M.O.D.O.K. : Stop ! Vous avez dit vilain ? (REVIEW)



Avant de découvrir les séries on a toujours des aprioris sur ce qu’elles contiennent, ce à quoi elles peuvent ressembler ou le public qu’elles peuvent viser et si on a bien retenu une chose de M.O.D.O.K. c’est que les aprioris sont souvent trompeurs. Effectivement, on se demandait ce que pouvait bien apporter cette petite série sans grande prétention à l’univers Marvel. Eh bien beaucoup de choses ! Voici donc la review de saison de la série M.O.D.O.K que vous pouvez retrouver sur Disney+ en France !

SI il y a bien un aspect qui nous a surpris c’est la violence du scénario qui, dès le premier épisode, nous fait bien comprendre que l’aspect enfantin que l’on pouvait lui prêter est bien loin de la réalité brusque de la série. Et c’est bien le scénario que l’on retiendra de cette série toujours plus folle, d’épisode en épisode, nous permettant de suivre la vie de famille désordonnée de M.O.D.O.K. et son « travail » de super-vilain notoire. Malgré ses tentatives pour faire en sorte que sa vie prenne un autre tournant, le personnage désinvolte et machiavélique finit toujours par empirer la situation. Au final il en devient attachant malgré ses complots pour détruire ou posséder le monde. C’est d’ailleurs une grande force du scénario de proposer des personnages qui, au-delà de leurs aspects, sont réalistes au niveau de la personnalité. On se prend même à ressentir de la peine pour M.O.D.O.K. qui se retrouve dans une situation complexe avec son entourage.


PROMOTION EXCEPTIONNELLE

40 € / an => 20 € / an

Devenir Fantastique Gardien au prix des Jeunes Titans


 

Outre l’aspect profond des personnages, M.O.D.O.K. est tout de même une série particulièrement sombre, avec de temps en temps des passages d’humour noir qui font toujours mouche. Car l’humour, s’il est contrebalancé par des passages plus sérieux, est un des très bons points de la série qui n’hésite pas à plaisanter sur des choses comme la mort, la perte de membres, le divorce et d’autres sujets pas spécialement drôles de prime abord. Une série tordante qui n’attend que vos yeux et vos oreilles pour se dévoiler ! En plus de cela, on peut souligner les quelques références désopilantes à Pokemon ou au jeu vidéo en 2D et une fin très inattendue qui pourrait bien vous faire pleurer !

Côté animation, c’est un style assez particulier que l’on a pu découvrir dans M.O.D.O.K., qui ressemble énormément à de la pâte à modeler animée en stop motion. Mais ce style particulier à l’avantage de donner à M.O.D.O.K. une identité visuelle vraiment propre à la série, donnant des couleurs très vives, le jaune étant très présent, tout comme le rouge car, disons-le, le premier épisode ne se fait pas prier pour dévoiler des bras arrachés et des cervelles, toujours en pâte à modeler, donnant un aspect très enfantin à cette série vraiment pas comme les autres. Les paysages sont également très bien réalisés, notamment Asgard qui ancre encore plus la série dans l’univers Marvel.

La musique colle aussi assez bien à la série sans trop en faire, donnant un vrai coup de pouce dans les moments tristes, qui ne le sont jamais vraiment longtemps et embellissant l’univers sonore de celle-ci.

En somme, M.O.D.O.K. est une série pertinente, humaine, très drôle, étrange mais également géniale. Si on ne s’attendait pas à la retrouver dans les très bonnes séries de 2021, elle y a pourtant sa place, prenant par surprise le public et le sortant de sa zone de confort à chaque épisode.


Découvrez aussi nos dernières reviews :

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.