NEWS: La série “Judge Dredd” n’est pas prête d’arriver


Eh oui, malheureusement, comme souvent, il y a le temps. Judge Dredd, dont l’adaptation en série a été annoncée il y a quelque temps, s’apprête à nous faire languir comme il se doit pour nous offrir, on l’espère, un beau résultat. C’est pourquoi Jason Kingsley, producteur de Judge Dredd: Mega City One donne des nouvelles et nous éclaire sur ses prédictions pour la série et ses choix la concernant :

Un long format rendra la présentation de Mega-City One et de ses habitants bien plus simple. Tenter de tout faire rentrer dans un long-métrage de deux heures est vraiment compliqué. Ma meilleure estimation pour la sortie est de deux ans. Mais nous sommes si tôt dans le processus que les choses pourraient se dérouler un peu plus rapidement, ou beaucoup plus lentement.

Pour ce qui concernerait le domaine de l’ambiance de la série, Kingsley se prononce avec enthousiasme :

La dark fantasy est un domaine qu’il serait génial d’explorer. La série combinera le macabre avec la folie et le badinage. C’est très large, après tout, avec 400 millions d’histoires à raconter.

Il reste donc encore du temps et du travail aux producteurs pour mettre au monde la fameuse série. Concernant le cast, Brian Jenkins, un autre producteur, révèle la possibilité du retour de Karl Urban pour le rôle, après son interprétation du personnage dans la version de 2012 :

Nous avons eu de nombreuses conversations au préalable, à propos de toute sorte de choses. Il est aussi très occupé, étant un acteur professionnel à plein temps. J’imagine donc que nous allons avoir de longue et compliquée conversation sur le sujet, et nous verrons ce qu’il adviendra. Il est bien trop tôt pour se prononcer, mais, si nous pouvons l’avoir et qu’il nous est disponible, alors je pense que ce serait absolument génial.

Il ajoute :

Il y a toujours la possibilité qu’il soit trop occupé, ou que son emploi du temps pour d’autres films ne le permette pas. Simplement, nous ne pouvons pas savoir à ce stade.

Nous verrons donc dans un futur encore lointain ce qu’il en sera, et croisons les doigts.

Laisser un commentaire