L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Namor

Le vilain du mois !

Hello et bienvenue à toutes et à tous dans un nouveau numéro de votre chronique psychologique préférée : The Dark Side ! Nouveau mois signifiant nouveau vilain, on s’aventure aujourd’hui dans les eaux de Marvel Comics pour parler du Roi d’Atlantis : Namor ! Alors enfilez votre combinaison étanche, mettez vos lunettes de plongée et retenez votre souffle, on plonge tout de suite dans ce nouveau numéro !


Qui est Namor ?


Créé par le dessinateur et scénariste Bill Everett, Namor le Prince des Mers (Namor The Sub-Mariner en VO) apparait pour la première fois dans les pages du comics Motion Picture Funnies Weekly en avril 1939, édité par Funnies Inc. Malheureusement, ce numéro ne sera jamais publié, c’est pourquoi l’histoire de Bill Everett fut rééditée dans le tout nouveau Marvel Comics #1 par la maison d’édition Timely Comics (qui deviendra par la suite Marvel Comics) en octobre 1939. L’année d’après, Funnies Inc. met la clef sous la porte, cédant les droits des personnages à Timely. Ainsi, Namor est un personnage qui fut créé avant Timely Comics, et l’un des premiers personnages de l’univers Marvel.

Envie d’un conseil de lecture ?

Envie de découvrir à quoi ressemble Black Panther: Wakanda Forever dans les comics ? Lisez l’histoire éponyme !

Au début du XXème siècle, le navigateur Ernest Shackelton est envoyé par Winston Churchill pour ramener des échantillons de vibranium de l’Antarctique, mais disparait. En 1920, une mission de récupération de ce vaisseau et sa cargaison est mise en place, dirigée par le capitaine américain Leonard McKenzie. Arrivé en Antarctique, l’expédition utilise des explosifs pour briser la glace et avancer, ce qui impacte la cité sous-marine d’Atlantis. La princesse Atlante Fen va enquêter sur ce phénomène, et finit par se lier d’amitié avec McKenzie avant que les deux êtres ne tombent amoureux l’un de l’autre. Ainsi naquit Namor McKenzie, un hybride mi-humain mi-atlante, pouvant respirer sous l’eau et à l’air libre, étant également un mutant, avec des petites ailes aux chevilles (un clin d’œil au dieu grec Hermès) lui permettant de voler.

Elevé en Atlante, Namor était très fier de son ascendance atlantéenne, et méprisait les gens de la surface. Devenu roi d’Atlantis, il s’impliqua durant la Seconde Guerre Mondiale en combattant les forces de l’Axe aux côtés de Captain America et de Bucky Barnes. Devenu amnésique par la suite, il erra à la surface et devint sans-abri, jusqu’à ce que Johnny Storm le retrouve et lui rendit la mémoire en l’immergeant dans une rivière. Il essaya ensuite de rentrer à Atlantis mais n’y parvint pas, blâmant le monde de la surface. Il attaqua alors ce dernier mais fut arrêté par les 4 Fantastiques. Par la suite, il s’opposera plusieurs fois aux Avengers, X-Men et autres héros aux côtés du Docteur Doom, Magneto, etc…

Namor a plusieurs fois été adapté dans des séries animées, et il apparaitra pour la première fois en live-action dans le film Black Panther: Wakanda Forever le 9 novembre prochain, sous les traits de l’acteur mexicain Tenoch Huerta Mejía.


En quoi Namor est-il un vilain ?


Comme il a été dit, Namor est un hybride mi-humain, mi-atlante, ce qui signifie qu’il a des capacités bien supérieures à celles d’un humain normal : son ascendance atlante lui confère la possibilité de respirer indéfiniment sous l’eau, son corps étant également capable de résister aux fortes pressions des grands fonds marins. Cette résistance lui confère une semi-invulnérabilité, ainsi qu’une grande force (il est capable de soulever 100 tonnes sous l’eau, et 85 tonnes à l’air libre), la capacité de résister aux balles ou au vide spatial (il a cependant besoin d’un masque à oxygène pour respirer). De plus, ses réflexes, son agilité et sa vitesse atteignent des niveaux surhumains (il peut nager jusqu’à 100 km/h). Namor est un également un mutant : sa mutation lui a conféré des chevilles ailées, lui permettant de voler jusqu’à 100 km/h !

Le fait que Namor soit un hybride lui confère une longévité exceptionnelle, supérieure à celle d’un Atlante et bien plus étendue que celle d’un humain. De plus, contrairement à la plupart des Atlantes, Namor n’a pas la peau bleue mais rose, comme celle d’un humain de la surface. Bien qu’il puisse respirer à l’air libre, la privation d’eau (déshydratation) peut provoquer chez lui une lente agonie, mais un simple contact avec l’eau lui permet de restaurer sa santé.

Sa nature hybride fait qu’il peut vivre indéfiniment sous l’eau ou à l’air libre, cependant lorsqu’il passe trop de temps dans l’un ou l’autre, Namor souffre d’un déséquilibre en oxygène dans son cerveau, ce qui entraine des sautes d’humeur et de phases de dépressions. Ainsi, il est d’un tempérament instable et s’emporte facilement, mais reste un brillant tacticien, un chef accompli et un homme d’affaire talentueux.

Namor est le leader d’une nation sous-marine souveraine, isolée du reste du monde pendant des milliers d’années. Bien qu’il soit à moitié humain, Namor est un chef fier et impétueux qui se méfie du monde de la surface, n’hésitant pas à attaquer lorsqu’il sent un danger planer sur Atlantis : par exemple, lorsqu’il retrouva la mémoire dans les années 60, il essaya de retourner dans sa patrie, mais ne les trouvant pas, il jura de se venger du monde de la surface et l’attaqua, avant d’être stoppé par les 4 Fantastiques. Comme il a été dit, Namor s’opposa de nombreuses fois aux héros de la Terre, avant de les rejoindre plus tard.

Namor représente l’impétuosité humaine, et en tant que leader d’un peuple isolé du monde, il incarne également la méfiance exacerbée et la xénophobie envers le monde de la surface.


Namor est-il vraiment un vilain ?


Il est intéressant d’observer que Namor a oscillé entre héros, vilain et anti-héros tout au long de son existence. Luttant tout d’abord contre les forces de l’Axe durant la Seconde Guerre Mondiale (après que des plongeurs nazis se soient approchés d’Atlantis) au côté de Captain America, il s’opposa par la suite aux 4 Fantastiques lorsqu’il ne trouvait plus son peuple, puis aux Avengers aux côtés de Hulk, puis aux X-Men aux côtés de Magneto, etc…

Cependant, même s’il avait combattu les Avengers, Namor avait gagné le respect de ces derniers. Lorsque les membres de l’équipe originale décidèrent de partir, il lui fut offert une place au sein de l’équipe. Déclinant dans un premier temps, il finit par accepter et rejoignit l’équipe aux côtés de divers héros, notamment Hercule avec qui une grande rivalité s’installa. Bien que les tensions avec ce dernier soient de plus en plus hautes, le respect de Namor pour son ancien camarade Captain America lui fit mettre de côté son orgueil pour travailler en équipe.

Namor est d’ailleurs à l’origine de l’équipe des Defenders, qu’il fonda avec Doctor Strange, Hulk et Silver Surfer alors qu’il faisait partie des Avengers. Cette équipe, qui abrita divers héros par la suite (notamment Ms Marvel, Spider-Man ou encore Daredevil), avait des règles moins strictes que les Avengers, ce qui correspondait mieux à son tempérament.

En tant que souverain d’Atlantis, Namor a à cœur de protéger sa nation et son peuple, mais également les océans. Il dut faire face à plusieurs attaques extérieures et intérieures au royaume : des anciens sans-visage, des groupes dissidents au sein d’Atlantis, le Chef du peuple Chasm Attuma, etc… Malgré ses disparitions et amnésies, Namor est un grand souverain qui revint toujours auprès de son peuple et fit tout son possible pour le protéger.

Outre le fait qu’il soit une force de la nature et un leader né, Namor fait preuve de noblesse et d’une grande fidélité : protéger son peuple, sa famille et ses alliés est essentiel pour lui. Lorsque sa cousine Namorita fut assassinée dans l’arc Civil War, le souverain déploya ses agents dormants à la surface pour capturer son meurtrier, le vilain Nitro. Le ramenant en Atlantis, il put rendre justice à sa famille.

Namor est donc un personnage ancien et complexe, qui eut une évolution très intéressante en plus de 80 ans d’existence : souverain puissant et impétueux, il se transforma de vilain en anti-héros puis en héros au cours de ses aventures. Bien qu’il soit orgueilleux et impulsif, Namor a toujours fait ce qui lui semblait juste, qu’il soit du bon ou mauvais côté de la loi.


Voilà qui conclut ce numéro mensuel de la chronique The Dark Side. Nous espérons que vous avez appris des choses, et que nous vous avons ouvert l’esprit sur l’essence de ce vilain. Nous nous retrouverons dans un mois pour un nouveau numéro. En attendant, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Ms. Marvel); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier: Jon Kent) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Christian Bale) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des annonces faites à la SDCC 2022.

Découvrez aussi nos autres contenus originaux comme nos One-Shots ou la série UDC Original Les Armures d’Iron Man dans le MCU.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


%d blogueurs aiment cette page :