VIDÉO: Nouvelle promo de “Legends of Tomorrow”


Un bon mois s’est écoulé sans que le Waverider ne fasse de remous dans l’Univers DC de la CW. La San Diego Comic-Con nous a pourtant mis en appétit avec ce trailer haut en couleurs et plein de surprises.

Le final de la seconde saison de Legends of Tomorrow avait laissé les spectateurs pantois ; à force de jouer les Doc Brown, l’équipe de Rip Hunter a complétement brouillé les couloirs du temps et se retrouve avec une ligne temporelle dézinguée sur les bras. Barry Allen n’aurait pas pu faire mieux.

La nouveauté de cette bande-annonce est la première apparition de Zari Adrianna, incarnée par la jolie Tala Ashe. Membre de la grande famille de Billy Bateson aka Shazam (ou plutôt de son meilleur ennemi, Black Adam), Zari est une jeune américaine d’origine musulmane des années 2040 (un excellent cru) que l’on peut considérer comme un véritable génie de l’informatique. Evidemment, elle sait se battre, mène une double vie et tire ses pouvoirs d’une source mystique. Pas de doute, nous sommes bien sur la CW.

Si l’on se fie au trailer, il semblerait que l’inclusion de Zari ne se fasse pas sans mal. Les gars, suffit de dire le mot magique : SHAZAM !

Lors d’une interview, Tala Ashe a dévoilé que l’époque dans laquelle vit son personnage est un monde de contradictions. Dans son futur, la technologie a apporté d’incroyables changements. Malheureusement, la nature humaine n’a pas suivi le rythme : peur, préjugés et négligence envers la planète ont forcé Zari à devenir une hackeuse. Nerd à l’attitude ironique, Zari est une femme qui mène une double vie et ignore qu’elle abrite en elle les pouvoirs latents dérivés d’une source ancienne et mystique.

Elle contraindra nos Légendes à réfléchir sur leur responsabilité, à se demander si leurs actions demeurent honorables s’ils n’instillent pas une touche humanitaires à celles-ci.

Le Waverider se posera le 10 octobre prochain sur la CW !


A propos de Ishu

Ishu est un des auteurs de L'Univers des Comics, retrouvez-le chaque mois dans sa chronique "Crisis of Infinite Reboots"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.