L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

10 séries de comics à tenir à l’oeil (best of saison 2020-2021)

Le best of de la saison !

La saison se termine, les Eisner Awards ont été décerné eta avant de commencer une nouvelle saison en septembre, penchons-nous sur la saison écoulée. Chaque mois, nous vous présentons 5 séries de comics à tenir à l’oeil parmi les nouveautés qui sortent aux Etats-Unis. Mais parmi les 60 séries qu’on vous a présenté, quelles sont les dix qui se sont encore plus démarquées entre temps ? Faites place à la réponse avec un best of de la saison !


The Department of Truth

Dans The Department of Truth, nous suivons Cole Turner, spécialiste des théories conspirationistes. C’est sur ce dernier mot que le mystère commence, car Cole découvre qu’absolument toutes ces théories s’avèrent vraies. Oui, vraies. Au-dessus de toutes ces théories qui peuvent sembler loufoques et extravagantes, on retrouve la reine des conspirations, l’existence d’un département de la vérité, en charge de cacher toutes ces vérités et de les maquiller en conspirations. Et si ce département existe, pour quelle raison a-t-il été créé ? Toutes les théories cachées s’avèrent-elles effectivement vraies ?

De par son synopsis, The Department of Truth s’annonçait comme l’une des séries indépendantes les plus prometteuses de la saison, produite par l’éditeur Image Comics. La série, est écrite par James Tynion IV, l’un des auteurs les plus en vogue de la maison DC, scénariste de la série Justice League jusqu’à l’année passée avant de reprendre le flambeau sur nul autre que Batman, mais aussi nominé l’année passée aux Eisner Awards pour sa série indé Something Is Killing the Children. Il est accompagné de Martin Simmonds au dessin, récemment mis en lumière grace à la série Dying Is Easy de Joe Hill. 

The Department of Truth n’est pas encore arrivée en VF mais croyez-nous, cela ne va sans doute pas tarder. La série a été nominée à la fois pour la meilleure suite de série et la meilleure nouvelle série aux Eisner Awards cette année. La série est définitivement bien en vue.

The Department of Truth par James Tynion IV et Martin Simmonds (Image Comics)

==> The Department of Truth faisait partie de notre sélection de septembre. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Iron Man, Marvel Zombies: Resurrection, Hellblazer: Rise and Fall et Stillwater


Infinite Frontier

Teasée à plusieurs reprises depuis le début d’année, la conséquence de Dark Knights: Death Metal arrive enfin chez DC Comics. Annoncé comme le nouveau gros évènement du côté de la maison d’édition de Batman et SupermanInfinite Frontier commence à se dévoiler à travers cette mini-série de 6 numéros.

Comme nous en parlions dans un One-Shot consacré à la relance éditoriale de DC, Dark Knights: Death Metal a apporté un grand changement dans l’univers de DC, car tout est devenu canon et nous sommes passés d’un multivers à un Omnivers DC. Ce qui peut sembler d’apparence chaotique car mélangeant toutes les storylines, semble rester cantonné à ces apparences, ou du moins comme point de départ de l’histoire d’Infinite Frontier, qui verra, entre autres, Alan Scott partir à la recherche de ses équipiers disparus de la Justice Society of AmericaRoy Harper revenir d’entre les morts, sans oublier le Darkseid de tous les mondes et une équipe regroupant des héros à travers le multivers, la Justice Incarnate !

Auteur montant chez DC, c’est Joshua Williamson qui se charge du scénario de ce nouvel évènement. L’auteur américain a notamment écrit la série The Flash et vient de débuter deux nouvelles séries avec Robin et Future State: Gotham. Côté indépendant, Williamson est notamment connu pour ses séries Nailbiter et Birthright. Williamson est accompagné du dessinateur Xermanico, bien en vue ces dernières années chez DC après avoir dessiné Green Lantern: Blackstars et Justice League

Dans la grande lignée des Crisis on Infinite Earths ou Infinite Crisis, Infinite Frontier s’annonce comme la nouvelle pierre angulaire de DC et en fait une série incontournable de la saison. Vous en entendrez parler, c’est sûr !

Infinite Frontier par Joshua Williamson et Xermanico (DC Comics)

==> Infinite Frontier faisait partie de notre sélection de juin. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Jupiter’s Legacy: Requiem, Batman: Reptilian, United States of Captain America et Vinyl


Crossover

Rentrons dans un monde où la réalité et la fiction en font plus qu’un. C’est ce que nous tease la série Crossover, dont le terme ne sera pas inconnu aux fans de comics. Ici, le crossover semble se faire entre l’imagination et le monde réel : “Imaginez que tout ce que vous pensiez être de l’imaginaire… était en fait la réalité. Et maintenant, rejoignez-nous dans un monde où la réalité n’est plus… et tout est possible…”. La nouveauté d’Image Comics, derrière ces multiples points de suspension, ne révèle pas grand chose à part que le lecteur doit être prêt à tout, et il aurait tort de ne pas l’être. 

Crossover sort de l’esprit d’une des stars montantes du comics, Donny Cates. L’auteur américain de 36 ans à peine se hisse à l’heure actuelle parmi les best-sellers de chez Marvel avec son écriture sur la série Thor mais surtout le très innovant arc narratif de Venom, menant à l’event King In Black. Cates sort ici une série indépendante très attendue après les succès de ses précédentes œuvres God Country et Redneck. Il sera accompagné des dessinateurs Geoff Shaw (God Country) et Dee Cunniffe (Redneck) avec qui il a collaboré précédemment. 

La série marche très bien aux Etats-Unis et est acclamée par la critique. A vrai dire, Crossover a même été nominé dans la catégorie “Meilleure nouvelle série” aux Eisner Awards cette année. Le crossover ultime arrivera-t-il bientôt en VF ?

Crossover par Donny Cates, Geoff Shaw et Dee Cunniffe (Image Comics)

==> Crossover faisait partie de notre sélection de novembre. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également The Other History of the DC Universe, Eternals, Wolverine: Black, White & Blood et Sweet Tooth: The Return


Heroes Reborn

On met les pieds dans un monde où Tony Stark n’a jamais construit une armure d’Iron Man, où Thor est un athé développant une haine contre les marteaux, où le Wakanda est un mythe et où Captain America n’est pas retrouvé dans la glace par les Avengers car ceux-ci n’existent même plus !  A leur place, une équipe appelée l’Escadron Supreme d’Amerique se retrouve à faire face à leurs ennemis les plus dangereux comme Black SkullThe Silver Witch ou encore Thanos et ses Infinity Rings. Le seul homme à se souvenir d’un autre monde avant ce monde remis à zéro ? Blade ! Et sa quête de la réalité ne fait que commencer !

SI le synopsis nous parait déjà extrêmement attirant, entouré de mystère sur l’évènement qui a pu provoquer un tel changement, l’équipe créative est également de très bonne facture puisque l’on retrouve Jason Aaron qui a signé de très bons comics ThorGhost RiderThe Other Side ou encore Scalped. L’autre membre de cette équipe, c’est l’excellent dessinateur Ed McGuinness qui a travaillé sur Action Comics, JLA Classified, Deadpool ou encore Thundercats !

Heroes Reborn a eu l’effet d’une bombe chez Marvel après s’être terminée en juin dernier. En tant qu’event qui se respecte, Heroes Reborn est sans doute déjà dans les bacs de Panini Comics. Tenez-la à l’oeil : traduction en vue !

Heroes Reborn par Jason Aaron, Ed McGuinness et al (Marvel Comics)

==> Heroes Reborn faisait partie de notre sélection de mai. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Wonder Girl, Future State: Gotham, X-Corp et Eve


BRZRKR

Bien que le nom de ce comics est aussi riche en voyelles que le désert est riche en eau, BRZRKR s’annonce comme une petite pépite indépendante, qui fait déjà parler d’elle. Et, pour ne rien gâcher, il se trouve que Keanu Reeves est l’un des auteurs du comics. Intriguant non ? Un comics écrit par Néo, l’élu de la trilogie Matrix ! 

Le pitcb tient sur une ligne: L’histoire suit les aventures d’un guerrier immortel, Berzerker, qui poursuit sa route pleine de combats à travers les âges. Vous aimez l’action et les héros bien bourrins ? Vous allez adorer BRZRKR

Ecrit par Keanu Reeves et Matt Kindt, un auteur américain connu pour son premier roman graphique Pistolwhip, qui lui valut d’être nominé aux Harvey Awards en 2002 et de figurer dans le top 10 des romans graphiques de Time Magazine. Il travailla sur Super Spy qui fut nominé en 2008 aux Eisner Awards dans la catégorie du Meilleur roman graphique puis travailla régulièrement chez Dark Horse Comics et chez DC Comics. Keanu Reeves quand à lui est un nouveau venu dans l’univers du comics, sautant le pas en passant d’acteur à écrivain. 

L’histoire est dessinée par Ron Garney, qui a notamment travaillé sur JLAThe Amazing Spider-ManDaredevil et Hulk. Niveau film, Garney a travaillé comme illustrateur costume sur I Am Legend de Will Smith.

Rien que le nom de Keanu Reeves fait vendre. Le comics a terminé une campagne Kickstarter pour ses futurs tomes et a soulevé par moins de 1 400 000 dollars sur les 50 000 demandés. Rien d’étonnant quand on sait que Netflix compte produire un film ET une série animée basés sur le comics, le tout avec Keanu Reeves en personne dans le rôle principal. Il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir BRZRKR débarquer en France.

BRZRKR par Matt Kindt, Keanu Reeves et Ron Garney (BOOM! Studios)

==> BRZRKR faisait partie de notre sélection d’octobre. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Rorschach, Champions, American Vampire 1976 et The Scumbag


Wonder Girl

Surfant sur le succès de la mini-série en 2 numéros Future State: Wonder Woman de ce début d’année, DC Comics s’apprêtent à introduire comme il se doit le nouveau personnage de Yara Flor alias Wonder Girl dans son univers. Destinée à devenir la nouvelle Wonder Woman dans le futur alternatif de Furure State, Yara Flor vit dans l’Idaho mais a toujours eu l’impression qu’il manquait quelque chose dans sa vie. Elle décide alors de partir vers ses origines au Brésil mais son arrivée va changer le monde à jamais. Une prophétie se réalise, les dieux des Panthéons l’observent et le danger guète à chaque tournant ! La jeune héroïne est-elle prête pour ce périple personnel ? 

Cette nouvelle série Wonder Girl est écrite et dessinée par Joelle Jones, qui dépeint ici sa ville natale de Boise à travers l’histoire de Yara Flor. Nous aurons déjà pu voir la talentueuse artiste dans la série Catwoman ou même dans sa propre série indépendante Lady Killer, publiée chez Dark Horse Comics. 

DC Comics annonce déjà cette série comme LE nouveau personnage à ne pas manquer et on peut comprendre pourquoi. Un background intéressant (fille d’une Amazone et d’un dieu des rivières brésilien), la représentation de la communauté latino-américaine et de la communauté LGBT (le personnage se caractérisant comme de genre Latinx) : la nouvelle Wonder Girl a tout pour devenir la nouvelle coqueluche des lecteurs de DC Comics. Et résultat : la série est déjà un véritable succès après seulement 4 numéros !

Wonder Girl par Joelle Jones (DC Comics)

==> Wonder Girl faisait partie de notre sélection de mai. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Infinite Frontier, Future State: Gotham, X-Corp et Eve


Jupiter’s Legacy: Requiem

Jupiter’s Legacy: Requiem promet d’amener une conclusion à la saga en reprenant quelques années après la fin du comics Jupiter’s Legacy. Plus qu’une simple suite, le comics abordera aussi pour la première fois sur papier le mystérieux endroit où les super-héros ont obtenu leurs pouvoirs, ce qui fut techniquement révélé pour la première fois dans la série Netflix.

Clôturant sa propre saga, c’est naturellement Mark Millar qui est à l’écriture de ce nouveau comics. Le visionnaire écossais, en plus de Jupiter’s Legacy et son préquel Jupiter’s Circle, est connu pour bon nombre de ses œuvres parmi lesquelles on peut citer Kick-Ass et Kingsman: The Secret Service, ou bien même ses œuvres chez Marvel et DC comme Wolverine: Old Man Logan, Civil War et Superman: Red Son.

Après Frank Quitely sur la série originale et Wilfredo Torres sur le préquel, c’est cette fois-ci Tommy Lee Edwards que l’on retrouve au dessin sur Requiem. Edwards s’est fait connaitre pour les œuvres indépendantes Turf, Bullet Points et Mother Panic mais avait aussi déjà collaboré avec Millar dans le passé sur le comics Marvel 1985

Apportant ainsi à la fois une suite à ce comics acclamé par les critiques et étendant en partie l’intrigue de la série en streaming, Jupiter’s Legacy: Requiem s’annonce d’ores et déjà comme un must-read. Nous n’avons aucun doute qu’il arrivera en version française dans les mois à venir.

Jupiter’s Legacy: Requiem par Mark Millar et Tommy Lee Edwards (Image Comics/Millarworld)

==> Jupiter’s Legacy: Requiem faisait partie de notre sélection de juin. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Infinite Frontier, Batman: Reptilian, United States of Captain America et Vinyl


Black Cat

Durant les événements de King in Black, l’attaque de la Terre par Knull a eu pour effet d’interrompre le dernier casse de Black Cat, et ceux qui connaissent le personnage de Felicia Hardy/Black Cat savent qu’il n’y a pas pire erreur qu’un méchant puisse faire ! Pour se venger, elle et son équipe décident de voler un bien précieux auquel tient Knull, et essentiel pour que le monde survive. 

Pas de changements côté artistes : on retrouve Jed MacKay (producteur d’émission pour enfants et écrivain Canadien, lauréat en 2000 et 2010 du Prix Gemini) au scénario, et C.F. Villa (un artiste espagnol freelance ayant travaillé notamment sur ShatterstarLockjawUncanny X-Men) au dessin, qui avait notamment illustré les derniers épisodes de la série précédente. 

Avec d’abor des implications avec l’évènement King in Black (actuellement en cours de publication en VF) puis avec les Pierres d’infinité (rien que ça !), la série Black Cat a su s’imposer comme le véritable outsider parmi les titres actuels de Marvel, propulsant Jed MacKay comme l’une des nouvelles pépites de Marvel par la même occasion. Attention, la série est plus importante qu’elle n’y parait ! Traduction assurée !

Black Cat par Jed Mackay et C.F. Villa (Marvel Comics)

==> Black Cat faisait partie de notre sélection de décembre. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également King in Black, M.O.D.O.K.: Head Games, Batman/Catwoman et Batman Black & White.


Geiger

Rendez-vous dans un monde post-apocalyptique où une guerre nucléaire a ravagé la planète. Dans un monde emprunt de chaos et de radiations, les hors-la-loi sont légion mais un héros existe bel et bien dans ce monde morose : Geiger !

Le synopsis ne nous révèle pas grand chose de plus mais paraît toutefois prometteur, d’autant plus quand on sait qui sont les créateurs de cette nouvelle série. Au scénario, on retrouve en effet Geoff Johns, l’un des pontes de chez DC Comics, ancien directeur artistique, qui fait pour la première fois le saut chez un éditeur indépendant pour raconter une de ses propres histoires. Chez DC, Johns, en plus d’être actuellement le showrunner de la série TV Stargirl, est connu pour ses runs sur Green Lantern et Justice League ou encore pour les évènements majeurs que furent Blackest Night, Brightest Day, Flashpoint ou DC Universe Rebirth

Johns est accompagné de son acolyte Gary Frank. Le dessinateur a effectivement souvent fait équipe avec Geoff Johns sur Justice League, DC Universe Rebirth ou encore Doomsday Clock, mais est aussi connu pour ses dessins sur Action Comicschez DC et Supreme Power chez Marvel. 

L‘une des séries blockbusters du printemps dernier, nous n’avons pas encore assez de recul sur l’histoire du comics pour assurer une réussite mais du Geoff Johns sur son premier super-héros indé et de plus chez Image Comics : comment ne pas tenir cela à l’oeil ?

Geiger par Geoff Johns et Gary Frank (Image Comics)

==> Geiger faisait partie de notre sélection d’avril. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Green Lantern, Batman: The Detective, Way of X et Jule Verne’s Lighthouse


Future State: The Next Batman

DC Future State arrive suite à l’excellent event Dark Nights: Death Metal : nos plus grands héros endossent de nouvelles responsabilités, et des successeurs reprennent leurs costumes iconiques. Dans cet univers futuriste, Gotham a bien changé : soumise à la loi martiale, protégée par une force de sécurité privée, ils ont tous pouvoir pour protéger Gotham. Les justiciers, héros et méchants costumés sont chassés, emprisonnés et même tués. Une vision d’une Gotham totalitaire terrible et intrigante ! 

En effet, à l’occasion de la révélation de la variant cover de Doug Braithwaite et Diego Rodriguez pour le second numéro de The Next Batman, on a pu découvrir le nouveau Batman issu de l’arc DC Future State : Tim Fox, le fils de l’allié de longue date de Batman Lucius Fox, et frère de Luke Fox/Batwing, sera le futur Batman !

A l’écriture, on retrouve John Ridley, un romancier et scénariste connu pour son film oscarisé Twelve Years of Slave. Au dessin, on a le dessinateur Nick Derrington, qui a travaillé sur Doom Patrol et Mister Miracle (pour lequel il a été nominé aux Eisner Awards en 2018), et Laura Braga qui a travaillé sur Archie & Katy Keene et DCeased: A Good Day to Die

L’arc Future State avait été publié en VO en janvier et février et notre petit doigt nous dit qu’il arrivera cet automne chez DC Comics ! En attendant, Batman n’est clairement pas le seul impacté (après tout, Wonder Girl, cité plus haut, est aussi issu de Future State) mais est celui qui a bénéficié du plus de suites avec la récente série Future State: Gotham de Joshua Williamson ou la prochaine I Am Batman, également signée John Ridley.

Future State: The Next Batman par John Ridley et al. (DC Comics)

==> Future State: The Next Batman faisait partie de notre sélection de janvier. Jetez-y un oeil ! Elle incluait également Future State: Dark Detective, King in Black: Return of the Valkyries, Children of the Atom et Non-Stop Spider-Man


%d blogueurs aiment cette page :