GUIDE: Tout ce qu’il faut savoir avant d’aller voir « Thor: Ragnarok »


 

Allez encore une petite semaine de patience avant de voir débouler dans les salles obscures le Marvel le plus rock’n’roll de la décennie.  Pour vous éviter de trop taper du pied, l’équipe d’UDC.com vous a concocté un guide complet pour vous y retrouver dans l’univers du grand blond au marteau. Hey Ho, let’s go !

 

L’univers cinématographique Marvel

Inauguré en 2008 par l’excellent Iron Man de Jon Favreau, L’univers cinématographique Marvel (ou UCM pour les intimes) est devenu au fil des ans et des films, l’une des franchises cinématographiques les plus importantes de tous les temps. Initialement articulée autour de Iron Man, Hulk, Thor et Captain America, la saga s’est depuis enrichie d’une myriade de personnages qui ne cesse de repousser ses limites visuelles et ses possibilités narratives. Fort de succès publics et critiques colossaux tout au long de ses trois phases (Avengers, Iron Man 3, Guardians of the Galaxy, Captain America: Civil War), L’UCM n’a de cesse de puiser avec réussite dans le vivier d’histoires et de personnages offerts par la maison des idées.  3ème volet des aventures de l’iconique dieu asgardien, Thor: Ragnarok est le 17ème segment de cet univers en perpétuel expansion.

 

Thor et Thor: The Dark World

Sortis respectivement en 2011 et 2013, les deux volets de la saga Thor occupent une place assez particulière au sein de l’UCM. Premiers films à introduire des éléments de fantasy (Asgard et ses figures mythologiques) ainsi que des menaces venus d’ailleurs (Loki, Malekith), ils font tous deux figures de pivots essentiels pour le développement narratif des phases I et II.  Véritable pas de coté à l’esthétique tantôt chatoyante tantôt désespérée,  la saga Thor est une sorte de « monde dans le monde » sans lequel l’univers cinématographique Marvel ne pourrait pas tourner.

 

Le Ragnarok 

Egalement appelé « crépuscule de Dieux », le Ragnarok correspond au cycle éternel de mort et renaissance pour les asgardiens. Durant ce cycle, Asgard doit être détruite et bon nombre de ses dieux se voit condamnés à disparaître. Cette prophétie apparaît initialement dans le comics avec le personnage de Volla, un puissant medium asgardien (Thor #127, 1966). C’est bien évidemment Loki qui mettra la menace à exécution en réveillant une armée de trolls et de géants ainsi que le serpent de Midgar. Dans la mythologie Marvel et plus particulièrement dans les différentes moutures de Thor cette menace est très régulièrement évoquée.  Le cycle Ragnarok dont le film s’inspire en majeure partie fait aujourd’hui figure de classique (Avon Oeming/Di Vito, 1998). A noter que le Ragnarok renvoie également  à un personnage créé par Mark Millar et Steve Mcniven en 2006. Clone de Thor, créé par Tony Stark dans le Civil War #3, il devient par la suite une figure régulière de la série Dark Avengers, aux côtés de Scarlet Witch et Captain Marvel.  Rien ne nous dit qu’il ne fera pas un jour une petite apparition dans l’UCM.

 

Thor

Membre fondateur de la team Avengers au sein de laquelle il fait figure d’électron libre,  le fils d’Odin tient une place prépondérante dans l’univers cinématographique Marvel. Armé de son marteau Mjölnir, Thor est un personnage à la puissance colossale qui peut aisément être considéré comme l’un des plus puissants de la galaxie. Héritier du trone d’Asgard, il n’a de cesse de naviguer entre son royaume et la Terre qu’il défend régulièrement contre des invasions en tout genre.  Absent au cours des évènements dramatiques de Captain America: Civil War, ce troisième opus de ses aventures devrait compléter les enjeux du canevas narratif de l’UCM en vue du très attendu Avengers : Infinity war.

C’est l’acteur Chris Hemsworth qui prêtera pour la sixième fois ses traits et sa crinière blonde au dieu du tonnerre. Révélé par Thor en 2011, la carrière de l’australien est en pleine bourre suite au succès du personnage et a des choix de rôles judicieux dans de nombreux succès publiques et critiques (Red Dawn, Star Trek, Rush, Hacker, Ghostbusters).

 

Hulk

Personnage mythique et ultra-populaire tant au sein de la communauté Marvel que du grand public, Hulk est l’alter-ego du Docteur Bruce Banner, apparu après que ce dernier ait été exposé à une charge de rayons gamma. Titan vert à la puissance démesurée et dévastatrice, il souffre toutefois d’un caractère incontrôlable qui en fait un personnage un peu à part au sein de la team Avengers.  Obligé de s’exiler après les évènements dépeints dans Avengers: Age of Ultron, les fans ont exulté à l’annonce de sa présence à l’affiche de Thor: Ragnarok. Les différents visuels et trailers nous indiquent que la storyline de Hulk dans le film sera très inspirée du mythique Planet Hulk de Greg Pak.

Depuis Avengers, c’est l’américain Mark Ruffalo qui incarne avec brio les deux facettes du géant vert. Acteur brillant à la filmographie aussi pléthorique que diversifiée, il excelle autant dans des rôles de compositions chez de grands metteurs en scène comme Michael Mann (Collateral), David Fincher (Zodiac) ou Bennett Miller (Foxcatcher), que dans des films populaires à succès (Now You See Me, Crazy Night).

 

Loki

Super-vilain à l’ambivalence insensée, Loki est l’antithèse absolue de son frère Thor. Fils adoptif d’Odin, il n’a de cesse de convoiter de trône d’Asgard et d’échafauder des plans pour parvenir à ses fins. Dieu du mensonge et de la tromperie, il cultive toutefois beaucoup d’ambiguïté sur la vrai nature de ses intentions, notamment de par son besoin vital de reconnaissance face à son père et son frère.

C’est l’excellent Tom Hiddleston qui a la lourde de tache depuis 2011 d’incarner ce bloc de contradiction. Son incroyable interprétation du personnage en a d’ailleurs fait l’un des préférés des fans et des observateurs en tout genre. Depuis, la carrière du britannique à pris son envol avec bon nombres de pépites issus du cinéma indépendant (Only lovers left alive, High Rise, Crimson Peak) et mainstream (War Horse, Kong : Skull Island).

 

Hela

Nouvelle venue dans l’univers cinématographique Marvel, Héla est bien connu des fans du comics depuis sa première apparition en 1964. Déesse de la mort et ennemi jurée du trône d’Asgard, elle est dotée d’une puissance phénoménale héritée des géants de Jotunheim. Selon toute vraisemblance, elle devrait être antagoniste principal de ce nouvel opus.

Pour incarner ce personnage iconique, Marvel Studios a porté son choix sur Cate Blanchett, l’une des plus grandes actrices de sa génération. Doublement oscarisée en 2005 (Aviator) et 2014 (Blue Jasmine), l’australienne s’est construit une filmographie incroyable avec des classiques tel que la trilogie Lord of the Rings ou The Curious Case of Benjamin Button et à collaboré avec les plus grands (Steven Spielberg, Ridley Scott, Wes Anderson, Woody Allen, David Fincher).

 

Odin

Souverain d’Asgard et père de Thor et Loki, Odin est l’un des plus vénérables personnages de l’univers Marvel. Ayant perdu sa femme Frigga dans Thor: The Dark World, l’implication du « dieu des dieux »  dans l’intrigue de Ragnarok devrait être conditionné par la conséquence de ce tragique événement.

Difficile de présenter Anthony Hopkins, l’interprète d’Odin, sans user de tous les superlatifs. Figure majeur du cinéma britannique et américain, il est souvent considéré comme l’un des meilleurs acteurs encore vivants. On ne compte plus les chefs d’œuvres qu’il a magnifié de son talent (Elephant Man, The Silence of The Lambs, Dracula, Nixon…).

 

Heimdall 

Habitant d’Asgard et gardien du Bifröst, Heimdall est le premier défenseur du royaume. Sa constitution et sa puissance en font l’un des plus redoutables asgardiens. Il fait preuve d’une fidélité sans faille à son roi, Odin.

Depuis l’opus inaugural, c’est le britannique Idris Elba qui incarne Heimdall. Révélé par la brillante série The Wire, l’acteur à depuis fait son trou à Hollywood avec des succès tels que Pacific Rim, Mandela: Long Walk to Freedom ou Star Trek Beyond.

 

The Grandmaster

L’un des êtres les plus anciens de l’univers, connus pour son amour immodéré des jeux. Figure à la puissance colossale, il est capable de maîtriser le « pouvoir primordial » et de redonner la vie. C’est lui qui devrait être à l’origine des retrouvailles de Thor et Hulk dans le film, puisqu’on lui connait l’habitude d’organiser des tournois de gladiateurs intergalactiques.

C’est le grand Jeff Goldblum qui aura la charge d’incarner The Grandmaster. Acteur culte par excellence, il a marqué des générations entières à travers ses interprétations de personnages excentriques et hors normes (Jurassic Park, the Fly, The Life Aquatic with Steve Zissou).

 

Valkyrie 

Guerrière et maître d’arme, Valkyrie est l’une des combattantes les plus redoutables d’Asgard. Armée de son épée Dragonfang elle possède une force et une endurance surhumaine. Au cours des événements de Thor: Ragnarok, elle devrait être amené à seconder Thor dans sa combat contre Héla.

Actrice en pleine ascension depuis ses rôles dans les très bon Selma et Creed, Tessa Thompson semble armée pour crever l’écran dans Thor: Ragnarok et donner une orientation positive à sa carrière.

 

L’équipe derrière le film

Taika Waititi

Réalisateur encore inexpérimenté au cinéma, Taika Waititi n’en demeure pas moins un talent reconnu dans la profession. Auteur de bon nombre d’épisodes dans des séries TV à succès (Flight of The Conchords, The Inbetweeners) et quelques pépites dans sa Nouvelle-Zélande natale (Boy, What We Do in the Shadows), la « patte » Waititi se caractérise par son gout pour les univers pop et coloré a l’humour décalé. Au vu des premières images de Ragnarok, il semble évident qu’il ait réussi à imposer son style à l’univers du film.

Le producteur exécutif derrière Thor: Ragnarok est l’indéboulonnable Kevin Feige, grand gourou de l’UCM qui a œuvré sur l’intégralité des opus de la franchise. On lui doit également la mise en œuvre d’un grand nombre d’adaptation antérieures tel que la première trilogie X-Men et les Spider-Man de Sam Raimi.

Pour la musique du film, Marvel a fait appel à Mark Motherbaugh, le grand spécialiste de la composition « à la cool ».  Ex membre du mythique groupe Devo et compositeur fétiche de inénarrable Wes Anderson (The Life Aquatic with Steve Zissou, The Royal Tenenbaums), on lui doit les scores excellents et déjantés de Thirteen, Lords of Dogtown, 22 jump Street et The Lego Movie. Autre preuve, s’il en fallait encore, que Thor: Ragnarok se présente comme l’opus le plus barré de toute l’histoire de l’UCM

Synopsis

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne.

Bandes annonces

Vous voilà outillés, armés, casqués pour le clash du mois ! Rendez-vous très prochainement pour une review en bonne et forme et garantie no spoil sur votre site préféré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.