« The Old Guard »: un film rythmé et puissant (REVIEW SANS SPOILER)


De plus en plus de films et séries sont produits par les services de streaming et Netflix règne en maitre sur cet art depuis plusieurs années. Dernièrement vous avez sûrement pu lire nos reviews des deux dernières adaptations de comics sur Netflix, à savoir The Last Days of American Crime et Warrior Nun.

Concernant l’adaptation qui fait l’objet de cette review, The Old Guard est un comics de chez Image Comics qui a été écrit par Greg Rucka (Batman, Wonder Woman, Queen and Country, Punisher, Daredevil, Atticus Kodiak), qui a d’ailleurs écrit le scénario du film, et dessiné par Leandro Fernandez (Punisher, Queen and Country, Spider-Man, Civil War, Wolverine).

Le comics nous raconte l’histoire d’un groupe d’immortels composé d’anciens guerriers qui ne savent pas d’où vient ce super pouvoir qui tend plus vers la malédiction au fur et à mesure que les années passent. Ils se retrouvent au 21ème siècle avec leurs secrets lourds à porter et durs à cacher. Ils réalisent alors qu’il y a des choses bien pires que l’immortalité.

Le film adapté du comics est un film d’action américain réalisé par Gina Prince-Bythewood qui a déjà officié sur plusieurs séries télévisées (The Bernie Mac Show, Girlfriends) mais également sur quelques films (The Secret Life of Bees, Love and Basketball). Du coté des acteurs, la distribution est dirigée par une Charlize Theron introvertie et solitaire. Viennent s’ajouter Matthias Schoenaerts, Marwan Kenzari et Luca Marinelli afin de composer le petit groupe d’immortels. On retrouve également Harry Melling dans le rôle de Steven Merrick et Chiwetel Ejiofor dans celui de James Copley. Enfin, KiKi Layne interprète Nile Freeman, une militaire qui se retrouve propulsée dans un monde qu’elle ne connait pas.

Coté scénario, cette adaptation nous plonge directement dans l’univers assez particulier qu’est celui du film. On retrouve de nombreuses thématiques abordées par les différents personnages mais une seule sort vraiment du lot : la relation à la mort des protagonistes, du fait de leur immortalité. C’est le point le plus intéressant coté scénario. Pour ce qui est des personnages en eux mêmes, les protagonistes sont intéressants et on voit qu’ils ont bien été travaillés au niveau de la personnalité. Les antagonistes en revanche sont un peu laissés à l’abandon concernant leurs personnalités et leurs motivations.

Pour l’aspect visuel, The Old Guard ne sort vraiment pas de l’ordinaire avec des scènes éblouissantes comme on aurait voulu en voir mais la réalisation et la photographie font le job. Les scènes d’action, en revanche, sont intenses et très bien chorégraphiées. On imagine bien que les anciens guerriers ont vécu des dizaines et des dizaines d’années de combats ensemble.

Pour nuancer, le film n’est pas d’une originalité foudroyante, mettant l’accent sur des idées déjà vues et revues dans tous les blockbusters Hollywoodiens. La part d’originalité est liée aux quelques scènes sortant de l’intrigue et nous laissant découvrir des éléments sur les personnages. Les quelques rebondissements du film nous sortent un peu des rails dessinés par les blockbusters classiques sans trop nous étonner non plus. Les acteurs sont tout à fait crédibles et on croit à l’histoire du début à la fin même si Theron et Ejiofor sont bien au-dessus de l’ensemble.

Dans l’ensemble The Old Guard est un bon divertissement sans très grandes prétentions qui remplit à la perfection ce rôle. Rythmé et puissant, The Old Guard est un film à découvrir si vous voulez regarder quelque chose qui vous donne la pêche.

Si vous avez le choix entre The Old Guard et The Last Days of American Crime, foncez voir The Old Guard ! Il est bien plus divertissant et bien plus court.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.