L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

AGENT DOUBLE: Brie Larson

Découvrez Brie Larson à travers deux rôles dans des adaptations de comics !

Nouvelle chronique !

=> Lire COMICS OUT: Outsiders <=


La deuxième moitié de la saison 2022/2023 commence en frappant fort avec une actrice que vous avez forcément vue si vous avez vu les derniers films Marvel en date : Brie Larson ! Mais Larson n’est pas connue que grâce à son rôle de Captain Marvel, elle est également apparue dans le film Scott Pilgrim vs. The World, également adapté de comics. Ce mois-ci, Agent Double vous permet donc de découvrir cette actrice talentueuse !


Qui est Brie Larson ?


Brianne Sidonie Desaulniers est née le 1er octobre 1989 à Sacramento en Californie. Elle est la fille d’un couple d’origine franco-canadien et suédois, Sylvain et Heather Desaulniers, deux chiropracticiens. Alors qu’elle est encore enfant, ses parents divorcent et Brianne déménage à Los Angeles avec sa mère et sa sœur. Après avoir été scolarisée à domicile, la jeune fille étudie à partir de 6 ans au American Conservatory Theater, devenant l’une des plus jeunes étudiantes du conservatoire.

Vous voulez en apprendre plus sur Danai Gurira ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Danai Gurira <=

Elle choisit ensuite son nom de scène d’après le nom d’origine suédoise de jeune fille de sa grand-mère ainsi qu’une poupée de la gamme American Girl reçue quand elle était enfant. Elle devient donc Brie Larson à ce moment. Sa carrière débute alors qu’elle n’a que neuf ans. Elle débute dans des émissions télévisées et des sketchs. On la retrouve donc notamment dans l’émission The Tonight Show with Jay Leno. Cependant ses débuts ne sont pas faciles, elle auditionne pour plusieurs rôles et est engagée mais pour des raisons différentes, les séries sont annulées ou abandonnées.

En 2003 elle démarre ensuite des petits rôles dans des films comme Right on Track, Pyjama Party et Hoot. En parallèle elle démarre une carrière de chanteuse la même année, alors qu’elle n’a que 14 ans. Elle signe plusieurs chansons et sort même son premier album en 2005 et en sortira un deuxième en 2010, année qui signera également son apparition dans le film Scott Pilgrim vs. The World, film du génial Edgar Wright. En 2012, elle joue dans le film 21 Jump Street qui signe son premier succès commercial et son premier film hollywoodien. On la retrouve ensuite entre 2013 et 2017 dans plusieurs films qui lui construisent une carrière solide tels que Don Jon, States of Grace, The Gambler, Crazy Amy, The Glass Castle et l’excellent Kong: Skull Island. Elle réalise également son premier film, sur Netflix, Unicorn Store, dans lequel elle incarne le personnage principal.

Mais c’est en 2019 qu’elle devient mondialement connue avec un rôle qui va marquer sa vie : Captain Marvel. Effectivement, la même année, les films Captain Marvel et Avengers: Endgame sortent. Le public la découvre en super-héroïne surpuissante et ce rôle la propulse sur le devant des projecteurs. Depuis, elle a collaboré une troisième fois avec Destin Daniel Cretton, réalisateur de The Glass Castle et States of Grace, dans le film Just Mercy, et le retrouve encore, cette fois à la tête d’un film Marvel, dans Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings.


Brie Larson et son rôle d’Envy Adams


En 2010 sort Scott Pilgrim vs The World, premier film d‘Edgar Wright sans ses acolytes de toujours Simon Pegg et Nick Frost. Le film, adaptant les comics de Bryan Lee O’Malley, a une réception un peu mitigée au cinéma, engrangeant environ 49 millions pour un budget compris entre 60 et 85 millions. Pourtant le film devient un classique quelques années après.

Au sein de cette adaptation on retrouve notre chère Brie Larson qui incarne donc Envy Adams, l’ex-copine de Scott Pilgrim qu’elle a largué sans raison apparente. Lors de son audition, Larson époustoufle tout le monde et reçoit donc directement le rôle d’Envy.

J’étais une énorme fan d’Edgard Wright, je voulais vraiment être dans ce film même si je ne comprenais pas vraiment ce que c’était. Je n’avais pas assez d’informations pour comprendre ce que c’était. Je regardais la télé très tard des fois et je suis tombée sur une cérémonie du Tapis Rouge et je voyais toutes ces femmes avec leur confiance et leur allure, et je me suis dit, c’est ce que je dois jouer. J’ai été castée assez rapidement.

Larson ira jusqu’à dire que le film est un grand changement dans sa vie. C’est notamment le cas au niveau de son acting au vu de la réalisation de Wright :

C’est définitivement une nouvelle façon de jouer parce que ce n’est pas comme si vous faisiez une scène complète en une journée. Tout est planifié jusqu’au bout. Edgar Wright est la première personne qui m’ait jamais dit que je cligne trop des yeux. Parce que mon personnage a ce regard diabolique pendant tout le film, chaque clin d’œil, chaque tour de tête, était si stratégiquement placé.

Larson profite donc d’un tournage vraiment intéressant et très différent de tout ce qu’elle a fait jusque là et reposte quelques années après de temps en temps des vidéos d’elle sur le tournage en train d’apprendre les chorégraphies ou bien d’auditionner pour le rôle. Une chose est sûre : Brie Larson a adoré ce rôle !


Brie Larson et son rôle de Carol Danvers


En 2019, le premier film Marvel ayant pour personnage principal une femme sort. Captain Marvel est très bien reçu au cinéma malgré une vague de critiques sur Larson. Pour ce qui est de l’actrice en elle-même, elle voit ce rôle comme une vraie opportunité :

Il y a beaucoup d’éléments de Carol et Captain Marvel que j’admire et qui m’ont donné envie de jouer ce personnage mais je pense que l’aspect qui m’a le plus intrigué c’est qu’elle est imparfaite et qu’elle fait des erreurs dans ce film. Elle est très puissante et prend des risques, elle est confiante, mais ça ne veut pas dire que ça se passe toujours comme elle l’a prévu.

L’actrice est évidemment sensible à ce personnage féminin fort et pour incarner le personnage elle a dû traverser de nombreuses épreuves physiques :

C’est une exploration de ce que la force d’une femme peut être. C’était important pour moi de me mettre en situation. J’ai mis mon corps et mon esprit à l’épreuve. J’ai commencé à m’entraîner en étant en pure panique, parce que je me suis dit : ‘Oh mon Dieu, Marvel ne sait pas que je ne peux même pas monter une colline sans être essoufflée’. Alors, j’ai commencé cette expérience en pensant que je deviendrais forte, mais je n’en avais aucune idée. Je suis allée bien au-delà de ce que je croyais possible pour mon corps.

Le rôle de Captain Marvel est donc une très bonne chose pour l’actrice, que l’on a pu revoir dans Avengers: Endgame et que l’on retrouvera notamment dans le film The Marvels qui sort plus tard cette année.

Carol a changé ma vie … en particulier en devenant forte et en apprenant à tenir bon, à me posséder et à valoriser ma voix.


Envy Adams et Carol Danvers : différences et similarités des deux rôles


Il est maintenant temps de comparer ces deux personnages ! L’actrice américaine a eu deux approches très différentes pour ces deux rôles. Là où pour le rôle d’Envy Adams, Larson ne connaissait rien à l’histoire et au personnage qu’elle allait jouer, pour Carol Danvers, elle connaissait déjà le contexte dans lequel elle allait évoluer, qui est celui du Marvel Cinematic Universe, alors que le film d’Edgar Wright est un film indépendant bien loin d’une franchise comme Marvel.

Toutefois les deux expériences restent très bonnes pour l’actrice qui, du côté de Scott Pilgrim vs. The World, a dû apprendre à jouer différemment et à s’adapter à la réalisation de Wright et, du côté de Captain Marvel, a dû prendre du muscle et s’entrainer pendant 9 mois non-stop pour incarner cette héroïne. Les deux rôles l’auront tout de même forcée à s’entrainer à des chorégraphies pour les besoins du scénario. Au niveau de l’importance de ces rôles, une grande différence se fait également ressentir.

Alors que dans Scott Pilgrim vs. The World, elle n’avait qu’un rôle secondaire, Captain Marvel lui permet d’exprimer toute sa palette d’expressions et de dévoiler vraiment son talent là où le le film de Wright était assez basé sur une seule expression. Toutefois le revers de la médaille fait qu’elle n’a pas subi de vague de haine sur internet à la sortie du premier, alors que pour Captain Marvel, l’actrice a lourdement payé son rôle. On peut également ajouter qu’elle avait beaucoup plus d’expérience lorsqu’elle a tourné sur Captain Marvel que sur Scott Pilgrim vs. The World car pour le second elle n’avait que 21 ans.


En somme, avec ces deux films que tout oppose hormis le fait qu’ils sont basés sur des comics, Brie Larson a su s’adapter aux univers et aux réalisateurs avec lesquels elle a travaillé. Elle a vécu deux expériences particulièrement différentes en termes d’ampleurs, d’impacts et de projets mais reste très fière d’avoir incarné ces deux rôles. On a en tout cas hâte de la retrouver en Carol Danvers prochainement !


Vous avez raté les derniers numéros d’Agent Double ? Découvrez-les ici :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autres chroniques : Power Girls sur les personnages féminins de comics (le mois dernier : Stature ) ; Comics Out sur les personnages de comics dans la communauté LGBTQ+ (le mois dernier : The Ray) ; The Dark Side sur les vilains des comics (le mois dernierReverse-Flash) et le Top 5, qui présente chaque mois au moins un sujet sous forme de Top 5 (le mois dernier : Le TOP 5 des projets du DCU de James Gunn).

Découvrez aussi notre autre contenu original, qui inclut entre autres les One-Shots ou notre actuelle série PubliStory.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Nathan Fillion <=