Nos premières impressions sur « The Walking Dead: World Beyond »


Cela faisait un petit temps que nous n’avions pas eu droit à une nouvelle série qui débutait sur base hebdomadaire ! Et cette semaine, c’est l’univers Walking Dead qui s’étend avec une petite nouvelle : The Walking Dead: World Beyond. Mais cette série vaut-elle la peine d’être regardée ? Top ou flop ? L’Univers des Comics vous livre ses premières impressions par le biais de trois de ses auteurs.


L’avis de Timo Masson

« une nouvelle histoire dans une période encore jamais abordée, le tout saupoudré de jeunes acteurs talentueux »

Petite dernière dans l’univers Walking Dead, première nouveauté depuis le début de Fear the Walking Dead il y a cinq ans, The Walking Dead: World Beyond nous annonçait une série fortement différente de ses grandes soeurs avec une intrigue innovante de par sa situation dans le temps futur. On est malheureusement loin des promesses.

Le scénario est loin d’être mauvais, la série décidant de suivre des adolescents faisant partie de la première génération ayant grandi avec le virus zombie, suivant notamment Iris, pleine d’espoir, et sa soeur rebelle, Hope. Face au succès des enfants de Rick Grimes dans la série principale, cette nouvelle série prend le parti de se laisser porter par uniquement de jeunes personnages dans les rôles principaux et, pour cela, nous donnerons une bonne note à World Beyond.

Le ton de la série reste toutefois, au final, fort similaire à The Walking Dead et Fear the Walking Dead. Celles-ci évoluent en effet dans le même univers et une ligne directrice doit exister au sein de celui-ci mais on déplorera ce ton trop similaire, qui empêche la série de se faire véritablement sa propre identité.

Les acteurs, bien qu’inconnus au bataillon avant la série, sont à fond dans leurs rôles et la série nous révèle ainsi un cast de jeunes acteurs talentueux, offrant un point positif non négligeable à celle-ci. Le cliffhanger teasant l’intrigue principale de la série donne également envie de regarder la suite mais il est dommage de devoir attendre les derniers instants de l’épisode pour se voir totalement emballés par cette nouvelle production d’AMC et Skybound.

En résumé, The Walking Dead: World Beyond ravira certainement les fans de l’univers de zombies le plus regardé au monde car offre tout de même une nouvelle histoire dans une période encore jamais abordée, le tout saupoudré de jeunes acteurs talentueux. Arme à double tranchant, le ton similaire aux autres séries de l’univers attirera les spectateurs avérés de TWD et compagnie mais marquera un manque d’identité propre qui pourrait repousser les téléspectateurs en quête de nouveauté.


L’avis d’Aude Labrit

« la série, qui s’annonçait comme le sauveur de la franchise, devrait rapidement tourner en rond »

Celui-ci, diffusé depuis le 2 octobre dernier sur la plateforme de vidéos à la demande Amazon Prime nous emmène dans un monde post-Apocalypse, dix ans après que « le ciel soit tombé », comprendre que l’épidémie et les zombies aient débarqués. En une décennie, la civilisation a quelque peu repris ses droits et les survivants se sont constitués en différentes communautés réparties sur le territoire américain entre Portland et le Nebraska, le tout contrôlé par la République Civile, une faction militaire aux accents fascistes.

Là, deux sœurs, Iris (Aliyah Royale), jeune fille modèle sage et impliquée dans la vie de la communauté et Hope (Alexa Mansour), laquelle est en revanche, rebelle et insoumise, toutes deux traumatisées par la perte de leur mère, reçoivent un appel au secours de leur père, un brillant scientifique, alors en mission dans une autre communauté. Aidés par deux camarades de classes, les deux jeunes filles décident donc de s’échapper du Campus Omaha pour partir à la recherche de leur père.

Malheureusement, en dépit d’une qualité de prodution et d’un savoir-faire qui ne sont pas sans nous rappeler les grandes heures de The Walking Dead, ajoutés à un scénario plutôt digne d’intérêt, le spin-off The Walking Dead : World Beyond s’enlise dans les clichés des séries pour jeunes adultes : opposition manichéenne entre les deux sœurs, peur de l’inconnu, questionnements adolescents… Des thèmes mille fois rabâchés et déjà servis à toutes les sauces qui font de la série un concentré de déjà-vu.

A l’image de ses deux aînées, la série, qui s’annonçait comme le sauveur de la franchise, devrait rapidement tourner en rond, au grand dam des téléspectateurs et des fans de la première heure. Quand l’inspiration n’est plus là, il faut savoir baisser le rideau…


L’avis de Marlon Jousset

« ce premier épisode nous fait une promesse, celle de nous embarquer dans un monde dangereux mais intéressant »

N’étant pas un grand féru de l’univers The Walking Dead et ayant décidé de passer à coté de ses différentes adaptations aussi bien en série (The Walking Dead et Fear The Walking Dead), après avoir plusieurs épisodes, qu’en jeu (The Walking Dead: A Telltale Games Series), j’ai découvert The Walking Dead: World Beyond avec une certaine appréhension.

Pourtant après quelques minutes de visionnage, je me suis surpris a être pris dans l’intrigue et dans la série ! L’aspect moins sombre et moins gratuitement gore jouent probablement dans la balance.

L’aspect visuel reste assez classique et peu contrasté sur certaines scènes et les décors simples font le job sans être exceptionnels. Pourtant la série reste visuellement intéressante pour certains plans qui nous font ressentir parfois l’émotion des divers personnages. Cependant la réalisation ne livre pas de plans complètement fous non plus.

Niveau scénario les quelques premières minutes sont intéressantes, nous faisant croire que la situation se déroule dans un monde « normal ». Et si la grande force de The Walking Dead a toujours été de nous présenter un monde qui pourrait être réaliste dans le cas d’une invasion zombie, ce que je n’espère pas vérifier un jour, cette nouvelle série se prête également au jeu, faisant de la transformation d’un personnage, un pivot dans l’épisode. Malgré cela on retrouve tout de même quelques clichés et un scénario que l’on a déjà vu ailleurs. Le thème de la famille restant très présent dans la série, ce qui n’est pas gage d’originalité. On remarquera également qu’un team-up de personnages qui ne se connaissent pas spécialement pour accomplir une tâche difficile contre une organisation qui règne sur l’Amérique n’est pas très original non plus.

Pourtant ce premier épisode nous fait une promesse, celle de nous embarquer dans un monde dangereux mais intéressant. Il y a quelque chose de charmant à propos de cette série. Peut-être se situe-t-elle au niveau du cast qui joue très juste ou de ce scénario déjà vu mais qui promet un voyage plus ou moins monstrueux ? Conclusion: The Walking Dead: World Beyond, affaire à suivre !


A chaque nouvelle série, l’équipe de L’Univers des Comics se prête au jeu et livre ses premières impressions. Découvrez nos précédentes reviews du genre :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.