de tuer durant 50 ans. Un vieux dicton dit “épargne ton ennemi, et il pourrait bien devenir ton sauveur”, ce qui fut effectivement le cas (de manière non-intentionnelle) lorsque la manipulation du temps par Doctor Strange pour aider Spider-Man eut pour effet de ramener le Baron Mordo à la vie.

Mordo est un homme plein de noirceur et de haine, obsédé par la quête du pouvoir et le titre de Sorcier Suprême, qu’il pense mériter plus que Strange. Dans sa recherche de puissance, il sacrifia beaucoup de personnes, et causa beaucoup de dégâts. Mais sa rédemption nous montre que tout le monde peut se racheter, il suffit d’une bonne action.


Voilà qui conclut notre numéro mensuel de The Dark Side. Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Mera); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier : Nico Minoru) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Tom Hardy) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le Top 5 des personnages ayant portés le costume de Spider-Man.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y discute notamment de la façon dont l’univers Kingsman pourrait s’étendre, ou encore dans quels films ou séries pourrait apparaitre Daredevil.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?