L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Y: THE LAST MAN : La série catastrophe un peu catastrophique (REVIEW)

Découvrez ce que nous avons pensé de l'adaptation du comics de Brian K. Vaughan !

Vous le savez sans aucun doute si vous avez Disney+, ces dernières semaines ont été l’occasion pour nous de découvrir la série Y: The Last Man produite par FX sur le service de streaming de Disney. La série qui nous a permis de découvrir les aventures de Yorick et d’Esperluette est donc disponible depuis septembre sur la plateforme et alors que son dernier épisode vient de sortir, il est temps pour nous de vous dire ce que nous avons pensé de la série !

Tout d’abord, comment parler de la série sans parler de son acteur principal, Ben Schnetzer qui crève l’écran de par son acting vraiment intéressant et bluffant ! Pas une seule seconde on vient à douter de la crédibilité de son personnage qui traverse les paysages désolés et les crises comme il le peut. Les acteurs sont l’une des grandes forces de la série avec notamment Diane Lane qui joue à merveille la sénatrice Jennifer Brown ou bien Ashley Romans qui incarne une Agent 355 complexe.


A saisir ce mois-ci




De manière globale, tout le cast est très crédible et c’est l’un des points les plus importants de la série qui donne très clairement l’impression que ce sont les personnages qui sont au centre de l’intrigue bien plus que le « virus » en lui-même. Effectivement le scénario prend largement son temps pour introduire les personnages puis pour faire avancer l’histoire. C’est d’ailleurs un point assez négatif, là où d’autres séries entrent directement dans le vif du sujet et progressent très rapidement, Y: The Last Man avance très doucement et sûrement peut-être trop.

Pour ce qui est de la partie visuelle, la série est intéressante par moment et les effets spéciaux sont assez réussis. Dès le premier épisode, plusieurs plans bien conçus nous démontrent que la série ne risque pas de manquer d’enjeux, ce qui est le cas, même si ceux-ci ne sont pas forcément très bien amenés. Au niveau réalisation, la série amène quelques éléments bien pensés qui mettent en avant certains passages de l’histoire. Cependant, l’histoire reste tout de même assez hachée, au-delà de son découpage en série et les retournements de situation sont bien moins impactants que ce que l’on pourrait croire.

Pourtant, vis à vis du comics, la série est loin d’être au même niveau et la déception est tout de même de mise pour cette première saison. On notera des chorégraphies passables et des affrontements très peu convaincants, tout particulièrement dans le dernier épisode qui aura droit à une bataille finale avec peu de tensions, rendant l’épisode très peu crédible et bien loin d’un final explosif comme on aurait pu l’imaginer.

La série se démarque au final très peu des autres séries post-apocalyptiques comme l’univers de The Walking Dead, jouant au final sur des clichés pour faire avancer le scénario. Au bout des dix épisodes, le dernier « y » de la première et dernière saison nous laissera un goût d’inachevé dans la bouche.

Sans être une mauvaise série, Y: The Last Man n’arrive pas à la cheville du comics, décrivant certaines de ses protagonistes féminines comme méchantes, inconscientes ou simplement inutiles. La série est tout de même sauvée par de très bons acteurs et quelques plans intéressants qui servent une histoire déjà vue malgré un nouvel axe. Y: The Last Man est donc une série assez moyenne et par moment très peu crédible.


Découvrez aussi nos dernières reviews :

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


%d blogueurs aiment cette page :