Nos conseils de lecture pour octobre 2020


En ce mois d’octobre, avec des adaptations de comics aussi variées dans leurs formats qu’éclectiques dans leurs histoires, il est normal que cela se reflète dans nos conseils de lecture ! Une jeune équipe de héros, une histoire d’horreur sous fond de pandémie et l’une des histoires les plus violentes de Batman sont au programme de ce mois, alors prenez note de vos prochaines lectures !


Batman : Un deuil dans la famille

Batman : Un deuil dans la famille par Jim Starlin, Mark Wolfman, Jim Aparo et George Pérez (Urban Comics)

Si vous vous intéressez au film animé interactif Batman: Death in the Family et au concept de choix de vie ou de mort pour Robin dans le film, il est peut-être temps de vous remettre le contexte et de vous parler du comics dont est issu ce concept.

Comics éponyme du film, Batman : Un deuil dans la famille (Batman: A Death in the Family dans son titre original) nous livre une des histoires les plus violentes du Joker, l’antagoniste le plus charismatique de Batman. De retour en 1982, cet arc narratif de la série Batman racontait une nouvelle aventure de Batman et Robin sous la plume de Jim Starlin (Avengers, Dreadstar, Silver Surfer) et le crayon du dessinateur Jim Aparo (The Brave and the Bold, Detective Comics). Après une altercation entre le Chevalier Noir et son acolyte, le premier défend temporairement le dernier de l’acompagner sur le terrain. Robin, en pleine crise existentielle, apprend que sa mère est peut-être toujours vivante et décide de parcourir le globe pour poursuivre les trois pistes qu’il a obtenu, enfreignant la consigne de Batman. La dernière des pistes infructueuses s’avère etre un piège, le Joker enfermant Robin et le laissant pour mort dans un batiment en feu après l’avoir tabassé à coups de pied de biche.

Derrière cette histoire d’une violence extreme se cachait un choix éditorial à la suite de la non-popularité du personnage de Jason Todd, le nouveau Robin qui remplaçait l’iconique Dick Grayson. L’équipe éditoriale de DC avait alors demandé aux fans d’appeler une ligne téléphonique pour faire le choix de vie ou de mort du personnage, et cette dernière remporta de peu la majorité des voix, signant la mort de Robin dans les pages de ce comics.

Batman : Un deuil dans la famille est véritablement devenu une histoire culte, tant pour Batman, le Joker que le futur Red Hood, Jason Todd. A lire absolument.


The Empty Man

The Empty Man par Cullen Bunn et Vanessa Del Rey (Glénat)

A côté de ces blockbusters de Marvel et DC, il devient de plus en plus rare d’avoir un film de plus petite envergure étant tout de même basé sur des comics. C’est le cas du prochain film The Empty Man, et si vous voulez découvrir l’histoire avant le film, nous conseillons bien entendu le comics éponyme, dont le film est tiré. 

The Empty Man est à l’origine un comics publié chez BOOM! Studios (et Glénat en français) et est une histoire d’horreur impliquant des disparitions et des évènements surnaturels. Le synopsis du comics met en avant un ancien flic comme personnage principal. Ce dernier a vécu un évènement tragique en assistant à la mort de sa femme et de son fils. Sur la piste d’une fille disparue, il tombe sur un groupe de personnes cherchant à invoquer une entité surnaturelle très dangereuse. 

L’histoire se déroule sur fond d’épidémie d’un virus, l’Empty Man, qui provoque accès de rage, hallucinations, démence suicidaire, voire la mort ou une spectaculaire catatonie, et la cause en est toujours inconnue un an après le premier cas. 

Le comics, à l’origine une mini-série publiée en 2014, donna ensuite naissance à une plus longue série en 2018-2019, éditée en deux tomes : The Empty Man: Recurrence et THe Empty Man: Manifestation

Le comics est signé Cullen Bunn, un auteur américain connu pour son travail sur X-Men Blue chez Marvel ou sur ses séries indépendantes The Sixth Gun (Oni Press) et Harrow County (Dark Horse Comics). L’histoire originale a quant à elle été dessinée par Vanessa Del Rey, une jeune artiste cubaine ayant travaillé sur les séries Zero chez Image Comics et Creepy chez Dark Horse Comics. 

Frissons garantis !


Young Avengers

Young Avengers – « Style > Substance » par Kieron Gillen et Jamie McKelvie (Panini Comics)

Il est maintenant temps de passer sur quelque chose de plus léger par ce mois d’octobre. Car ce mois-ci, on prend un coup de jeune en suivant les aventures d’un groupe de jeunes super-héros sans peur, voir presque tête brûlées : les Young Avengers !

L’histoire est assez simple : Billy alias Wiccan (fils de Scarlet Witch qui possède les mêmes pouvoirs qu’elle), pour faire plaisir à son petit copain Teddy alias Hulkling (fils de Captain Marvel et d’une princesse skrull), décide de chercher au travers du multivers une dimension où la mère adoptive de Teddy serait encore en vie, afin de lui ramener et de le rendre heureux. Cependant Wiccan prend soin d’en trouver une sur le point de mourir, histoire de ne pas la voler à un autre fils éploré. Malheureusement, c’est le moment où un parasite multidimensionnel en profite pour se greffer sur la maman en question dans le but de dévorer notre réalité. Les Young Avengers devront donc se reformer afin de combattre la menace nommée « Maman », d’autant que ce parasite possède un pouvoir très puissant : il peut posséder l’esprit de tous les adultes de la terre. Une nouvelle menace de taille pour cette jeune équipe composée de Wiccan, Hulkling, Miss America, Hawkeye (Kate Bishop) et Noh-Varr.

Kieron Gillen travaille chez Marvel Comics depuis plus de 10 ans, notamment sur des mini-séries telle que Dark Avengers: Arès, S.W.O.R.D, et un run de dix numéros pour Thor avec J. Michael Straczynski. En 2010, il démarre sa propre série Generation Hope, et travaille sur Fear Itself et Avengers vs. X-Men. Par la suite, il a fait partie du reboot Marvel NOW, dont Young Avengers est l’une des séries les plus appréciée des fans.

Il collabore sur ce projet avec Jamie McKelvie, et cette collaboration dure depuis longtemps : leur premier comics commun fut Phonogram, une histoire en 6 numéros, suivie par deux séquelles en 2008 et 2015, avec Matt Wilson. Ce sont eux qui ont travaillé sur le relauch de Young Avengers en 2013, et ils sont à l’origine de la série aux 45 numéros, The Wicked + The Divine, publiée entre 2014 et 2019.

Si vous aimez les Avengers en herbe, il s’agit certainement d’une lecture pour vous !


Quel comics lirez-vous avec nous ? Etes-vous plutôt Batman ou Avengers ? Ou bien vous laisserez-vous tentés par une petite histoire d’horreur ? Oserez-vous ?

article écrit conjointement par Timo Masson et Max Chauvineau

Vous avez raté nos précédents conseils de lecture ? Vous pouvez les retrouvez ci-dessous :

  • septembre 2020 : Kingsman : Services secrets, The Boys et All-Star Superman
  • août 2020 : The Umbrella Academy, Nous sommes les Nouveaux Mutants, X-23 et Echo
  • juillet 2020 : Harleen, The Dark Knight Returns, Superman Terre-Un et The Cape 1969
  • juin 2020 : Superior, All-New Hawkeye, Green Lantern : Le retour d’Hal Jordanet Batman le Chevalier Noir
  • mai 2020 : Justice League Dark Rebirth, Batman White Knight, Ultimate Spider-Man et Superman Unchained
  • avril 2020 : Batman Metal, Avengers : La séparation, The Cape et Green Arrow Année Un

Chaque mois, nous vous proposons aussi un coup de coeur d’un de nos auteurs ! Le mois passé, Timo vous présentait justement Super Sons !

Et si vous ne voulez loupé aucune sortie, jetez aussi un oeil à nos sorties à ne pas manquer côté ciné/TV !

This content is available exclusively to members of this creator's Patreon at $4.99 or more.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.