L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

AGENT DOUBLE: Oscar Isaac

Découvrez les rôles d'Oscar Isaac !

Pour ce nouveau numéro d’Agent Double, on rentre dans la tête de l’un des acteurs les plus en vogue de ces dernières années, que l’on retrouve aussi bien sur les blockbusters que sur les petits projets : Oscar Isaac.


Qui est Oscar Isaac ?


Oscar Isaac Hernandez Estrada est né à Guatemala City, au Guatemala le 9 mars 1979.  Alors qu’il a 5 mois, sa famille, composée de son père cubain, sa mère guatémaltèque et sa sœur (son petit frère n’étant pas encore né), immigre aux Etats-Unis, bougeant entre plusieurs villes comme Baltimore, New Orleans puis Miami. Le jeune Oscar Isaac se retrouve à l’école Westminster Christian School. Dès son plus jeune âge, Isaac se voit dans le domaine de la musique et des films. A l’âge de quatre ans, il organise avec sa sœur des petites pièces de théâtre et à 10 ans il crée un petit film appelé The Avenger dans lequel il joue deux rôles.


Le comics Marvel à ne pas louper en ce mois d’octobre !

X-Men : Inferno, le nouvel évènement X-Men !

Alors que ses parents se séparent et que sa mère devient malade, Isaac trouve refuge dans le fait de se produire devant des gens, gardant un tempérament rebelle. Il rejoint ensuite Palm Beach, chez sa mère pour aller au lycée et rencontre des jeunes, tout en apprenant la musique et plus particulièrement la guitare et en continuant à faire ses petits films.

Après quelques concerts avec son groupe, Isaac joue en 1998 dans le film Illtown. Sa rencontre avec le directeur artistique John Rodaz lui permet d’avoir plusieurs rôles sur scène. Pour éviter le rôle cliché du « Gangster Latino », Oscar Hernandez utilise le nom Isaac pour les auditions. En parallèle de ces auditions, Isaac travaille dans un hôpital pour gagner de l’argent. Il apprend ensuite les arts au Miami Dade College avant d’auditionner avec succès à Julliard dont il sort en 2005.

Entre 2005 et 2010, il joue dans des rôles assez peu connus et dans des pièces de théâtre. On le retrouve ainsi dans Romeo and Juliet, Two Gentlemen in Verona, Law & Order : Crminal Intent, The Life Before Her Eyes, Body of Lies et joue le méchant dans le film Robin Hood de Ridley Scott en 2010.

L’année suivante il joue sous l’égide de Zack Snyder dans le film Sucker Punch, dans le film 10 Years et rejoint le film Drive de Nicolas Winding Refn. On le retrouve ensuite dans les films The Bourne Legacy, For Greater Glory, Ex Machina et il apparait ensuite en Poe Dameron dans la saga Star Wars, plus précisément dans Star Wars : The Force Awakens. Ce rôle-là le fait connaitre mondialement et lui permet d’accéder à des gros blockbusters tels que X-Men : Apocalypse.

Isaac joue ensuite dans Annihilation, les deux opus suivant de Star Wars, Spider-Man : Into the Spider-Verse, le film Dune et bien entendu la série Moon Knight !


Oscar Isaac et son rôle d’Apocalypse


En 2016, le film X-Men : Apocalypse sort dans les salles obscures portant à l’écran l’un des ennemis les plus féroces des X-Men : Apocalypse, incarné par Isaac.

Fan des comics X-Men depuis tout petit, l’acteur saute sur l’occasion de jouer dans le film mais déchante assez tôt :

Non je ne le renie pas. Je sais exactement ce que j’y suis allé faire et les raisons pour lesquelles j’y suis allé. Il y avait ces acteurs incroyables avec lesquels je voulais vraiment travailler comme James McAvoy, Michael Fassbender et Jennifer Lawrence. J’ai collectionné les comics X-Men en grandissant et j’ai adoré Apocalypse, je l’ai juste trouvé bizarre. Et puis je suis arrivé et je me suis dit « Oh mon dieu, j’ai toutes ces prothèses. J’ai un costume. Je ne vois personne. Tous ces acteurs avec qui je voulais travailler, je ne vois même pas qui ils sont.

Pour Isaac, malgré sa volonté de tourner dedans, le tournage est assez catastrophique :

C’était atroce. Je ne savais pas quand j’ai dit oui que ça allait se passer comme ça. Que j’allais me retrouver dans un costume en latex collant de 18 kilos, et que j’allais avoir besoin de porter un système de refroidissement. Je devais m’asseoir sur une selle spécifique parce que c’est la seule chose sur laquelle je pouvais m’asseoir, et on me déplaçait jusqu’à une tente rafraichissante entre les prises. Mais le pire moment, c’était celui d’enlever le costume, il fallait gratter pendant des heures.

Au final le film n’est pas très bien reçu et reçoit son lot de critiques négatives.

Je repense encore à cette époque avec tendresse. J’aurais aimé que ce soit un meilleur film et qu’ils se soient un peu mieux occupés du personnage, mais ce sont les risques. 

S’il n’est pas fan du traitement du personnage ni du tournage, Isaac reste quand même heureux d’avoir vécu l’expérience.


Oscar Isaac et son rôle de Moon Knight

En 2022 sort une toute nouvelle série Disney+ attendue par les fans depuis un petit temps : Moon Knight. Isaac y incarne le héros principal, mais il se trouve que cela a failli ne pas être le cas à cause d’X-Men : Apocalypse :

Il y avait une petit partie de moi qui pensait à la possibilité de quelque chose intéressant. Mais la plus grande partie de moi se disait « Je sais pas mec, Tu vas vraiment te refaire ça ? Tu vas te mettre à nouveau au service de la grosse machine ?

Après plusieurs discussions avec Kevin Feige, Isaac accepte et embarque sur le projet et il s’en montre finalement très satisfait :

Vous savez, par le passé j’ai eu des plus petits rôles sur des gros gros films et cela peut-être très fatigant car tu dépenses beaucoup d’énergie et très peu revient. Mais sur ce projet, j’en récupérai beaucoup plus car il y avait de la vraie exploration émotionnelle sur la nature de la violence, du traumatisme et de l’identité.

Sur le rôle en lui-même, Isaac confie que cela a été le rôle le plus « collaboratif de sa carrière », travaillant tour à tour avec Kevin Feige puis Mohamed Diab, le réalisateur de la série pour apporter sa vision à la série. Quant au possible retour du personnage dans l’univers Marvel, l’acteur reste ouvert :

Je ne sais pas si Moon Knight va revenir dans le Marvel Cinematic Universe. Pour moi c’est un grand personnage mais je ne sais pas comment il fonctionne dans l’univers Marvel. Peut-être qu’il reviendra. Il y a le comics Midnight Sons, une sorte d’Avengers surnaturel avec Blade, Ghost Rider et The Punisher. L’idée est vraiment intéressante. Mais il faut savoir s’il y a quelque chose de pertinent à raconter sur le personnage dans ce monde.


Apocalypse et Moon Knight : différences et similarités des deux rôles

Qu’il incarne un méchant mutant ou un héros avec trouble dissociatif de l’identité, Oscar Isaac sera entré en profondeur dans les rôles qu’il a interprétés. Les deux personnages sont tout de mêmes très différents car Apocalypse est un méchant qui cherche à régner sur Terre dans l’univers X-Men, là où Moon Knight est un anti-héros pas forcément très puissant mais qui maitrise à la perfection les arts martiaux dans l’univers Disney/MCU.

Ne serait-ce qu’au niveau des rôles, les angles étaient différents. Sur X-Men : Apocalypse, Isaac arrive alors que tout est déjà défini, son panel d’interprétation est beaucoup moins large que sur Moon Knight. Là où le film X-Men poursuit une logique, dans une saga déjà bien définie, la série Marvel offre une liberté qui « ne suit pas la même logique que beaucoup de films de super-héros ». L’époque a peut-être également joué en faveur de la série. A l’époque de X-Men : Apocalypse très peu de séries ou de films adaptés de comics proposent des choses différentes du classique combat du bien contre le mal (ou du moins, très peu sont populaires), alors qu’entre temps, avant la série Moon Knight, plusieurs séries et films ont changé les adaptations de comics comme The Boys ou Umbrella Academy. Les séries actuelles se retrouvent avec plus de libertés grâce à des séries qui ont pu prouver qu’il existait un public pour ces adaptations plus sérieuses, plus psychologiques.

Il n’est pas complexe d’établir qu’Oscar Isaac a préféré son tournage de la série Moon Knight plutôt que son rôle d’Apocalypse, qui plus est, qui a été beaucoup réduit au montage. Le costume était moins contraignant, il avait plus de libertés et même s’il connaissait moins le personnage, il a certainement pris plus de plaisir à le jouer.

S’il est possible que nous retrouvions notre cher Steven Grant / Marc Spector au sein du MCU dans les mois/années à venir, l’avenir d’Apocalypse est scellé avec l’échec critique que le film a réalisé.


A travers les nombreux rôles qu’il a interprété, Oscar Isaac aura découvert certaines contraintes des adaptations de comics. Que cela soit au niveau du costume ou de la liberté, plusieurs éléments auront pu l’entraver dans sa démarche. Toutefois il ne garde pas de très mauvais souvenirs de ses tournages. Une chose est sûre, Oscar Isaac aura vu le bon et le mauvais des adaptations de comics !


Vous avez raté les derniers numéros d’Agent Double ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques : Power Girls sur les personnages féminins de comics (en septembre : Ms. Marvel) ; Comics Out sur les personnages de comics dans la communauté LGBTQ+ (en septembre : Superman) ; The Dark Side sur les vilains des comics (en septembre : Black Adam) et le Top 5, qui présente chaque mois au moins un sujet sous forme de Top 5 (en septembre : Le TOP 5 des annonces faites à la San Diego Comic-Con 2022).

Découvrez aussi nos autres contenu originaux, les One-Shots, ainsi que nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


%d blogueurs aiment cette page :