DANS LES COULISSES: Mark Millar 1


Bienvenue à vous pour cette seconde saison de l’Univers des comics Original Content aussi appelé UDC Original Content ! Cette seconde saison est aussi une façon d’améliorer chaque chronique présente sur le site et Dans les coulisses fait donc partie de ce renouveau. Alors que la première saison vous avait présenté Jim Lee et Jeph Loeb avec Batman: Hush, Rags Morales et Brad Meltzer avec Indentity Crisis, Greg Capullo et Scott Snyder avec tout leur run sur Batman et enfin Amanda Conner et Jimmy Palmiotti avec Power Girl tomes 1 et 2, la seconde débute avec deux des artistes de comics les plus connus au monde ! A savoir Mark Millar et John Romita Jr. Pour cette saison, quelques changements ont étés fait pour une meilleure lecture !

Mark Millar

Si l’on dressait une liste de tous les scénaristes cultes de comics, Mark Millar arriverait surement dans les 5 premiers puisqu’il a autant travaillé dans des maisons d’édition indépendantes que dans de grosses maisons d’édition.

Scénariste écossais de The Autority, Swamp Thing, Ultimate X-Men, Superman: Red Son, Kick-Ass, Civil War, The Secret Service, Millar est l’un des scénaristes les plus en vogue à l’heure actuelle. Comme pour le prouver, Netflix a récemment racheté Millarworld, son entreprise d’édition de comics. Préférant des scénarios plus simples (que ceux de Scott Snyder par exemple) mais plus percutants, Millar est une référence en matière d’histoire puisqu’il a travaillé sur des nombreux héros Marvel.

UNE OEUVRE A LA LOUPE

Wolverine: Enemy of the State

Mark Millar et John Romita Jr.

Wolverine: Enemy of the State (ou Wolverine: Ennemi d’Etat en françaisdébute avec l’histoire d’Ichiro, un chauffeur de taxi et de son fils qui se fait enlever. Il appelle ensuite Wolverine qui se charge de le retrouver.

On assiste ensuite à l’introduction du méchant de l’histoire en la personne de Gorgone : un ennemi de taille pour le mutant griffu car il possède une force surhumaine et possède la capacité de tuer grâce à un simple contact visuel. Le héros se fait d’ailleurs assommer par Gorgone et perd connaissance. On retrouve ensuite Nick Fury et Elektra qui enquêtent sur un massacre dans une église.

Wolverine se retrouve ensuite dans un lit d’hôpital a bord d’un héliporteur alors qu’il a subi un lavage de cerveau par l’Hydra. La voix de l’Hydra le force à tuer son infirmière et à s’échapper de son lit. Elektra s’interpose entre lui et la sortie, et Wolverine parvient à s’en sortir in extremis, suivant le plan de l’Hydra.

De nombreux combats apparaissent alors en fonction de ce que l’hydra a chargé Wolverine de récupérer. Ainsi il affronte les 4 Fantastiques, Daredevil, des X-Men et Captain America qui assomme Wolverine. Comprenant qu’il s’est fait lavé le cerveau, le SHIELD le place en cellule de simulation afin d’inverser les ordres de l’Hydra.

Pendant ce temps, Elektra s’est faite attraper par l’Hydra et a subi elle aussi un lavage de cerveau. Elle mène alors contre l’héliporteur une attaque d’envergure avec tous les anciens super-héros qu’elle a pu trouver. L’héliporteur s’écrase par terre et Wolverine en profite pour s’échapper. On a d’ailleurs droit à une magnifique référence au premier comics de Wolverine alors qu’il s’échappe du projet Weapon X.

Ensuite, Wolverine s’attaque à la Main puis à l’Hydra, épaulé par une sentinelle. Il retrouve ensuite Gorgone et l’affronte dans un tourbillon de sang et de murs fracassés. Wolverine, dont la vie ne tient qu’à un fil, assiste au regard de Gorgone et, dans un dernier effort, relève sa griffe ce qui a pour effet de refléter son regard.

Gorgone se change alors en pierre et Wolverine sort vainqueur de ce combat.

Bien entendu, ce dernier geste fait référence au combat entre Persée et Méduse (la Gorgone) et place le niveau du combat à un niveau presque dantesque.

Dans ce comics, Millar lance une grande intrigue qui se conclut un peu prématurément. Au début, on parle tout de même d’une invasion du SHIELD par des surhumains brainwashés et entrainés par la Main et vers la fin du comics, Gorgone veut « juste » tuer Nick Fury. On a donc une perte d’enjeu importante. Gorgone d’ailleurs n’est pas un personnage très charismatique ni original nous désintéresse complètement.

Cependant le comics s’en sort bien grâce aux nombreuses apparitions de super-héros d’univers différents et cela place le comics au centre de l’univers Marvel.

On peut découper Wolverine: Ennemi d’Etat en deux grandes parties. La première se situe lorsque le héros est sous le contrôle de la Main, la seconde, dès qu’il en sort. Si la première partie est très divertissante voire même surprenante, tenant plus d’un Deadpool massacre Marvel, la seconde en revanche est un peu plus classique et se conclut de manière un peu prématurée.

On tient là un méchant puissant mais peu intéressant qui tient plus d’un Morlun dans Spider-Man: Fusion de J. M. Straczynski et… John Romta Jr aussi !

Voilà pour l’œuvre à la loupe coté scénariste ! Ne manquez pas le mois prochain la seconde partie sur le dessinateur John Romita Jr.

Biographie :

Millar est né en Ecosse à Coatbridge. Il a quatre frères et une sœur, tous plus âgés que lui. Il a découvert les comics à l’âge de 4 ans grâce à son frère Bobby. Le premier comics qu’il a lu était The Amazing Spider-Man #121 qui contenait la mort de Gwen Stacy. Ce jour là il acheta un comics Superman aussi.

Il nomme Alan Moore et Frank Miller comme ses scénaristes préférés à tel point qu’il les surnomme Maman et Papa ! Il cite volontiers Grant Morrison, Garth Ennis, Warren Ellis et Peter Milligan lorsqu’on lui demande ses références.

Il put s’entretenir avec Grant Morrison qui travaillait alors sur Animal Man après la mort de sa mère à 14 ans et celle de son père à 19. Morrison conseilla de choisir un seul métier à Millar qui désirait être scénariste et dessinateur.

Après quelques comics peu connus, Millar commença à travailler sur 2000 AD avec Grant Morrison et John Smith. Peu après, il débuta comme scénariste chez DC, travaillant sur les histoires de Swamp Thing.

Au fil des ans, il a travaillé chez DC, puis Marvel et, en 2004, il décida de lancer sa propre maison d’édition, Millarworld. Après de nombreuses années de création de personnages et d’univers, Netflix a racheté son entreprise avec la volonté de produire des films et séries adaptés de ses œuvres.

Faits Divers :

-Millar a été nominé pour de nombreux Eisner Awards et Eagle Awards dans les années 2000.

-En 2013, il a été reconnu par la reine Elizabeth II comme un membre du Plus Excellent Ordre de l’Empire Britannique qui récompense les services rendus aux arts et aux sciences.

-8 de ses créations ou des comics sur lesquels il a travaillé on été adaptés au cinéma incluant Kick-Ass, Kick-Ass 2, Wanted, Kingsman: The Secret Service, Kingsman: The Golden Circle, Fantastic Four, Captain America: Civil War et Logan.

-Millar est Docteur en Lettres.

-Voici un lien vers son site : http://www.millarworld.tv/creators/mark-millar

-Sa page Twitter : https://twitter.com/mrmarkmillar

Bibliographie :

Chez 2000AD :

 

  • Tharg’s Future Shocks (1989-1992)
  • Silo (1990)
  • Judge Dredd (1990-1997)
  • Robo-Hunter (1991-1994)
  • Red Razors (1991-1995)
  • Tales from Beyond Science (1992-1994)
  • The Spider  (1992)
  • Rogue Trooper (1992-1994)
  • Purgatory (1993)
  • Tharg’s Terror Tales (1993-1994)
  • Maniac 5 (1993-1995)
  • Big Dave (1993-1994)
  • Canon Fodder (1993)
  • The Grudge-Father (1994)
  • Babe Race 2000 (1994–1995)
  • Janus: Psi-Division  (1996-1997)

Chez Crisis :

  • « Her Parents » (1989)
  • « Insiders » (1991)

Chez Sonic the Comic :

  • Sonic the Hedgehog:(1993-1994)
  • Streets of Rage (1993-1994)

Chez DC Comics/Vertigo :

 

  • Swamp Thing (1994-1996)
  • Legends of the Dark Knight #79: « Favorite Things » (1996)
  • Aztek, the Ultimate Man (1996–1997)
  • The Flash (1997-1998)
  • Justice League of America (1998-2000)
  • Superman (1998-2003)
  • Books of Magic Annual #3 (1999)
  • Wonder Woman  (2000)

Chez Marvel :

 

  • Skrull Kill Krew (1995)
  • X-Men (2000-2010)
  • The Ultimates (2002-2010)
  • 411 (2003)
  • Trouble (2003)
  • Marvel Knights Spider-Man (2004–2005)
  • Fantastic Four (2004-2010)
  • Civil War (2006–2007)
  • Marvel 1985 (2008)
  • Ultimate Comics: Avengers Omnibus (2010-2012)

Chez Icon Comics :

 

  • Kick-Ass (2008–2014):
  • Millar & McNiven’s Nemesis (2010–2011):
  • Superior #1–7 (2010–2012)
  • Supercrooks #1–4 (2012)
  • The Secret Service #1–6 (2012–2013)
  • Empress #1-7 (2016)

Chez Image Comics :

  • War Heroes  (2008–2009)
  • Jupiter’s Legacy (Vol. 1) (2013–2015)
  • Jupiter’s Legacy (Vol. 2) (2016-present)
  • Jupiter’s Circle (Vol. 1) (2015)
  • Jupiter’s Circle (Vol. 2) (2015–2016)
  • Reborn (2016–present)
  • Starlight (2014)
  • MPH (2014–2015)
  • Chrononauts (2015)
  • Huck (2015–2016)

Il a aussi travaillé chez Wildstorm et Top Cow écrivant Witchblade (2003) ou The Autority (2000-2002).

Millar est un scénariste complet qui a travaillé aussi bien dans des firmes d’éditions indépendantes que dans de grosses entreprises. Il a travaillé avec de nombreux artistes comme peut en attester sa bibliographie immense (Greg Capullo, Jae Lee, Amanda Conner, John Romita Jr. à plusieurs reprises, Brian Michael Bendis, Steve Dillon, David Finch, Adam et Andy Kubert ou encore Stuart Immonen).

En ce moment, Millar travaille sur les héros qu’il a crée avec Millarworld.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “DANS LES COULISSES: Mark Millar

  • Eric

    Ennemi d’ Etat est une des meilleures histoires de Millar pour Marvel,j’ ai trouvé pour ma part le personnage de la Gorgone très réussi !Et il aurait pu être un bien meilleur boss final pour la saga « la mort de Wolverine » que le transparent Cornelius…