CRISIS OF INFINITE REBOOTS: Battle for the Cowl


Qu’arriverait-il à la brumeuse Gotham City si son héros à la cape ténébreuse venait à manger les pissenlits par la racine ? Les criminels prendraient-ils l’avantage et se partageraient le territoire ? Gordon se mettrait-il à parler tout seul sur le toit du commissariat  ? Les acolytes de Bruce se disputeraient-ils pour savoir qui héritera de la Batmobile ?

Tels sont les dilemmes auxquels feront face la Bat Family dans le comics Battle for the…

 

Mec, mec, mec. C’est quoi tout ce foin sur Batman ? Sérieux, le mec il est tellement riche qu’il pourrait donner du taf à tous les petits criminels de Gotham plutôt que de porter des collants la nuit et leur foutre des baffes. Faut croire qu’il aime ça, il me plait bien finalement.

 

 

Je ne te permets pas, 8-Ball. Bruce Way… euh… Batman est sans nul doute le plus mystérieux et le plus ingénieux de tous les héros des univers. Il met tout son argent au profit de son combat contre le crime. Il a sauvé le Multiverse à plusieurs reprises sais tu !? 

 

 

Tu parles de ses gadgets, là ? À coup de « Bat-ceci », « Bat-cela », on dirait qu’il a travaillé chez McDo avant d’hériter de ses parents. Et qui c’qui paye quand il détruit la moitié de la ville dans sa croisade contre le crime ? C’est le contribuable mon bon Monsieur ! Et puis il disparait où à chaque fois que Gordon le brief sur les crimes en cours !?

 

 

Voir ta mère.

 

 

Woop, Woop ! Après ce Bat-Burn qui a cloué le bec à ce grossier merle de Uatu, il est temps d’aborder le comics qui nous occupe en ce Bat Family Month :

Sorti tout droit de l’imagination de Tony S. Daniel et illustré d’une main de maître par Sandu Florea, Battle for the Cowl suit les événements de Batman R.I.P. et de Final Crisis de Grant Morrison.

Dans leur affrontement contre les forces de Darkseid, Bruce s’est retrouvé happé par l’Omega Beam de ce dernier. Tous nos héros le pensent mort. Tous ? Non ! Car une zone peuplée d’irréductibles voyageurs temporels résistent encore et toujours au maintient des lignes du temps et découvriront que Bruce a été zappé dans le passé. Cependant, à Gotham City, les acolytes de notre héros masqué à la ceinture utilitaire la mieux fournie vont se livrer une querelle pour savoir qui est le plus à même de lui succéder.

Le testament de la Chauve-Souris.

Batman a un plan pour tout et surtout, pour tous. Dans l’éventualité de sa mort, son testament indique que Dick Grayson est le plus apte à prendre sa place. Après sa disparition, nos Bat-Scouts de par le monde apprennent la nouvelle et Nightwing leur confie qu’il ne se sent pas prêt à prendre la place de son mentor.

I love the smell of napalm in Gotham City

Ils ne sont pas les seuls à avoir eu vent de la nouvelle et tous les criminels de Gotham décident d’unir leurs forces pour renverser Gotham. Ils n’ont pas peur d’une poignée d’adolescents désorganisés. Ils sont tous là, Red Robin, Squire, Huntress, Catwoman ou encore Damian, à attendre que Nightwing leur guide et prenne les rennes comme Bruce l’aurait fait. Il n’en n’est rien et Dick demeure froid et distant. Black Mask mettra le feu aux poudres et instiguera les émeutes de la ville.

Il semblerait que les attentes de Bruce soient trop lourdes pour les épaules d’albâtre de Dick. Ce dernier laisse ses doutes le ronger et se retrouve paralysé par l’incertitude. Alors que Tim Drake cherche à éveiller une once de courage dans le coeur de Nightwing, un nouveau joueur entre dans la partie. Violent, brutal et attifé comme Batman surgit de la nuit.

Knightfall 2.0.: A New Hope

Ce mystérieux Batman wannabe n’hésite pas à faire usage de ses deux meilleurs amis : Smith et Wesson. Il explique à Dick que le problème n’a qu’une seule issue et qu’elle réside dans une mesure extrême, une solution finale visant à éradiquer la vermine de Gotham. Nightwing n’est pas dupe. Ce nouveau « héros » semble connaitre Bruce et Dick personnellement, il ne peut s’agir que de… Azrael de…

SAY IT ! ENLEVE-LUI SON MASQUE VELMA ! 

 

Jason Todd. Bingo.

Voyant qu’il est le seul rempart face à ce simulacre de justicier, cette insulte aux principes inamovibles de Bruce, Dick décide d’accepter sa destinée et d’endosser la cape. Arrivé devant la Bat-garde-robe, il découvre que Tim l’a devancé. Ce dernier ne sera pas de taille contre la rage bouillonnante de Jason et terminera avec un Batarang planté dans la poitrine. Jason tendra ensuite un piège à Dick et, dans une séquence assez cocasse, proposera à Nightwing de devenir son Robin. Dick comprend alors que son successeur dans le rôle du Boy Wonder a reçu un coup de pied-de-biche de trop sur la tête et n’a plus tous ses nic-nacs.

Parlez dans l’hygiaphone ! Oups t’es mort.

Dans un dernier élan, Dick étale Jason d’une droite bien placée et, à l’instar de R2-D2, projette un holo-message de feu Bruce destiné à son ancien protégé. Plus une confession qu’un au revoir, Bruce admet que Jason est son plus grand échec. Qu’il regrette ne pas l’avoir sauvé plus tôt, de ne pas l’avoir épaulé dans sa convalescence.

Ces aveux mettent Jason hors de lui et déclenche les explosifs de sa Bad Batcave. Après une course-poursuite sur le toit d’un train, l’ex-Red Hood chute dans la rivière plus bas et disparait dans ses profondeurs. Nightwing comprend dès lors qu’une si belle cape implique de grandes responsabilités et qu’il est à présent prêt à les endosser. Nightwing est Batman et Damian sera son Robin.

Le cast de Battle for the Cowl est impressionnant et révèle à quel point la mythologie de la Bat Family s’est complexifiée au fil des décennies. Il suffit de se pencher sur le personnage de Robin et de chacune de ses incarnations pour se rendre compte des ramifications, des luttes et des responsabilités qu’ont eu la cape sur leurs vies. Cette identité du Boy Wonder, adoptée par Dick Grayson, devenu Nightwing, puis Jason Todd, Tim Drake et enfin Damian Wayne, est d’autant de facettes de Bruce Wayne et révèlent ses forces et faiblesses.

Ayant travaillé sur Batman R.I.P. aux cotés de Grant Morrison, Tony Daniel démontre sa maitrise de la galerie de la Bat Family. Il réussit à s’approprier les personnages ainsi que la narration pour lui donner un nouveau souffle. Dick Grayson poursuivra ses activités de Batman durant presque 3 ans et se verra dédié certaines des plus grandes histoires de la Chauve-Souris dans sa version pré-Flashpoint lorsqu’il passera entre les mains de l’incroyable Scott Snyder.

 

 

Hé Brucie, tu sais ce qui est bardé de trous et qui roule dans une rigole ? 

 

 

Mes parents ? 

 

 

 

… t’es trash mec tu devrais te faire soigner. Non, c’était une boule de bowling…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.