L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Les premières années de Batman – PubliStory of Batman 1/7

Parcourons les années 1939 à 1963 !

On est partis pour une deuxième saison de PubliStory ! Cette fois-ci, on se penche sur celui qui est incontestablement l’un des personnages les plus populaires de DC Comics : Batman. A travers 7 numéros, nous nous penchons sur l’historique des publications du Chevalier noir. Retrouvez l’intégralité du concept et du programme dans notre sommaire. En attendant…

Bienvenue dans…

Découvrez notre plus récente série Into the Writer-Verse !

=> Lire INTO THE WRITER-VERSE OF JEFF LEMIRE <=

PUBLISTORY OF BATMAN

Chapitre I : Les premières années de Batman (1939-1963)

Par où commence-t-on une histoire ? Par le début. Ce sont donc les premières années de Batman qui nous intéressent aujourd’hui. Même si les toutes premières séries de comics de Batman, vous le verrez, nous occuperont pendant quelques numéros, nous nous arrêterons aujourd’hui en 1963, mais le mieux pour comprendre pourquoi est certainement de lire la suite.


Batman : les origines

Nous sommes en plein dans les années 1930 et nous sommes à l’aube de la période que les historiens appelleront l’Âge d’or des comics. Plusieurs magazines publiaient alors des comic strips et autres comics pulp à la mode en rééditant des comics déjà publiés dans les journaux. C’était notamment le cas de National Allied Publications à travers les comics New Fun et Adventure Comics et le fondateur de la maison d’édition : Malcolm Wheeler-Nicholson.

Wheeler-Nicholson est un entrepreneur et n’en restera pas à ces premiers coups d’essai. Considéré par beaucoup d’historiens comme celui qui a initié les comics dans leur forme actuelle, Malcolm Wheeler-Nicholson aura l’idée de lancer le tout premier magazine contenant exclusivement du contenu original, créé spécialement pour le magazine. Cette série de comics, qui sera lancée en 1937 sous une nouvelle filiale éponyme de National Allied Publications, s’appellera Detective Comics.

Detective Comics, comme son nom l’indique, publie alors plusieurs histoires individuelles par numéro en se centrant sur des histoires de crime et détectives. Mais lorsque l’autre publication originale de l’éditeur, Action Comics, lancée peu de temps après, connait un véritable hit avec son premier super-héros (un certain Superman), Detective Comics cherche à lancer un nouveau super-héros. Ce super-héros, un détective avec une identité secrète, servant de justicier des rues, est Batman.

Celui-ci est l’idée de l’artiste Bob Kane. Celui qui sera connu comme le créateur de l’un des personnages les plus populaires de la pop culture avait alors imaginé un super-héros avec un design fort similaire à Superman, avec des collants rouges, sans gants ni bottes, un simple petit masque sur les yeux et deux ailes de chauve-souris rigides sur le dos. C’est lorsque Kane collabora avec l’auteur Bill Finger que le personnage prendra définitivement forme. Batman obtient alors des bottes et des gants et perd les parties rouges sur son costume, et il obtient une cagoule plutôt qu’un simple masque, et une cape simulant l’aspect d’ailes de chauves-souris.

L’alter ego de Batman est Bruce Wayne. Son nom est imaginé en juxtaposant le patronyme de l’ancien roi écossais Robert the Bruce et celui de l’un des pères fondateurs des USA Anthony Wayne. Ses créateurs s’inspirent alors de plusieurs personnages de la pop culture pour façonner l’histoire et le caractère de Batman, dont The Phantom, The Shadow, Doc Savage, Zorro, Dick Tracy ou encore Sherlock Holmes. Une fois le personnage complètement façonné, Batman fait sa première apparition dans le numéro 27 de Detective Comics, et le reste appartient à l’histoire.


Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire KNOW YOUR CLASSICS: Animal Man <=

Les premières années de publication de Batman : de l’Âge d’or à l’Âge d’argent

Batman fait donc sa première apparition en mai 1939 dans le Detective Comics #27, une publication mensuelle contenant plusieurs histoires individuelles, et Batman volera clairement la vedette, au point de devenir le héros principal de la série de comics dès le numéro suivant. Les premières histoires de Batman sont ainsi produites par ses créateurs, Bill Finger au scénario et Bob Kane au dessin, deux créateurs qui seront à l’origine d’une panoplie de personnages secondaires du Chevalier noir de DC Comics, dont on parlera d’ailleurs plus bas.

Le succès de Batman dans Detective Comics est tel qu’il devient l’une des deux pierres angulaires du succès de l’éditeur Detective Comics avec Superman. C’est alors assez logiquement que Batman obtient son propre titre solo, sobrement intitulé Batman. Cette nouvelle série est alors publiée de manière trimestrielle à partir de 1940, là aussi écrite par Bill Finger et dessinée par Bob Kane, avec pas moins de quatre histoires dans chaque numéro.

Batman passera même en vedette d’un troisième titre à côté de Detective Comics et Batman à partir de 1941. Vu le succès des deux personnages, c’est par une logique purement commerciale que Detective Comics lancent l’anthologie trimestrielle World’s Finest Comics, nommée World’s Best Comics lors de son premier numéro, mettant en vedette plusieurs personnages dans des histoires individuelles, parmi lesquels évidemment Superman et notre cher Batman. On ne change pas une équipe qui gagne, et c’est à nouveau Bill Finger et Bob Kane qu’on retrouve sur les histoires de Batman au sein du comics. Les ventes de comics de Batman se portent au mieux en 1941, qui voient aussi la série Batman passer sur une publication bimestrielle au lieu de trimestrielle.

En 1944, la série Batman diminue son nombre d’histoires à trois par numéro à partir du numéro 21, remplaçant en l’occurence la quatrième par un back-up feature intitulé The Adventures of Alfred, centré sur le majordome de Bruce Wayne. The Adventures of Alfred durera jusque fin 1945 avant de voir Batman passer réellement à trois histoires par numéro à partir de 1946. L’année 1946 verra quant à elle World’s Finest Comics augmenter son rythme, passant sur une publication bimestrielle au lieu de trimestrielle, à l’instar de Batman. Les comics sont en plein boum et on est en plein Âge d’Or des comics, avec l’éditeur qui prospère désormais grâce à ses publications originales, fusionnant ses différentes divisions pour devenir National Comics.

Durant l’Âge d’Argent des comics, les publications de National Comics connaitront une baisse de popularité, ce qui forcera l’éditeur à revoir sa direction éditoriale. Concernant Batman, alors que la série Batman augmente légèrement son rythme en 1954 en passant à 8 numéros par an, la série World’s Finest Comics diminue quant à elle la taille de ses publications. Celle-ci, pour faire des économies, ne compte désormais plus qu’une seule histoire et c’est ainsi l’occasion pour Batman de systématiquement faire équipe avec Superman dans ces comics, marquant les premiers team-ups du Chevalier noir et de l’homme d’acier.

Les publications de Batman ne subiront ensuite que peu de changements pendant dix ans, à l’exception d’une diminution progressive à deux histoires par numéro pour Batman au début des années 1960, période qui marquera aussi le changement de nom de l’éditeur de National Comics à National Periodical Publications en 1961. La popularité ne revient cependant pas malgré les changements de tons des histoires, et c’est en l’année 1964 que nous nous arrêterons, avec l’arrivée d’un nouvel éditeur qui changera la vision des différentes publications.

Du côté des auteurs et créateurs, nous ne nous sommes pas encore réellement penchés dessus, car pendant ces 24 années entre 1939 et 1963, on retrouve essentiellement Bill Finger au scénario et Bob Kane au dessin sur les trois titres. Côté scénario, les numéros qui n’étaient pas écrits par Bill Finger étaient écrits par d’autres auteurs, parmi lesquels les plus réguliers étaient Don Cameron et Edmond Hamilton, à travers les trois titres.

Enfin, côté dessin, la présence de Bob Kane sera moindre à partir de 1954. Kane continuera à dessiner un numéro de temps à autre, mais les titres du Chevalier noir seront majoritairement dessinés par Dick Sprang d’une part, et Sheldon Moldoff d’autre part, deux artistes qui se seront fait un nom grâce à leur travail sur Batman, Detective Comics et World’s Finest Comics, trois séries toujours ininterrompues en 1964.


Arcs narratifs majeurs et débuts de personnages

Ces premières années de publication de Batman aideront à façonner le Batman que nous connaissons aujourd’hui. Dès ces premières années, on apprend à connaitre davantage Bruce Wayne, apprenant que celui-ci est orphelin, ayant vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux et ayant juré de lutter contre la criminalité toute sa vie. C’est durant ces années que toute la panoplie de gadgets de Batman verra le jour, des batarangs au Batplane, sans oublier les iconiques Batcave et Batmobile. C’est également dès les premières années que la ville de Batman, Gotham City, sera inventée.

Au départ, l’influence pulp est très marquée au sein des histoires de Batman, voyant le héros affronter également différents monstres et n’ayant aucun scrupule à tuer. Ce n’est qu’après la guerre 1940-1945 et une histoire où Batman élimina tout un groupe de monstres géants que la “No Kill Rule” de Batman sera instaurée. Désormais, Batman est un citoyen modèle de Gotham. Durant les années 1950, les histoires s’inspireront ensuite davantage de la science-fiction, style qui ne ramènera malheureusement pas de nouveaux lecteurs à l’époque.

Côtés personnages, ces premières années de publication verront la création du fidèle acolyte de Batman, Dick Grayson alias Robin, dès 1940, acolyte qui doublera d’ailleurs les ventes du comics en élargissant le public-cible. S’inspirant de la Superman Family, le line-up de personnages de Batman s’agrandira au point de réellement devenir la Bat Family. En plus de Robin, ces premières années accueillent aussi le majordome de Bruce Wayne et Dick Grayson, Alfred Pennyworth ; la Batwoman originelle Kathy Kane et la Bat-Girl originelle Betty Kane, dont beaucoup citent leur création comme une volonté de contrer les allégations d’homosexualité entre Batman et Robin ; et même le chien de Batman Ace the Bat-Hound et l’être d’une autre dimension Bat-Mite.

C’est également durant ces années que la plupart de la galerie de vilains du Chevalier noir naitra : Oswald Cobblepot alias Penguin, Harvey Dent alias Two-Face, le maitre des énigmes Riddler, Clayface, Mr Freeze, Hugo Strange, Mad Hatter et même Catwoman. Bien sûr, celui auquel tout le monde pense est le némésis de Batman, le Joker, qui est apparu dès le premier numéro de Batman.


L’ordre de lecture des débuts de Batman

Retrouvez ci-dessous l’ordre de lecture pour les titres en VF de Batman qui étaient publiés en version originale entre 1939 et 1963 :


Et après ?

La popularité des titres de Batman n’est pas au mieux, mais elle reviendra en force avec un changement de direction et le succès des aventures du Chevalier noir à l’écran. C’est l’Âge de bronze qui suit dans les années 1960 et c’est ce dont nous parlerons dans le deuxième numéro de PubliStory of Batman, “Le renouveau de Batman et l’Âge de bronze“, qui couvrira les années 1964 à 1986.

Rendez-vous dans deux semaines ! A vos agendas !


Retrouvez également les publications de Batman dans notre ordre de lecture complet du personnage.

Si vous appréciez notre contenu original, vous aimerez peut-être enos autres créations originales, parmi lesquelles vous retrouverez notre autre série d’articles Les Armures d’Iron Man dans le MCU, ainsi que les chroniques Power Girls, Comics Out, The Dark Side et Agent Double.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire KNOW YOUR CLASSICS: Animal Man <=