L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Nos premières impressions sur “Peacemaker”

Notre avis sur Peacemaker !

7 articles à lire avant “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”

bénéficie de la promo jusqu’au 29 mai !

MADNESS pour 60% de réduction sur ta première année de Jeune Titan, Fantastique Gardien ou Lanterne de la Galaxie


Décidement, en ce début d’année 2022, DC démarre fort avec une seconde série sortant la même semaine que Naomi : Peacemaker. Après le succès du film The Suicide Squad de James Gunn, HBO Max annonça le développement d’une série spin-off du film, centrée sur le personnage de Christopher Smith/Peacemaker. La série, réalisée par Gunn, était très attendue par les fans. Alors Peacemaker, bon ou mauvais ? on vous donne notre avis tout de suite !


L’avis de Timo

“il est rafraichissant de voir Peacemaker dans sa propre série”

Dès les premiers instants de ce premier épisode, Peacemaker donne le ton général de la série : drôle mais en même temps touchante sur certains points.


Envie d’un conseil de lecture ?

Une nouvelle série Savage Avengers débute en ce mois de mai : l’occasion de se lancer dans le précédent comics de cette équipe aps comme les autres ! Commande-le sans plus attendre !


Les débuts de la série ont pour but d’installer l’intrigue principale de celle-ci, suivant un Peacemaker après les évènements de The Suicide Squad, avec une mise en situation bien distincte de celle du film dont la série est dérivée. On se reconnecte avec la vraie vie de Christopher Smith, qui générera plusieurs émotions aux spectateurs les plus emphatiques. On ne pourra toutefois s’empêcher de remarquer l’humour absurde omniprésent dans la série, dont certains diront qu’il s’agit de la patte du réalisateur James Gunn, mais qui devra trouver son public.

Si vous avez aimé The Suicide Squad, vous allez adorer Peacemaker. Si vous n’aviez pas aimé le film, bien qu’il soit rafraichissant de voir Peacemaker dans sa propre série, il y a par contre peu de chance que vous accrochiez à la nouvelle série de HBO Max.


L’avis de Marlon

“s’il y a bien un aspect de ce premier épisode que l’on conservera, c’est son amour pour l’humour “

La série très attendue Peacemaker est enfin disponible sur HBO Max ! Après un The Suicide Squad très drôle et très inattendu, on ne pouvait rien attendre de moins de sa série spin-off. Résultat ? Le pari est réussi !

John Cena, déjà exceptionnel dans le film reprend ici son rôle à la perfection, incarnant un personnage incroyablement drôle et bizarre mais aussi très triste, ce qui en fait un personnage très intéressant. Et s’il y a bien un aspect de ce premier épisode que l’on conservera, c’est son amour pour l’humour. Mélangeant de nombreux styles d’humour, alliant aussi bien la situation à l’humour noir, ce premier épisode nous surprend tellement il va loin, donnant très envie de découvrir la suite des aventures de Christopher Smith.

Mais l’humour, très présent dans ce premier épisode, n’est pas la seule chose à retenir puisque la bande-son, aussi bien intradiégétique qu’extradiégétique, est exceptionnelle, offrant de belles compositions plutôt tristes et reposantes par moment. Mais celles-ci sont bien évidemment contrastées par des musiques énergiques et notamment un générique très différent de ce que l’on peut retrouver sur les autres séries.

En somme, on a donc un premier épisode drôle et parsemé de plein de références, sur un fond musical du tonnerre, de quoi passer un excellent mois de janvier !


L’avis de Max

“les combats sont violents à souhait, digne de Peacemaker “

La série démarre juste après les évènements du film The Suicide Squad. Peacemaker, neutralisé par Bloodsport alors qu’il tentait de tuer Ratcatcher II pour effacer les sales petits secrets d’Amanda Waller, sort à peine de l’hôpital, 4 mois après les événements de Corto Maltese. Pensant échapper à la prison et se faufilant discrètement de l’hôpital, notre héros est rattrapé par une équipe Black Ops d’Amanda Waller, alors qu’il essaie de reprendre contact avec sa vie d’avant.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas dans ce premier épisode. L’histoire prend le temps de se développer, nous dévoilant un peu plus de la vie “hors Peacemaker” de Christopher Smith : sa famille, sa ville d’origine, son coéquipier, etc… On laisse des moments centrés sur la réflexion de Peacemaker vis à vis de l’image que les gens qu’il croise ont de lui, et c’est très intéressant.

John Cena est vraiment bon, à fond dans son rôle d’héros un peu paumé, péquenaud, élevé à la dure par son père qui a fait de lui un homme pas vraiment en harmonie avec son époque (c’est un beauf pour résumer). Mais il y a également une naïveté touchante dans le personnage, et dans sa vision du monde et de la justice. Le reste du casting reste sobre mais efficace dans ce premier épisode.

L’ambiance est très cool, rythmant les scènes d’actions et de déplacement à coup de Rock’n’roll des années 80. Les scènes d’action sont prenantes et bien rythmées, et les combats sont violents à souhait, digne de Peacemaker. Vivement l’épisode 2 !


Voilà qui conclut nos premières impressions sur Peacemaker. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions en commentaire, et ne ratez pas la suite de la nouvelle série de HBO Max en ce début d’année !


Découvrez pour chaque nouvelle série adaptée de comics nos premières impressions :

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?