L'Univers des Comics

Tout sur les adaptations de comics au cinéma et à la télévision !

THE DARK SIDE: Doctor Doom

Le vilain du mois

Il est enfin là dans notre chronique The Dark Side ! Il est l’un des plus grands super-vilains de Marvel avec un nom transpirant la menace. Doctor Doom est le vilain de ce mois d’avril dans notre chronique… ou est-il un vilain ? Avant tout, retraçons l’histoire du personnage.


Qui est Doctor Doom ?


Certainement l’un des plus grands vilains de l’univers Marvel et des comics dans leur ensemble, Victor Von Doom est un personnage apparu pour la première fois dans le Fantastic Four #5 en 1962, créé par les légendes Stan Lee et Jack Kirby.

Vous voulez en apprendre plus sur Karl Urban ?

=> Lire AGENT DOUBLE: Karl Urban <=

Victor Von Doom est issu d’une petite tribu de Roms vivant en Latvérie, élevé par son père Werner Von Doom depuis le décès de sa mère Cynthia. Werner, soigneur renommé, est appelé à la capitale par le Baron, un dictateur régnant sur la Latvérie, afin de soigner sa femme, atteinte d’un cancer incurable. Lorsque Werner échoue naturellement, le Baron l’accuse d’avoir tué sa femme et le condamne à mort. Victor se retrouve alors orphelin et trouve les objets occultes qui appartenaient à sa mère, Cynthia étant une sorcière, fait que Werner a caché à Victor pour lui éviter le même destin.

Victor grandira et deviendra un homme brillant, mêlant science et magie pour fabriquer des artefacts afin de protéger sa tribu Rom des hommes du Baron. Ses exploits attireront le regard de l’Empire State University, qui lui offre de rejoindre leur programme. Victor décide alors d’accepter et laisser son passé derrière et de se rendre aux Etats-Unis. Après quelques temps à l’université, Victor tente de créer une machine pour pouvoir communiquer avec les morts, et plus spécifiquement sa mère. Ses calculs n’étant pas exacts, la machine explose et lui laisse une cicatrice au visage. Victor se retrouve alors exclu de l’université pour cette expérience.

Victor Von Doom voyagera ensuite à travers le monde avant d’atterrir au Tibet, où il apprend l’art des moines qui l’ont recueilli. Il se forge ensuite une armure et un masque de fer, qu’il appose trop tôt sur son visage, le collant à son visage. A partir de ce moment, Victor se fait surnommer Doctor Doom et deviendra le nouveau souverain de la Latvérie, évinçant le Baron du trône.

Doctor Doom, à la fois très intelligent et très doué en magie, est un adversaire redoutable des Fantastic Four. Il fut aussi au fil des ans un adversaire d’autres héros de l’univers Marvel, tels que les Avengers, les X-Men ou Spider-Man.

Doctor Doom est déjà apparu dans plusieurs adaptations animées des comics Marvel et est aussi apparu dans un rôle principal au sein des deux adaptations des Fantastic Four à ce jour. D’abord incarné par Julian McMahon dans le Fantastic Four de 2005 et sa suite, il a avait dernièrement été interprété par Toby Kebbell dans le Fantastic Four de 2015.


Pourquoi Doctor Doom est-il un vilain ?


Nous l’avons dit plus haut, Doctor Doom est certainement l’un des plus grands vilains de tous les temps du côté de Marvel Comics. Ce qui aide à le considérer comme tel dès ses débuts est la combinaison de trois éléments réfléchis lors de sa conception. Son nom, simple et éloquent, induit la menace, tout comme son apparence, que Jack Kirby décrivait comme la symbolisation de la Mort imminente. Sa longue cape encapuchonnée fait référence à la Faucheuse tandis que l’armure est aussi souvent associée à la mort, Kirby ayant notamment été inspiré par l’Homme au masque de fer, qui attendait la mort dans sa cellule. Aucune peau n’est visible dans le design de Doctor Doom car celle-ci symbolise la pitié et que Doctor Doom n’a aucune pitié. Le troisième élément est son comportement, qui est une évolution du cliché du scientifique fou, concept reconnaissable par tout un chacun comme un antagoniste avéré.

Ce ne sont évidemment pas juste son apparence, son intelligence et ses pouvoirs qui font de Doctor Doom un vilain. Doom est quelqu’un qui aime le pouvoir. Lorsqu’il fut suffisamment puissant, se venger du Baron ne fut pas suffisant, il fallut qu’il s’empare du trône de la Latvérie. Car au final, Doctor Doom cherchera toujours à satisfaire ses propres envies avant celles des autres. On ne compte d’ailleurs plus le nombre d’artefacts ou de pouvoirs qu’il a voulu acquérir, souvent de force, pour pouvoir augmenter ses propres pouvoirs et/ou son influence.

En plus de cela, sa façon de penser a énormément d’impact sur ses actions. Doom est une personne imbue d’elle-même. Il a une très haute estime de lui, ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose, mais celle-ci l’amène à faire des choix qui mènent parfois à des erreurs. Même s’il n’a en réalité que rarement tort dans ce qu’il exprime, il a souvent du mal à reconnaitre que d’autres personnes pourraient éventuellement être plus intelligentes que lui, ou avoir une meilleure idée que la sienne.

Car c’est en effet son arrogance qui est l’un de ses traits les plus caractéristiques. C’est notamment à cause de cette arrogance qu’il a aggravé l’aspect de son visage. Après l’explosion de sa machine à l’Empire State University, il n’avait qu’une petite cicatrice sur le visage, mais lorsqu’il se fit faire un masque pour la cacher, il n’attendit pas que celui-ci soit complètement refroidi avant de l’apposer sur son visage, provoquant la fusion du métal avec sa peau.

Intelligent, surpuissant, menaçant, opportuniste, imbu de lui-même et arrogant, Doctor Doom aura été à l’origine de bon nombre de méfaits et dirigé la Latvérie d’une main de fer pendant de nombreuses années. Mais est-il réellement un vilain au final ?


Doctor Doom est-il vraiment un vilain ?


On peut effectivement décrire Doctor Doom par la liste de ses défauts, mais il ne faut pas oublier ses qualités non plus. Même s’il est avide de pouvoir, Doctor Doom est aussi un souverain soucieux de son peuple de Latvérie. Son pays est isolationniste mais il n’a pas vocation à ce que ses habitants meurent de faim pour autant. En plus, il n’oublie pas son passé et a un regard tout particulier au traitement des peuples Rom de Latvérie.

En fait, il a vocation a ce que son peuple puisse prospérer. Il a une vision utopique du futur de son peuple, mais un futur dans lequel il est aux commandes. C’est dans ce cadre que dans l’évènement Secret Wars, Doom a carrément sauvé le monde. Certes, il a créé un nouveau Battleworld, un patchwork des différentes réalités qu’il a réussi à sauver, mais s’est lui-même placé comme Dieu Empereur de cette nouvelle réalité. Ce monde fonctionne alors selon sa propre vision et il en est aux commandes, mais il n’y gouverne pas comme un dictateur pour autant : il est un souverain puissant mais respecté.

C’est aussi un homme d’honneur. Il refuse d’attaquer un adversaire blessé pour lequel il aurait du respect, et son code d’honneur l’a même amené à sauver Captain America, parce que ce dernier l’avait sauvé en premier. Il a même combattu des adversaires des Fantastic Four à plusieurs reprises, car il estime être le seul à pouvoir mettre fin aux héros, car il les estime beaucoup malgré qu’ils soient ses ennemis, en particulier Susan Storm et Reed Richards.

Enfin, ces dernières années, Doctor Doom a même été dépeint davantage comme un anti-héros. Celui-ci est rongé par la culpabilité après avoir accidentellement tué Cassie Lang. Il se repentit petit à petit et on aperçoit un respect de plus en plus grand de la part des héros de l’univers Marvel envers Doom. Lorsque Mister Fantastic est sur le point de mourir, c’est à Doctor Doom que Valeria Richards vient demander de l’aide. Quand il faut séparer Bruce Banner et Hulk pour qu’ils survivent, c’est aussi Doom qu’on appelle.

En réalité, il fait preuve de plus en plus d’héroïsme. Il a sauvé Tony Stark par pur altruisme et il lui offrit l’une des Baguettes de Watoomb pour lui prouver qu’il était un autre homme. Après Civil War II et la défaite de Tony Stark (qu’il respecte aussi énormément), il se trouve une nouvelle vocation : celle de soigner le monde. Il devient alors le nouvel Iron Man, rejoint les Avengers, avant d’être finalement vaincu par d’autres supervilains et de se retirer dans les ruines de son château.

Au final, Doctor Doom est peut-être le meilleur exemple du vilain qui se repentit en héros, mais dont le comportement et le passé lui collent toujours à la peau. Jamais réellement considéré comme un héros, mais plus vraiment non plus comme un vilain, Doctor Doom ne se range sans doute pas d’un côté ou l’autre de la ligne séparant le héros du vilain. C’est par ses actions et relations que toute personne interagissant avec lui se fera sa propre idée. Et vous, pardonneriez-vous Victor Von Doom ?


Vous avez manqué les derniers numéros de The Dark Side ? Voici les derniers numéros en date :

Chaque mois, nous produisons aussi quatre autre chroniques : Power Girls, qui se centre sur des personnages féminins des comics (le mois dernier : Starfire); Comics Out qui met en avant des personnages LGBT des comics (le mois dernier: Mystique) ; Agent Double, qui présente des acteurs et actrices ayant joué au moins deux rôles de comics (le mois dernier : Brie Larson) ; et le Top 5 qui présente divers sujets sous format de top, comme le TOP 5 des Gardiens de la Galaxie.

Et si vous aimez notre contenu original, ne manquez pas nos séries originales comme Les Armures d’Iron Man dans le MCU ou notre toute nouvelle série PubliStory.

Publicités

Avez-vous lu nos récentes chroniques ?

=> Lire Le TOP 5 des mutants les plus puissants de Marvel <=