THE DARK SIDE: The Leader


La chronique The Dark Side est de retour ! Après un vilain omnipotent, une vilaine féline et un mégalomane obsessionnel, que diriez-vous de partir sur une intelligence surhumaine ? De quoi faire griller quelques neurones, croyez-nous, car nous nous penchons aujourd’hui sur le Leader.


Qui est le Leader ?


Samuel Sterns est un scientifique travaillant dans une usine de produits chimiques lorsque nous le rencontrons pour la première fois. Une partie de son travail étant dédiée au déplacement de certaines de ces substances, Sterns se retrouve irradié de rayons gamma lors d’un accident et se réveille changé. Sterns n’est plus le même homme et a maintenant l’apparence d’un homme vert avec un cerveau surdimensionné. Ce qui est d’apparence visible se traduit aussi par ses caractéristiques mentales : Samuel Sterns est devenu doué d’une intelligence surhumaine, en faisant l’un des hommes les plus intelligents sur terre.

Apparu pour la première fois en décembre 1964 dans les pages du Tales to Astonish #62, le personnage fut créé par les légendaires Stan Lee et Steve Ditko comme adversaire du super-héros Hulk. Samuel Sterns est en effet un ennemi de longue date de Bruce Banner et son alter ego, et se fait appeler le Leader à la suite de son intelligence et de ses plans machiavéliques. 

Au fil du temps, le Leader prendra de l’ampleur et deviendra de temps à autre un ennemi des Avengers en général. A la tête d’une armée d’Humanoïdes de sa création, Sterns élabore des plans de plus en plus complexes pour asseoir sa domination. Ses méfaits le mèneront toutefois à frôler la mort à plusieurs reprises, passant même pour mort pendant de nombreuses années avant de revenir à chaque fois à la suite d’une pirouette des scénaristes.

Tantôt en vilain absolu, tantôt du côté de l’armée, parfois même allié de Hulk, le Leader a récemment fait partie des Thunderbolts sous les ordres du Général Thunderbolt Ross alias Red Hulk aux côtés de Punisher, Elektra et Deadpool. Revenant d’une de ces périodes où on le croyait disparu, Samuel Sterns avait alors été réanimé par des ondes gamma rouges et avait vu sa peau changer de couleur à l’instar de Red Hulk, se faisant alors nommer pour cette courte période Red Leader, jusqu’à un retour à sa forme habituelle. 

Le Leader n’a jamais été adapté en tant que tel à l’écran (à l’exception de séries animées) mais est apparu en tant que Samuel Sterns. Le personnage apparait en effet en 2008 dans le film du Marvel Cinematic Universe The Incredible Hulk, incarné par Tim Blake Nelson. On y voit ce qui pourrait être les origines du personnage en tant que Leader lorsque celui-ci voit son crâne grandir après un contact avec des gouttes de sang de l’Abomination. 

Méchant sous coté, il serait intéressant de voir le Leader apparaître un jour à l’écran, mais qu’est-ce qui fait de lui un méchant si terrible ?


En quoi le Leader est-il un méchant ?


Samuel Sterns possède un égo surdimensionné, à l’instar de son cerveau, comme en attestent beaucoup de ses plans, pouvant passer relativement farfelus. Du remplacement du président des Etats-Unis au vol de la Machine Ultime (machine contenant tout le savoir de la terre) de Uatu le Watcher, en passant par la volonté de déclencher une guerre nucléaire : le Leader ne recule devant aucun plan, aussi alambiqué soit-il, afin de démontrer son intelligence supérieure. 

Ce n’est pas pour autant que Samuel Sterns se salit les mains. Son intelligence lui permettra ainsi de créer bon nombre d’Humanoides au cours de son histoire, préférant les envoyer comme espions, soldats ou machines à détruire sur le terrain. C’est ainsi notamment dans ce cadre que Sterns se fait nommer le Leader, préférant agir “dans l’ombre”, derrière son armée de sbires, qui lui obéissent au doigt et à l’oeil. Par cela, Sterns incarne ainsi un sentiment de supériorité indéniable, le super-vilain préférant même travailleur seul avec l’aide de ses sbires plutôt que de s’allier avec d’autres vilains. On ne verra effectivement que très peu le Leader côte à côte avec un autre grand vilain Marvel. 

Cette intelligence deviendra même une obsession pour Sterns, qui n’hésitera pas à se transformer à nouveau lorsque celui-ci tend à redevenir normal. Un cerveau obsessionnel donc, qui poussera aussi le vilain dans son vice de vouloir toujours gagner, au point de tromper le monde à maintes reprises en feignant sa mort, de manière de plus en plus créative et surtout de plus en plus crédible.  

Mais s’il y a bien une obsession qui poursuit Samuel Sterns, c’est celle envers Hulk. Le voyant à la fois comme un égal et une antithèse, le Leader envie Hulk tout comme il le déteste. Il passera son existence à comprendre les rayons gamma et comment ceux-ci ont pu transformer Bruce Banner en Hulk, une créature (du moins au départ) sans aucune intelligence notable et se reposant sur la rage et la force brute plutôt que la planification et la réflexion, une créature somme toute à l’opposé de ce que Sterns est devenu par son exposition aux rayons gamma, à savoir un être doué d’une intelligence surhumaine mais avec un corps frêle. Dans cet aspect, la force de Hulk aura toujours attiré également le Leader, comme quelque chose en-dehors de sa portée malgré son intellect hors du commun. Au final, malgré ses efforts, le Leader prendra même le chemin inverse lors d’une de ses présumées morts, sa conscience dépassant le besoin d’un corps et pouvant occuper un autre corps pour continuer à vivre. Un esprit non sain dans un corps qui n’est pas le sien.


En quoi le Leader n’est-il peut-être pas un méchant, au final ?


Comme beaucoup de vilains, l’une des particularités dans l’origin story de Samuel Sterns est qu’il n’a au final jamais demandé d’être le Leader et d’obtenir ces pouvoirs. Sa mutation lui est tombé dessus sans crier gare à la suite d’un accident. Les rayonnements gamma agiraient sur le subconscient et lui auraient ainsi offert une intelligence surhumaine, car Sterns convoitait inconsciemment l’intelligence de son frère, un physicien réputé et très intelligent au sein des mêmes laboratoires que lui. 

Il s’agit au final d’un homme en manque de reconnaissance, ce qui expliquera pourquoi il partira sur des idées saugrenues à l’opposé de son caractère habituel, telles que la domination mondiale, car il faut que le monde entier le remarque pour ce qu’il est, cet être suprême désormais largement au-dessus de la moyenne. 

Sterns reste toutefois d’une logique implacable et a un certain sens de la justice. Entendons nous bien, il reste un vilain par son côté manipulateur et le fait de déléguer les basses besognes à ses sbires Humanoïdes, mais lorsqu’il y est confronté directement, le Leader préfère faire face à la justice de la manière la plus loyale possible. C’est ainsi que, lorsqu’il était porté devant la justice pour ses crimes, il refusa l’aide de ses Humanoïdes venus pour le sauver car il voulait gagner de manière légale. 

Samuel Sterns a su mettre son obsession pour Hulk de côté  lorsque ceci était nécessaire, l’alter ego de Bruce Banner et le Leader faisant équipe à quelques reprises au cours de leur histoire commune. Sterns ira même jusqu’à soigner Bruce Banner lorsque celui-ci était pris d’une infection rare. 

C’en est presque au point où l’on peut se demander si le Leader n’est pas en train de se repentir, apparaissant plus souvent comme anti-héros que comme véritable vilain ces dernières années. Après avoir sauvé Banner, il a aussi ramené à la vie sa cousine, She-Hulk, en utilisant une technologie qu’il avait gardé secrète et lui avait permis lui-même de revenir à la vie. Sterns a même fait partie de la plus récente version des Thunderbolts, une équipe d’anti-héros de l’univers Marvel avec laquelle il ne fit nul autre que de sauver le monde. Plus au service des autres et apprenant à travailler en équipe, le Leader (Red Leader à cette époque) s’avère être un allié plus que précieux pour les autres Thunderbolts, Red Hulk, Elektra, Punisher et Deadpool. 

Il serait intéressant de se demander si le Leader ne pourrait même pas franchir la barrière définitivement et rester un anti-héros à l’avenir. Maintenant qu’il a accepté qui il était et qu’il maitrise mieux les capacités de son cerveau, il va pouvoir se rapprocher de la population après l’avoir dénigré avec un sentiment de supériorité qui l’habitait. Ne seriez-vous pas non plus tombé dans le piège si vous aviez gagné de telles capacités intellectuelles en un coup ? Avouez, vous aussi vous critiquez le monde dans lequel on vit en regardant les réseaux sociaux… alors que feriez-vous si vous aviez les capacités de le changer ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisonss aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois passé : Lois Lane) ; Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois passé : Iceman) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Rosario Dawson) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le spires pandémies dans les comics.

Toutes les semaines, nous produisons aussi des One-Shots. On y parle notamment des ce à quoi pourrait ressembler la série Green lantern ou de l’existence de Deadpool 3 au sein du MCU.

This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.