POWER GIRLS: X-23


Notre chronique 100 % girl power revient une nouvelle fois en ce mois d’avril et nous allons aujourd’hui nous pencher sur un personnage Marvel moins connu du grand public. Pourtant, la jeune X-23 a tout d’un personnage très intéressant, que ce soit de manière générale ou pour notre chronique Power Girls ! Découvrons-en plus à son sujet sans plus attendre !


Qui est X-23 ?

Laura Kinney est une jeune mutante qui a connu un chemin similaire à Harley Quinn, présentée dans le numéro 7 de Comics Out il y a deux semaines, tout du moins d’un point de vue créatif. Le personnage est en effet d’abord créé dans une série animée, X-Men Evolution, par les scénariste Craig Kyle et Christopher Yost avant de faire un saut dans les pages de Marvel suite au succès du personnage. 

Depuis ses premières apparitions sur papier dans le NYX #3 en février 2004, Laura a vécu bon nombre d’aventures, tout d’abord principalement en tant qu’anti-héroïne au vu de ses origines. Laura Kinney est en l’occurence le fruit d’une expérience de Zander Rice et Martin Sutter, tentant de recréer le génome de l’ancienne Arme X, c’est-à-dire Wolverine. Ils engagent la généticienne Sarah Kinney qui, après 23 essais, arrive à créer un embryon à partir du génome altéré, en l’absence de chromosome Y faute à un échantillon endommagé de l’ADN de Wolverine. Sarah Kinney agit en tant que mère porteuse et donne naissance neuf mois plus tard à X-23

X-23 sera ensuite entrainée durant toute son enfance, fera aussi l’objet de radiations volontaires de la part de Zander Rice afin de déclencher son gêne mutant. Ce n’est qu’à la mort de sa mère, lorsqu’elle arrive à s’échapper de la base où elle est détenue, que cette dernière lui révèle qu’elle s’appelle Laura en lui indiquant la direction des X-Men. Bien plus qu’un clone de Wolverine, il sera plus tard révélé que Laura, de par sa création, est en réalité la fille biologique de Sarah Kinney et de Logan alias Wolverine. 

La jeune X-23 rejoindra ensuite l’école de Charles Xavier pour les jeunes mutants et rejoindra même la nouvelle X-Force créée par Cyclops. Formée par la suite dans l’Avengers Academy, Laura sera toujours considérée comme un atout de taille dans n’importe quelle équipe dont elle fera partie. Côté adaptations, la jeune Laura / X-23 était en vedette du film Logan aux cotés de Wolverine. Elle y était incarnée par la jeune actrice Dafne Keen, qui représentait bien la solitude et la fougue de la jeune mutante privée d’enfance. Un film spin-off était en développement par le même réalisateur que Logan, James Mangold, mais le projet fut abandonné lorsque la FOX fut rachetée par Disney. Le personnage, une femme forte et complexe, mériterait clairement d’avoir sa propre série ou son propre film à l’avenir, mais découvrons ce qui fait de Laura Kinney un personnage si particulier.


X-23 et sa féminité

Laura Kinney a exactement les mêmes pouvoirs que son père, Wolverine. Dotée d’une capacité de régénération extrêmement rapide (parfois même plus que Logan), d’un odorat très développé et ayant subi les mêmes expérimentations que son père, se voyant poser de l’adamantium (l’un des métaux les plus solides de l’univers Marvel) sur l’intégralité de son squelette, Laura est pour ainsi dire quasiment indestructible. De plus, armée de ses griffes rétractables (deux à chaque main et une à chaque pied, contrairement à son père qui en compte trois à chaque main et aucune aux pieds), X-23 se range directement dans la catégorie des héroïnes les plus badass de Marvel. 

Au vu de son enfance pour le moins chaotique et de ses capacités, Laura Kinney a dès le début appris à ne compter que sur elle-même et est ainsi une jeune femme très indépendante. L’absence de socialisation dans son enfance et les traumatismes encourus n’auront malheureusement pas joué en sa faveur, mais elle aura tout de même réussi, au contact d’autres mutants, à devenir une véritable team player

Laura a grandi sans figure paternelle, du moins dans ses premières années où elle n’était considérée que comme une expérimentation par Zander Rice. Ce n’est que quand elle rejoindra l’Institut Xavier qu’elle fera la rencontre de Logan. Les deux s’entendent très rapidement car Logan est le seul qui sait véritablement la comprendre. Une belle relation se créera au fil du temps entre Wolverine et X-23, cette dernière étant même finalement adoptée par Wolverine avant d’apprendre plus tard qu’elle était réellement sa fille biologique. 

Tout cela combiné, avec une telle force d’esprit, une attitude aussi badass (voire trop violente parfois) et ce qui devient au fur et à mesure comme une admiration pour Wolverine, elle rendra honneur à ce dernier après sa mort en devenant la nouvelle Wolverine en 2015. Laura Kinney s’affirme alors avec suffisamment de confiance et de force mentale pour assumer le rôle et le costume de Wolverine, qu’elle arborera avec fierté lors de ses aventures notamment avec les X-Men Red de Jean Grey. 

Le personnage a ainsi survécu à un passé traumatisant, comme peu de personnages ont vécu en réalité, subissant des horreurs que la plupart n’auraient pu qu’imaginer. Surpassant tout cela, Laura est désormais une femme puissante, mais qui a connu l’émotion ; une leader, mais qui a appris à fonctionner avec les autres ; une arme indestructible et badass, mais répondant seulement à elle-même.


X-23 et l’évolution de son image

L’image de X-23 ne fut pas cependant aussi valorisante lors de ses premières apparitions dans les comics. Il ne faut effectivement pas oublier que, tant dans l’esprit de ses créateurs pour la série animée, que pour ses créateurs dans l’histoire, elle était conçue à la base pour être simplement une copie conforme de Wolverine, mais en version féminine. Même si le but était louable pour les créateurs du personnage Craig Kyle et Christopher Yost, le personnage n’apparait que comme une jeune fille traumatisée – ce que l’on peut comprendre au vu des horreurs qu’elle a subies – et ce jusqu’à ce qu’elle rejoigne d’autres mutants chez le Professeur Xavier. 

Le personnage s’est assagi au fur et à mesure et ce n’est que récemment qu’elle a endossé le rôle de Wolverine dans les comics. Beaucoup, dont la référence Comic Book Resources, pensent même que Laura a été une meilleure Wolverine que son père durant cette période où elle portait le surnom, qu’elle a rendu à son père à son retour. Laura est effectivement moins violente et moins “animale” que Logan, apparait aussi au final comme moins solitaire et plus team player que son père. Sachant aussi mieux interagir avec les autres en général, elle aura fait une excellente coach pour sa plus jeune soeur, Gabby Kinney, dans All-New Wolverine, l’aidant à devenir une jeune héroïne fun sous le surnom de Honey Badger.

Laura Kinney bénéficie désormais d’une meilleure appréciation du public et est bien plus que la petite fille torturée de ses débuts. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de la voir ainsi sur grand ou petit écran malheureusement, même si l’interprétation de Dafne Keen était totalement dans le ton du personnage. Keen incarnait dans Logan véritablement les débuts de la jeune Laura / X-23, la décrivant elle-même comme “une bombe émotionnelle. Elle est complexe – elle essaie de paraitre forte mais se sent si gentille et vulnérable en même temps.”.

L’essence du personnage avait ainsi bien été comprise par Dafne Keen, mais on espère pouvoir voir le personnage évoluer à l’avenir, peut-être au sein de sa propre série sur Disney+ au sein du Marvel Cinematic Universe. Maintenant que Marvel Studios ont récupéré les droits des mutants après le rachat de la FOX par Disney, X-23 pourrait bien être un des futurs personnages du MCU même si elle n’apparait objectivement pas comme l’un des personnages prioritaires. 

Fort heureusement, l’histoire du personnage dans les comics continue et nous montre une femme forte, indépendante et badass de surcroit. C’est peut-être ça être une power girl.


Vous avez manqué les derniers numéros de Power Girls ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques variées : Comics Out, qui se centre sur les personnages LGBT des comics (le mois passé : Harley Quinn) ; The Dark Side, qui présente les vilains des comics (le mois passé : Kingpin) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Brandon Routh) ; et le Top 5, qui présente un sujet différent chaque mois, comme les héroïnes les plus badass.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos One-Shots chaque semaine ! On y parle notamment des personnages de Spider-Man qui mériteraient leur série ou des domaines dans lesquels DC pourrait exceller.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.