L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

La troisième armure de War Machine (Les autres armures créées par Tony Stark dans le MCU 3/8)

L'armure dans laquelle James Rhodes perd ses jambes !

Après une première armure War Machine qui était à la base une armure d’Iron Man, puis une deuxième armure qui fut changée en Iron Patriot, il était temps d’avoir une armure 100 % War Machine ! Dans ce troisième numéro hors-série à côté des Armures d’Iron Man dans le MCU, nous parlons aujourd’hui effectivement de la War Machine Mark III.


L’histoire de la War Machine Mark III


Tony Stark se chargeant désormais de construire les armures de War Machine pour son meilleur ami James Rhodes, Stark commence à plancher sur une nouvelle armure après la Bataille de Sokovie afin d’y apporter des mises à jour qu’il avait effectuées sur sa propre armure (Iron Man). Il créée alors la War Machine Mark III, le troisième modèle d’armure.

Nous voyons Rhodes la porter pour la première fois dans Captain America: Civil War lorsqu’il part appréhender Captain America, Falcon et Winter Soldier. Il l’utilisera à nouveau lorsqu’il affrontera aux côtés d’Iron Man, Black Widow, Vision, Black Panther et Spider-Man l’équipe d’Avengers hors-la-loi de Captain America. Malheureusement, durant cette bataille, Vision est déconcentré et rate sa cible initiale (Sam Wilson) lors d’un rayon provenant de la Pierre de l’Esprit sur son front, et heurte War Machine, détruisant le réacteur arc intégré. L’armure cesse de fonctionner en plein vol, provoquant la chute de Rhodes, qui perd l’usage de ses jambes à la suite de cette chute.

Le réacteur étant détruit, l’armure devient alors inutilisable et sera remplacée par la War Machine Mark IV que Tony Stark fabriquera par la suite.


Les spécificités de la War Machine Mark III


La War Machine Mark III bénéficie de tous les avantages des armures d’Iron Man construites jusque là, notamment grâce aux explorations technologiques que Tony Stark a faites durant la construction de l’Iron Legion. Elle est ainsi capable de voler à des vitesses hypersoniques, à de hautes altitudes et de fonctionner dans des conditions extrêmes telles que des radiations, chaleurs extrêmes ou sous les pressions sous-marines.

L’armure est équipée d’un large arsenal d’armes. Elle est ainsi équipée de répulseurs et d’un Unibeam, comme toute armure conçue par Stark, mais aussi de micro-missiles, de micro canons au niveau des poignets, et d’un canon sonique, pouvant assommer les adversaires de manière non létale. Sur son omoplate gauche, on retrouve comme sur les modèles précédents un fusil de type large canon mais il s’agit ici d’un canon pouvant tirer des charges explosives personnalisables, pouvant exploser durant sa trajectoire, à l’impact ou après un décompte. Rangé dans son dos sur la droite, War Machine peut également utiliser son War Hammer, une sorte de bâton de combat utilisant de l’énergie cinétique afin d’assommer les adversaires.


Le design de la War Machine Mark III


La War Machine Mark III offre un look plus “musclé” que la Mark II, renforçant par la même occasion la protection de son pilote. Elle est effectivement toujours construite en titane mais avec plus de couches. Le réacteur sur la poitrine est quant à lui hexagonal, ce qui est peu régulier sur une armure d’Iron Man.

L’armure est à nouveau majoritairement noire avec des touches d’argenté, même si ces dernières sont moins présentes que sur le modèle précédent. Nous n’en retrouvons au final que le haut des cuisses, les abdominaux obliques, les clavicules et le masque, ainsi que quelques touches éparses sur les bras.

Sans grand changement de design, l’armure est elle aussi inspirée de la War Machine des comics, ou modèle 11, apparu pour la première fois dans le Iron Man #118 en janvier 1979.


Les numéros hors-série vont désormais s’accélérer car Tony Stark conçoit tout simplement de plus en plus d’armures sur la fin. Placées dans l’ordre chronologique, la prochaine de la liste sera ainsi déjà la semaine prochaine ! Et soyez au rendez-vous, car ce ne sera pas une War Machine cette fois-ci !


Vous avez raté le dernier numéro hors-série ? Retrouvez-le ici :

Retrouvez la série principale : Les Armures d’Iron Man dans le MCU

Retrouvez nos contenus UDC Original également sur notre sitedont nos 5 chroniques : Agent Double, sur les acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (en mars : Shawn Ashmore)Power Girls, sur les personnages féminins des comics (en mars : Zatanna) ; The Dark Side, sur les vilains des comics (en mars : Larfleeze) ; Comics Out, sur les personnages de comics de la communauté LGBTQ+ (en mars : Valkyrie) ; et le TOP 5, qui aborde deux fois par mois des sujets sous forme de top 5 (en mars : les meilleures séries Marvel avant Disney+ et les meilleurs corps de Lanternes).

Nos contenus UDC Original incluent aussi nos One-Shots, des sujets abordés en un seul numéro, parmi lesquels des One-Shots thématiques hebdomadaires (dont l’un des derniers en date parlait du film animé League of Super-Pets) ou d’autres One-Shots récapitulatifs de sorties publiés de manière ponctuelle (comme les prochaines sorties du Marvel Cinematic Universe après Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Moon Knight)

%d blogueurs aiment cette page :