L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

“Plunge” : le coup de coeur UDC de septembre 2021

À lire absolument !

Tous les mois nos articles Coup de Cœur vous dévoilent un comics que l’on a bien aimé dernièrement et ce mois-ci c’est au tour d’un comics original de chez DC Comics d’être mis sur le devant de la scène.

Sur l’Univers des Comics nous vous avons présentés plus de 150 comics, grâce à nos sélections, nos coups de cœurs ou encore nos focus. Pourtant aucun de ces comics ne ressemblait à Plunge, si ce n’est lui-même que nous vous avions présenté lors de la sélection des comics à découvrir de mai 2021. Plongeons dans l’univers glauque et terrible de Plunge !

Vous voulez en apprendre plus sur Danai Gurira ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Danai Gurira <=

Tout d’abord Plunge est écrit par Joe Hill et illustré par Stuart Immonen. Romancier qui n’a plus rien à prouver, Hill est à l’origine de nombre de romans tirant un peu vers l’horreur, toujours empreints de fantastique. Fils du légendaire Stephen King, Hill s’est construit une célèbre réputation à commencer par son travail exceptionnel sur les comics Locke & Key. Au dessin, c’est le génial Stuart Immonen que l’on a vu passer sur un grand nombre des plus grands titres Marvel comme Thor, Hulk, Ultimate Spider-Man, Fantastic Four ou Ultimate X-Men !

Vous l’aurez compris rien qu’à travers son équipe créative, ce comics est exceptionnel. Mais que raconte donc l’histoire de Joe Hill ? Le comics nous raconte l’histoire de Moriah Lamb, une biologiste marine qui rejoint une équipe de remorqueurs d’épaves missionné par un groupe international. Lamb rejoint l’équipe car après un tsunami, le signal de détresse du bateau Derleth qui a disparu depuis 40 ans se met à émettre. Lamb et le groupe de remorqueurs vont aller chercher des réponses loin de chez eux et découvrir certains secrets qui auraient du rester secrets.

Au premier abord, l’histoire de Plunge n’a rien d’exceptionnel, mettant en avant un synopsis un peu vague et mystérieux. Pourtant, derrière ce synopsis se cache une histoire surprenante, terrifiante et glaçante. Emprunt des meilleurs romans d’horreur, le comics nous introduit un univers suintant de tension et des personnages tous plus étranges les uns que les autres. Et si on retiendra bien une chose de Plunge ce sont ces personnages avant tout humains, du moins pour une partie. Le scénario monte en puissance et en tension au fur et à mesure que l’histoire progresse et que les découvertes macabres se font. Hill maitrise à la perfection la tension que son lecteur ressent et joue avec. Le comics réussit à nous surprendre plusieurs fois là où d’autres œuvres du genre ne le réussissent pas.

Jouant avec la perception du lecteur et ses craintes, Plunge est un comics à part, même dans la collection Black Label de DC. Le comics se termine d’ailleurs de manière très spectaculaire, que l’on aurait absolument pas pu deviner au moment de monter à bord du bateau de remorquage ! On peut même décomposer le comics en deux parties, la première étant assez empreinte au thriller en pleine mer, restant assez sobre et classique dans sa construction. La seconde, en revanche, plonge en plein dans l’horreur et ses codes particuliers, aboutissant dans un final haletant.

Coté dessin, Immonen nous livre des pages magnifiquement sombres et glauques à souhait, collant implacablement avec l’histoire. Les formes qui se détachent de ses pages nous font froid dans le dos tout en leur laissant un coté humain qui nous empêche de nous en éloigner avec dégout. Immonen dépeint avec justesse cet univers fantastique digne des Contes de la Crypte. L’encrage et les couleurs sont également intéressants, dévoilant de nombreuses ambiances bleues et grises, dans lesquelles les visages viennent contraster.

Que cela soit par son équipe créative ou son histoire déroutante, Plunge est un comics qui sait surprendre. Le mystère qui plane autour du Derleth n’attend que vous ! Montez à bord et prenez un grand bol d’air car l’aventure promet d’être époustouflante !


Plunge par Joe Hill et Stuart Immonen (Urban Comics)


(Re)découvrez nos précédents coups de coeur :

Si vous voulez découvrir un classique, on vous propose aussi chaque mois une réédition qui parait dans le mois en cours, comme Silver Surfer: Requiem, le mois passé. Et si vous voulez plus de conseils de lecture, nous sommes aussi là pour ça ! Chaque mois, une sélection complète vous attend, et pour le mois de août elle incluait notamment Supergirl : Being Super et Batman : The Long Halloween.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire KNOW YOUR CLASSICS: Batman – Son of the Demon <=


On souhaite un bon anniversaire à Urban Indies, le label de comics indépendants d'Urban Comics, qui fête ses 10 ans !

A cette occasion, c'est eux qui vous régalent en vous proposant une sélection de 10 comics, tous vendus au prix imbattable de 10 € pièce. En effet, ce sont bel et bien 10 comics indépendants à découvrir dès aujourd'hui si ce n'est pas encore fait ! Foncez !