Nos premières impressions sur « Superman & Lois »


Ce mardi, l’Arrowverse s’est étendu avec l’ajout d’une nouvelle série, spin-off de Supergirl, à savoir Superman & Lois. Nous avions précédemment dit tout ce qu’il fallait savoir avant de la regarder, mais nous nous penchons maintenant sur le premier épisode. La série vaut-elle le coup ? Top ou flop ? Devez-vous la regarder ? Nous répondons à toutes ces questions et vous livrant nos premières impressions par le biais de trois de nos auteurs.


L’avis de Charles Dervaux

« Ce pilote n’est ni plus ni moins que le plus ambitieux de l’ère de l’Arrowverse« 

« J’abandonne beaucoup, alors j’ai peut-être pensé que l’univers m’en devait une ». Cette citation apparemment anodine ne vous dit peut-être pas grand-chose, et pourtant, elle fait maintenant écho dans le subconscient de l’Arrowverse. Utilisé par Oliver Queen au cours de la première saison d’Arrow, cet énoncé abrupt mais très subtil raisonne très fort dans l’esprit humain car la détermination de chacun fait naître la notion de l’héroïsme là où on ne l’attendait peut-être pas. Lancé depuis maintenant neuf ans, l’Arrowverse a confronté de nombreux super-héros à leur destinée et, non sans aide parfois, ils se sont révélés. Cette année, c’est du côté de Smallville que les regards sont tournés puisque Superman & Lois a fait ses grands débuts chez la CW après une longue attente. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que notre patience est clairement récompensée, la qualité du pilote étant indéniable. Explications.

 

Revenons quelques années en arrière. Nous sommes en 2016 et, fort du succès du show, les producteurs de Supergirl annoncent l’arrivée de Superman pour un rôle récurrent. Pourtant, quelques mois plus tard, le créateur de Supergirl Greg Berlanti doit faire volte-face car il perd les droits du personnage suite à l’implication de ce dernier dans l’Univers cinématographique DC. Ce n’est qu’en mars 2018 que Superman peut de nouveau figurer dans l’Arrowverse et, après avoir travaillé en équipe dans Elseworlds et Crisis on Infinite Earths, l’homme d’acier revient enfin sur les devants de la scène près de dix ans après la fin de Smallville. Une page est tournée, une autre s’ouvre, pour notre plus grand bonheur.

Dans sa réalisation, le pilote de Superman & Lois est assez bluffant. Réalisé par Todd Helbing, ancien showrunner des saisons 4 et 5 de Flash, l’épisode est un puit de séquences narratives et visuelles extrêmement bien travaillées, l’ambition du show étant clairement assumée. La cinématographie puis les très bon CGI sont remarquables et se mettent au service d’un casting vraiment convaincant. Durant l’entièreté du pilote, le spectateur est concerné par ce qu’il découvre, les relations entre Clark Kent et sa famille étant les fondements de cette nouvelle série. Ne cherchez pas un seul avantage au fait de regarder le show puisqu’il y en a énormément ! Suivre l’évolution des adolescents de la famille Kent/Lane est notamment une bénédiction dans la narration car cela n’avait été fait que très peu à la télévision et les situations rocambolesques risquent de vite pointer le bout de leur nez (d’ailleurs, c’est déjà fait, pas vrai ?). Tantôt émouvant tantôt viscéral, le sentiment qui nous anime est hors de contrôle.

Vous l’aurez compris, Superman & Lois risque fort de – continuellement – nous surprendre. Beaucoup de choses sont racontées durant le pilote et la dernière séquence de l’épisode est pleine de bon sens (ou pas… ne vous laissez pas piéger !). Les affrontements vont être intenses et les discussions familiales engagées (les deux risquent d’ailleurs de se mêler très vite…).

Dans sa continuité, ce pilote n’est ni plus ni moins que le plus ambitieux de l’ère de l’Arrowverse  et l’excitation a maintenant gagné nos cœurs.


L’avis de Max Chauvineau

Superman & Lois — « Pilot » — Image Number: SML101a_0358r2.jpg — Pictured: Alexander Garfin as Jordan Kent, Jordan Elsass as Jonathan Kent and Bitsie Tulloch as Lois Lane — Photo: Dean Buscher/The CW — © 2021 The CW Network, LLC. All Rights Reserved.

« les jumeaux Kent sont excellents »

Si vous êtes un enfant des années 90, une des séries iconiques de cette époque était Lois and Clark: The New Adventures of Superman. Et si l’on s’en tient à ce souvenir, vous n’auriez probablement pas grand chose à attendre de Superman & Lois, mais pourtant, après avoir visionné le premier épisode, vous pourriez être agréablement surpris.

D’abord, la séquence d’introduction, qui nous résume l’arrivée, l’enfance et le début de vie adulte de Superman sur terre, pour enchaîner sur un énorme clin d’œil aux origines du comics sont particulièrement appréciables. L’intrigue est simple, les enjeux sont conséquents mais non démesurés pour ce premier episode. Le rythme est bon, oscillant entre la vie de Superman et ses actes héroïques, et la vie de famille de Clark et Lois et de leurs jumeaux, Jordan et Jonathan. Un bon équilibre entre scènes d’action et de dialogue est également présent dans ce premier épisode. Effectivement, gérer une vie de famille paraît parfois compliqué que d’arrêter un raz-de-marée pour Kal-El. Tiraillé entre son devoir de Superman et sa vie personnelle, Clark doit le cacher à ses enfants et cela crée des tensions.

L’ambiance visuelle est assez simple et épurée, mais permet de se concentrer sur l’essentiel, et les effets spéciaux sont efficaces la plupart du temps. La musique est vraiment de bonne composition, pas inexistante ni omniprésente, mais bien dosée. Enfin le casting est adéquat, Martha Kent est parfaite et les jumeaux Kent sont excellents. Bref, cette série n’est pas parfaite, mais ce premier épisode donne un ton qui donne envie de voir la suite !


L’avis de Timo Masson

« la série captive dès les premiers instants »

Après les différentes péripéties des séries de l’Arrowverse, voyant la qualité diminuer au fil des ans, nous ne pouvions qu’être un rien sur nos gardes face à Superman & Lois, nouvelle série dans cet univers. Pourtant, la bande-annonce de la série donnait un ton bien attrayant et, fort heureusement, le trailer reflétait bien la série.

La série surfe sur la vague d’un Man of Steel dans son ambiance, retrace rapidement la vie de Superman, mais pas besoin de s’attarder sur les origines de celui-ci, ce qui est, soulignons le, une excellente décision de la part des créateurs de la série. Cela nous permet ainsi de rentrer directement dans le scénario et ce dernier est sans aucun doute du jamais vu au cinéma ou à la télévision. Nous retrouvons un Superman père de famille en compagnie de Lois Lane, devant gérer deux adolescents bien différents l’un de l’autre. La famille a ainsi un rôle central dans la série mais c’est loin d’être la seule intrigue et les personnages ne se définissent pas uniquement par cet aspect, car le spectateur sera agréablement surpris de découvrir des personnages aussi riches et travaillés.

Ce qui impressionne toutefois le plus est l’ambiance qui est créée dans cette série. Elle captive dès les premiers instants, offrant en quelques plans seulement l’ambiance musicale et graphique, le ton de la série et la personnalité du héros principal. La série a au final un côté absorbant dans sa réalisation qui fait qu’on ne peut détacher les yeux de l’écran, et ce malgré que le premier épisode dure une heure.

En résumé, la série Superman & Lois s’offre ici un très bon départ et promet de très belles choses si elle continue sur cette lancée, ce qui n’est pas gage de garantie malheureusement au vu des expériences passées de la chaine. Dans tous les cas cet épisode pilote aura eu l’effet escompté : vite la suite !


Pour chaque nosvelle série, nous vous livrons nos premières impressions. Découvrez aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.