L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

Infinite Frontier, 1 an après : regard sur le dernier relaunch de DC Comics

Il est temps de faire un point sur le dernier relaunch de DC !

7 articles à lire avant “Doctor Strange in the Multiverse of Madness”

bénéficie de la promo jusqu’au 29 mai !

MADNESS pour 60% de réduction sur ta première année de Jeune Titan, Fantastique Gardien ou Lanterne de la Galaxie


Vous le savez sans doute si vous lisez des comics depuis quelques temps, les gros éditeurs de comics que sont Marvel et DC aiment bien faire des relaunches de temps à autre, repartant d’un univers vierge où tout est à construire. Il y a un an, DC Comics lançait Infinite Frontier, une ère faisant suite à la conclusion des events Death Metal, pour proposer quelque chose de nouveau.


Qu’est-ce qu’Infinite Frontier ?

L’éditeur avait déjà procédé à quelques relaunches ou reboots comme les plus récents New 52 après l’event Flashpoint ou encore DC Rebirth mais à l’inverse des New 52, Infinite Frontier sauvegarde le passé. Cette fois, Infinite Frontier part du postulat qu’après la guerre contre Perpetua et le Batman Who Laughs, l’univers DC entre dans un nouveau statu quo qui fait que le Multivers bien connu de DC, qui comportait auparavant 52 terres, est devenu un Omnivers, où toutes les créations DC sont canons. Cet Omnivers inclus donc les différentes versions de héros et est donc une porte d’entrée de choix pour les nouveaux lecteurs de DC !


Envie d’un conseil de lecture ?

Tu aimes la série Moon Knight ? Fonce sur le dernier comics en date du personnage ! Commande-le sans plus attendre !


A sa tête, c’est le talentueux Joshua Williamson qui dirige le tout d’une main de maitre. Il reprend donc le flambeau après les events Death Metal et également Future State qui suivait les aventures des héros dans un futur plus ou moins proche. Après ces deux mastodontes, Infinite Fontier vient poser de nouvelles bases, saines pour écrire les nouvelles aventures des héros de demain.


Les titres “Infinite Frontier”

Débuté en VO avec le comics Infinite Frontier #0, l’event a depuis vu de nombreuses histoires éclore au fil des publications. Voici un petit récapitulatif des différents titres dont on a pu suivre la publication. On pourra retrouver les chiffres des ventes du mois de juin à celui d’octobre pour avoir une idée d’où se situe les séries comics régulières en termes de ventes.

Batman

Scénarisé par James Tynion IV et Joshua Williamson, le comics Batman est le tout premier comics en tête des ventes de chez DC pour Infinite Frontier. On retrouve Jorge Jimenez et Jorge Molina au dessin, accompagnés par Tomeu Morey à la colorisation. La série de comics a repris à partir du numéro 106.

Avec une moyenne de 122 560 ventes par mois entre juin et octobre, le titre Batman est donc le plus vendu de chez DC pour Infinite Frontier. Avec un léger creux en septembre, partagé par les autres titres DC, il est tout de même resté très largement en tête du classement, loin devant le deuxième qui est d’ailleurs également un personnage que vous devez bien connaitre.


Joker

Après le héros, place à son némésis qui prend donc la deuxième place des titres les plus vendus avec une moyenne de 78 275 comics vendus par mois. James Tynion IV est cette fois accompagné par Matthew Rosenberg pour le scénario du comics sur le clown prince du crime. Les dessinateurs sont plus nombreux sur le titre puisque l’on retrouve Guillem March, Francesco Francavilla, Stefano Raffaele et Giuseppe Camuncoli. Francavilla assure également la colorisation avec Arif Prianto.

Malgré une absence du titre en juillet, le comics The Joker nous prouve une fois de plus que l’univers de Batman est l’univers qui se vend le mieux chez DC. C’est d’ailleurs un pari réussi pour DC qui a donc lancé cette nouvelle série qui s’est positionnée en tête des ventes très rapidement !


Detective Comics

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le dernier titre du TOP 3 est évidemment un titre de l’univers de Batman. En troisième position, avec une moyenne de vente de 56 140 comics par mois, c’est effectivement le comics Detective Comics reprenant les aventures du Chevalier Noir et de ses alliés. Au scénario, c’est Mariko Tamaki, qui dirige d’une main de maitre l’histoire de la ville de Gotham, accompagnée au dessin par Dan Mora et Viktor Bogdanovic alors que la colorisation est assurée par Jordie Bellaire. Le comics est passé sous le nom d’Infinite Frontier à partir du numéro 1034.

Oscillant entre 54 000 et 58 000 ventes par mois, le titre Detective Comics reste assez stable dans ses ventes ce qui lui permet de conserver une troisième place bien méritée juste devant un des alliés de l’homme chauve-souris !


Nightwing

DC ne pouvant se passer de l’excellent Tom Taylor, c’est à la tête du comics Nightwing qu’on le retrouve. Quatrième comics le mieux vendu d’Infinite Frontier, il suit évidemment les aventures de Dick Grayson, illustrées par un Bruno Redondo au top de sa forme. La colorisation est assurée par Adriano Lucas. Le comics a fait partie d’Infinite Frontier à partir du numéro 78.

Du haut de ses 52 340 comics vendus en moyenne par mois, Nightwing a également subit la soudaine décroissance de septembre pour ensuite remonter en octobre et retrouver ses ventes de plus de 50 000 exemplaires. Le mois de septembre l’a d’ailleurs vu passer à la cinquième place temporairement, derrière un autre de ses alliés que vous connaissez forcément.


Robin

Dernier comics du top 5 des meilleures ventes d’Infinite Frontier, Robin nous permet de retrouver Joshua Williamson au scénario alors que son dessin et sa colorisation sont réalisés par Gleb Melnikov. Le comics qui suit les aventures de Damian Wayne connait donc un succès supérieur à des comics que l’on retrouvera en-dessous comme Justice League ou Superman, ce qui ne fait que nous prouver, encore une fois, que le lectorat de Batman représente la majorité des lecteurs de chez DC.

Là où plusieurs titres de chez DC ont connu une baisse des ventes en septembre, Robin, lui, s’est envolé, passant sa moyenne à 49 060 comics vendus par mois. C’est une nouvelle fois un nouveau titre qui s’est hissé en tête des ventes et donc un nouveau pari réussi pour DC.


Justice League

Ecrit par Brian Michael Bendis, dessiné par David Marquez et colorisé par Tamra Bonvillain et Ivan Plascencia, le titre qui suit les aventures de l’équipe de héros la plus puissante de chez DC, s’est vu continuer son bonhomme de chemin. Le comics a donc repris au numéro 59 pour aller jusqu’au numéro 75.

Sixième titre de chez DC avec une vente moyenne de 49 060 comics par mois entre juin et octobre, le titre Justice League a connu un pic en juillet et une descente au niveau des mois d’aout et septembre alors qu’en octobre aucune donnée n’a été fournie quant aux ventes du comics.


Deathstroke Inc.

Infinite Frontier a signé le retour de l’assassin le mieux payé de chez DC : Deathstroke ! Il revient effectivement avec sa propre série, scénarisée par Joshua Williamson, illustrée par Howard Porter et colorisée par Jordie Bellaire. Bien que l’on ai beaucoup moins de recul que les autres titres, puisque celui-ci a démarré en septembre 2021, il a tout de même affiché de très bonnes ventes, ce qui en fait le septième comics le mieux vendu avec une moyenne de 47 600 comics par mois.


Wonder Girl

En huitième position, c’est le nouveau personnage de chez DC, Wonder Girl, qui s’est imposé avec une moyenne de 43 133 comics vendus par mois. Au scénario c’est la talentueuse Joëlle Jones qui assure également une partie des illustrations, accompagnée par Adriana Melo. Au niveau de la colorisation, c’est Jordie Bellaire qui s’en occupe, offrant à cette nouvelle série un aspect très intéressant.

Malgré des absences de chiffres en juin et septembre, le titre s’en est pas trop mal sorti même si on est assez loin des exemples de Robin ou The Joker.


Superman

Débutée au numéro 29, la série de comics Superman de Infinite Frontier s’est très vite arrêtée, allant seulement jusqu’au numéro 32. Scénarisée par Phillip Kennedy Johnson, illustrée par Phil Hester et Eric Gapstur et colorisée par Hi-Fi, elle avait pourtant tout pour plaire, racontant les histoires de Clark et Jon Kent.

Elle s’est cependant arrêtée en juin avec une vente de 36 000 comics par mois, ce qui reste très acceptable. Pourtant, là où les autres séries ont continué, celle-ci s’est arrêtée alors qu’elle était positionnée dixième ex-aequo en juin.


Superman : Son of Kal-El

Pour clore le top 10 des comics Infinite Frontier les plus achetés par les fans, on retrouve le deuxième comics Superman qui est cette fois, uniquement centré sur Jon Kent ! Alors que l’on retrouve Tom Taylor au scénario, il est cette fois en collaboration avec John Timms au dessin et Gabe Eltaeb au niveau de l’illustration.

Malgré un démarrage impressionnant, avoisinant les 70 000 copies, le comics s’est trouvé une constance autour des 40 000 copies. Avec sa moyenne de 35 840 ventes par mois, Superman: Son of Kal-El réalise tout de même un démarrage correct.


Harley Quinn

Juste derrière le top 10 on retrouve un personnage assez atypique qui a su se frayer un chemin chez DC depuis quelques années et dont les publications sont reparties du numéro 1 : Harley Quinn. Au scénario, c’est Stephanie Phillips qui se charge de nous narrer les aventures barrées de l’ancienne psychologue d’Arkham qui tient désormais à “aider” les criminels aux cotés de Batman. Elle est accompagnée par Riley Rossmo au dessin et Ivan Plascencia à la colorisation.

Comme une grande partie des titres Infinite Frontier, Harley Quinn a vu son chiffre descendre en septembre 2021, abaissant sa moyenne de comics vendus par mois à 35 260. C’est d’ailleurs assez étonnant de voir le peu de succès du personnage dans les comics lorsque l’on voit celui qu’il connait au cinéma et à la télévision.


Legends of the Dark Knight

Relancé pendant Infinite Frontier, le titre Legends of the Dark Knight s’est vu acquérir la douzième place des titres les plus vendus avec une moyenne de 33 960 comics par mois. Parmi ses scénaristes on retrouve Darick Robertson, Stephanie Phillips, Brandon Thomas, Becky Cloonan, Matthew Rosenberg et Brandon Easton. Ils sont accompagnés au dessin par Max Dunbar, Giannis Milonogiannis, Dike Ruan, Cian Tormey et Karl Mostert et à la colorisation par Diego Rodriguez, Tamra Bonvillain, Jordie Bellaire, Dave McCaig, Matt Hollingsworth et David Baron.

Le comics, qui est disponible d’abord en digital sur le site de DC, a connu une baisse des ventes en aout mais à très vite repris sa position de douzième meilleure vente, narrant les aventures du Chevalier Noir.


Wonder Woman

Bien qu’on se soit attendu à la retrouver plus haut, c’est à la treizième place que l’on retrouve le comics Wonder Woman, scénarisé par Becky Cloonan et Michael W. Conrad à partir du numéro 770. Au dessin, c’est Travis Moore que l’on retrouve en compagnie de Tamra Bonvillain pour la partie colorisation. Avec une moyenne de 33 000 comics vendus par mois, l’amazone est donc assez loin de ses deux collègues de la trinité de DC.

On retrouve donc la fameuse descente de septembre, mais qui, du coté de Wonder Woman, semblait assez en accord avec ses chiffres de juillet et aout. Elle est, en termes de moyenne, située juste devant une autre femme forte de chez DC.


Catwoman

C’est effectivement à la quatorzième place que l’on retrouve la voleuse féline, dans un comics scénarisé par Ram V, illustré par Fernando Blanco et colorisé par Jordie Bellaire. Avec une moyenne de comics vendus de 32 940 par mois, les comics Catwoman ont repris à partir du numéro 29.

Plutôt stables, les comics Catwoman oscillent entre 30 000 et 40 000 comics vendus par mois après le premier numéro, ce qui lui permet de rester de justesse devant le super-héros le plus rapide du monde.


The Flash

Vous avez bien lu, le héros le plus rapide de l’univers DC arrive seulement à la quinzième place. Scénarisé par Jeremy Adams, illustré par Brandon Peterson, David “Darko” Lafuente et Jack Herbert et colorisé par Michael Atiyeh et Luis Guerrero, le run a débuté au numéro 768 de The Flash. La série de comics scénarisée par le scénariste du film animé Batman: Soul of the Dragon a atteint seulement une moyenne de 32 540 comics vendus par mois alors qu’on se serait attendu à un meilleur chiffre au vu du succès du personnage.

Pour ce qui est de la courbe des ventes, on retrouve la même forme que celle de Wonder Woman, le chiffre descendant jusqu’au mois de septembre puis remontant ensuite au dessus de la barre des 32 500. On dirait bien que la vitesse de Flash ne lui épargne pas des chiffres pas exceptionnels.


Teen Titans Academy

Nouveauté du mois de mars, Teen Titans Academy se clôturera en mai 2022 après une année et 3 mois de bons et loyaux services. La série de comics avoisinant les 31 333 comics vendus par mois est l’œuvre de Tim Sheridan au scénario, Rafa Sandoval et Steve Lieber au dessin et Jordi Tarragona, Alejandro Sánchez, Dave Stewart à la colorisation.

Malgré l’absence des résultats de septembre et octobre 2021, on observe tout de même une perte d’intérêt pour le titre DC qui ne semble pas avoir rencontré son public. Cela est sans doute à l’arrivée de plein de nouveaux personnages inconnus peuplant les pages d’un comics qui n’était pas forcément réclamé par les fans.


Green Lantern

Débutée en avril, cette nouvelle série de comics est la dernière série dont la moyenne des ventes se situe au dessus de la barre de 30 000 comics vendus par mois, avec sa moyenne située à 30 160. Scénarisé par Geoffrey Thorne, illustré par Dexter Soy et colorisé par Marco Santucci et Alex Sinclair désormais habitué à l’univers Green Lantern, ce comics est le seul représentant de l’univers complexe des Green Lanterns et pourtant il n’est pas situé à une place très haute.

Comme la majorité des comics, on retrouve la baisse des ventes du titre en septembre qui l’a repropulsé sous la barre des 29 000 ventes. En dehors de ses chiffres de juillet et aout, le comics peine à s’en sortir.


Action Comics

On ne s’attendait pas à retrouver le titre historique qui a vu la première apparition de Superman si bas dans le classement. Vous l’aurez compris, le comics fait écho au comics Superman mais sans en avoir la popularité. C’est également Phillip Kennedy Johnson qui s’occupe du scénario, faisant à nouveau équipe avec Phil Hester et Eric Gapstur mais également Daniel Sampere pour l’illustration. On retrouve également Hi-Fi à la colorisation à partir du numéro 1029 mais il est aussi accompagné par Jordie Bellaire et Adriano Lucas.

Avec plus de 6000 comics vendus en moins en moyenne que le titre Superman, le comics Action Comics se rapproche de la barre des 29 750 comics vendus par mois.

Sans avoir les données d’octobre, on observe une chute libre au niveau des ventes du titre lancé en mars 2021. On se serait attendu à retrouver le titre plus haut, tant il est connu et devenu un classique chez les lecteurs de DC.


Batman/Superman

Autre titre que l’on s’attendait à voir plus haut, Batman/Superman ne dépasse pas la barre des 30 000 comics achetés en un mois avec sa moyenne atteignant 29 500 comics. La série reprise pour Infinite Frontier au numéro 16 et arrêtée en septembre 2021 a été scénarisée par Gene Luen Yang accompagné au dessin par Ivan Reis et Danny Miki et à la colorisation par Sabine Rich.

A l’image du comics précédent, on observe ici une décroissance constante des ventes du comics jusqu’à son arrêt en septembre. C’est assez étonnant pour un titre ayant fait les plus belles heures de DC il y a quelques années.


Suicide Squad

Il faut croire que l’ajout de Peacemaker à l’équipe de criminels la plus folle de chez DC n’aura pas suffit à gagner l’intérêt des fans. Effectivement, on est devant la série de comics régulière la moins vendue par DC avec une moyenne à 28 980 comics vendus par mois. Pourtant au scénario on retrouve Robbie Thompson accompagné par Eduardo Pansica et Dexter Soy pour la partie dessin et Marcelo Maiolo et Alex Sinclair pour la colorisation.

Stagnant entre 28 000 et 29 000 ventes puis franchissant la barre des 30 000 ventes, les comics Suicide Squad sont donc les moins achetés par les fans et ce malgré le film sorti en juillet 2021.


Si bien sûr des titres sont bien plus mis en avant que d’autres par les fans ou l’éditeur, certains risques ont payé comme la mise en avant du Joker ou de Damian Wayne à travers leurs propres séries de comics. Malgré cela certaines séries resteront probablement un échec comme la série Teen Titans Academy qui semble assez peu mise en avant par DC qui plus est. En somme, ce nouveau relaunch made in DC nous offre un omnivers basé sur une infinité d’univers et on a hâte de découvrir ce que les années qui viennent nous réservent.

A coté des séries régulières que nous avons présenté, une cinquantaine d’autres comics viennent compléter le catalogue de DC avec ses mini-séries et ses one-shots. On retrouve ainsi des comics Shazam!, Sensationnal Wonder Woman, The Swamp Thing, Superman and the Authority, Black Manta, Blue & Gold ou encore Aquaman/Green Arrow: Deep Target.

Si Infinite Frontier a encore de belles années devant avec des events comme le très attendu Dark Crisis qui arrive en juin 2022, le relaunch de chez DC nous a déjà offert de belles nouvelles histoires et continué l’héritage de certains des plus grands titres.


Retrouvez chaque mois nos Focus sur le thème des comics au sens le plus littéral :

Chaque mois, nous abordons aussi un sujet ciné/TV dans un second Focus, comme ce mois-ci sur la genèse et l’avenir du Walking Dead Universe !

Et si vous aimez les sujets dans le genre, nous abordons chaque semaine des sujets un peu plus légers dans nos One-Shots, qui font partie de notre contenu original ! Nous y parlons notamment des films adaptés de comics les plus longs ainsi que de l’avenir de la franchise “Guardians of the Galaxy”.

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?