L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

NAOMI : Comment ruiner une franchise en 13 épisodes (REVIEW)

Voici pourquoi Naomi a été annulée

La chaine américaine The CW est notamment connue pour ses adaptations de comics, et plus particulièrement celles de DC. Avec des séries à qualité variable au fil du temps comme Arrow, The Flash ou Supergirl, mais un regain de qualité à travers Superman & Lois, les fans attendaient avec curiosité la nouvelle série DC produite par la CW : Naomi.

La série s’est terminée la semaine passée après 13 épisodes, dont le premier était diffusé en janvier dernier. Cinq petits mois d’existence auront suffi à la série, ou du moins à la CW, qui a annulé la série la semaine dernière après seulement une saison. Le comics Naomi de Brian Michael Bendis, David F. Walker et Jamal Campbell fut une belle surprise et même nominé aux Eisner Awards en 2020, mais alors comment expliquer l’échec apparent de la série TV ?

Actuellement en précommande !

A l’exception de l’épisode pilote, qui, il faut l’avouer, n’était pas mauvais du tout et plutôt intrigant, la série aura vite fait comprendre aux fans du comics que la série allait s’en éloigner fortement. Erreur numéro 1. Il peut en effet être judicieux dans certains cas de modifier la façon dont l’histoire est racontée, voire l’histoire en elle-même, quand il s’agit d’adapter l’histoire pour un nouveau format. Ce qui marche dans un comics, peut ne pas marcher pour une série TV. L’histoire du comics Naomi est relativement courte, il est vrai, mais le problème fondamental ici est que la série extrapole l’histoire de Naomi McDuffie dans un sens qui fait perdre toute la magie et l’essence de l’oeuvre originale. Naomi devient alors une série lambda.

La série ne s’est malheureusement pas arrêté là, voyant un net déclin de qualité d’épisode en épisode. La répétition de schémas narratifs au cours de la saison aura tendance à énerver le spectateur plus qu’autre chose, tout comme la façon maladroite de garder le mystère d’épisode en épisode, au point que cela n’ait plus de sens. L’erreur numéro 2 sera clairement d’être tombé dans les clichés en tous genres (que ce soit scénaristiques ou au niveau de la représentation de certaines communautés), préférant utiliser des “méthodes qui marchent” plutôt que d’innover et d’emmener la série hors du lot.

L’ensemble de la réalisation laissant à désirer, il ne faudra pas demander aux acteurs de réaliser des prouesses, avec un cast composé essentiellement d’inconnus. Les interactions entre les personnages, parfois incohérentes, n’arriveront ainsi pas à faire briller les acteurs.

En résumé, Naomi a été annulée après une seule saison et on ne peut qu’être d’accord avec cette décision. Dans un monde où la qualité des séries ne fait qu’augmenter grâce à l’essor des plateformes de streaming (ex : The Umbrella Academy ou Locke & Key sur Netflix, The Boys sur Prime Video, Moon Knight sur Disney+), il est presque honteux de voir une série se pencher autant sur des clichés, des méthodes utilisées à maintes reprises dans des séries et ayant fait leur temps, ou de saccager une oeuvre originale en lui enlevant toute son essence.

Au revoir, Naomi.


Découvrez aussi nos dernières reviews :

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


%d blogueurs aiment cette page :