9 films adaptés de comics de Mark Millar


Vous l’avez peut-être déjà regardée, vendredi dernier est sortie la nouvelle série Netflix Jupiter’s Legacy. Si vous l’ignoriez, la série est adaptée du comics éponyme écrit par Mark Millar, un auteur de comics écossais considéré comme un visionnaire par beaucoup, et ce serait normal au vu de ses oeuvres à succès. Si Jupiter’s Legacy est la toute première série adaptée d’un comics de Mark Millar, pas moins de neuf films ont déjà été adaptés d’oeuvres de Millar dans le passé. Nous trouvions intéressant de nous pencher dessus à cette occasion, alors les voici.


Wanted


Wanted, sorti en 2008, est le tout premier film adapté d’un comics écrit par Mark Millar et celui-ci est d’autant plus adapté d’une oeuvre indépendante du label de Millar, Millarworld. Le comics, quant à lui publié entre 2003 et 2005 chez Image Comics, était écrit par Millar et dessiné par J.G. Jones. Le film n’adaptera en réalité que très largement le comics, prenant pas mal de libertés par rapport au matériel source.

Le film en lui-même est produit par Universal et réalisé par Timur Bekmambetov sur un scénario de Michael Brandt, Derek Haas et Chris Morgan. Au casting, on a du lourd avec James McAvoy, Morgan Freeman et Angelina Jolie en tête d’affiche. Chris Pratt, Thomas Kretschmann et le rappeur Common sont aussi présents au casting. Mark Millar était au départ assez mécontent du premier scénario et n’a commencé à soutenir le projet que lorsque Bekmambetov est arrivé sur le projet. Malgré les libertés prises par le réalisateur par rapport au comics, Millar a avoué être satisfait du film.

Le comics n’a jamais eu de suite et le film non plus. On ignore si les droits de Wanted font partie des droits d’adaptation possédés par Netflix depuis le rachat de Millarworld car aucun reboot n’est en développement à ce jour.


Kick-Ass


Deuxième comics de Millarworld à être adapté en film, Kick-Ass sort au cinéma en 2010. Il adapte le comics éponyme publié chez Icon Comics, un défunt label de Marvel Comics pour les créations indépendantes et détenues par leurs créateurs. Côté création, Kick-Ass était écrit par Mark Millar et dessiné par la superstar du comics John Romita Jr..

Le film est lui aussi produit par Universal et est réalisé par Matthew Vaughn sur un scénario qu’il a co-écrit avec sa fréquente collaboratrice Jane Goldman. Vaughn avait la volonté de partir sur un casting d’inconnus du grand public et le film a ainsi permis à Aaron Taylor-Johnson (encore Aaron Johnson à l’époque) de percer en incarnant Dave Lizewski alias Kick-Ass. A ses côtés, on y retrouvait Christopher Mintz-Plasse dans le rôle de Chris D’Amico/Red Mist et la jeune Chloe Grace Moretz dans le rôle de Mindy McCready/Hit-Girl, qui a aussi percé grâce au film. L’affiche du film n’aurait pas été complète sans des stars internationales et incluait aussi Mark Strong dans le rôle du vilain Mark D’Amico et Nicolas Cage dans le rôle du père de Hit-Girl, Big Daddy.

Les droits d’adaptation du comics avaient été vendus avant même l’écriture du premier numéro du comics. Les deux étaient ainsi écrits en parallèle et Matthew Vaughn avait décidé de s’écarter volontairement du comics pour atteindre une plus large audience mais arriver aux mêmes conclusions. Millar était complètement d’accord et reconnaissait à ce sujet que cela était nécessaire car un film fonctionne souvent selon une histoire en trois actes tandis que le comics a une structure en huit actes.

Le comics fut publié entre 2008 et 2010 et eu de nombreuses suites encore publiées à ce jour, et dont nous parlerons un peu plus bas.


The Avengers


Comment ça ? Le film qui révolutionna les adaptations de comics et propulsa le Marvel Cinematic Universe comme franchise la plus rentable de l’histoire est adapté d’une oeuvre de Mark Millar ? Et oui ! The Avengers, sorti en 2012 dans les salles, est fortement inspiré de l’histoire de The Ultimates, qui est effectivement écrit par Mark Millar. Le comics, quant à lui, est dessiné par Bryan Hitch. Le film est bien sûr basé sur les personnages de Marvel Comics créés dans les années 1960, voire 1940 pour certains, mais le scénario du film est inspiré de la modernisation de l’équipe établie dans The Ultimates, une réinvention de l’équipe pour coller au monde moderne au sein de l’univers Ultimate Marvel, un univers différent de l’univers principal de Marvel Comics.

Le film en lui-même, The Avengers, est donc produit par Marvel Studios au sein du Marvel Cinematic Universe, et est réalisé par Joss Whedon sur un scénario de Whedon et une histoire co-écrite par Whedon et Zak Penn. Le film, culmination de la Phase 1 du MCU, arrive dans les salles avec un casting 5 étoiles, voyant Robert Downey, Jr. reprendre son rôle de Tony Stark/Iron Man, Chris Evans celui de Steve Rogers/Captain America, Chris Hemsworth celui de Thor et Scarlett Johansson celui de Natasha Romanoff/Black Widow, tout en incluant aussi Mark Ruffalo dans le rôle de Bruce Banner/Hulk, Jeremy Renner dans le rôle de Clint Barton/Hawkeye et Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury. Le film aura plusieurs suites au sein du Marvel Cinematic Universe, Avengers: Age of Ultron, Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame, qui ne s’inspirent quant à eux pas de The Ultimates.

Lancé en 2002, le comics The Ultimates de Mark Millar eut un énorme succès et revint avec deux suites, The Ultimates 2, également écrit par Millar, et The Ultimates 3 par Jeph Loeb. Après l’évènement Ultimatum de l’univers Ultimate, l’équipe fut relancée en deux équipes différentes au sein des mini séries Ultimate Comics: Avengers (trois au total, toutes écrites par Mark Millar) et de la série New Ultimates (par Jeph Loeb) qui convergeront en un clash Ultimate Comics: Avengers vs New Ultimates signé Millar. Ce dernier comics marquera la mort de Peter Parker, pierre angulaire de l’univers Ultimate, avec pour conséquence la relance de l’équipe au sein de la série Ultimate Comics: Ultimates par Jonathan Hickman. L’event Cataclysm relancera l’équipe une dernière fois avec des jeunes héros dans All-New Ultimates (écrit par Brian Michael Bendis) jusqu’à la fin de l’univers Ultimate en 2015 à la suite du méga-crossover Secret Wars.


Kick-Ass 2


Nous en avions parlé plus haut, Kick-Ass était un film adapté d’un comics écrit par Mark Millar. Cela ne vous surprendra donc pas de savoir que Kick-Ass 2, sorti en 2013, tombe lui aussi dans la même catégorie. Plus qu’une suite du film, Kick-Ass 2 est adapté du comics Kick-Ass 2, suite du comics original et lui aussi écrit par Mark Millar et dessiné par John Romita Jr.

Le film, comme le premier, était produit par Universal mais Matthew Vaughn laisse son siège de réalisateur. Vaughn se tenant à sa règle de « jamais de suite » (règle à laquelle il a depuis dérogé pour un film dont nous parlons plus bas), il choisit le réalisateur Jeff Wadlow pour mener le projet de Kick-Ass 2, qu’il écrit et réalise. Le film voit ainsi le retour d’Aaron Taylor-Johnson dans le rôle de Dave Lizewski / Kick-Ass, Chloë Grace Moretz dans le rôle de Mindy McCready / Hit-Girl et Christopher Mintz-Plasse dans le rôle de Chris D’Amico, qui se fait désormais appeler The Motherfucker. Comme le premier, le film ne déroge pas à inclure une superstar, ici en la personne de Jim Carrey dans le rôle de Colonel Stars and Stripes, leader du groupe de « super-héros » dont fait partie Kick-Ass. Un Kick-Ass 3 fut longtemps discuté mais n’a jamais vu le jour jusqu’à présent. Matthew Vaughn a toutefois exprimé l’intérêt de rebooter la série sous ses propres studios, Marv Studios.

Kick-Ass 2 fut régulièrement critiqué pour son extrême violence, mais il faut savoir que le comics est au final encore plus violent que le film. Certaines scènes telles que des meurtres gratuits ou un viol de la part de Motherfucker ne se sont ainsi pas retrouvés dans le film. Publié chez Icon Comics comme le premier, Kick-Ass 2 fut un véritable succès, au point d’avoir un prélude sur Hit-Girl et une suite directe, Kick-Ass 3. Depuis le rachat de Millarworld par Netflix, les personnages de Kick-Ass et Hit-Girl ont continué dans de nouvelles séries publiées chez Image Comics, à savoir une anthologie Hit-Girl avec un nouvel auteur par tome et une nouvelle série Kick-Ass: The New Girl avec le récent clash Kick-Ass vs. Hit-Girl, toutes deux écrites par Steve Niles.


Kingsman: The Secret Service


Un autre comics de Mark Millar publié sous le défunt label de Marvel Icon Comics est The Secret Service, centré sur une organisation d’agents secrets britanniques nommée Kingsman. Publié en 2012, le comics est écrit par Millar et dessiné par Dave Gibbons et donna droit à une adaptation intitulée Kingsman: The Secret Service.

Le film sort en 2014 et fait un carton au box-office. Comme Kick-Ass, le film est réalisé par Matthew Vaughn et co-écrit par Vaughn et Jane Goldman. Produit par la 20th Century Fox, le film comprend un casting de rêve, regroupant Michael Caine, Samuel L. Jackson, Mark Strong et surtout Colin Firth dans le rôle de l’agent Galahad. Ce dernier forme le jeune Eggsy, incarné par Taron Egerton, révélé au monde grâce au film. L’auteur Mark Millar fut consulté dès les prémices du film, s’entendant très bien avec Matthew Vaughn. A vrai dire, l’idée de faire un film d’espionnage « fun » serait justement venue d’une idée commune de Millar et Vaughn lorsqu’ils buvaient un verre dans un bar.

Bien que le comics fut renommé Kingsman: The Secret Service suite au succès du film et que celui-ci connut deux suites, Kingsman: The Big Exit (un one-shot écrit par Rob Williams au sein du magazine Playboy – oui, vraiment) et Kingsman: The Red Diamond (un second tome écrit par Williams et publié chez Image Comics), la franchise au cinéma prit totalement un autre tournant. Après s’être inspirée du comics, la franchise évolua au cinéma en créant sa propre histoire. Le film original eut ainsi droit à une suite, Kingsman: The Golden Circle en 2017 et un troisième film, Kingsman: The Blue Blood devrait aussi voir le jour à l’avenir. Le prochain film de la franchise sera toutefois un préquel, The King’s Man, longtemps reporté à cause de la crise sanitaire actuelle, qui devrait sortir à la fin de cette année. Tous les films précités sont réalisés par Matthew Vaughn, qui est tombé amoureux de la franchise au point d’avoir pas moins de 7 projets en développement dans la franchise, incluant aussi un spin-off sur l’organisation américaine Statesman aperçue dans le deuxième opus, ou encore une série TV.


Fantastic Four


Vous ne le saviez peut-être pas, mais Fantastic Four est lui aussi un film qui fut adapté d’un comics écrit par Mark Millar. Une nuance est toutefois à apporter ici : le film s’inspire effectivement de plusieurs histoires des Fantastic Four afin de construire son histoire et ses personnages et l’une de ces sources est le comics Ultimate Fantastic Four, co-créé par Mark Millar, Brian Michael Bendis et Adam Kubert pour l’univers Ultimate de Marvel.

Malgré la consultance de Mark Millar pour développer un univers basé sur Marvel du côté de la 20th Century Fox et le fait que le film devait initialement se situer dans le même univers que les films X-Men selon Millar, cela n’empêchera pas Fantastic Four de devenir l’un des plus gros ratés parmi les films de super-héros, et ce dès sa sortie en 2015. Le film était réalisé par Josh Trank, que Millar soutenait notamment car il avait adoré le film précédent du réalisateur, Chronicle. Le film se perd cependant dans des réécritures de scénario et des dissensions entre les scénaristes et le réalisateur, ce qui vaudra à Simon Kinberg des films X-Men d’écrire le scénario final.

Pourtant, on ne peut pas dire que le film avait un mauvais casting et n’avait pas tout pour réussir à la base. Le film réinventait les Fantastic Four avec Miles Teller dans le rôle de Reed Richards / Mister Fantastic, Kate Mara dans le rôle de Susan Storm / Invisible Woman, Michael B. Jordan dans le rôle de Johnny Storm / Human Torch et Jamie Bell dans le rôle de Ben Grimm / The Thing tout en réinventant aussi le personnage de Doctor Doom, alors incarné par Toby Kebbell. Cela n’empêchera au final pas le film d’être une déception au box-office, au point d’annuler la suite qui était d’ores et déjà annoncée par les studios.


Captain America: Civil War


Deuxième film du Marvel Cinematic Universe adapté d’un comics par Mark Millar, Captain America: Civil War adapte le concept de l’évènement comics Civil War de Marvel. La mini-série Civil War est parue entre 2006 et 2007 et est effectivement écrite par Millar, avec des dessins de Steve McNiven. Le film adapte, comme dit avant, plus le concept que l’histoire exacte de Civil War, dans lequel la population de super-héros se divise en deux camps opposés à la suite de la création du Superhero Registration Act (les Accords de Sokovie dans le film) voulant que les super-héros s’enregistrent auprès du gouvernement, qui déciderait des missions sur lesquelles ils pourraient intervenir ou non. Cela divise donc la communauté en un camp en faveur de cette législation, mené par Iron Man, et un camp qui est contre un tel acte, mené par Captain America.

Captain America: Civil War est sorti en 2016 et ouvrait la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe, après 12 films déjà parus précédemment. Le film est réalisé par les frères Anthony et Joe Russo, qui réaliseront par la suite les succès planétaires que furent Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame, et écrit par Christopher Markus et Stephen McFeely, un duo de scénaristes ayant aussi travaillé sur Infinity War et Endgame par après. Regroupant plusieurs super-héros, le film met ainsi en vedette une bonne brochette de stars avec un camp contre les Accords de Sokovie mené par Captain America (Chris Evans) et regroupant Winter Soldier (Sebastian Stan), Falcon (Anthony Mackie), Wanda Maximoff (Elizabeth Olsen), Hawkeye (Jeremy Renner) et Ant-Man (Paul Rudd), face à un camp en faveur des Accords de Skovie mené par Iron Man (Robert Downey, Jr.) et composé également de War Machine (Don Cheadle), Vision (Paul Bettany), Black Widow (Scarlett Johansson) et des nouveaux venus dans le MCU à l’aide de ce film, Black Panther (Chadwick Boseman) et Spider-Man (Tom Holland).

Côté comics, Civil War avait eu beaucoup d’impact, transformant les New Avengers en une équipe de hors-la-loi privée de leur leader Captain America, assassiné durant l’évènement, et créant une nouvelle équipe agréée par le gouvernement, The Initiative. Fort d’un gros impact culturel également, Civil War aura marqué Marvel Comics de son empreinte au point de voir un autre événement dix ans plus tard, Civil War II, cette fois-ci écrit par Brian Michael Bendis, qui reprendra le même grand concept d’opposer les héros selon deux camps idéologiques.


Logan


Dans un autre univers partagé, désormais terminé, à savoir celui des X-Men au cinéma, un autre film est lui aussi adapté d’un comics Marvel écrit par Mark Millar. Le dernier film de Wolverine, Logan, est en effet adapté de l’arc narratif devenu iconique Old Man Logan dans les pages du comics Wolverine, qui était donc à l’époque écrit par Mark Millar et à nouveau dessiné par Steve McNiven. L’histoire nous dépeint un futur alternatif dans lequel les super-vilains l’ont emporté sur les super-héros et dans lequel Wolverine est l’un des seuls survivants de par son facteur de régénération.

Le film Logan, sorti en 2017, s’inspire donc de cette histoire et suit un Logan dans un futur plus lointain, alors que celui-ci a abandonné son rôle de Wolverine. Le film est réalisé par James Mangold et écrit par Mangold en compagnie de Scott Frank et Michael Green. En vedette, on y retrouve naturellement Hugh Jackman dans le rôle de Wolverine, mais il est aussi accompagné de Stephen Merchant dans le rôle de Caliban, Patrick Stewart dans le rôle du Professeur Charles Xavier et la jeune Dafne Keen dans le rôle de Laura/X-23.

Old Man Logan fut un véritable succès dans les comics, au point d’avoir par la suite un spin-off sur Old Man Hawkeye, mais surtout de voir le personnage de Old Man Logan arriver dans le temps présent et la Terre-616 (l’univers standard de Marvel) après les évènements de Secret Wars. Old Man Logan rejoint les X-Men après la mort de Wolverine et aura même droit à sa propre mini-série écrite par Brian Michael Bendis et puis une plus longue série écrite par Jeff Lemire.


Superman: Red Son


Dernier film en date adapté d’un comics de Mark Millar, Superman: Red Son est un film animé qui adapte le comics éponyme de DC Comics. Le comics, publié sous la bannière Elseworlds de DC en 2003, est écrit par Mark Millar et dessiné par Dave Johnson. La mini-série en trois numéros part d’un principe simple mais avec des répercussions plus complexes qu’on l’imagine : le vaisseau de Kal-El n’est pas atterri au Kansas mais en URSS, faisant de Superman le défenseur de l’Union Soviétique.

Le film animé Superman: Red Son est sorti en digital et home media en 2020. Le film est réalisé par Sam Liu, un habitué des films animés DC, et écrit par J.M. DeMatteis. C’est l’acteur Jason Isaacs qui prête sa voix à Superman, tandis que le cast vocal du film animé inclut aussi Amy Acker (Lois Lane), Diedrich Bader (Lex Luthor), Vanessa Marshall (Wonder Woman), Phil Morris (James Olsen) et Roger Craig Smith (Batman), parmi bien d’autres.

Superman: Red Son reste l’adaptation la plus proche du comics, bien que la quatrième saison de la série Supergirl adapte aussi plus largement l’histoire, l’adaptant aussi par la même occasion à la cousine de Superman. Le comics quant à lui reste l’une des histoires alternatives de Superman les plus marquantes.


Si vosu doutiez encore que Mark Millar est un auteur à succès, vous devriez être convaincus maintenant. Jupiter’s Legacy est actuellement disponible sur Netflix et n’est que la première adaptation du label Millarworld sur la plateforme ! Netflix sortira aussi à l’avenir des films Huck, Empress, Sharkey the Bounty Hunter, Space Bandits, Reborn, Prodigy et Starlight, une série American Jesus et un anime Supercrooks : que du bon à venir !

Qu’avez-vous pensé de Jupiter’s Legacy ? Avez-vous vu les neuf films présentés ci-dessus ? Dites-le nous dans les commentaires !


Vous avez raté nos derniers Focus ciné/TV ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous abordons aussi un sujet Lecture, comme 3 éditeurs qui veulent révolutionner l’industrie du comics le mois passé. Allez jeter un oeil !

Et si vous aimez les sujets dans le genre, nous abordons chaque semaine des sujet un peu plus légers dans nos One-Shots, qui font partie de notre contenu original ! Nous y parlons notamment des projets de DC qui ont probablement été abandonnés ou encore des personnages des séries Disney+ de Marvel qui pourraient avoir leur propre spin-off.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.