COMICS OUT: Daken


La chronique de L’Univers des Comics entièrement dédiée à la communauté LGBTQ+ est de retour en ce mois de juin ! Comics Out se penche aujourd’hui sur un personnage moins connu de chez Marvel mais qui a une histoire et une personnalité particulièrement intéressantes. Que diriez-vous d’en apprendre plus sur Daken ? Analysons le personnage ensemble.


L’histoire de Daken


Le personnage de Daken est certainement moins connu du grand public que son père mais aussi que sa demi-soeur X-23, et pourtant il est bien le fils de Wolverine. Moins mis en avant que X-23, Daken a plus ou moins été créé à la même période, sa première apparition datant de 2007 dans le Wolverine Origins #10, alors créé par Daniel Way et Steve Dillon. 

Daken est le fils de Logan/Wolverine et de sa compagne de l’époque, Itsu, qui fut assassinée par le super-vilain Romulus, meurtre qui ne fut qu’un des nombreux coups du vilain pour manipuler la vie de Wolverine. Itsu mourra d’avoir été éventrée, les boyaux à l’air et le ventre complètement vide alors que celle-ci était enceinte. Son bébé survécut grâce à son facteur de régénération hérité du gêne mutant de son père et fut déposé à la porte d’un jeune couple japonais, qui voient son arrivée comme un signe alors qu’ils n’arrivaient pas à avoir d’enfant. Nommé Akihiro par ses parents adoptifs, le jeune garçon est toutefois surnommé Daken (“chien bâtard” en japonais) par la servante. Il entendra un jour sa mère dire à son père qu’elle n’aime pas son fils adoptif et qu’elle est finalement enceinte et, à partir de là, Daken refuse son nom adoptif et commence à élaborer un plan, tuant son frère adoptif un an après sa naissance. Lorsqu’il le dit à sa mère, celle-ci lui fonce dessus, déclenchant son autre pouvoir mutant, des griffes rétractables similaires à Wolverine, tuant sa mère accidentellement. Son père, refusant de blesser son fils, se suicide et Daken se retrouve à la rue où il est recueilli et durement entrainé par… Romulus, dont il ignore encore qu’il est le tueur de sa véritable mère.

Plus tard, Daken rencontrera son véritable père, Wolverine, l’un des seuls êtres pour qui il exprimera du respect, et vivra plusieurs aventures. Il sera notamment engagé par Norman Osborn au sein des Dark Avengers en tant que le Wolverine de cette équipe de super-héros menée par Osborn étant secrètement composée exclusivement de super-vilains. Se repentant petit à petit vers un chemin plus héroique, il fera notamment partie ces dernières années de l’équipe X-Factor.

Sans doute la raison pour laquelle le grand public le connait peu, Daken n’a encore jamais bénéficié d’adaptation jusqu’à présent. Une adaptation serait cependant intéressante car le personnage a aussi bel et bien sa place dans notre chronique Comics Out. Parlons-en. 


Daken et sa bisexualité


Comme vous le découvrez peut-être dans le titre, Daken est en effet bisexuel. Attiré sexuellement à la fois par les hommes et par les femmes, sa situation est toutefois plus compliquée à décrypter que pour le catégoriser sans équivoque sous le terme de “bisexuel”.

Comme dit plus haut, Daken a – on peut le dire – eu une enfance relativement difficile et le mutant n’en est pas sorti indemne. Etant peu capable de s’ouvrir émotionnellement et ayant eu une vision biaisée du bien et du mal de par son éducation chaotique, Daken n’a au final eu que très peu de relations sérieuses. A l’instar de personnages déjà abordés comme Harley Quinn, la bisexualité de Daken est malheureusement souvent utilisée par les auteurs derrière les histoires du personnage pour justifier la personnalité déviante de celui-ci. A la frontière entre le bien et le mal, Daken a toujours eu du mal à choisir dans sa vie, pas parce qu’il ne sait pas choisir mais parce qu’on ne lui a jamais rien offert dans son enfance et que celui-ci prend tout ce qu’il peut.

Cette dernière phrase, bien que mal formulée pour cette application, est aussi le cas pour sa bisexualité. Daken, ayant la chance d’avoir un sex appeal au-dessus de la norme et pouvant controler les phéromones grace à ses pouvoirs, profite de ces avantages pour flirter ou obtenir des relations sexuelles, tant avec des femmes qu’avec des hommes, sans préférence visible. Au vu de ces comportements, il est difficile à dire si Daken est réellement “attiré” par les deux sexes, car lui-même en parle à un moment comme “aimant bien jouer dans les deux camps”. Le terme de “jeu” est ici assez important car pour l’instant, la seule relation sérieuse ou tentative de relation sérieuse dans laquelle nous avons vu Daken est dans la série X-Factor avec son équipière Aurora. Daken a déjà été aperçu à plusieurs reprises à flirter ou faire l’amour avec des hommes, souvent dans le but de mettre mal à l’aise un homme hétérosexuel (comme son collègue des Dark Avengers Mac Gargan), pour obtenir des informations secrètes ou pour manipuler une femme, par exemple en couchant avec l’ex-petit ami de cette dernière. De tels comportements ont aussi été réalisés avec la gent féminine mais Daken n’a encore jamais été romantiquement engagé dans une relation homosexuelle jusqu’à présent.

La question sur sa bisexualité, comme dit plus haut, est donc plus complexe qu’elle n’y parait et mérite d’etre posée ; et fort heureusement, les auteurs originaux du personnage avaient en partie répondu à la question.


Daken et l’évolution de son image


Personnage récent dans les comics, Daken a directement été décrit comme bisexuel et conçu comme tel. Toutefois, le terme de “bisexuel” est, comme dit plus haut, quelque peu généralisateur pour le personnage de Daken. La personnalité du mutant en fait un cas particulier, que Marjorie Liu, l’une des co-autrices originales du personnage sur la série Dark Wolverine, n’a pas manqué de clarifier :

Daken couchera avec n’importe qui ou fera n’importe quoi pour atteindre ses objectifs et il ne s’attache pas à une telle identification. Il est au-delà d’une telle notion.

A Daniel Way, l’autre co-auteur du personnage, de rajouter :

Daken n’est pas plus homosexuel qu’il n’est hétérosexuel. Tout est une question de contrôle.

Même si la bisexualité du personnage sera confirmée par Marjorie Liu dans une interview quelques années plus tard, la sexualité du personnage aura souvent été utilisée, comme expliqué plus haut, comme un outil pour arriver à ses fins, ce qui aura malheureusement peut-être nui à toute possibilité d’identification de la part des lecteurs bisexuels. Daken donne l’impression, certes, de ne pas se soucier de sa bisexualité et d’uniquement la vivre, mais ce n’est pas pour autant qu’il l’embrasse : romantiquement limité, le fils de Wolverine a du mal à s’investir dans une relation et il sera toujours plus simple pour lui de faire un “coup d’un soir” sans conséquences. 

Son image tendit toutefois à s’améliorer au fil du temps, surtout ces dernières années lorsque celui-ci rejoint officiellement une équipe de héros, la X-Factor. Daken va rentrer dans son schéma habituel – draguer pour jouer – et courtiser sa coéquipière Aurora, jusqu’à se rendre compte qu’il éprouvait réellement des sentiments pour elle. Ce n’est d’ailleurs que lorsque celle-ci se rend compte de la véracité des sentiments de Daken qu’Aurora exprime ses sentiments à son tour, voyant les deux mutants se mettre en couple. 

En quelque sorte sur le chemin de la rédemption, tant pour ses actions que ses relations amoureuses, avec un combo super-équipe/relation stable, Daken a pas mal avancé durant ces dernières années. Il serait intéressant de voir un jour une adaptation fidèle du personnage mais, à l’instar de sa soeur X-23 abordée dans notre Power Girls d’avril dernier, une première adaptation cinématographique de Daken semble assez lointaine en perspective. Avec le récent achat de la FOX par Disney, il faudra d’abord réintroduire les mutants au sein du Marvel Cinematic Universe et introduire Wolverine en premier lieu avant de voir Daken, si une logique doit etre respectée. 

Quand bien meme une adaptation semble lointaine, nous aurons coeur à y voir une adaptation fidèle tant la personnalité de Daken apporterait quelque chose de frais. Avec un tempérament souvent borderline et d’apparence non lié à sa sexualité, il sera intéressant d’en aborder chaque aspect et de voir comment sa bisexualité sera retranscrite à l’écran. Alors, Marvel Studios, prêts pour relever le défi ?


Vous avez manqué les derniers numéros de Comics Out ? Retrouvez-les ci-dessous :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques que vous apprécierez certainement : Power Girls, qui présente des personnages féminins des comics (le mois passé : Stargirl) ; The Dark Side qui se centre sur les vilains des comics (le mois passé : Captain Cold) ; Agent Double, qui présente des acteurs/actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois passé : Zachary Levi) ; et le TOP 5, qui aborde chaque mois un thème différent sous forme de top 5, comme les métiers des super-héros.

Retrouvez aussi notre autre contenu original, nos One-Shots ! On y parle de sujets divers et variés, comme les différences est similitudes entre Jupiter’s Legacy et The Boys ou encore les impacts culturels du comics Old Man Logan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.