L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Marvel Now : le Spider-Man supérieur et l’éclosion du Spider-Verse – PubliStory of Spider-Man 5/6

Parcourons les années 2013 à 2016 !

Comme toutes les deux semaines, PubliStory est de retour aujourd’hui, avec cette fois-ci un cinquième numéro consacré à l’historique des publications du personnage le plus populaire de Marvel : Spider-Man. Si vous voulez en savoir plus sur le concept général, tout se trouve dans notre sommaire de la série. Si vous ne les avez pas encore lus, on vous invite à lire les quatre premiers chapitres pour une meilleure compréhension :

Et maintenant, bienvenue dans…

Vous voulez en apprendre plus sur Danai Gurira ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Danai Gurira <=

PUBLISTORY OF SPIDER-MAN

Chapitre V : Marvel Now : le Spider-Man supérieur et l’éclosion du Spider-Verse (2013-2016)

PubliStory of Spider-Man vous a déjà emmené du début des années 1960 à la fin des années 2000, et si vous pensiez que l’homme-araignée avait dévoilé toutes ses surprises, ce serait un leurre. Spider-Man, après 700 numéros, se renouvelle littéralement dans une période se voulant être un nouveau point d’entrée : Marvel Now. Mais comment en sommes-nous arrivés à cette nouvelle ère ?


Spider-Man frappe un grand coup dans les comics et crève l’écran au cinéma

Après un relaunch complet de la famille de titres Spider-Man, l’homme-araignée de Marvel vivra une deuxième série Amazing Spider-Man mouvementée, parsemée de grands évènements dans la vie de Peter Parker. De “One More Day” à “Big Time”, en passant par “Spider Island”, les sagas cultes se succèdent et se concluent avec la mort de Peter Parker dans le 700e numéro, une mort inattendue et émotionnelle qui bouleversera tous les fans de Spidey.

Dans les médias mainstream, cela fait les gros titres car Spider-Man est l’un des personnages de comics les plus populaires au monde, et son succès à l’écran y sera évidemment pour quelque chose. Les séries animées se succèdent mais n’atteignent pourtant pas le succès de Spider-Man: The Animated Series (1994-1998) : Spider-Man Unlimited avec une seule saison en 1999 (et un comics dérivé) ; Spider-Man: The New Animated Series en 2003, également avec juste une saison et avec la voix de Neil Patrick Harris ; puis également Spectacular Spider-Man, qui aura quant à elle deux saisons entre 2008 et 2009. Le personnage reviendra ensuite en 2012 dans une autre série animée, qui aura cette fois-ci plus de succès en surfant sur celui du comics dont il est dérivé et situé dans un autre univers, Ultimate Spider-Man.

Au cinéma, c’est une toute autre histoire. La trilogie de Sam Raimi propulse la popularité de l’homme-araignée à des niveaux encore jamais atteints. Spider-Man en 2002, Spider-Man 2 en 2004 et Spider-Man 3 en 2007 voyaient Tobey Maguire incarner Spidey à l’écran dans une version encore adorée des fans à ce jour. Cependant, un quatrième film ne verra jamais le jour, et alors que l’année 2012 voit un rafraichissement de l’histoire en comics et en version animée, c’est également le cas sur grand écran, avec le reboot The Amazing Spider-Man, avec cette fois-ci Andrew Garfield en Spider-Man.

A travers tous les médias, Spidey rentre dans une nouvelle ère mais, côté comics, il ne s’agit pas que de Spidey. L’homme-araignée est à un tournant (plutôt funeste), mais ce n’est pas le seul personnage dans le cas. L’évènement majeur dans les comics en 2012 est Avengers vs. X-Men, dont le titre est assez équivoque, et qui chamboulera l’univers Marvel tout entier. C’est alors l’occasion pour Marvel Comics d’en profiter et de changer fondamentalement les histoires et formats de publication pour offrir un nouveau point d’entrée à des lecteurs potentiels. Un relaunch massif est alors lancé : Marvel Now.


Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire OLD BUT GOLD: Elektra Lives Again <=

L’ère Marvel Now et le All-New All-Different Marvel

Marvel Now verra l’émergence d’un tout nouveau Spider-Man en 2013, avec Otto Octavius dans le corps de Peter Parker. Tentant toutefois de faire le bien – à sa manière -, ce nouveau Spider-Man est mis en vedette dans sa propre série solo, Superior Spider-Man, qui débute ainsi en 2013. La série continue sur le même format que Amazing Spider-Man qui venait de se clôturer, avec une publication bimensuelle. Ainsi, pour continuer l’arc narratif qui avait clôturé la série précédente, c’est à nouveau Dan Slott que l’on retrouve au scénario après cinq ans déjà passés sur le personnage dans les pages d’Amazing. Slott est cette fois-ci accompagné de trois artistes qui vont s’alterner au dessin par poignées de numéros : Ryan Stegman, lui dont le succès sur le titre l’amènera à dessiner Uncanny Avengers et surtout Venom et Absolute Carnage ; Giuseppe Camuncoli, qui avait déjà collaboré avec Slott sur la fin de la deuxième série Amazing Spider-Man, mais connu aussi pour ses dessins chez DC sur Hellblazer et, plus récemment, The Other History of the DC Universe ; et Humberto Ramos, qu’on avait aussi retrouvé sur les derniers numéros d’Amazing mais aussi dans des numéros de Peter Parker: Spider-Man et Spectacular Spider-Man.

Superior Spider-Man sera aussi accompagnée de ses propres spin-offs, lancées à quelques mois d’écart. On y retrouve ainsi l’anthologie Superior Spider-Man Team-Up, dans laquelle on retrouve les auteurs Christopher Yost, Robert Rodi et Kevin Shinick ainsi que les artistes David Lopez, Marco Checchetto et Mike Del Mundo ; et la série orientée vilains Superior Foes of Spider-Man, quant à elle écrite par Nick Spencer, alors connu pour ses séries indépendantes Morning Glories et Thief of Thieves et qui écrira par la suite l’évènement Marvel controversé Secret Empire, et dessinée par Steve Lieber, connu pour ses dessins dans le romans graphique Whiteout. Enfin, cette période avec un Spider-Man plus violent verra aussi la publication d’une deuxième série Marvel Knights Spider-Man, écrite par Matt Kindt.

Superior Spider-Man et ses spin-offs ne dureront qu’un peu plus d’un an et demi, se clôturant toutes trois en 2014. Elle feront place au retour d’une série Amazing Spider-Man (troisième du nom), publiée sur base mensuelle, mais à laquelle s’ajoutent des numéros intermédiaires parfois publiés dans le même mois, dont les #16.1 à 20.1, qui verront Gerry Conway revenir sur le personnage après ses runs sur les séries originales Amazing Spider-Man, Spectacular Spider-Man et Web of Spider-Man. Hormis ces numéros, la série sera en réalité écrite par celui qu’on retrouvait déjà sur Superior Spider-Man et sur la deuxième Amazing Spider-Man avant cela : Dan Slott. A ses côtés, Humberto Ramos et Giuseppe Camuncoli reviennent en alternance au dessin et sont rejoints par le Français Olivier Coipel, dont le succès avait explosé chez Marvel après ses dessins sur les évènements House of M et Avengers vs. X-Men. Les numéros intermédiaires seront quant à eux dessinés par Ramon Pérez et Carlo Barberi. Amazing Spider-Man sera aussi rythmée par l’évènement Spider-Verse, qui aura sa propre mini-série écrite par Dan Slott et dessinée par Giuseppe Camuncoli et Olivier Coipel, ainsi que d’autres mini-séries spin-offs avec Spider-Verse Team-Up et Scarlet Spiders.

Cependant, dès l’année suivante, l’évènement Secret Wars chamboule tout l’univers Marvel et provoque déjà un relaunch complet de la ligne éditoriale, à peine deux ans après le lancement de Marvel Now. Dans un univers nouvellement façonné, le “All-New All-Different Marvel”, c’est alors une quatrième série Amazing Spider-Man qui débute en 2015, avec une nouvelle fois Dan “On ne change pas une équipe qui gagne” Slott au scénario et Giuseppe “Encore lui” Camuncoli sur la plupart des dessins. La série change légèrement son rythme et publie désormais trois numéros sur une période de deux mois, à l’exception de quelques numéros intermédiaires (#1.1 à #1.6), alors écrits par Jose Molina et dessinés par Simone Bianchi.

A partir de 2016, pour ce qui est surnommé le Marvel Now 2.0, Spider-Man sera aussi en vedette d’un autre titre à côté d’Amazing Spider-Man, en team-up avec le “Merc with a Mouth”, dans Spider-Man/Deadpool. Cette nouvelle série team-up est, à son lancement, principalement écrite par Joe Kelly et dessinée par Ed McGuinness. Alors que Joe Kelly s’était notamment fait un nom grâce à son run dans la deuxième série Amazing Spider-Man, McGuinness s’était quant à lui plus fait un nom à la concurrence, en dessinant Superman. Pendant cette période, Spider-Man fera aussi équipe avec l’héroïne Silk dans Spider-Man & Silk: The Spider(fly) Effect et aura sa propre mini-série tie-in en marge de l’évènement Civil War II.

Marvel Now se terminera cependant définitivement en 2017, laissant sa place à un autre relaunch (déjà), qui verra toutefois Amazing Spider-Man et Spider-Man/Deadpool continuer leur cours.


Arcs narratifs majeurs et débuts de personnages

Marvel Now, on peut le dire, aura innové comme jamais en ce qui concerne Spider-Man. Après avoir échangé de corps juste avant la mort de son propre corps, le Dr Otto Octavius, plus généralement connu comme Doctor Octopus, l’ennemi juré de Spider-Man, se retrouve dans le corps de Peter Parker. Se considérant comme un Spider-Man supérieur, il décide de faire ce que Peter Parker n’a jamais voulu faire et ce qui le rendait indigne de son intelligence du point de vue d’Octavius. Ce dernier, dans le corps de Peter, crée Parker Industries, une start-up qui démarre au quart de tour, et obtient un doctorat, le tout en étant Spider-Man, créant sa propre base et son armée de Spider-Robots pour éliminer la criminalité de manière beaucoup plus violente. Il sortira aussi avec une nouvelle petite amie rencontrée à l’université où il passait son doctorat, Anna Maria Marconi.

Cependant, les souvenirs de Peter Parker, propres à ce dernier, permettent à Peter de ré-émerger dans sa propre tête et d’éliminer la conscience d’Otto Octavius. Peter Parker est alors de retour dans son corps, ce qui mènera à la nouvelle série Amazing Spider-Man. Cette série sera d’autant plus importante car inclura un tie-in avec l’évènement Original Sin, dans lequel sera introduite une héroïne cachée pendant plusieurs années et mordue par la même araignée que Peter : Cindy Moon alias Silk. Amazing Spider-Man sera aussi le lieu où débutera le méga-évènement autour de Spider-Man, Spider-Verse, qui voit Spider-Man faire équipe avec de multiples autres versions de Spider-Man d’univers alternatifs pour arrêter le super-vilain Morlun. La version alternative de Spider-Man la plus connue créée dans Spider-Verse est certainement Spider-Gwen.

La quatrième série Amazing Spider-Man débutera notamment et rapidement en lien avec l’évènement Civil War II et débutera l’arc narratif “Dead No More: The Clone Conspiracy“, qui voit le retour de Ben Reilly, mais du côté antagoniste cette fois-ci.


L’ordre de lecture de Spider-Man dans les ères Marvel Now et All-New All-Different Marvel


Et après ?

Comme dit plus haut, les séries en cours de Spider-Man continuent en 2017 tandis que Marvel Comics lancent un énième relaunch intitulé Marvel Legacy. Nous partirons de ce relaunch pour le dernier numéro de PubliStory of Spider-Man, “Spider-Man de Marvel Legacy à nos jours” : le numéro idéal si vous voulez vous tenir à jour sur les dernières aventures de l’homme-araignée, alors soyez au rendez-vous !


Retrouvez également les publications de Spider-Man dans notre ordre de lecture complet du personnage. 

Si vous appréciez notre contenu original, vous aimerez peut-être enos autres créations originales, parmi lesquelles vous retrouverez notre autre série d’articles Les Armures d’Iron Man dans le MCU, ainsi que les chroniques Power GirlsComics OutThe Dark Side et Agent Double.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Doug Jones <=


On souhaite un bon anniversaire à Urban Indies, le label de comics indépendants d'Urban Comics, qui fête ses 10 ans !

A cette occasion, c'est eux qui vous régalent en vous proposant une sélection de 10 comics, tous vendus au prix imbattable de 10 € pièce. En effet, ce sont bel et bien 10 comics indépendants à découvrir dès aujourd'hui si ce n'est pas encore fait ! Foncez !