L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Brainiac

Le vilain du mois

The Dark Side est de retour ! Pour ce mois-ci, on vous a réservé du lourd, avec l’un des antagonistes les plus importants de Superman : Brainiac ! Connaissez-vous le personnage ?


Qui est Brainiac ?


L’histoire de Brainiac débute en 1958 dans les pages du Action Comics #242, créé par Otto Binder et Al Plastino pour DC Comics.

Vous voulez en apprendre plus sur Karl Urban ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Karl Urban <=

Etant présent dans le paysage de DC depuis 65 ans, ses origines ont été revues quelques fois à la suite de nombreux reboots. Aujourd’hui, les différents auteurs s’accordent sur le fait que Brainiac est un alien originaire de la planète Colu. Nous reviendrons plus en détail sur ses origines plus bas car l’interprétation de celles-ci en fonction des reboots permet de voir le personnage sous un autre jour. Toutefois, ce qu’il y a en commun dans chaque histoire est que Brainiac est un être extrêmement intelligent qui quitte sa planète et parcourt ensuite l’espace à la recherche d’autres mondes.

Celui qui répondait au départ au nom de Vril Dox sur sa planète natale est ainsi surnommé le Collectionneur de Mondes, car est notamment connu pour sa collection de villes qu’il miniaturise et enferme, avec ses habitants, dans des jarres. La première ville que les lecteurs voient dans une jarre en possession de Brainiac, et sans doute la plus connue de l’histoire du super-vilain, est la ville de Kandor, une ville de la défunte planète de Krypton.

C’est notamment dans ce cadre que Brainiac reste un des ennemis et adversaires les plus emblématiques et récurrents de Superman. Brainiac affrontera en effet l’homme d’acier à de nombreuses reprises, fera même équipe régulièrement avec le pire ennemi de celui-ci, Lex Luthor, voire fera même partie d’une équipe de super-vilains s’opposant à la Justice League, la Legion of Doom.

De par sa nature, Brainiac est un super-vilain qui reste dans le temps et ce n’est pas inhabituel de le retrouver lui ou un de ses descendants dans les nombreux futurs de DC. Brainiac a ainsi une omniprésence à travers l’histoire du DC Universe qui le classe parmi les adversaires les plus dangereux de Superman, voire même de la Justice League. Ce n’est ainsi pas étonnant de le retrouver dans pléthore d’adaptations depuis sa création.

Présent dans bon nombre d’adaptations animées comme la série Superman: The Animated Series, il est aussi un des personnages jouables dans le jeu de combat Injustice 2 et est apparu en live-action dans deux séries mais jamais aucun film. Dans Smallville, c’est James Marsden qui incarne l’ennemi de Superman, tandis que Blake Ritson lui donne vie dans la série Krypton.


Pourquoi Brainiac est-il un vilain ?


Brainiac est dans la plupart des cas décrit comme un super-vilain, et il est vrai que l’alien originaire de Colu a beaucoup d’arguments qui vont dans ce sens.

Au départ un être robotique avant le reboot provoqué par Crisis on Infinite Earths, Brainiac est bien plus souvent un scientifique doué d’une très haute intelligence, décrite comme une intelligence de 12e niveau. Cette intelligence, utilisée à des fins personnelles, lui permet ainsi de se créer un nouveau corps, amélioré au fil du temps, mais aussi d’inventer des moyens de continuer à vivre au-delà de la mort. A plusieurs reprises, Brainiac réussit ainsi à conserver une copie de son esprit pour incarner un nouveau corps par la suite, et est ainsi de facto immortel.

Représentant l’archétype du savant fou, Brainiac tire son nom de la contraction des mots anglais “brain” (cerveau) et “maniac” (fou), nom qui n’aurait pas pu être plus proche de son archétype. Expérimentant régulièrement de nouvelles inventions, Brainiac s’est construit un corps robotique lui permettant d’avoir une force surhumaine et même des pouvoirs psychiques, qui font de lui un adversaire d’autant plus redoutable.

La malveillance de Brainiac est telle qu’il fait rarement équipe avec d’autres super-vilains, même pour un objectif commun. Il lui est arrivé à plusieurs reprises de faire équipe, voir même de faire une équipe de vilains (la Legion of Doom) mais il tentera souvent de les doubler. Par exemple, dans “Whatever Happened to the Man of Tomorrow?”, même avec très peu de ressources (seule sa tête fonctionnait encore avec très peu d’énergie), Brainiac arrive à doubler Lex Luthor. Ce dernier voulait faire équipe avec Brainiac mais Brainiac arrivera à transférer sa conscience dans le corps de Luthor, contrôlant celui-ci.

Brainiac est ainsi à chaque fois là où on ne l’attend pas, cherchant l’innovation et constamment à améliorer ses performances. Cela peut parfois être sur le long terme, et ainsi des versions futures ou évolutions de ce dernier s’avèrent parfois être plus dangereuses que le Brainiac originel. C’est ainsi que, par exemple, Brainiac-13 accomplit un plan de quitter le 64e siècle dont il originaire pour retourner dans le passé et occuper le corps de son ancêtre Brainiac 2.5 (qui est toujours considéré comme l’originel après des évolutions).

Brainiac est un vilain souvent décrit comme dénué de sentiments, bien qu’il éprouve de la haine et parfois de la peur en ce qui concerne Superman. Cela explique pourquoi il utilise son intelligence et son inventivité dans des buts avec une malveillance sans pareille.


Brainiac est-il vraiment un vilain ?


Si Brainiac a eu des évolutions encore plus malveillantes, il y a aussi eu de meilleures versions, voire parfois héroïques de Brainiac, prouvant ainsi que son intelligence peut évoluer pour se remettre en question, voire avoir la volonté de se racheter.

Même s’il ne s’agit pas du Brainiac originel, il est intéressant de noter qu’une version héroïque de Brainiac existe. Cette version, nommée Brainiac-5, provient du 31e siècle et fait même partie de la Legion of Super-Heroes. Approfondi et vu à l’écran dans la série Supergirl, où il est campé par Jesse Rath, Brainiac-5 est une version du personnage qui cherche même à comprendre comment les humains pensent, repoussant ainsi les limites de son intelligence au-delà de la pure intelligence arithmétique.

Mais il serait trop simple de simplement justifier que Brainiac n’est peut-être pas un vilain en parlant de Brainiac-5. Si nous regardons aux origines mêmes du personnage, il est possible de comprendre les motivations ultimes de Brainiac.

Dans plusieurs versions de ses origines, Brainiac a un lien avec les Computer Tyrants, un groupe de tyrans de la planète Colu. Dans ses premières origines, Brainiac n’est ainsi même pas un alien mais un robot créé et programmé par les Computer Tyrants. Par conséquent, peut-on accuser Brainiac d’être un vilain dans ce cas, quand ses motivations ne sont même pas les siennes et qu’il n’est pas doué d’une capacité de réflexion ?

Ces origines ne dureront cependant pas éternellement. Après les évènements de Crisis on infinite Earths, Vril Dox est au départ un scientifique qui tente de renverser les Computer Tyrants sur Colu, au point de se faire condamner à mort par ceux-ci. Juste avant de mourir, l’esprit de Dox est attiré par un mentaliste sur terre, Milton Moses Fine, et Dox commence alors à le posséder. Ce n’est que quand il se rend compte qu’il a besoin de fluide crânien pour continuer à vivre dans le corps de Fine que Brainiac se met à tuer des innocents. On peut donc apercevoir ici qu’avant d’être condamné à mort par les tyrans de Colu, Brainiac avait plutôt de bonnes intentions, et qu’après, il tentait surtout de s’adapter à sa nouvelle situation.

Bien sûr, ceci n’explique en rien le pourquoi Brainiac a continué dans sa voie de super-vilain, mais peut-être existe-t-il tout de même une voie de rédemption pour le personnage. Dans la mini-série Justice League: No Justice, Brainiac arrive sur terre pour recruter Superman et la Justice League pour empêcher l’arrivée d’une menace cosmique. Restant très secret sur cette menace et continuant à dire qu’ils devaient simplement suivre ses ordres, Amanda Waller arrive à monter un coup contre lui et à lui faire exploser la tête.

Ceci est malheureusement la preuve que, parfois, les actions passées ont été tellement loin qu’aucune rédemption n’est possible dans le regard de l’autre. Mais l’homme qui refuse de croire en son prochain ou de lui laisser la possibilité d’évoluer vaut-il mieux que ce dernier ? Et vous, comment réagiriez-vous ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Black Widow); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le dernier numéro de la saison 3 : Northstar) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Michael Keaton) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des variants de Loki.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU ou notre toute nouvelle série PubliStory.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire Le TOP 5 des mutants les plus puissants de Marvel <=