Trois acteurs en passe de rejoindre « Bloodshot »


Les choses se précisent pour le projet d’adaptation cinématographique du comics de Kevin VanHook, Bob Layton et Don Perlin, publié en 1992, Bloodshot, racontant l’histoire d’un soldat ressuscité grâce à de la nanotechnologie et assoiffé de vengeance.

Après Vin Diesel de Fast and Furious, c’est au tour de trois autres acteurs de rejoindre, selon toutes probabilités, le casting du film produit par Sony Pictures, inaugurant ainsi l’univers partagé de Valiant sur grand écran. Une source proche des équipes du film aurait en effet confirmé à Variety le recrutement d’Eiza Gonzalez, Sam Heughan et Michael Sheen.

La jeune actrice mexicaine Eiza Gonzalez, déjà aperçue l’an dernier dans Baby Driver d’Edgar Wright et plus récemment dans Kung Fury 2 aux côtés de Michael Fassbender, avant d’enchainer avec The Women of Marwen et Alita: Battle Angel,  poursuivra son début de carrière fulgurant en endossant vraisemblablement le rôle Kareena Pillai, une femme énergique, observatrice et intelligente, respectant, contrairement à certains de ses homologues masculins, un code moral.

L’acteur britannique Sam Heughan quant à lui, surfant sur la vague du succès d’Outlander et à l’affiche prochainement de The Spy Who Dumped Me avec Milas Kunis et Kate McKinnon, incarnera un militaire, le caporal Harlan.

L’autre britannique enfin, Michael Sheen, vu dans The Queen, Underworld, Twilight ou bien encore dans un tout autre style, à la télévision, dans Masters of Sex, se chargera du rôle du méchant médecin, le Dr. Emil Harting, à l’origine du programme Bloodshot.

Du beau monde en somme pour ce qui s’annonce être une grosse production, et le casting n’est toujours pas terminé ! D’autres visages sont encore susceptibles de prendre part à l’aventure Valiant Comics au cinéma d’ici le début du tournage en juillet prochain.

Scénarisé par Eric Heisserer et réalisé par Dave Wilson, habitué des superhéros et des effets spéciaux, ayant déjà œuvré sur certaines séquences d’Avengers : Age of Ultron. Voilà qui a de quoi nous rassurer.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.