L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

L’armure Mark XLII – Les Armures d’Iron Man dans le MCU #42

La Mark XLII, le fils prodigue !

Bienvenue au fils prodigue ! Le chouchou de Tony Stark dans toute son Iron Legion prend un place centrale d’Iron Man et nous vous en parlons aujourd’hui ! Dans ce quarante-deuxième numéro sur 50 prévus pour présenter les armures d’Iron Man dans le Marvel Cinematic Universe, nous vous présentons aujourd’hui la Mark XLII.


L’histoire de la Mark XLII


Après la bataille de New York dans The Avengers, Tony Stark souffre d’un syndrome de stress post-traumatique. Il se réfugie dans ses inventions et crée une quantité innombrable d’armures, dont la Mark XLII, la dernière en date sur laquelle il travaille encore au début du film.

Envie d’un conseil de lecture ?

Fan de Valiant ? Lis l’évènement Book of Death !


Sur la piste des explosions qui surviennent à plusieurs endroits dans le pays, dont une ayant grièvement blessé son ami et garde du corps Happy Hogan, Tony programme l’armure pour partir enquêter dans le Tennessee. Tony Stark est ensuite victime d’une attaque terroriste du Mandarin à sa maison à Malibu. Il utilise la Mark XLII pour détruire deux des hélicoptères et sauver Pepper Potts de la noyade. Tony Stark finit inconscient et se réveille au Tennessee, avec une armure endommagée ayant fonctionnée en pilote automatique.

Tony répare l’armure avec l’aide de Harley Keener et la laisse charger dans son garage. Arrivé dans la maison de Trevor Slattery, le faux Mandarin, il fait appel à l’armure qui, une fois chargée, vient s’assembler sur le corps de Tony. Il utilisera ensuite l’armure à distance pour éliminer un soldat boosté au virus Extremis et sauver plusieurs passagers de l’Air Force One. L’armure sera ensuite percutée par un camion, mais se rassemblera pour aller aider les autres armures de l’Iron Legion lorsque le House Party Protocol est enclenché par Stark pour combattre Aldrich Killian et ses troupes boostées à l’Extremis. La Mark XLII sera notamment utilisée pour tenter de faire exploser Aldrich Killian en s’assemblant sur lui, mais malheureusement cela sera sans effet.

L’armure est donc détruite durant la bataille, mais sera reconstruite plus tard pour pouvoir l’exposer, considérée comme le “fils prodigue” par Tony Stark. On apprend que l’armure est notamment parmi les artefacts de Stark déplacés de l’Avengers Tower dans Spider-Man: Homecoming.


Les spécificités de la Mark XLII


La Mark XLII est la première armure entièrement escamotable de Tony Stark. Elle fut construite pour pouvoir être entièrement contrôlée à distance par lui-même ou par l’intelligence artificielle J.A.R.V.I.S., et pour pouvoir s’assembler à distance, chaque partie de l’armure pouvant se déplacer, parcourir des milliers de kilomètres afin de s’assembler à un endroit déterminé en tant que drone ou directement sur le corps de Tony Stark, à l’aide de capteurs sous-cutanés. Cette option tirée de l’armure Mark XLI (Bones) a été améliorée. A noter que l’armure est même capable de s’autoréparer.

L’armure Mark XLII est incroyablement plus solide et résistante que les modèles précédents. Elle combine la quasi intégralité des technologies développées au sein des autres armures de l’Iron Legion. La solidité de l’armure est ainsi basée sur la technologie développée pour la Mark XXIV (Tank) et la Mark XXXVIII (Igor), la rendant plus solide que ces deux modèles. L’armure est aussi conçue pour résister aux chaleurs extrêmes, à l’instar de la Mark XXIII (Shades) ; aux radiations gamma et électrocutions, comme la Mark XXVI (Gamma) ; aux déchets organiques et radiations nucléaires, à l’instar de la Mark XXVIII (Jack); et aux produits chimiques, comme la Mark XXXV (Red Snapper).

L’armure a un système d’adaptation de la pression, lui permettant d’aller dans l’espace à l’instar de la Mark XXIX (Starboost), voyages possibles également grâce à la technologie de la Mark XX (Python) pour dépenser moins d’énergie. La Mark XLII peut également résister aux pressions sous-marines et aux voyages sous-marins, comme la Mark XXXVII (Hammerhead).

L’armure possède un système de répulseurs amélioré ainsi qu’un Unibeam perforant, pouvant transpercer les murs. La répartition de l’énergie est aussi optimisée, permettant même de créer un champ de force, système initialement utilisé dans la Mark XXXIII (Silver Centurion). L’armure possède des missiles sur les avant-bras et une grenade à déflagration. L’espace supplémentaire pour la nanotech permet d’avoir plus d’armes que sur les modèles précédents. La Mark XLII peut ainsi être équipée de roquettes, de missiles de précision, de mitraillettes, de fusils pliables (comme sur l’armure d’Iron Patriot), de lasers, de micro-fusils dans les épaules (comme la Mark VI), d’armes alimentées par les répulseurs, de champs électriques, de décharges électriques à base de protons, de bombes soniques (comme sur l’armure Peacemaker), de lames de combat (comme sur l’armure Silver Centurion), de pistolets à glace, de tranquillisants, et d’autres armes diverses.


Le design de la Mark XLII


La Mark XLII a un design relativement standard mais possède un coloris inversé par rapport aux modèles classiques d’Iron Man. Le doré est effectivement la couleur prédominante, avec des touches de rouge au niveau des coudes, des genoux, des trapèzes, du casque, et à d’infimes endroits sur les membres.

L’armure est composée d’un alliage de titane avec de l’acier infusé de silicone, afin de rendre les plaques plus malléables pour s’adapter à son pilote. Les plaques sont ensuite recouvertes d’un composé avancé du même alliage avec de la céramique.

La Mark XLII est inspirée de l’armure Extremis des comics au niveau de son fonctionnement. L’armure Extremis est aussi connue comme le modèle 30 dans les comics, apparue pour la première fois dans le numéro 5 de la quatrième série Iron Man en 2006.


L’armure ayant fini littéralement en morceaux à la fin d’Iron Man 3, Tony Stark construira une nouvelle armure lorsqu’il décidera de devenir à nouveau Iron Man. C’est donc la Mark XLIII que nous aborderons la semaine prochaine, alors soyez au rendez-vous !


Vous avez raté les derniers numéros ? Retrouvez-les ici :

=> L’intégralité des numéros sur la page dédiée à la série

Retrouvez nos contenus UDC Original également sur notre sitedont nos 5 chroniques : Agent Double, sur les acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (en mars : Shawn Ashmore)Power Girls, sur les personnages féminins des comics (en mars : Zatanna) ; The Dark Side, sur les vilains des comics (en mars : Larfleeze) ; Comics Out, sur les personnages de comics de la communauté LGBTQ+ (en mars : Valkyrie) ; et le TOP 5, qui aborde deux fois par mois des sujets sous forme de top 5 (en mars : les meilleures séries Marvel avant Disney+ et les meilleurs corps de Lanternes).

Nos contenus UDC Original incluent aussi nos One-Shots, des sujets abordés en un seul numéro, parmi lesquels des One-Shots thématiques hebdomadaires (dont l’un des derniers en date parlait du film animé League of Super-Pets) ou d’autres One-Shots récapitulatifs de sorties publiés de manière ponctuelle (comme les prochaines sorties du Marvel Cinematic Universe après Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Moon Knight)

Publicités

Et toi, quel super-héros es-tu ?


458
Premier ordre de lecture

Nous avons trois ordres de lecture qui sont prêts à être publiés. Lequel voulez-vous en premier ?

%d blogueurs aiment cette page :