REVIEW SANS SPOILER: Dark Matter, la deuxième saison


dark-matter-season-2-finale

Dark Matter, série basée sur le comics du même nom publié par Dark Horse Comics, a terminé sa deuxième saison vendredi passé. La saison s’est achevé sur un bon gros cliffhanger, mais globalement qu’en avons-nous pensé ?

La deuxième saison reste dans la continuité de la première niveau qualité, sans surpasser celle-ci pour autant. L’intrigue diverge naturellement très fort de celle de la première saison (cela ne pouvait pas durer une éternité) et innove dans la direction qu’elle prend dès les premiers épisodes. Cependant, on a l’impression que l’intrigue part dans tous les sens après quelques épisodes avant de se recentrer sur une possible Corporate War vers la fin de la saison. Globalement, la direction de la deuxième saison montre une innovation scénaristique mais les flottements en milieu de saison gâchent un peu celle-ci.

Les personnages sont toujours fidèles à eux-même mais on a de plus en plus de mal à croire qu’ils ont été des malfrats, sauf peut-être à l’exception de Quatre. Ayant chacun leur petit arc, on s’attache de plus en plus aux personnages, même à l’Androïde. A noter d’ailleurs la très bonne performance de Zoie Palmer dans ce rôle, montrant ses qualités d’actrice grâce aux changements effectués au personnage.

Nette amélioration sur la première saison, les effets visuels sont plus crédibles. Alors que le manque de budget se faisait sentir lors de la saison précédente, cela pique moins aux yeux cette saison, ce qui facilite d’autant plus l’immersion dans la série.

Globalement, il est vrai que la deuxième saison reste meilleure que la première : innovation dans la continuation de l’intrigue, attachement aux personnages plus fort, meilleurs effets visuels. Toutefois, Dark Matter continue à rester loin des autres adaptations de comics sur petit écran. La raison : des acteurs loin d’être les meilleurs, des effets visuels, bien que meilleurs, qui laissent toujours à désirer, et l’impression de voir le même décor tout au long de la série. Dark Matter reste cependant une série agréable à suivre même si le niveau d’excitation avant un épisode n’atteindra jamais celle d’un Flash ou Walking Dead.

Dark Matter revient l’été 2017 pour une troisième saison.

Laisser un commentaire