LE TOP 5 des meilleurs films DC des 20 dernières années


On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


Bonjour à toutes et tous, et bienvenue dans un nouveau TOP 5 de l’Univers des Comics ! Ce mois-ci, nous allons vous présenter notre top des meilleurs films du DC Universe qui sont sortis au cours de ces 20 dernières années. Alors pas de temps à perdre, commençons tout de suite avec le N°5 !


5


Batman v Superman: Dawn of Justice

Dans ce film faisant suite aux aventures de Superman dans Man of Steel au sein du DC Extended Universe, on retrouve l’homme d’acier dans un monde post-Général Zod qui a découvert son existence et ses capacités : il observe les réactions des humains face à sa présence et sa volonté d’aider est mise à mal. Dans ce contexte, un autre héros est mis en avant, plus sombre et utilisant la peur au lieu de l’espoir : Batman.

Le film de Zack Snyder est une réussite car il repose sur l’opposition de deux hommes qui souhaitent faire le bien et protéger les innocents, mais qui s’opposent car ils se méfient l’un de l’autre. Superman, plein de foi et d’espoir, commence tout juste à endosser le rôle de Superman, tandis que Batman oeuvre à Gotham depuis 20 ans, plein de remords et de colère. De cette méfiance commune naît le ressentiment, du ressentiment la colère, et de la colère l’affrontement.

Ce film traite parfaitement de la notion de choix, de sacrifice, des remords et de la foi. Il adopte un angle assez peu exploité dans les films de super-héros : comment la population réagit à la découverte de Superman ? Tous ces éléments font de ce film une franche réussite.


4


Man of Steel

Avec ce film, Zack Snyder décida d’offrir sa vision de l’origine du personnage de l’homme d’acier, sans renier ou cracher sur l’héritage de Christopher Reeves. L’intérêt de ce film, tout premier du DC Extended Universe, est qu’il s’attarde sur une partie de la vie de Clark Kent/Superman souvent non traitée dans les films, mais pourtant cruciale : la période avant que Clark Kent ne devienne Superman. Ici, au travers de flashbacks, on découvre des moments-clefs de la vie de Clark, qui l’ont fait devenir celui qu’il est. Dans cette histoire, notre héros est perdu, il ère sans connaitre sa place dans le monde (en tant qu’extraterrestre), qui il est vraiment ni d’où il vient.

Le film met en relief merveilleusement bien le thème de la différence, de l’exclusion, de la xénophobie, de l’importance de l’histoire de tout à chacun, de l’espoir en l’autre. C’est l’histoire d’un homme qui est conscient de ce qu’il peut accomplir, de ce que cela implique pour le monde, mais qui hésite encore à s’accepter tel qu’il est. Un voyage que Snyder à voulu comme une véritable ode a la foi, au courage, à l’espoir, à l’acceptation et au dépassement de soi.


3


Wonder Woman

Bien que Catwoman, sorti en 2004, fut la première adaptation cinématographique contemporaine des aventures solo d’une héroïne de DC Comics, il faudra attendre 2017 pour que le premier membre iconique de la Justice League of America, Wonder Woman, ait enfin le droit à son origin story au cinéma, et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est réussi.

Dans ce film, lui aussi situé dans le DC Extended Universe, l’histoire nous expose tout : les dieux grecs, l’origine des Amazones, leur société guerrière, l’île de Themiscyra, la découverte du monde extérieur par Diana Prince/Wonder Woman au moment de la première guerre mondiale. Le personnage, pétri des croyances de son peuple et de sa foi en la justice, se fraye un chemin dans ce chaos, afin de défendre les faibles, en faisant ce qu’elle croit juste. Tout en allant de désillusion en désillusion, en voyant les horreurs de la guerre et les blessures physiques et psychiques qu’elle inflige aux hommes, Diana reste fidèle à la guerre pleine de foi et d’espoir qu’elle est, ne renonçant jamais devant un ennemi ou un obstacle.

Patty Jenkins nous offre ici une belle et simple histoire rendant hommage au personnage, en contant les histoires qui ont forgé le personnage en héroïne guerrière que nous connaissons tous.


2


The Dark Knight

Que dire de ce film, hormis que c’est probablement le chef-d’œuvre de la trilogie de Christopher Nolan. Après les événements du premier film, Batman continue sa croisade contre le crime organisé à Gotham, et se montre particulièrement efficace grâce à sa collaboration avec le Commissaire Gordon et le procureur Harvey Dent. Mais un nouvel ennemi émerge de l’ombre, un ennemi qu’on ne comprend pas, qui ne peut ni être acheté, ni intimider : le Joker.

Peu de films ont tenu en haleine autant que celui ci : durant plus de deux heures de film, la tension psychologique monte crescendo. Aucun temps mort, et plus le film passe, plus tout s’accélère. La fin est épique, l’apothéose d’un film de super-héros qui n’en est pas un, mais avant tout un thriller psychologique. Heath ledger est inoubliable en Joker sombre et chaotique, Gary Oldman est fantastique, et Aaron Eckhart est sublime en chevalier blanc déchu de Gotham.

En malmenant son Batman durant tout le film, en lui retirant le peu d’espoir qu’il avait avec la mort de Rachel Dawes, Christopher Nolan signe une histoire puissante, nous montrant que le Joker et Batman sont enfin de compte les deux côtés fanatiques d’une même pièce.


1


Joker

Potentiellement la plus inattendue et la plus grosse surprise de la fin d’année 2019, ce projet, qui était plutôt passé inaperçu au fil des années, a eu l’effet d’une bombe dans les salles de cinéma. L’unanimité de l’audience, qu’il s’agisse de fans ou de non-initiés, étant bluffante.

Dans ce film, Todd Phillips ne prétend pas raconter qui est véritablement le Joker, mais utilise un élément important de l’univers DC : le Clown Prince du Crime n’a pas de passé, et c’est ce qui fait sa force contre ses ennemis (dont Batman). On nous présente une histoire banale et plausible, celle d’un homme fragile que la société et les gens écrasent continuellement, jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus et bascule, devenant autre chose.

Ce film représente la liberté que DC a par rapport à Marvel Studios : la capacité de prendre beaucoup de largesses et de chemins détournés pour raconter l’histoire tragique d’un vilain iconique, mais suffisamment réaliste pour se demander si un Arthur Fleck ne pourrait venir à voir le jour dans notre monde. Tout en sachant ce qu’Arthur va devenir, on ne peut s’empêcher d’éprouver de la sympathie pour lui, et c’est là toute la magnificence du film. A voir absolument !


Voilà mesdames et messieurs, c’était notre Top 5 des meilleurs films DC, et bien évidemment n’hésitez pas à en discuter dans les commentaires, nous serions ravi de connaitre VOTRE Top 5.

Si vous voulez connaitre notre avis plus en détail, vous pouvez retrouver nos reviews de Batman v Superman: Dawn of Justice, Wonder Woman et Joker.

On aimerait avoir votre avis afin de fignoler nos abonnements !

Votre avis compte réellement pour nous et on vous offre trois mois d’abonnement gratuits si vous répondez à ce sondage.

Il y a aussi moyen de gagner un jeu PS4 Spider-Man: Miles Morales, une Funko Pop de Scarlet Witch de la série WandaVision ou un comics The Dark Knight Returns !


This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $2.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.