5 comics à découvrir (édition juin 2021)


L’été arrive enfin et les éditeurs de comics nous gâtent avec la sortie de plusieurs comics d’une grande qualité ! Au sommaire, le retour du prince de la malice, le préquel d’une des meilleures histoires de chez DC de ces 10 dernières années, un nouveau comics Miles Morales, un comics futuriste alléchant et un comics Marvel signé par Alex Ross !


Loki : le dieu tombé sur terre

Loki : le dieu tombé sur terre par Daniel Kibblesmith et Jan Bazaldua (Panini Comics)

Avec le lancement de la série Loki sur Disney+, Panini Comics publie ou republie des comics autour du dieu asgardien de la malice en ce mois de juin. Tout naturellement, nous ne pouvions pas passer à côté de la dernière série de comics Loki en date, totalement inédite en français !

Sous-titrée Loki : le dieu tombé sur terre (Loki: The God Who Fell to Earth en version originale), ce nouveau comics suit Loki juste après les évènements du comics War of the Realms, sorti en VF l’automne dernier. Dans cette Guerre des Royaumes, Loki a eu un rôle prépondérant et règne maintenant sur Jotunheim, le Royaume des Géants de glace. Mais on sait bien que Loki n’est pas du genre à rester tranquille, alors arrivera-t-il à résister à l’appel de la Terre qui lui tend les bras ?

C’est l’auteur montant Daniel Kibblesmith qui signe ces nouvelles aventures de Loki. L’auteur, qui écrit notamment pour l’émission The Late Show with Stephen Colbert, a aussi écrit sa part de comics depuis 2017 en tant que spécialiste des histoires avec sa patte humoristique. Kibblesmith a ainsi signé les récentes séries New Warriors et Lockjaw chez Marvel et la série satirique Quantum & Woody chez Valiant Entertainment

Kibblesmith fait ici équipe avec l’artiste Jan Bazaldua, une autre star montante des comics, produisant actuellement les dessins des séries X-Force et Avengers chez Marvel, rien que ça !

Autant dire que Loki : le dieu tombé sur terre, qui tombe effectivement à pic en ce mois de juin, a tout pour plaire. Surveillez-le bien, il pourrait se retrouver dans votre panier sans crier gare : après tout, on ne sait jamais avec Loki…


Injustice : Year Zero

Injustice : Year Zero par Tom Taylor et Roge Antonio (Urban Comics)

Cela fait déjà 8 ans que le jeu vidéo Injustice: Gods Among Us est sorti et, pourtant, malgré beaucoup de suites, nous n’avons encore jamais eu de préquel… jusqu’à présent. 

Urban Comics publie en effet ce mois-ci le préquel d’Injustice, sous-titre Year Zero, publié en août de l’année passée aux Etats-Unis. Injustice: Year Zero nous amène ainsi dans un monde où tout va encore pour le mieux. La Justice League en est à ses débuts et apprend de ses prédécesseurs, la Justice Society, mais le Joker aurait trouvé un moyen de contrôler les esprits et compte bien s’en servir à la fois sur la Justice League et la Justice Society.

Auteur à la tête des différents comics de la série Injustice, c’est tout naturellement Tom Taylor qui revient à l’écriture de Year Zero. Si vous ne connaissez pas Taylor, notez bien son nom car il s’agit d’un des auteurs montants du moment. Après avoir signé Injustice et DCeased, deux véritables succès, il écrit actuellement non seulement une mini-série Batman: The Detective, présentée dans nos séries à tenir à l’oeil du mois d’avril, mais est aussi à la tête de la série Nightwing ainsi que la nouvelle série Superman: Son of Kal-El qui débutera le mois prochain !

Au dessin, nous retrouvons Roge Antonio, un artiste brésilien ayant déjà travaillé sur Nightwing, Batgirl and the Birds of Prey ou même Green Lanterns

Le préquel tant attendu du jeu vidéo éponyme ? Ce serait une injustice de ne pas se le procurer.


Miles Morales

Miles Morales : Spider-Man – tome 1 – « Ultimatum » par Saladin Ahmed, Cory Smith et Carmen Carnero (Panini Comics)

La version alternative la plus connue de Spider-Man s’élance dans une nouvelle série d’albums chez Panini !

Personnage à la popularité montante, Miles Morales est un jeune héros partageant désormais le titre de Spider-Man avec Peter Parker. Cependant, avec les récents évènements de l’univers Marvel, Miles se voit hors-la-loi par la nouvelle loi interdisant aux jeunes héros d’utiliser leurs pouvoirs. Mais Miles restera-t-il réellement sur la touche lorsque le méchant Ultimatum met ses plans à exécution ?

Après le départ du créateur du personnage, Brian Michael Bendis, il fallait quelqu’un pour continuer l’histoire de Miles Morales ! La lourde tâche revient à Saladin Ahmed, qui ne peut qu’être caractérisé comme du talent brut. Vainqueur d’un Hugo Award pour son premier livre en 2012 et de l’Eisner Award de la meilleure nouvelle série en 2018 pour son tout premier comics, Black Bolt, Ahmed s’est déjà fait un nom en peu de temps et rien d’étonnant qu’il fut à la tête récemment de Miles Morales: Spider-Man et The Magnificent Ms. Marvel, tous deux centrés sur des récents personnages de Marvel dont la popularité monte en flèche, un peu à l’instar de leur auteur. 

Ahmed fait ici équipe avec plusieurs artistes au sein de ce premier tome de Miles Morales. Vous retrouverez ainsi les dessins de Cory Smith, artiste ayant travaillé sur Teenage Mutant Ninja Turtles et Guardians of the Galaxy, Carmen Carnero, jeune artiste propulsée par ses dessins sur X-Men Red et Captain Marvel, et Marcelo Ferreira, un artiste brésilien mis en vedette sur le récent comics Morbius

Il s’agit d’un point d’entrée idéal pour les nouveaux lecteurs de Miles Morales, alors suivez le jeune héros sans plus attendre !


We Only Find Them When They’re Dead

We Only Find Them When They’re Dead – tome 1 – « Le voyageur » par Al Ewing et Simone Di Meo (Hi Comics)

La science-fiction est de retour dans les comics à découvrir grâce à un duo d’artistes talentueux, derrière la création d’un des comics à ne surtout pas louper si vous êtes fans de comics SF : We Only Find Them When They’re Dead !

L’aventure prend place en 2337 aux confins de la galaxie alors que l’humanité a exploité toutes ses ressources et n’a pu survivre que grâce aux dieux morts flottant dans l’espace dont les cadavres servent de matières premières. Le capitaine du vaisseau Vihaan II, Georges Malik, est à la recherche de ces corps. Cependant ce dernier se demande pourquoi est-ce qu’ils ne parviennent à trouver les dieux que lorsque ceux-ci sont morts. Pour échapper à ce monde en proie à l’inégalité et à la pauvreté, l’équipage va embarquer dans un voyage à la recherche d’un dieu vivant.

Voilà un scénario intriguant qui semble nous happer vers le grand froid de l’espace, conçu par Al Ewing après ses travaux sur Absolute Carnage, Avengers, Secret Warps, et plus récemment Empyre ! Il est accompagné, au dessin, par le dessinateur italien Simone Di Meo qui a travaillé sur Old Man Logan, Defenders, Batman : Black & White ou Hillbilly.

Ce sont donc deux artistes en vogue en ce moment qui se réunissent pour la conception de ce comics publié par Hi Comics en France. Si vous voulez découvrir de nouveaux univers prometteurs et très intéressants, We Only Find Them When They’re Dead est fait pour vous !


L’anthologie Marvel

Marvel par Alex Ross et Steve Darnall (Panini Comics)

Et on termine en beauté avec la sortie d’une nouvelle anthologie par l’immense artiste Alex Ross, qui a marqué le monde du comics de son empreinte avec son style inimitable : Marvel !

Que faire lorsque les X-Men sont devenus bien trop nombreux ? Qui obtiendra l’objet le plus convoité de la planète entre la Chose, Spider-Man et le Doctor Doom ? La Vision repousse ses limites pour sauver une vie. Et que se passe-t-il au Royaume de Cauchemar ? Voici uniquement quelques-unes des nombreuses histoires inédites contenues dans cette anthologie. Un regroupement d’histoires originales, servies par un rassemblement de talents uniques n’ayant pour la plupart jamais travaillé sur des personnages Marvel.

Alex Ross est de retour avec le concept qui avait donné lieu au célèbre Marvels, idée qu’il avait eu avec Kurt Busiek (Marvels, Avengers) il y a trente ans. Le principe fondateur est simple : une saga principale dirigée d’une main de maitre par Ross et Steve Darnall (Uncle Sam, Marvels), et des histoires indépendantes imaginées par les plus grands talents des comics, parmi lesquels Frank Espinosa (Rocketo, Looney Tunes), Steve Rude (Nexus), Dan Brereton, Eric Powell, Paolo Rivera, Bill Sienkiewicz, Adam Hughes et bien d’autres !

Avec l’anthologie Marvel, cette équipe de talents divers et variés promet d’offrir au lecteur du jamais vu et du jamais lu. De nombreux grands noms du comics s’y trouvent également, et Alex Ross y joue les chefs d’orchestre par dessus le marché. Bref, vous l’aurez compris, l’anthologie Marvel, c’est une sortie immanquable en ce mois de juin !


Au menu ce mois-ci, donc, figurent de l’aventure spatiale et terrienne et des héros que l’on attend impatiemment de retrouver ! De Loki à la Justice Society en passant par le capitaine Georges Malik, retrouvez de nouvelles histoires qui marqueront sans aucun doute le mois de juin !


Article écrit conjointement par Marlon Jousset, Timo Masson et Max Chauvineau.

Vous avez manqué nos sélections des mois précédents ? Retrouvez-les ci-dessous :

  • mail 2021 : Batman’s Grave, Fantastic Four: Antithesis, Plunge, Strange Academy et Victor & Nora: A Gotham Love Story.
  • avril 2021 : Justice League : Endless Winter, Spider-Man Noir, The Boys : Dear Becky, DCeased : Hope at World’s End et Baskeful of Heads.
  • mars 2021 : Empyre, Year Zero, X-Men Red, Le retour du Messie et Marvel Snapshots.
  • février 2021 : Thor, Decorum, Les Gardiens de la Galaxie, Fallen World et Marvel Zombies : Résurrection.
  • janvier 2021 : Spider-Man : De père en fils, Undiscovered Country, Morbius, Alienated et Cemetery Beach.
  • novembre/décembre 2020 : Batman: Death Metal, Marvels X, Walking Dead: L’étranger, Suicide Squad: Renégats et Sentient.

Envie de lire un classique ? Notre réédition du mois dernier présentait La dernière chasse de Kraven. Et découvrez aussi nos sélections VO dont l’édition d’avril 2021 qui incluait 5 nouvelles séries à tenir à l’œil, dont Heroes Reborn et Wonder Girl.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.